Macron : « le 5 décembre, qu’ils viennent me chercher ! »

Bref rappel pour Macron, l’arrogant juvénile so gay-friendly : « L’ambition dont on n’a pas le talent est un crime« , Chateaubriand – Mémoires d’Outre-tombe – T 5 -, Livre XIV, Lettre à Madame Récamier.

« Qu’ils viennent me chercher » : les femmes et les familles sont les grands perdants de la réforme des retraites. Le 26 novembre 2019, Michel Janva, le Salon beige, relaie un Communiqué de La Manif Pour Tous :

« L’étude de l’Institut de la Protection Sociale rendue publique ce matin révèle la catastrophe du projet du gouvernement contre les familles. Pour La Manif Pour Tous, il faut soutenir la famille et encourager les familles nombreuses : ce sont les enfants des générations à venir qui assureront les retraites de demain.

« Sans enfant aujourd’hui, pas de retraite demain« . Cette formule résume parfaitement le principe de nos retraites par répartition et la solidarité qui la fonde. Ce sont les cotisations des actifs qui permettent le versement des pensions des retraités. L’avenir de notre système de retraite repose sur les actifs de demain qui sont les enfants d’aujourd’hui. Les familles, et en particulier les familles nombreuses, jouent un rôle social majeur pour l’ensemble de la société. C’est ce qui justifie certaines mesures comme l’équivalence du nombre de trimestres par enfant et la majoration de pension de 10 % pour les deux parents à partir du 3ème enfant, le seuil de renouvellement des générations étant de 2,1 enfants par famille. Pourquoi le gouvernement veut-il supprimer ces mesures et les remplacer par d’autres, moins avantageuses et dès le 1er enfant ?

C’est un véritable contre-sens économique et social. Au lieu d’envoyer un signal fort en direction des familles pour souligner leur contribution à la durabilité de notre système de retraite et de notre modèle social, le gouvernement envisage de porter un nouveau coup aux familles. Le plafonnement et la fiscalisation de la majoration de pension pour ceux qui ont élevé 3 enfants ou plus, la baisse du quotient familial et la fin de l’universalité des allocations familiales sous le quinquennat calamiteux de Hollande étaient déjà injustes.

À revenus égaux, la différence de traitement fiscal entre un foyer avec ou sans enfant est en train de disparaître. La société ne reconnaît plus les efforts des parents et l’apport social des familles nombreuses.

Elle omet aussi le fait que les familles sont moins en mesure que les autres d’épargner pour tenter de compléter par elles-mêmes leur retraite. C’est une injustice intolérable. Dans une famille où les deux parents ont un salaire annuel de 15.000 euros et 120 trimestres de cotisations, la perte serait de près de 1000 euros par an (944 €). Elle serait de plus de 2500 € avec un salaire annuel de 40.000 euros pour chaque parent.

Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif Pour Tous, souligne : « Au lieu de détruire la famille au niveau anthropologique avec le projet de loi de bioéthique et au niveau économique avec le projet de réforme des retraites, le gouvernement ferait mieux de soutenir les familles avec une politique ambitieuse au lieu de pénaliser une nouvelle fois les familles, et demain, l’ensemble de la société.

« C’est notre avenir en commun qui se dessine aujourd’hui, ce que nous ne manquerons pas de souligner auprès de nos concitoyens sur les centaines de piquets de mobilisation qui seront installés partout en France le week-end prochain, les samedi et dimanche ! »

« Qu’ils viennent me chercher » : Macron est un « Mal comprenant » selon un sondage !

Grèves du 5 décembre. Selon un sondage ViaVoice pour Libération, 62 % des Français soutiennent les grèves annoncées pour le 5 décembre prochain, et reprochent à Macron de « mal comprendre » leurs difficultés. Mais ils ne font pas pour autant confiance aux syndicats ou aux Gilets jaunes pour être efficaces.

Ouest-France avec AFP : « Une majorité de Français (62 %) soutiennent la journée du 5 décembre et considèrent que la France traverse une crise sociale et des difficultés mal comprises par Macron !

Les popularités de Macron et du Premier ministre Édouard Philippe reculent en novembre : 57 % des Français ont une mauvaise opinion de Macron (+3 points), contre 31 % une bonne (-1 point) et 54 % ont une mauvaise opinion d’Édouard Philippe (+3 points), contre 32 % une bonne (-2 points). Les personnes sont mécontentes de la politique économique et sociale de l’exécutif qui doit en changer selon une large majorité de Français (75 %, soit 35 % changer totalement et 40 % en grande partie). 18 % sont d’un avis contraire.

