Macron : l’accueil et l’hébergement des migrants sont inconditionnels, donc pas de débat !

Publié le 20 janvier 2019 - par - 90 commentaires - 4 237 vues
Share

Facile pour l’imposteur Macron d’exiger du peuple français qu’il accueille et héberge « inconditionnellement » la lie de la terre, quel qu’en soit le coût, sous prétexte d’humanité… quand lui et ses semblables bâfrent bien loin du danger, n’ayant même pas le courage d’affronter d’innocents Gilets jaunes voulant juste être écoutés et respectés !

Depuis la réplique mémorable de Michel Audiart, dans la bouche du sublime Lino Ventura, lors d’une scène des « Tontons flingueurs » devenue mythique, nous savons tous que « les cons ça ose tout ! »… et nous avons depuis largement eu le temps et les occasions de le vérifier…

https://www.youtube.com/watch?v=CMzgMva5ekk

Eh bien figurez-vous que les ordures, les petites frappes se croyant tout permis parce que protégés par de puissants mentors, les enfumeurs professionnels, les manipulateurs et les traîtres à leur patrie… aussi !

Et encore bien plus quand toutes ces « spécificités » se trouvent réunies en un seul et révoltant personnage ; lequel, élu par défaut après avoir salement éliminé la concurrence par des moyens dont mêmes les plus célèbres truands rougiraient, s’imagine légitime au point de tout oser justement… même les plus immondes crasses envers son pays et ses concitoyens !

Jusqu’à présent, la « ré-infosphère », bien vite rebaptisée « fachosphère » par les véritables fascistes se planquant sous diverses étiquettes prétendues humanistes, s’égosillait à révéler tous les méfaits de la vague migratoire, imposée aux citoyens français et européens, y compris quand elle est illégale… à commencer par son coût scandaleux pendant que chez nous « on » meurt encore de faim ou de désespoir !

Dès les premiers épisodes de la grande supercherie des prétendues consultations, qu’elles se nomment « rencontres avec les maires » ou « grand débat », il ressort clairement que névrosé Macron est bien le dictateur que certains subodoraient dès 2017.

Mais voilà que le mégalo se prenant pour le roi du monde, parce que s’imaginant qu’il a été choisi par ses marionnettistes pour ses qualités et son intelligence… vient lui-même de nous en faire une brillante démonstration… avec toutefois un gros bémol quant à sa conclusion !

Prétendre proposer un « Grand débat » aux citoyens, pendant lequel ils auraient tout loisir d’exprimer leur mécontentement et leurs frustrations… tout en annonçant en amont que « ce qui a été fait ne serait pas détricoté » ou « qu’il garderait le cap », est déjà en soi une immense imposture, immédiatement relevée par les veilleurs et largement partagée sur les réseaux sociaux.

Prétendre aller à la rencontre des maires, région par région, quand il apparaît immédiatement que ceux-ci sont triés sur le volet par les préfets, lesquels sont à la botte du pouvoir, et que donc en conséquence sont conviés en grande majorité ceux qui « pensent bien » (comprendre ceux qui votent Macron), avec juste quelques timides récalcitrants, histoire de faire croire à « l’équité » présidentielle… mais surtout pas des maires du Rassemblement National ; cela s’appelle de la tromperie, voire carrément de la haute trahison !

Pourtant c’est sans vergogne qu’après avoir entendu les doléances des premiers maires conviés, il a vertement répondu à ceux qui osaient zapper la langue de bois officielle, lesquels étaient d’ailleurs hués par leurs confrères serviles, le doigt sur la couture du pantalon, et préférant applaudir l’extraordinaire président !

Ainsi à Souillac, lorsque Brigitte Barèges, maire LR de Montauban, a osé annoncer : « J’ai vu dans les cahiers de doléances qu’il faut arrêter l’immigration massive », demandant « la fin de l’aide médicale d’État (AME) » et ajoutant « Les Gilets jaunes demandent à être considérés. Ils ont autant droit aux logements sociaux que des personnes de nationalité étrangère »… cette courageuse et légitime représentante de ses administrés a essuyé des sifflets, notamment quand elle a évoqué un viol commis « par une personne algérienne » dans sa ville en octobre dernier !

https://www.atlantico.fr/video/3563936/souillac–une-maire-huee-apres-avoir-critique-l-immigration-et-l-ame

Ces mêmes saloperies (les maire siffleurs) seraient sans doute les premiers à hurler au scandale si un viol était commis dans les mêmes conditions mais en inversant juste les acteurs et qu’un « sale Français blanc raciste » se soit permis de violer une pauvre femme d’origine étrangère, surtout si de surcroît elle était musulmane…

C’est cela la France selon Macron, où la liberté de parole, comme bien d’autres choses, est plus égale pour certains que pour d’autres !

