Macron, je ne comprends pas qu’un prisonnier puisse avoir le droit de voter…

C’est entendu depuis longtemps : je suis dure de comprenure, le tempo de mon cerveau est lent et je ne suis pas formée pour juger de ces thèmes, raison pour laquelle je vous soumets mes perplexités.

De quoi s’agit-il cette fois ?

Pour les prochaines élections européennes, les détenus dans les prisons pourront voter !

Comme dirait Zemmour. Y a comme un oxymore…

Des détenus qui sont dans des prisons – donc des gens qui ont été condamnés pour ne pas avoir respecté la loi, avant d’avoir purgé leur peine, donc des délinquants en état de condamnation, vont pouvoir exprimer leur avis sur la loi (ses représentants) pour l’irrespect de laquelle ils sont en prison.

Je ne sais pas si vous sentez le malaise que cela provoque dans ma logique…

Pour moi : si un type est tellement incivil qu’il est condamné à être privé des droits les plus élémentaires entre autres celui de marcher dans la rue… comment pourrait-il jouir du droit civil de voter ?

Allez, les spécialistes : à vos marques : un condamné qui n’a pas fini de purger sa peine a-t-il le droit de voter ?

Est-ce que c’est légal ? À mes yeux, c’est paradoxal !

En plus, on nous rabâche la quantité d’« étrangers » dans nos prisons…

Des binationaux exotiques condamnés vont-ils avoir le droit de voter aux élections européennes ? C’est même pas au niveau de leur commune de domicile, c’est au niveau européen !

Monsieur Collomb dit qu’ils craignent par-dessus tout l’élection de maires salafistes mais au niveau européen ils ne craignent pas le vote exotique ?

Un condamné qui est en prison garde-t-il ses droits ? Mais non, c’est justement pour le priver de ses droits qu’on le met en prison.

SOS Marine et de Villiers et les autres… allo quoi ??? Je ne suis pas assez formée pour comprendre et vous donner une réponse, mais mon bon sens, mon intuition féminine me disent qu’il y a un bug dans cette pomme. Puisque les échanges avec les lecteurs fonctionnent bien via les commentaires, qu’en pensez-vous ?

Conclusion temporaire : ils doivent vraiment être au bout du rouleau pour aller grappiller des votes jusque dans la lie des fonds de tiroir…

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse = qu’importe l’électeur pourvu qu’on barre la route aux populistes de l’extrèèèème drwaaaate ? C’est sans doute ça, mais est-ce légal ?

Anne Lauwaert

image_pdf
0
0

50 Commentaires

  1. Il manque malgré tout un détail important à cet article, et ça arrive parfois, c’est l’information de départ : y a-t-il eu une décision particulière qui modifierait des règles antérieures à l’occasion de l’approche des élections européennes ? Je ne regarde plus la télé, ça a pu m’échapper, je ne sais pas. D’après ce que je viens de voir, la règle était jusqu’à présent que la déchéance des droits civiques doit figurer au jugement pour qu’un prisonnier soit privé du droit de voter. C’est sûr que s’ils ont pris des mesures particulières pour aller chercher des voix même dans les prisons, c’est d’une laideur très salissante. Ils n’ont vraiment aucune limite. A moins qu’ils aient choisi d’organiser le vote des prisonniers pour qu’il n’aient plus à demander une procuration, leur faciliter la tâc

    • promettre qu’il y aura une urne dans chaque prison ne donne pas les détails des procédures = qui va pouvoir voter ? mystère

  2. Anne, nous vivons à l’époque de l’inversion des valeurs… les gens honnêtes sont des criminels, les criminels sont des victimes, le christianisme c’est de la merde mais par contre l’islam c’est bien, il n’y a plus de norme, être hétéro c’est normal mais être homo c’est aussi normal, avorter c’est bien mais juste dire que l’on est pas certain que ça soit bien d’avorter c’est passible des tribunaux, avoir un père et une mère c’est normal, mais être éduqué dans une famille gay c’est aussi normal, savoir qui est sa mère biologique c’est normal, mais avoir été conçu par insémination artificielle et être né d’une mère porteuse qui n’est même pas sa mère biologique c’est aussi normal, garder sur le territoire Français des terroristes c’est normal, etc…

    • C’est le syndrome ZZZ = Ze Zijn Zot (en flamand) ils sont fous! ce monde est fou. en effet c’est le monde à l’envers – si on écrivait ça dans un roman les lecteurs diraient que l’auteur exagère… attendons la suite… si Collomb a raison avec ses prévisions ça va devenir du grand guignol!

  3. À la place de Mme Lauwaert je me méfierais… des fois qu’elle se retrouve en taule pour avoir affiché son anti-conformisme et son refus de souscrire à la pensée unique…!

  4. Il existe une Loi concernant la privation des Droits civiques. Le savez-vous ?
    Droit de vote, inéligibilité, etc…
    Jamais appliquée. On préfère retirer les dotations aux Partis politiques !

