Macron invente le séparatisme musulman, pour masquer la conquête islamique

Publié le 11 février 2020 - par - 37 commentaires - 2 303 vues
Share

Novation dans la posture : dimanche, Sibeth N’Diyae confirmait l’intention annoncée par Macron de lutter, cette fois-ci, non plus contre le communautarisme, mais contre le prétendu séparatisme musulman. 

Déjà, dans l’avion retour d’Israël, il avait prononcé la phrase suivante : « Il faut accepter qu’il y a, dans notre République aujourd’hui, ce que j’appellerais un séparatisme. »  

Alors que cache cette novation, de quel séparatisme s’agit-il, et quelles sont les intentions réelles du pouvoir macronien ?

Macron mystificateur avéré. La pensée macronienne est tordue. Surtout, comme on l’a vu sur le dossier de la réforme des retraites, Macron est un mystificateur. Il n’hésite pas à pratiquer l’habillage fallacieux pour masquer ses intentions réelles et duper l’opinion qui n’aura la vision complète de la manœuvre qu’une fois celle-ci parachevée et le coup définitivement joué.

Le concept d’identité narrative. Dans la même interview, Macron parlait de « l’identité narrative », c’est-à-dire d’une identité de la personne théorisée par le philosophe Paul Ricœur ; en constante mue et se nourrissant de récits successifs.  Bien entendu, l’identité narrative est un concept gauchiste complètement tordu, pervers, relativiste, totalement à l’encontre de l’Histoire, de la culture, de la réalité naturelle et de la nature humaine. Les plus aventureux pourront parcourir une exégèse qui leur donnera une idée de l’immense connerie du truc.

562

Délire messianique, délire prométhéen. On se souviendra que dans son propre strory telling, Macron avait prétendu avoir été l’assistant de Ricœur ; s’appliquant à lui-même le concept d’identité narrative. De la même manière que Macron s’est lui-même inventé, il prétend inventer à notre place la nouvelle identité française ; bien entendu plus du tout française. On est donc bien là dans le délire absolu, messianique et prométhéen. Macron-Jupiter prétend nous dire comment nous allons devoir devenir français. 

De l’identité personnelle à l’identité nationale. Le philosophe Macron passe de l’identité narrative personnelle à l’identité narrative de tout un peuple. Après avoir dit qu’il n’y avait pas de culture française, le voilà qui nous dit que l’identité française aurait vocation à évoluer par la venue d’autres cultures, d’autres peuples, d’autre mœurs, d’autres religions venus d’ailleurs ; qu’elle serait un concept mouvant, ouvert, fluide. Discours et éléments de langage mécanisés repris par Schiappa hier soir face à Zemmour, confirmant ainsi le fond.

Français, soumettez vous. Le concept d’identité narrative détruit l’identité traditionnelle et ouvre au changement de civilisation. Français, avec Macron il va falloir que vous acceptiez que votre culture évolue en fonction des autres et surtout en fonction de l’islam. Il va falloir que vous vous soumettiez. Telle est la conséquence de la rencontre entre le concept d’identité narrative promu par Macron et l’introduction forcée de l’islam conquérant dont il ne cesse d’importer toujours plus de fidèles.

Pourquoi passer de la lutte contre le communautarisme à celle contre le séparatisme. Il est très clair que ce changement de terminologie a un sens. Il est très clair que Macron déplace le curseur pour banaliser le communautarisme qui, selon lui, ne présenterait aucun danger. Finie la lutte contre le communautarisme. Tous les marqueurs de l’islam vont pouvoir s’afficher dans l’espace public et finir de le conquérir. L’identité traditionnelle française, venue du fond des âges, va pouvoir finir de disparaître.

C’est ici que le Grand Remplacement s’accompagne d’un effacement identitaire et du remplacement de notre identité traditionnelle par d’autres mœurs, d’autres cultures et par une autre religion. Bien entendu, ce qu’ils appellent le métissage se terminera par la domination des seuls musulmans ; comme cela s’est toujours passé dans l’Histoire, dès que d’autres civilisations ont baissé la garde. On le verra plus bas, même si cela peut paraître paradoxal, c’est pourtant exactement le but recherché par les mondialistes.

De quel séparatisme s’agit-il ? Il est évident qu’il n’y a pour le moment aucune menace immédiate de séparatisme musulman. 