Alors bien sûr, confortée par les prévisibles réactions des petits soldats du casting rondement mené, la star, en chemise pour faire plus « peuple » sans doute, a répondu, superbe :

http://www.fdesouche.com/1144197-macron-laccueil-et-lhebergement-des-migrants-sont-inconditionnels-ca-coute-2-milliards-deuros-et-il-faut-sen-feliciter

« C’est un vrai investissement de l’État » ! Il oublie juste un « léger » détail, c’est que l’État ce n’est pas lui, comme il semble le croire, se prenant pour le roi Soleil…

Non monsieur l’intriguant, l’État c’est ce peuple que vous détestez et à qui vous menez une guerre sans merci… oubliant ce qu’était la France avant d’être infestées de cafards de votre espèce.

Oser donner des leçons en permanence, y compris à de vrais chefs d’État de la carrure d’un Donald Trump, d’un Vladimir Poutine, d’un Viktor Orban ou encore d’un Matteo Salvini, quand on affiche un infernal ego ne vivant que pour son bien-être personnel, en se foutant de la misère de ceux qu’il a trompés, comme le plus vil des séducteurs… incluant cette misère mondiale dont il se prétend le sauveur quand il n’est que son « utilisateur »… on peut s’attendre à tout venant d’un peuple bafoué ; y compris la déchéance suprême !

Pourtant franchement, à quoi vous attendiez-vous d’autre de la part de ce grand esbroufeur, n’ayant pas assez de mots pour crucifier les citoyens français, et notamment les pauvres, « qui coûtent un pognon de dingue » ?

Depuis le temps que cette immonde saloperie de « ruine des nations », voulue par les géniteurs du Nouvel Ordre Mondial, est en action, vous n’aviez pas encore compris que le meilleur moyen pour y arriver était précisément, par un judicieux coup double, de noyer les états sous le nombre des envahisseurs tout en les asphyxiant sur le plan financier ???

En cela, Macron démontre sa plus grande « qualité » ; celle de savoir obéir à ses maîtres sans jamais dévier du projet initial, tout en accélérant le mouvement !

Au moins son grand cirque actuel aura pour but de dévoiler à de nombreux faibles d’esprit qui persistaient encore à gober les mensonges de ce fou dangereux, jusqu’où il est prêt à aller, c’est à dire le déni total de la France et des Français, pour mieux servir ses maîtres en pratiquant à fond la préférence étrangère, partout, tout le temps et dans tous les domaines !

Regardez-le faire son grand numéro, toujours à Souillac, où il prétend sans vergogne que « nous sommes un pays où on est libre de blasphémer », quand d’une part quiconque ose décrire les réalités de l’invasion islamique est immédiatement envoyé devant les juges rouges… et que d’autre part, pendant qu’il pérore, des citoyens sont taxés de 135 € d’amende pour le port d’un gilet jaune, parqués dans un périmètre où il sera impossible de l’apostropher !!!

https://www.youtube.com/watch?v=5qPaTqof6KQ

Comment avoir encore une once de confiance en ce menteur congénital, disant aujourd’hui le contraire de ce qu’il a affirmé hier, oubliant que nous avons encore (jusqu’à quand ???) les moyens d’enregistrer ses mensonges, donc de lui restituer ?

Nul doute que pour ce larbin des puissants argentiers, les Français se doivent d’accueillir leur écrasement par invasion migratoire, en payant encore et toujours, c’est à dire en se privant toujours plus, mais surtout sans moufter ; le maître a parlé, circulez, y a rien à voir !

Le combat sera rude, féroce et vraisemblablement sanglant, pour virer cet imposteur et faire la nique à ses maîtres, mais nous devons à tout prix le mener sans concession et sans faillir ; nous avons l’exemple de nos glorieux aïeux pour nous soutenir, quand de son côté Macron est dans le camp des lâches et des « pires que minables » sur le plan humain !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Marnie

EM n’aime pas plus la France que ses concitoyens. Il et là pour réprimander les pauvres et les priver du nécessaire. Macron démission ! Macron dégage !