    • je me doute bien qu’il y ait des lois sérieuses, précises et claires, mais moins à la mode que les magouilles…
      audelà des lois, il reste le fait que des condamnés qui n’ont pas terminé leur peine puissent voter soit choquant

  5. La majorité des détenus sont des arabes pro macron qui voteront pour lui . Et en plus je vous dit pas les maguouills qu’il va y avoir pour le dépouillement personne pour contrôler. Voila a quoi en est réduit la pourriture pour essayer de bien figurer a une élection.

  6. Oui mais les détenus eux au moins ils voteront, pas comme les 26% de veaux libres qui se sont abstenus, ou comme les 12% de moutons libres qui ont mis un bulletin blanc ou nul, et je ne parle même pas des 66% de brebis libres ( bèèèèèh!) qui ont mis un bulletin macron dans l’urne.
    Tous ces individus libres ont porté macron au pouvoir et ils n’ont pas eu besoin de l’aide des détenus pour le faire.

  7. il ne sait ^plus quoi faire pour gagner , il se prostitue ce salaud , évidement les arabes voteront pour lui comme ils l’ont déjà fait , réveillez-vous le merdeux est aux abois ,et il est prêt à tout pour gagner

  8. Bonjour ! Pour moi aussi c’est plus qu’inadmissible ! Et je me suis aussi la question : quelle est la position politique de NDA ? De MLP ? De LR ? Aux abonnés absents…. Bizarre…vous avez dit Bizarre ? Bonne journée.

  9. S’il n’est pas privé de ses droits civiques, tout condamné peut prétendre à les exercer.

  10. Mais c’est normal qu’ils souhaitent faire voter les prisonniers…..
    Comprenez que nos prisons sont peuplées à 85% de musulmans. D’après vous ils vont voter pour qui….????

    • ca va venir ,[ j’espere pas ],,,,,,,ici aux usa, la californie veut faire voter les illegaux qui entre illegalement ! [c’est le seul etat qui ose ca ! … je suis francaise aux usa et au texas ils sont interdits de voter bien sur,,,,,et en ce moment nous avons la « caravane »,,,,,

  11. Mais que signifie encore le mot « démocratie »????
    MERCI, Anne, d’attirer notre attention sur cette ignominie de plus.

  12. A l’inverse, celzéceux qui sont soupçonnés d’idées « nauséabondes » n’auront plus le droit de voter. Voilà comment, la bouche en cul de poule, on nous parle de démocratie et d’état de droit à longueur de temps.

  13. La chute de Macron va suivre celle de Merkel. Quel va être la suite de ces changements ? Le « populisme » va gagner du terrain en Europe c’est normal et la donne va changer que ce soit en France où en Allemagne. Mais pour quel résultat ?!

    • si on ne change pas on ne le saura jamais. Inutile de tirer des plans sur la comète il faut se mettre en situation pour le dire. On peut essayer ce n’est que 5 ans alors….

  14. si on faisait voter les morts,sa ce fait,ou cela c’est fait a une certaine époque……..

  15. Peut-être que belloubet pourrait les libérer le temps des élections ? Au point où en est.
    De toute façon, ils seront bientôt libres, même collomb le dit : ça va péter avant 5 ans.
    Gérard Collomb se lâche sur l’immigration : « D’ici à 5 ans, la situation deviendra irréversible. Je crains la sécession. Les gens ne veulent pas vivre ensemble »
    http://www.fdesouche.com/1097165-quand-gerard-collomb-se-lache-sur-limmigration-dici-a-5-ans-la-situation-deviendra-irreversible-je-crains-la-secession-les-gens-ne-veulent-plus-vivre-ensemble

  16. Pour les pourris au pouvoir, tous les moyens sont bons pour trafiquer les élections !!!!!

  17. Non vous n’étes pas dure de comprenure , mais comme moi votre disque dur à enregistré trop de chose et maintenant il est plein

  18. donc j’ai raison de ne pas comprendre ou mieux de comprendre qu’ils vont faire de tout pour grappiller des voix partout
    mais n’y aura-t-il pas des raisons de faire invalider les résultats si on démontre que parmi les votants il y a justement des gens qui ne peuvent pas voter?
    Les voix de la pègre… c’est pas fort jupitérien…

    • Dans un 1er temps, le grapillage effectif de voix auprès d’incarcérés, par ce « geste », me semblait minime. Dénoncer cette idée, c’était donc défendre un principe (et les principes sont aussi fondateurs), plutôt que de dénoncer une réelle distorsion, au sens numérique, d’un vote. Je considérais l’impact numérique négligeable.
      Dans un deuxième temps, me vient l’hypothèse qu’à travers l’octroi du droit de vote à des personnes incarcérées, on pourrait chercher à capter les voix des personnes affiliées, familialement, socialement, etc. Il pourrait donc y avoir un calcul électoral, en ciblant les incarcérés comme « leaders d’opinion » de leur entourage. Du coup, l’impact réel, numérique, pourrait être beaucoup plus important et décisif, et de nature à fausser les résultats du vote.