Ils sont 64 % à juger que Macron comprend mal les difficultés sociales (31 % à juger que Macron comprend bien) et 59 % à ne pas lui faire confiance pour y répondre (29 % lui font confiance). Idem pour Édouard Philippe (56 % pas confiance, 30 % confiance). Les personnes pensent à une écrasante majorité (89 %) que la France traverse actuellement une crise sociale, mettant au premier rang des principales difficultés rencontrées au quotidien le coût de la vie (69 %), devant les inégalités sociales et le manque de moyens dans certains services publics (51 % chacun), mais aussi le financement des retraites (futures ou actuelles) (49 %).

Pierre Thomas (MODEF : Le Mouvement de défense des exploitants familiaux est un syndicat agricole français créé en1959) : « Nous serons présents le 5 décembre et nous appelons tous les agriculteurs à manifester« . Déjà on a eu la mobilisation des agriculteurs du mercredi 26 novembre contre l’agri-bashing !

« Il y a des lobbies qui veulent casser du paysan en ce moment ! Aujourd’hui, les agriculteurs sont la seule profession qui produit sans être maîtresse des prix de vente. On dépend du marché et du marché international et on produit souvent à perte. On travaille avec des conditions météorologiques changeantes qui peuvent provoquer des pertes. Nous connaissons une situation financière extrêmement tendue. Les marges de la grande distribution sont souvent importantes. La politique de Macron ne permet pas de prendre les mesures appropriées pour répondre aux besoins des agriculteurs. Les agriculteurs ont l’une des retraites les plus faibles. Il n’est pas normal que celui qui a travaillé toute sa vie se retrouve à la retraite avec une pension en dessous ou au niveau du seuil de pauvreté. C’est inadmissible dans un pays comme la France ! Sur les grèves du 5 décembre : « Nous serons à cette manifestation et nous appelons les agriculteurs à manifester. »

Pour Macron, les Français sont des imbéciles ! Regards : « Les Français sont des imbéciles. Certes, c’est une traduction exagérée, mais c’est en substance ce qu’a voulu dire Macron lors de sa conférence de presse dans la Somme : « Le gouvernement est en train de mettre en œuvre la réforme. Vous constaterez que le 5 décembre est quelque chose d’étrange : parce qu’au fond, vous êtes en train de me dire qu’il va y avoir une mobilisation massive contre une réforme dont on ne connaît pas les termes exacts. Ce qui est vrai. »

Traduction : « Pourquoi manifester alors que vous ne connaissez même pas le contenu de la réforme ? Idiots que vous êtes ! » Dans la même intervention, Macron ajoute : « Cette mobilisation est la mobilisation de salariés d’entreprises qui relèvent des régimes spéciaux. Donc c’est une mobilisation contre la fin des régimes spéciaux. Mais c’est l’engagement que j’ai pris devant les Français. À savoir la remise en cause des régimes spéciaux. » Ça tombe bien puisque c’est l’une des raisons de la mobilisation du 5 décembre prochain.

Mais pour tordre le bras aux défenseurs des régimes spéciaux, la majorité voudrait faire croire qu’il ne s’agirait là que d’une revendication conservatrice de « privilégiés« . Et de parier sur la division ! La socialiste Buzyn l’affirme et l’assume : « Les Français doivent comprendre que ces syndicats défendent des régimes spéciaux déficitaires payés par nos impôts et qui ont des revendications très corporatistes« . Ferrand va dans son sens : « Le 5 décembre, c’est une mobilisation pour conserver les inégalités que nous ne pouvons ni ne voulons assumer ! » (JDD, le 24 novembre). Encore une fois, les régimes spéciaux touchent 3 % des retraités.

Ainsi la mobilisation populaire du 5 décembre contre Macron ne serait pas légitime !

Pour Macron : Il faudra gagner moins et travailler plus longtemps, car on vit plus longtemps. Pour la Buzyn : À un moment, il faut dire la vérité aux gens. On va vivre plus longtemps, il y aura de moins en moins d’actifs car le nombre de naissances baisse. Il va falloir travailler plus pour payer tout ce que nous avons à payer (la gabegie de la république des Homards LREM). Voilà un point, après la fin des régimes spéciaux, acté dans le projet de réforme sur les retraites : nous travaillerons plus longtemps. Pourtant, pour un projet de réforme dont on ne connaît pas les contours, il s’agit là d’une décision qui a plus d’une raison de cliver !