Ceci pour deux raisons : 

  • d’abord parce que les musulmans n’y ont aucun intérêt. Au contraire, ils ont tout intérêt à rester dans la République, à profiter de tous les bienfaits que leur apportent l’héritage, le travail et le génie du peuple de souche. Ils ont compris qu’ils seraient laissés libres de pousser l’avantage aussi loin qu’ils le veulent ; c’est-à-dire jusqu’à la conquête intégrale et à la soumission de ce qu’il restera du peuple de France. Il n’y a donc aucune tentation séparatiste de la part des théoriciens de la conquête musulmane. Pourquoi se contenteraient-ils d’une partie alors que les mondialistes les assurent de pouvoir emporter le tout ?
  • Ensuite, parce que ce n’est pas la volonté des mondialistes qui ne veulent que l’effacement total des peuples de souche européens qui pourraient encore s’opposer à leur projet. Pour eux, l’intrication des musulmans dans la République et dans le peuple de France doit se poursuivre afin de finir de les dissoudre. Les mondialistes savent qu’une fois les musulmans implantés en Europe, ce sera comme dans tout le reste du monde musulman. Plus d’États- nations structurés, mais des pouvoirs locaux corrompus et des chefs de guerre rivaux qu’ils pourront diviser et dont ils pourront s’assurer du contrôle.

Il n’y a donc aucun risque de voir un séparatisme musulman. On va le voir, c’est par une plus grande intrication des musulmans dans la France que Macron entend lutter contre ce séparatisme fantasmé, leur offrant ainsi tout le territoire. Côté musulmans, deux étapes dans la conquête : l’incrustation diffuse et profonde sur tout le territoire et à travers toutes les couches du peuple vernaculaire et ensuite, partout où ils seront majoritaires, la prise de contrôle des instances de pouvoir et l’imposition de leurs lois propres ; tout en se gardant de toute revendication séparatiste.  En déplaçant le curseur vers un combat sans objet, Macron leur libère le champ.

Déjà en 2015, Macron nous rendait responsables du djihadisme. On se souviendra du vif débat de l’époque entre Macron et Valls sur la question de l’apartheid. Déjà Macron nous fustigeait en nous rendant responsables du djihadisme. Voici ce qu’il déclarait à l’époque : « notre responsabilité, c’est d’accepter que nous avons une part de responsabilité, parce que ce totalitarisme [le djihadisme], il se nourrit de la défiance que nous avons laissée s’installer dans la société ».

mais-ou-est-passe-l-apartheid-de-manuel-valls_1743621.html

C’est dans le droit fil de cette pensée que se situe le projet macronien de lutte contre le séparatisme prétendu des musulmans. Pour Macron en 2015, nous étions déjà responsables de la radicalisation des musulmans et du djihadisme. En 2020, nous voilà désormais responsables d’un séparatisme fantasmé des musulmans. Il va donc falloir que nous fassions encore mieux, que nous reculions encore plus, que nous nous effacions d’avantage pour les intriquer encore plus partout en France.

Pas d’apartheid possible pour le peuple de souche. Il est très clair que partout où les musulmans prennent le contrôle, partout où ils deviennent majoritaires, les Français fuient. Qui a envie de vivre dans un cloaque urbain au milieu de gens qui nous détestent, qui ne respectent aucune règle et qui au contraire vont tout faire pour vous pourrir la vie ? Les gens fuient les zone envahies, le phénomène est mondial, c’est le white flight. Partout, les peuples de souche pratiquent l’évitement, la décantation volontaire. Partout ils s’imposent un apartheid à l’envers pour se protéger. 

Aucune échappatoire pour les Français. En prétendant lutter contre un séparatisme musulman fantasmé alors qu’il libère la progression du communautarisme, Macron entend faire barrage à l’évitement que pratiquent les Français. Comme à ses maîtres, il lui est insupportable. Aucune échappatoire ne doit être laissée au peuple de souche.

Inversion de la réalité. Comme à leur habitude, ce n’est que par une inversion de la réalité que gauchistes et mondialistes parlent d’apartheid à l’égard des musulmans et des couches successives d’immigrés. Que les peuples de souche se replient sur eux-mêmes pour échapper la promiscuité leur est insupportable. Ce qu’ils veulent, c’est que nous soyons submergés sans échappatoire, jusque et y compris dans nos familles. Pareillement, ils parlent d’un séparatisme musulman qui n’existe pas alors que seule existe la volonté d’évitement des Français.