      • exactement: « le pauvre incarcéré » et sa famille et ses amis et ses relations…pour ne pas dire sa communauté… si ça fait chaque fois 50 personnes, ça chiffre!!!

  19. Les condamnés en justice devraient en effet être déchus de tous droits civiques mais le système pourri sait aussi que ça représente beaucoup de voix de gôôôche puisque la majorité de cette engeance est quasi-exclusivement mahométane donc pro-invasion/islamisation tout comme leurs importateurs massifs

  20. Si c’est vrai, cela me semble tout simplement révoltant. Le droit de vote est intimement lié au droit de se présenter à une élection. Cette symétrie semble essentielle, et juste. L’incarcération implique une déchéance des droits à se présenter à une élection, donc, aussi de participer au vote. La France serait-elle donc une dictature au point de devoir concéder un droit de vote à ses supposés prisonniers politiques, empêchés de se présenter du fait de leur incarcération ? A la demande de qui d’ailleurs ? Amnesty International ? L’ONU ? Quelque comité éclairé ? Une équipe de technocrates concourant pour le livre Guiness des records ? A force d’illisibilité, le droit ne pourra plus être défendu.

  21. Il existe une peine qui s’appelle la privation des droits civiques, ceux-ci incluant le droit de vote.

    Dans le nombre de 68.974 donné par Kabout ci-dessous, il faudrait savoir combien sont frappés de cette peine. La République en Démarchage Electoral aura peut-être des surprises. J’ai l’impression que Macron et ses suiveurs n’ont pas des notions de droit très étendues.

  22. Bientôt, ce sont les gens « normaux » qui n’auront plus le droit de voter… j’entends par « normaux » ceux qui ont une famille, qui ne sont pas gays, trans-genre, barbus ou voilés, qui ne sont pas en taule ou qui ne vendent pas du crack ou de la cocaïne

  23. Anne,
    Ce qu’il faut comprendre c’est que le nabot a besoin de voies
    de remplacement pour combler les « déserteurs » de la précédente élection :et pour cela tout est bon, les travelots de toutes couleurs, les prisonniers, les naturalisés « daredares », mème les clandos ( avec les gauchos, il faut s’attendre à tout) et pourquoi pas les fantomes (on a vu ça en corse).
    Je comprens qu’il lui faille du « repos », pour réfléchir à quelle sauce il va encore nous enfumer.
    Cordialement.

    • Il n’y a rien a deserter…. C’est tout le contraire. Ceux qui pourraienit merriter l’attribut de politicien en tant que tel, sont morts ou ont deserte leur peuple. En ce qui concerne les moutons votants, ils ne sont que des paquets de viandes congeles du cerveau sortis du frigo pour elire une marionnette du monde financier…..

  24. Non seulement les prisonniers, mais également les gens sous tutelles, donc tous ceux que la justice a privé des droits civils, vont pouvoir voter sous Macron.

    • Certaines personnes sous tutelle conservent le droit de vote, d’autres non. C’est une décision prise au cas par cas par le juge des tutelles.

          • N’exagérons rien ! En Corée du nord, la question du droit de vote ne se pose pas.

            C’est plus reposant, il est vrai…

        • Je ne vois pas en quoi. Le juge des tutelles décide de conserver ou non le droit de vote en fonction de l’état mental de la personne. Si la personne mise sous tutelle l’est pour une dégradation de son état physique mais que ses capacités mentales ne sont pas altérées, le juge lui conservera son droit de vote. En général, les juges n’aiment pas rajouter cette « peine » supplémentaire supplémentaire à l’humiliation que constitue une mise sous tutelle.

  25. bof,ca ne fera que 68 974 (détenus/bulletins macron) a comptabiliser au soir des resultats,mais comme il sera a la traine derriere le RN ca ne fera aucuns effets !!

    • kabout,
      Peut ètre, mais avec un nouveau découpage, ça fera beaucoup plus que ça.
      Cordialement.

  26. Faut voir le bon côté, ça va peut être motiver les abstentionnistes à se bouger les fesses pour aller voter. Enfin on l’espère…

  27. eh oui, même ceux nés sans bras, sans jambes et avec un trou dans la tête pourront voter. Ca va y aller les évasions suite à une permission « électorale ».

    • Mettre les urnes dans les prisons et les bourrer avant, comme dans certaines grosses usines où les votes par correspondance étaient remplacés par les bulletins patronaux, c’est du vécu par moi-même dans l’ne d’elles.

      • je n’en doute pas, macrotte racle les fonds de merde mais il s’y noiera, même sa vieille radasse va raccrocher ( merdekel)

Les commentaires sont fermés.