La retraite par point. Ça n’est un secret pour personne que le projet de réforme des retraites, dont on dit (si vous n’avez pas encore compris) qu’on ne connaît pas le contenu (???) : « Et Macron ne comprend pas pourquoi les Français se mobiliseraient le 5 décembre prochain« , repose sur une retraite par point où chaque euro cotisé rapporterait (soi-disant) la même chose à chaque cotisant. Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

La retraite par point individualise un système de retraites qui reposait sur le principe de la solidarité nationale. Et nul ne sait comment et qui décidera de la valeur du point et de son évolution ! Et personne ne pourra anticiper le montant de sa pension de retraite. Et c’est bien là la raison de la grogne. Il s’agit d’une contre-réforme qui rompt avec l’histoire sociale du pays, de nos grands acquis sociaux et de nos principes.

Après les transports, la fonction publique parmi lesquels les enseignants et les personnels soignants, les électriciens (Edf), les personnels de la justice, les pompiers, la police, les agriculteurs, les routiers, les étudiants, ils vont être nombreux à manifester, le 5 décembre. (Pierre Jacquemain).

« Qu’ils viennent me chercher » ! La grève peut-elle causer une faible nuisance ? Pour le 5 décembre, c’est, semble-t-il, le souhait d’une partie de la classe politique « nantie« , de la droite qui condamne à la gauche qui soutient. Des préavis de grève ont été déposés dans l’énergie, les transports, l’aérien et une partie des services publics, mais aussi dans l’ensemble du secteur privé. Macron, Philippe, le cousin d’Ali Juppé, et les LREM social-opportunistes veulent faire peur aux gens ! Mais est-ce que ça n’est pas déjà là le chaos ?

Léo Kersauzie, MPI, 20 novembre 2019 : « Dernière sommation avant black-out ! Deux syndicats de police promettent un black-out pour le 5 décembre 2019. Source : Lengadoc Info. Alors que le 5 décembre est annoncé comme une journée de grève générale par les syndicats et les Gilets Jaunes pour protester contre la réforme des retraites, deux syndicats de policiers ont annoncé une série d’actions ce jour-là.

« Ils l’avaient annoncé, la marche de la colère du 2 octobre dernier n’était qu’un premier avertissement.

« Malgré quelques annonces du gouvernement, les policiers restent très remontés contre la situation à laquelle ils doivent faire face : explosion des suicides, heures supplémentaires non payées ou sous-payées, haine anti-flic, etc. Alors deux syndicats, Alliance Police Nationale et UNSA Police ont annoncé une nouvelle mobilisation pour le 5 décembre. Mais cette fois-ci, il ne s’agit pas de manifester mais de faire une grève du zèle comme la fermeture symbolique des Commissariats (sauf urgence absolue), l’intervention uniquement sur appels d’urgence, ou à l’inverse, le renforcement des contrôles aux aéroports et aux péages autoroutiers afin de ralentir le trafic. Un appel à la mobilisation qui risque de poser quelques soucis à l’État alors que le 5 décembre s’annonce particulièrement mouvementé avec un appel à la grève dans la RATP et la SNCF.

« Un appel qui a, depuis, été soutenu par une large intersyndicale.

« Une grève qui devrait toucher de nombreux secteurs (éducation nationale, la Poste, universités) sur tout le territoire. D’autant que l’Assemblée des Assemblées des « Gilets Jaunes », qui s’est réunie le 3 novembre dernier à Montpellier, a annoncé se joindre au mouvement. »

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

26 Commentaires

  1. Et dire que Macron et son haut commissaire aux retraites Delevoye comptent sur une immigration non choisie,illégale en provenance de pays non européens,sans formation, sans connaissance du Français, dont une grande partie vivra aux dépens du contribuable, pour renflouer les caisses des retraites, au lieu de favoriser la natalité en France…..c’est à croire que pour eux la priorité c’est de diluer les Français d’identité européenne
    dans un ensemble afro-asiatique…

  2. macron, il n’y aura pas besoin d’aller te chercher. Deux députées de plus qui se cassent de ton radeau en perdition « La Racaille En Marche ». Mais on a noté leur nom et on ne les oubliera pas malgré leur retournement de veste. Elles paieront leur trahison quoiqu’elle fassent. macron, ton cinéma touche à sa fin. Tu a voulu détruire la France mais la France est une entité et toi, tu n’es qu’un petit pantin manipulé par tes patrons, les mondialistes. Rien n’arrêtera la fureur des français. Et on pourra dire ensuite : ainsi finissent les tyrans. Tu peux même abandonner l’idée de te faire remplacer par un de tes copains de la même farine que toi.