Le projet réel de Macron. Forcer au vivre-ensemble, forcer les Français à accepter l’intrication des musulmans dans tous les replis de la société. 

Réquisition des logements vacants. La déclaration d’intention de Macron de lutter contre le soi-disant séparatisme musulman ne doit pas se lire seule. Elle doit être lue en même temps que le projet de réquisition massif des logements vacants. Les deux marchent ensemble. Pour le moment, seul le parc des investisseurs institutionnels serait visé ; premier pas avant la réquisition du parc des particuliers. Tout doit y passer. Ce seraient donc 200 000 logements vacants du parc locatif privé qui pourraient être réquisitionnés pour lutter contre le prétendu séparatisme musulman ; en fait contre la volonté de décantation et d’évitement du peuple de France. La réquisition des logements vacants est la preuve de la volonté du pouvoir de poursuivre l’épandage et l’intrication forcée des musulmans et des étrangers partout où nous sommes. Vous n’en voulez pas, vous les aurez quand même sur vos paliers, et même chez vous si vous êtes propriétaire d’un logement locatif. 

les-logements-vacants-dans-le-viseur-du-gouvernement-6729969

Résumons. 

  • Il n’y a strictement aucun séparatisme musulman, ni eux ni les mondialistes n’y ont intérêt
  • Il existe en revanche un apartheid de fait que s’applique à lui-même le peuple de souche pour échapper à la promiscuité forcée
  • Quand il dit qu’il entend lutter contre le prétendu séparatisme musulman, Macron déplace artificiellement le curseur vers un combat sans objet
  • Dans le même temps, il abandonne la lutte contre le communautarisme, libérant ainsi le terrain à l’affichage identitaire des musulmans, à leur différentiation communautaire et à leur prise du pouvoir local dans un premier temps
  • La finalité de cet habillage est de forcer l’intrication des musulmans et des étrangers dans les couches profondes du peuple de souche en lui coupant toute possibilité d’échappatoire par la décantation ou par l’évitement
  • Première mesure pratique confirmant l’intention réelle : la réquisition des logements locatifs vacants pour la plupart situés dans des zones encore épargnées par la submersion ; ceci afin de nous forcer à vivre avec eux, c’est-à-dire en fait sous leur domination.

En prétendant lutter contre un séparatisme de pure invention, en abandonnant la lutte contre le communautarisme, en accélérant l’intrication forcée des musulmans et des étrangers dans les couches profondes du peuple de France, Macron offre le pays à la conquête musulmane.

 

Martin Moisan

 

Recueil de textes récents.

constat-de-deces-de-lideologie-republicaine-que-faire.html

listes-communautaires-macron-prepare-la-partition-musulmane-de-la-france.html

la-france-est-devenue-une-republique-islamique-les-faits.html

grand-remplacement-grand-depouillement-des-classes-moyennes-de-souche.html

macron-prend-acte-la-secession-musulmane-et-la-partition-de-la-france.html

le-squat-gigantesque-de-toulouse-prend-feu-on-va-tous–reloger.html

francais-pratiquez-levitement-regroupez-vous-hors-des-zones-islamisees.html

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

37
Poster un Commentaire

800
22
15
0
 
31
   
Notifiez de
Patapon

Excellentissime.Le piège mortel se referme sur le F.D.S.D’ici peu,nous serons des étrangers dans notre patrie.Reagissons!A droite toutes!Patriotes,le temps nous est compté.Unissons nous!Pour nous ce sera la guerre,ou la mort.

numa

Remarquable analyse car il n’est pas aisé de démasquer le traître Macron rompu à l’art de sembler prendre conscience des problèmes pour ne rien changer à sa feuille de route. Il partage avec les musulmans la haine de notre culture, de notre insoumission, de notre sens critique, jadis répandus par notre école jusque chez les plus modestes, ces qualités, cultivons-les, transmettons-les, et surtout manifestons-les quotidiennment.

Saintpol

C’est vraiment du graand n’importe quoi ! ! ! ! Séparatisme ! ! ! Encore un mot  » macronien  » qui ne veut rien dire …..Encore un coup d’épée dans l’eau. ! ! ! ! Cet individu se fout de la gu…le du monde comme à son habitude …Délivrons la France de ce dangereux psychopathe …..notre nation devient la risée de la planète ,qu’elle honte …..

