Macron lance ses roquets contre les Français qui redressent la tête

Les Français seraient-ils en train de s’extirper douloureusement de l’apathie dans laquelle ils sont tombés depuis des décennies ?

Après Rambouillet, énième attentat commis par un musulman sur le sol de France, quelques responsables politiques comme Pécresse découvrent qu’« il faut cesser de nier le lien entre terrorisme et l’immigration récente ».

La machine à vomir du politiquement correct LREM a aussitôt fonctionné à plein régime.

 « Elle a franchi le Rubicon. Il y a une volonté d’amalgame » (Pierre Person, député LREM).

« Une partie de la droite montre qu’elle est désormais fongible dans le RN à force de sortir les mêmes éléments de langage » (Jean-Michel Mis, député LREM).

« Je comprends l’émotion, mais ce discours simpliste et la recherche d’un coupable est dangereuse » (Alice Thourot députée LREM).

« Une instrumentalisation est menée par des participants à une campagne électorale » (Isabelle Florennes, députée MoDem).

Et un des mignons de Macron, Gabriel Attal, a qualifié ceux qui ont osé parlé du réel de « vautours ».

Quant à Nuñez (LREM), longtemps neurone solitaire de Castaner à l’Intérieur, aujourd’hui coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, il ne dépareille pas parmi les pieds plats En Marche : « Ne tombons pas dans le piège de Marine Le Pen : sur les six dernières années, 80 % des terroristes sont Français ».

La preuve :

Vieille histoire du chameau mahométan né dans une écurie de Pierre.

Même cause (l’évolution de plus en plus rapide vers le choc de civilisation dans l’arène française), même conséquence : après une tribune d’un millier de militaires à la retraite faisant le constat de la quasi- anomie qui règne dans notre pays, LREM crache sur le réel avec passion.

« Pour les militaires qui ont enfreint le devoir de réserve, des sanctions sont prévues et s’il y a des militaires actifs parmi les signataires, j’ai demandé au chef d’état-major des armées d’appliquer les règles qui sont prévues dans le statut des militaires, c’est-à-dire des sanctions, car ce sont des actions qui sont inacceptables » (Florence Parly, ministricule des Armées).

« Je condamne sans réserve cette tribune d’un quarteron de généraux en charentaises qui appelle au soulèvement » (Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Désindustrualisation de notre Henri III élyséen).

Passons sur les bobards de ces deux technos (fausse date de la parution de la tribune pour que cela corresponde au putsch des généraux à Alger, appel au coup d’État qui n’est pas dans le texte…). Saluons la belle acuité auditive de Pannier-Runacher qui réussit à entendre un bruit de bottes de la part de généraux en charentaises.

De l’autre côté du panier de crabes, Mélenchon terrorise les enfants en réclamant des poursuites contre les « factieux » avec une gestuelle et une voix que Castro et Chavez auraient apprécié.

Puis LREM a rapidement relié Marine Le Pen à cette tribune qui aurait rendu très en colère le sale gosse de l’Élysée. A-t-il encore quitté la table en jetant de rage sa serviette par terre ? Brizitte a-t-elle dû aller le rechercher et le cajoler comme un môme qui fait un caprice comme le décrit Philippe de Villers dans son dernier ouvrage Le jour d’après ?

«Le RN est toujours le FN ! Des années d’efforts pour faire croire que Marine Le Pen n’est pas son père et, en quelques heures, son vrai visage réapparaît : celui des milices et des putschistes ! » aurait-il lancé selon le Canard enchaîné.

Sur ordre, Darmanin, Schiappa, Dupond-Moretti sont donc partis réciter sur toutes les antennes radios et les plateaux télés : « Le RN est un parti de putschistes ». Ah ! ce parfum d’Algérie qui enivre le macronisme.

Mais derrière ce froufrou politico-stratégique demeure le sentiment que le pays – le vrai, celui qui est quotidiennement plongé dans le chaos par l’islam – pas celui des petits marquis et marquises de LREM, ni celui de la France Soumise – sort peu à peu de son sommeil dépressif.

 Le Monde s’en inquiète, il dénonce la fin du “Front républicain”, ce piège à cons dans lequel la droite adore tomber depuis le début des années 80 pour faire barrage à l’extrême droâââte.

