Macron : je vous ai compris, mais il faut sauver la planète, alors vous allez casquer !

Publié le 27 novembre 2018 - par - 120 commentaires
Share

Totalement hors sujet !

Macron a littéralement botté en touche, refusant de traiter le thème principal de son intervention, censée calmer les Gilets jaunes. Le sujet était :

“Quelles mesures concrètes comptez-vous prendre pour aider les millions de Français qui ne peuvent plus se chauffer, se nourrir ou faire le plein et réclament une hausse de leur pouvoir d’achat en baissant les taxes ?”

Moyennant quoi, nous avons eu droit à un discours technique digne de la COP21, sans  réponse aucune aux problèmes urgents des Gilets jaunes.

Un plaidoyer en faveur de la transition énergétique, sans la moindre mesure sociale d’accompagnement immédiate.

Un catéchisme écologique !

“Revenez dans 3 mois, on va travailler ensemble”, leur a dit le président.

Et ce n’est pas une caricature. D’ici là, les Gilets jaunes peuvent crever de faim !

Pour résumer son discours :

“Je vous ai compris, mais je garderai le cap car j’hérite d’une situation qui remonte à 40 ans”. “Pas de solution miracle. Ensemble, retroussons les manches !”.

Franchement, était-il nécessaire de donner une telle conférence face à la détresse du peuple et face à l’urgence de la situation ?

Macron envisage une modulation des taxes sur le carburant en fonction du coût du baril, mesure mise en œuvre sous Sarkozy mais supprimée par Hollande car trop complexe et trop coûteuse. Et c’est tout.

Une heure de discours écologique, pas un seul mot de social. Résumé :

Le climat, c’est l’avenir de nos enfants.

Sortir des énergies fossiles, ramener la part du nucléaire à 50 % d’ici 2035.

14 réacteurs de 900 mégawatts seront fermés.

Tripler l’éolien et quintupler le solaire d’ici 2030.

Développer les transports en commun, le covoiturage.

Isoler les habitations, changer les véhicules et les chaudières avec l’aide de l’État, des constructeurs et des banques.

Mais tout cela, les Gilets jaunes le savent. Mais ce n’est pas ça qui remplit l’assiette de la famille quand les sous manquent dès le 15 ou le 20 du mois.

Macron n’a rien compris au mal profond qui ronge le pays.

Pas un mot sur la mondialisation qui lamine les classes populaires.

Pas un mot sur cette Europe impérialiste qui nous a privés de notre souveraineté monétaire, budgétaire, territoriale, judiciaire, diplomatique, et qui nous impose ses diktats en régnant sans partage et en dirigeant l’Union contre les peuples.

Pas un mot sur l’immigration qui a ruiné les classes moyenne et populaire en ponctionnant une grande part du social.

Pas un mot sur les finances d’une France en faillite, comme disait Fillon il y a 10 ans.

Pas un mot sur la crise identitaire et l’islamisation du pays, qui mènent la France dans le mur.

Pas un mot sur les cités abandonnées par l’État et tombées sous la coupe des caïds et des barbus.

Pas un mot sur la violence exponentielle avec 1 000 agressions gratuites par jour et la peur qui se répand dans le pays.

Pas un mot sur les campagnes abandonnées, qui voient disparaître les hôpitaux, les écoles,   les tribunaux, les bureaux de poste, les centres des impôts, les commerces, les médecins, etc.

C’est pourtant tout cela, la colère des Gilets jaunes.

Le déclassement  économique avec la mondialisation et la perte d’identité sous le tsunami migratoire de populations qui refusent de s’intégrer.

Pendant une heure, Macron n’a fait que défendre sa politique énergétique.

Mais le pire est que Castaner, Darmanin et Griveaux n’ont vu que des casseurs d’extrême droite et des racistes dans ce cri de détresse auquel 80 % des Français adhèrent.

Voici ce que Griveaux a osé déclarer :

“Certaines personnes arborant un gilet jaune remontaient les Champs-Élysées avec des drapeaux en disant : “On est chez nous”. Ceux-là appartiennent à une extrême droite identitaire… Et ceux-là, nous les combattrons à chaque minute, à chaque heure et à chaque journée de ce quinquennat, jusqu’au bout.”

Voilà l’idéologie de ce pouvoir qui a la haine des nationalistes, ces lépreux populistes.

C’est une honte. Les Gilets jaunes attendront, la priorité c’est de combattre les lépreux populistes.

Dans la France de 2018, le patriotisme est un crime et la défense de son identité chrétienne est un délit.