Chrisomac

Aucun risque, un très faible pourcentage de français est a même de comprendre quoique ce soit aux élucubrations issues de la philo du pederaste catho P Ricoeur.

joseph d arimathie

SEULE EXISTE LA VOLONTE D EVITEMENT DES FRANCAIS . voila bien la VERITE PRIMORDIALE ! il faudra y penser tres fort aux municipales et encore beaucoup plus fort en 2022 .

POLYEUCTE

Débat sémantique intéressant !
– Vivrensemble ? Cohabitation forcée… Idéalisée !
– Communautarisme ? Vivre côte à côte de manière affichée.
– Séparatisme ? Vivre séparés, les uns contre les autres.
Macron a déjà avalé les deux premières cases.
Il est déjà dans le Grand Remplacement !

ricco delestaque

Bien vu.Mais le premier macronard venu balaiera ça d’un revers de la main. On se demande s’ils ne voient pas ça arriver, sont ils stupides ou / et complices ? Les deux, ce qui se résume souvent par de l’idéologie. L’un parlait de « partition » l’autre change les mots, à tour de rôle, nous prenant pour idiots et incultes, peut être croit il que nous le sommes vraiment ? Nous imposer leur présence, ça, c’est vraiment pourri, par tous les moyens, où que vous fuyiez, vous n’y couperez pas, vous ne voulez pas de vivre ensemble, vous l’aurez quand même, et l’exemple sur le palier, je l’ai connu et bien connu, j’ai fui loin mais j’ai toujours pensé que nous serions rattrapés un jour ou l’autre.Partout vous êtes en insécurité, partout.

breer

Ben, au moins vous arrivez bien à visualiser le futur de ce pays… chose que les politiciens et toute la gauche « bien pensante » mais mal intentionnée n’ont jamais été capable de faire… Les français en masse sont aussi fautifs, aveuglés et ne vivant que dans un consumérisme maladif au présent, une avidité de jouissance et de recherche du plaisir, au dépend du principe de réalité, ils auront facilité la désagrégation de notre pays et un futur sinistre pour nos petits enfants et ceux qui viendront ensuite…
Peut être que cet effondrement civilisationnel est inévitable …

Célui

Cette fiotte se fou encore de nous mais bon c’est du macron plus personne ne l’écoute, mais qui sera le suivant après flambi micron j’ai peur de connaître le suivant encore un lapin blanc sorti du chapeau d’un clown nommé Soros ?

Liberté

De toute façon le « va falloir vivre avec et l’on y peut rien » »est acté
de par mon âge avancé « rires » j’ai bien vu la transformation du pays dès les années 70 on les a parqués dans les citées ou lors du ramadan pour certains ils saignaient les moutons dans les baignoires de salle de bain, combien de fois je l’ai entendu, et dans les années 80 ils sont arrivées en masse, d’ailleurs même les maires communistes de la petite couronne parisienne de l’époque s’en plaignaient pour dire.
Et depuis rien a été fait, pas d’incitation de retour aux pays d’origine.
Quand je vois le carnet de naissance de ma commune il y a principalement des prénoms étrangers par contre pour les décès je ne vous fait pas de dessin.
D’ailleurs j’étudie la possibilité de quitter ma commune.

laurent barre

Cyril Hanouna souhaite se présenter aux élections présidentielles. Pourquoi changer un clown pour un autre ?

Parler vrai

Parce l’actuel est grillé.

zéphyrin

il y vient peu à peu l’effronté, il y vient.(sourire)
qu’il y prenne garde tout de même, il va bientôt nous refaire des phrases diaboliques de l’ex front national des années 80 .
tu dis ? ah oui c’est vrai , il y a bientôt des élections (sourire)

Joël

Problème pris à l’envers, une fois de plus (inversion des valeurs coutumière de la gauche), ce n’est pas de séparatisme qu’il s’agit puisque ses « invités » n’ont au contraire jamais voulu s’assembler avec notre nation et son peuple.
Alors d’accord, séparons-nous-en…définitivement.