Libération sur sa dernière page qui sert habituellement à sanctifier quelque copain ou copine idéologiquement correct s’en prend à Sonia Mabrouk, journaliste d’Europe 1 et CNews qualifiée d’« égérie de la “droitosphère», de « fille de la bourgeoisie tunisienne » au « brushing à la Fox News » qui « rosit des compliments de ses mâles et pâles mentors », de « directrice de la réaction » aux « paupières lourdes de maquillage et de sommeil à l’heure de la sieste après une matinée en direct et une nuit sur Netflix », « une mythomane qui voit des cabales partout ».

Son auteur : Guillaume Gendron. Un nom de journaleux à retenir à la Libération.

En réalité devant la multiplication des faits qu’il devient impossible de cacher – comme le refus de la Justice de juger le musulman malien Traoré qui a massacré Sarah Halimi – les politicards et leurs médias commencent à souiller leurs sous-vêtements. Malgré les masques obligatoires, l’odeur tend à s’imposer.

La France village Potemkine du “vivre-ensemble”, la France en carton-pâte du “pas d’amalgame” construite depuis des années par les journaleux et les hommes politiques de gauche et de droite, ne fait plus recette.

Le déni de réalité commence à être perçu comme tel.

Philippe Ballard en est l’illustration. Il quitte LCI qu’il avait rejoint en 1994, après avoir travaillé pour France Inter et RTL pour prendre la tête de la liste RN à Paris. Il justifie son choix par l’aggravation de la situation économique et sécuritaire en France : « Si je m’engage, c’est pour mes enfants et mes petits-enfants. Pour ne pas leur laisser ce pays archipélisé, où des pompiers se font caillasser et où l’économie est à genoux à cause de cette prétendue mondialisation heureuse qu’on nous a vendue toutes ces années ».

Mais ne crions pas victoire. Celle-ci paraît encore si lointaine, limite improbable.

Les stratèges de l’ancienne UMPS pour remplacer le Président actuel dont les petits poings serrés illustrent surtout la faiblesse sont en train de mettre sur orbite le type qui « a réussi à faire du peuple français un peuple de légumes entre le poisson rouge et le frigidaire » (Philippe de Villiers) : Édouard Philippe (droite soi-disant sociale, ex-LR, durant trois ans Premier ministre de Macron).

Il gagnerait facilement la présidentielle si j’en crois les sondages et ce que j’entends autour de moi.

Reste que les semaines et les mois qui viennent s’annoncent passionnants.

Marcus Graven

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur

https://marcus.tvs24.ru


quantité
titre du 4eme livre



Chèques à adresser à Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors

image_pdfimage_print

32 Commentaires

  1. macron politiquement est bel et bien fini,il ne lui reste plus qu’une année et ne fera plus rien dans sa fonction qui fera grandir notre France,déja depuis le début de son minable mandat il n’a rien fait ,bon a rien et mauvais en tout….vite qu’il dégage en mai 2022,de plus j’en ai marre de voir son gouvernement composés que de bras cassés.

      • Et vous donc schtompfinet de ce que vous pensez prétendre penser franchement cela nous en fait bouger une sans faire bouger l’autre.

  2. Lien entre l’immigration et le terrorisme non. Messiha pour le coup est plus nuancé : lien entre « certaines immigrations » et terrorisme oui. Mieux : lien entre terrorisme et islam absolument. Mais cela on ne peut pas le dire. Alors on parlera d’islamisme même si l’autre cinglé ne fait que reprendre la « cause » de millions de musulmans en France et ailleurs : défendre Mahomet et punir la France qui soutient plus ou moins vaguement ceux qui montrent ses caricatures. Même si des Verdez et autres minables dhimmis jouent les pleureuses dès qu’on touche à l’islam. En revanche, il y a bien un problème d’immigration indépendamment du terrorisme : l’acculturation de la France cautionnée par les élites qui nous déculturent pour faire de la place aux nouveaux esclaves et consommateurs.

    • Comme le répète l’ ami Zemmour,le problème,c’est le NOMBRE.A partir d’un certain nombre,la quantité devient qualité…Une qualité nous inquiète au plus haut point.

  3. Non Marcus Le Freluquet ne gagnera pas en 2022 .
    2/3 des français ne veulent qu’il se représente il est foutu lui et toute sa clique d’amateurs !
    Shiappa retournera écrire du porno à deux balles !

    • Je ne voudrai vous décevoir, mais franchement autour de moi, au moins les 2/3 revoteront pour lui en 2022.
      Moi non plus, je ne comprends, mais pourtant…
      Après 2027, ca sera vraiment trop tard, ce pays aura changé de drapeau avant ça.

