1

Macron fout la paix aux islamistes, mais traque les patriotes armés

macron-saoud.jpg

Scènes hallucinantes, hier, à Lyon, dans le quartier de la Guillotière, où les racailles et les gauchistes avaient décidé que Jordan Bardella et Jean-Marc Morandini, de CNews, étaient interdits de séjour.

Des antifas perturbent l’émission « Face à la rue » en direct du quartier de La Guillotière à Lyon avec Jordan Bardella (MàJ : Le Maire de Lyon dénonce « l’instrumentalisation et la stigmatisation »)

Pourtant, la priorité du gouvernement est ailleurs. Ces collabos qui nous gouvernent passent leur temps à désarmer les Français qui essaient de s’organiser, des fois que le scenario prévu par Gérard Colomb se déroule, dans les mois qui viennent.

Ultradroite: 13 membres du groupe “Recolonisation France” interpellés. Plusieurs militaires, dont un colonel de gendarmerie parmi les membres.

Moralité : pour Macron, Darmanin et les services de renseignements intérieurs, le danger, ce ne sont ni l’extrême gauche, ni les islamistes, mais les Français qui veulent s’organiser, pour protéger leur famille et leurs amis, et essayer de survivre, quand ce sera le chaos.

Ce qu’expliquait déjà Patrick Calvar, responsable de la Sécurité Intérieure, en 2015, après les attentats islamistes.

Traîtres !

Audition Calvar : surtout pas d’armes pour l’honnête citoyen