C’est l’immigration de millions de pauvres qui a ruiné le pays et appauvri les Gilets jaunes, mais ce sont les patriotes qu’il faut combattre, surtout pas les clandestins qui ne sont plus du tout expulsés puisque leurs pays n’en veulent pas.

Si Griveaux pense que les Gilets jaunes, qui représentent 80 % des Français, vont se laisser déposséder de leur pays, il se trompe lourdement.

Et il était bien inutile que Macron monte en première ligne pour si peu. Ce manque d’annonces concrètes est bien la preuve que le président a toujours méprisé le peuple. Il l’a toujours insulté.

Réponse des Gilets jaunes dans les urnes en mai 2019.

Jacques Guillemain.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jeannot

Une bonne nouvelle, les français qui ont élu ce machin stérile ont enfin compris de quelle façon ils ont été pris pour des cons depuis tant d’années par la « gauche » et par la « droite » (hahaha !) Ils ont enfin compris qu’ être français et s’en revendiquer ce n’est pas forcément être un facho. Ils commencent à s’apercevoir que depuis 40 ans, ils se sont fait plumer par des gens qui ont planqué dans des paradis fiscaux tout le fric de dingue qu’ils suaient par leur dur travail et qui leur ont laissé des miettes, en les insultant par dessus le… lire la suite

Sauver la planète, il rêve, le secoué du bocal.
Mais bon, soyons sérieux. Tout l’argent soit-disant destiné à l’écologie, la transition énergétique et toutes ces âneries sans intérêt et sans urgence aucune, c’est de l’argent qui est pris dans les poches des pauvres et qui est versé directement dans les poches des riches qui en font l’usage qui leur convient.
La révolte, la révolution et la guerre civile sont, pour moi, la seule issue dans cette situation. De toute façon, la guerre nous l’aurons dès que les envahisseurs bronzés et barbus seront assez nombreux et ça ne devrait pas tarder.

UltraLucide

Très bon résumé, merci. Ajoutons pour rester dans le domaine de discussion limité par le Résident de la Ripoublique à la « transition écologique » que même là tout est pipé d’avance: Tout est de la faute de la voiture, surtout diesel, surtout en ville, surtout à Paris. Pas un mot sur la pollution diesel des cars Macron et des camions qui remplacent les trains par milliers, sur celle des milliers de porte-containers géants et paquebots géants issus de l’économie mondialisée, des milliers de jets d’affaire et de tourisme, sur les centrales thermiques allemandes au lignite, sur la surconsommation électrique que va… lire la suite

le Franc

moi je vous dis que macron est amoureux du prof de fac aurélien barrau, longs cheveux et portant châle féminin sur les épaules en plateau-télé et qui vous dit qu’on est tous morts dans 30 ans si on se distancie de la question écolo ; observez macron, il détermine sa politique en fonction de ses flash amoureux.

aaron

A quand un Président en tutu sur un plateau télé !?

Enée

Bien vu et Vous parlez de Macron bien sur !…

Une patriote

Qu’il aime qui il veut, qu’il couche avec qui il veut, mais qu’il dégage rapidement avant d’avoir détruit complètement l’économie du pays !

DUFAITREZ

Ce discours du matin, mal annoncé, ne fut écouté par personne ! Heureusement !
Mauvais calcul ! Pensant s’appuyer sur une France écolo, la voilà vaccinée !
« Mourir en bonne santé » fut son slogan ! On connait !
« Survivre avant tout » fut la réponse !

aaron

Macron, on ne veut pas de vous pour sauver la planète, comme tout, un jour elle disparaîtra, on attend que vous assumiez le fait de nous avoir compris en ce moment présent, soyez un peu plus POLITIQUE diantre !

duglimbule

dans le film Robin des bois avec Russel Crowe il y a une petite phrase qui prend ici tout son sens:

 » A vouloir traire une mamelle sèche, on risque de prendre un coup de sabot ».

Mr Macron et son gouvernement seraient bien inspirés en méditant cette petite phrase.

kancau1

Vous faites référence à ROBIN DES BOIS, sauf que lui il volait les riches pour donner au pauvres, MACROUILLE LA FRIPOUILLE , c’est le contraire

Enée

Bien vu, vous parlez aussi de la « nourrice sèche » de Macron, bien sur !