    • Il lui resterait donc 1 an pour accomplir ses forfaitures ,s’il n’etait mis hors d’état de nuire d’ici la.Que de dégâts possibles en 1 an,quand on détient autant de pouvoir et si peu de vergogne.! Souvenons nous de ses propos lourds de menaces au sujet des mesures necessaires qu’il doit prendre prochainement ,lesquelles seraient tellement impopulaires qu’elles pourraient l’empêcher de briguer un second mandat.Qui vivra verra…

  4. Je le suis laissée dire que la parly traînerait des casseroles… comme tant d’autres de la macronie ou apparentés et alliés.
    Quant à la pannier-runacher vous avez réussi @ Marcus Graven à m’arracher un pâle sourire avec votre « (…) à entendre un bruit de bottes de la part de généraux en charentaises. » tellement j’ai été outrée par l’nsolence de ces propos entendus sur Cnews revisionnant son discours inepte.

  5. Florence Parly (et ses semblables) feraient bien d’apprendre à courir très vite car le jour de la débâcle risque de les surprendre douloureusement.

  6. Dans le bordel en feu qu’est devenu la fRance, c’est la débandade des foutriquets qui nous gouvernent encore…La peur aux trousses , bientôt la mort aux trousses et ça se voit.

    Pour faire diversion ça aboie comme des petits roquets, refusant de voir la réalité, en préférant la filtrer avec un voile (islamique évidemment)..

    ELLE EST BELLE LA GRANDEUR DE CEUX QUI SONT AU POUVOIR … on ne voit plus qu’au loin la pyramide du pharaon mais de mieux en mieux les bandelettes de la momie.

    Après tout, quicéquadit qu’on devait aller le chercher ? Hélico turbines tournantes H24 sur le toit de l’Elysée..avec leurres anti-missiles prêts pour contrer les vilains factieux de l’Armée de l’Air qui voudront pulvériser ton dauphin avec leurs rafales ? Ben oui ça craint mon vieux !

  7. donc les gaulois doivent aller voter
    s’abstenir c’est laisser les bobos aux manettes

    • On en voit les résultats dans les villes de Lyon, Poitiers…où l’abstention a permis à des tocards dangereux de prendre le pouvoir.

  8. En général, les roquets quand on leur donne un coup de pied au cul, ils s’échappent !

  9. Un de ces beaux jours, la roquette il va se la ramasser dans la tronche si rien n’est fait. Mais on peu toujours rêver

  10. j’ai toujours été anti militariste,depuis l’âge de 14 ans…..non pas qu’il ne faille pas d’armée, car elle est nécessaire et indispensable, ce n’est seulement que mon côté anarchiste,insoumis,qui me l’ont dicté……
    mais là, je trouve juste et percutant cet appel des militaires à mettre leur « chefaillon » devant ses responsabilités…

  11. Le poudré à été MIS EN PLACE par des oligarques milliardaires mondialiste !.avec pour mission de dissoudre la France et en plus l’Europe !…souvenez vous dès son élection (manipulée) il a couru à Brussels pour imposer SA vision du monde et c’est fait renvoyé à la niche. Absolument TOUT ce que fait cette énergumène est fait pour la destruction des nations et de la souveraineté des pays, il suit les plans de ces commanditaire et de plus, les élections de 2022 sont déjà pipée d’avance afin de réélire ce traitre. Médias, Dominion, tricheries diverses, etc….tout sera mis en place pour que ces pourris de mondialistes puissent continuer leurs basses oeuvre….par le biais de cet infâme représentant !

  12. Désolé, mais je n’ai aucune confiance dans les Pécresse et cie. Ces gens qui restent chez LR et refusent tout dialogue avec les souverainistes montrent qu’ils font du racolage électoral, comme Sarkozy et son « karcher » dont on a bien vu les suites qu’il y a données. Remontant plus en arrière, on a même Chirac qui parlait des bruits et des odeurs (des immigrés) et dont on a constaté que les promesses n’engageaient que ceux qui les écoutaient.

    • @Jacques B.

      Vous avez entièrement raison. Les LR sont la quintessence de la trahison. Il faut les conspuer, les bannir et les chasser.

  13.  » Vieille histoire du chameau mahométan ne dans une écurie de « Pierre »…J’adore!

Les commentaires sont fermés.