Colonel Napoléon de Guerlasse

Les allochtones ont certes intérêt à ne pas bouger dans leur grande majorité, puisqu’ils se nourrissent sur la bête. Cela n’exclus pas le scénario d’une insurrection de bandes armées minoritaires dans les zones rouges. C’est ce qui s’est passé finalement en Syrie (cf La Goutha). Galula, Trinquier nous ont enseigné que la population choisira selon ses intérêts immédiats de sécurité. Elle se rangera fatalement au début du côté des insurgés, c’est important pour ceux-ci : bouclier humain, intendance, bouclage de zone etc… Une fois l’électricité et la CAF coupées, la chanson changera. Voir http://www.guerredefrance.fr

Isabelle

Admettre le séparatisme, c’est reconnaître que l’intégration est impossible et c’est affirmer la volonté de les laisser croître sur notre territoire. La loi du nombre fera le reste.

R2D25

Excellent et très bien vu

Colonel Napoléon de Guerlasse

Analyse implacable comme d’habitude. Le mouvement d’évitement et d’évacuation des FdS est déjà bien entamé. C’est même un argument pour ma ville qui a perdu beaucoup d’habitants. Venez chez nous, c’est cool, il y aura une police municipale et autour c’est zone Gendarmerie. Pourquoi pas cibler et aller voir par exemple le rabbin du coin. Si si, je vous jure.

Jonathan

Dans les deux cas, la France sera perdante :
1) que les Français pratiquent « l’évitement » (ou apartheid à l’envers) en se retirant dans une partie de leur territoire national pour abandonner l’autre à l’envahisseur ;
2) ou que les immigrés s’installent partout sur le territoire national (cas présent) et que les Français doivent se résigner à leur présence.

« Evitement » et « intrication » ne sont que les deux faces d’une même médaille, comme toute cette histoire de « partition » qui est à l’origine de ce faux débat.

Nous ne devons pas rentrer dans ces discussions qui font le jeu de l’adversaire, mais garder le cap qui se résume à DEUX MOTS : 1) FIN de l’immigration, 2) DEPART des immigrés déjà chez nous.

Isabelle

Totalement d’accord avec vous.

patphil

et des français vont voter pour leurs bourreaux
et des gaulois réfractaires de s’abstenir d’aller voter pour les dézinguer

PIstou

Et oui malheureusement avec les veaux de francais faut s’attendre a tout.
********************
Alerte Modération : Vous avez des références avec les animaux qui parfois peuvent être dangereuses pour dénommer certains individus comme chameaux, singes, veaux, etc. Soignez sympa d’éviter de les insulter svp, d’autant plus que cela pourrait valoir la 17iem chambre à Paris ! Idem pour dénommer les homos…

JEAN

Magnifique article Mr Moisan, c’est exactement ça, votre article rejoint des articles que j’ai pu lire sur d’autres sites, il faut impérativement empêcher pour réussir le grand remplacement le regroupement des blancs dans des zones préservées comme c’est le cas en Afrique du Sud pour Orania et Kleinfontein, c’est pour ça qu’ils en mettent partout, même dans les villages les plus reculés, dans le midi où j’habite ils en mettent dans des villages si isolés que les gens ne comprennent pas ce qu’ils viennent faire, personne ne doit y réchapper, le mélange des races est la garantie de l’extinction de la race blanche, Sarkozy l’avait dit – Relever le défi du métissage, ce n’est pas un Choix c’est une Obligation – ,manœuvrer des gens au QI de 80 maxi est plus facile qu’au QI de 100 et plus.

Le Blob

Pendaison pour Sarkozy !

sitting bull

De toute façon ils n ont pas besoin de Macron pour sa , ils le font de eux mêmes , leur but est de s implanter partout et y pourrir la vie des non musulmans

Ulysse

Comme toujours, mais ici au sommet, un article et une analyse extraordinaires. Merci, Martin Moisan.

blendel

je confirme :texte d’une clarté éblouissante ! Merci Monsieur Moissan

kabout

pas besoin de macron et des ses discours qui n’interesse que lui,les francais se débarrasseront tout seuls des ces vérolés d’islamistes et autres cancrelats.

Betty

Puissiez-vous dire vrai. Je pense que lorsque la marmite sera trop pleine, elle explosera car je ne vois pas les français et les française accepter ce qu’on veut leur imposer.
Je choisis mais je rejette toute obligation (ex. les Linky) entre autre chose. La vaccination folle de 11 vaccins. Je me demande comment fera le gouvernement qui va succéder à macron (enfin je l’espère) pour rattraper toutes les bourdes de ce psychopathe.