Mimitou 85

Avec la réponse de Macron on peut, peut être répondre à la question :
Est ce que notre Président est intelligent ou imbécile ?
Le proverbe nous donne sans doute la réponse :
 » Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis »

MANU

Il y a quelque chose que je comprend pas. Le peuple a SOI DISANT voté pour Macron, mais aujourd hui le peuple est insatisait car il ne correspond pas a ses promesses.
Comment peut il se foutre de la tete des gens a ce point. Il faut qu’il calme les choses. Et qu’il fasse les bons choix, car sinon il doit partir, car il me semble que le peuple a voté et qu’il peut aussi le renvoyer d’ou il vient…

Général putschiste non épistolaire

« Sauver la planète  » : encore une expression mensongère de ces crapules gauchiasses : la planète se débarrassera de nous à sa guise et nous n’ y pourrons rien changer , de même qu’ elle résorbera elle même les pollutions par hydrocarbures , métaux lourds , toutes substances créées par la chimie organique (dioxines , furanes ,polymères en nombre infini) . Après les mots et expressions créées par la gauchiotterie tels « haine , fasciste (fâchiste pour ces mongolitos) , raciste , nazi , vous n’ aurez pas ma haine , pas d’ amalgame , pas de stigmatisation , vivre ensemble… lire la suite

Jotab

Bravo !

Zweitakter

Macron dictateur ? Que penser de cette phrase du discours dans laquelle M. Macron affirme qu’il fera ses réformes pour la France « malgré elle ou sans elle » ? Seul lui semble savoir ce qui est bon pour la France !
« Et cette France qui a peur des changements, parce que c’est une France à qui on a demandé beaucoup, on ne peut pas considérer que les changements à venir, on les fera malgré elle ou sans elle. »

Zweitakter

M. Macron ne comprend lui-même rien la politique qu’il met en place et c’est lui qui le dit : « Les gens disent leurs souffrances, on leur répond chèque énergie. Mais le chèque énergie, ils ne savent pas ce que c’est. Et la vérité, concrètement, moi non plus. Et donc il nous faut sur ce sujet rendre les choses tangibles. » Faut-il rire ou pleurer ?

Jean Benoit

En ce qui me concerne c’est décidé….je ne ferai plus de tri sélectif.
Le verre avec le plastique, le papier, les déchets alimentaires and co…

Saintpol

Comme à son habitude , il ne sort rien du discours de l’imposteur. ! ! ! Complètement hors sujet , hypocritement , il noie le poisson ! ! ! car il n’à aucune solution , c’est de la com c’est tout comme à l’habitude. …des projet ? ? ? Oui mais jamais réalisés ! ! ! Combien de moulins pour remplacer 14 réacteurs nucléaire ? ? ? ça , il est incapable de le dire et combien de chômeurs en fermant ces 14 centrales ? ? ? ne lui posez pas la question , il est hors sol ! Il… lire la suite

Irondick

Écologie… Piège à cons ! Les véhicules diesel médiatiquement outragés, brisés, martyrisés mais les véhicules diesel, demain, libérés. Voir à ce sujet le dernier N° de « Auto Plus » qui révèle des procédés totalement au point et mis en service sur de vieux bus dans des centre-villes européens. Par ce procédé, réellement innovant et peu coûteux, les émissions nocives des véhicules particuliers peuvent être ramenés à 18 mg/km au lieu des 130 actuels imposés. Que font les bouffons du gouvernement : augmenter les taxes et le racket. Quels guignols incapables. Le resto à 200 Euros : NON. Le gasoil à 1… lire la suite

emerillon

Macron , dont le QE , quotient émotionnel pour ceux qui ignorent l’importance de cette étude , doit friser le zéro , son immaturité qui doit être bloquée à l’âge de 15 ans en font un président en constante rébellion en sont l’image et mépris pour les grandes personnes . En se choisissant pour épouse une maman de substitution , il prouve encore qu’il n’est que caprices . Curieux tout de même que les électeurs aient choisi un tel personnage . Notre France serait elle immature aussi ?

Jill

Sauver la planète, voilà l’urgence pour ceux qui
se lèvent de bonne heure le matin pour gagner un
maigre salaire… bande de cons !
Pour sauver la planète, il y a Hulot, BHL, Attali et
Cie… Ça suffit largement étant donné que la planète fait très bien le boulot toute seule et depuis des millénaires.
Nos pieds nickelés bien-pensants causent, se
prennent pour des oracles du grand yaka et du
grand fokon.

Brocéliande

Boff!! les G J revoteront Macron ils sont comme ça ces Piailleurs !

Fifi

Les prélèvements obligatoires ont atteint 1.038 milliards d’euros en 2017.

La part des impôts et différentes taxes auxquels ont été soumis les Français en 2017 représente 45.3% du PIB, selon un rapport parlementaire sur le projet de budget 2019. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/10/15/20002-20181015ARTFIG00056-le-montant-des-prelevements-obligatoires-atteint-un-nouveau-record.php