  3. Vous vous mettez à combien pour écrire tout ça ? Thierry et Michaud et Nérard, chacun trente lignes ?

  4. Etonnant que personne n’ait encore pensé à utiliser un drone kamikaze bourré d’explosifs, dirigé sur le palais du criminel qui plastronne, méprise, et insulte les français ! …

  5. Les excès de zèle des ministriculettes pour faire aboutir la PAM-GPA pour les lesbiennes et les sodomites, a dû en choquer quelques unes… et pas des plus « moches ».
    Deux femmes députées viennent de quitter la macronie en 24 heures.
    Avec une majorité -élue par 27/% du corps électoral, la macronie comptait 313 députés. Avec ces deux démissions de LREM, dont la jeune et jolie Sarthoise de ce matin -qui se présente au Mans sur une liste concurrente au candidat de Macron- il reste encore 303 députés – de trop- à macron!
    Si les vraies femmes, au sens naturel du terme, se « barrent », que va-t-il lui rester en 2022 pour abuser son électorat féminin? Les pitreries de Buzin, Belloubet, Schiappa Sibeth ou Bergé? Ça fera pauvre!

  6. Se genre de mesure fait partie d’un planning de destruction ….
    de la celule familial heleno-chretienne blanche occidental. ..rien d’autre !

  7. Aussi entouré soit il sur la photo …il reste vulnérable par le haut 🙂
    Le vrai Macron serait lui accroupi ou à genoux !

  8. ouais, ça va faire du bien aux syndicalistes qui ont tous voté macron d’aller marcher dans les rues, pour ensuite trinquer avec lui à l’élysée ou dans les ministères!

  9. Il ne faut pas se contenter de descendre dans la rue.

    Surtout par ce froid !

    Il faut ordonner le boycot des medias et des banques de la gouvernance

    Priver l’Etat de son Clergé et de ses prêteurs.

    Ne rien dire ; ne rien casser ; ne se plaindre de rien : juste s’abstenir.

    Le silence mediatique et bancaire.

    La fuite des comptes vers les banques « amies » et le triomphe du nain jaune et d’internet, le soir à la veillée.

    3 mois plus tard, vous commanderez votre dessert aux cuisines de l’Elysée.

    • Bien vu ; d’autant que les outils existent maintenant pour organiser de telles résistances. Mais cet outil n’est pas encore bien maitrisé.

    • J’avais proposé cette idée il y a déjà de longs mois… Toute la solution tient dans le silence et l’arrêt. Mais qui veut cette solution ? Je me suis fait incendié par des tas de gens (voire plus)… Mais c’est la seule solution.

  10. 100 milliards d’euros pour l’immigration certainement 70 milliards ou plus à la fraude sur les prestations sociales et à la carte vitale voilà bien de l’argent à récupérer mais nos traîtres de gouvernants ne veulent pas de ça ils veulent asservir le peuple et petit à petit le remplacer par les migrants africains transportés par les ONG payés par ces mêmes gouvernements qui nous trahissent

    • Oui cela fait 40 ans que j’en suis rendu compte…..mais si on en parle on est xenophobes, faschiste razziste… et nazis… Hier soir une femme déguisée en sac poubelle marcher dans la rue tout en hurlant dans son portable….même mon chien a eu peur….. En arrivant près de elle je lui ai demandé gentillement de baisser le ton elle a commencé à m’hurler: je t’emmede j’ei repondu moi aussi conasse

    • Plus 40 millliars de subvention en tous genre aux merdias et assos-gauchiass-anti-france !

      • Sniper 338
        +10000000000000000000000000000000000
        Toujours se méfier de l’eau qui dort ,disaient nos vieux paysans

        • 25 grs à 400k/h. Je suis bien certain que si ça arrivait, toute la France serait soulagée d’un poids mort nuisible.

  11. le 5 decembre macron ira encore se planquer sous-terre dans le bunker a l’Elysée avec brizitte avec un hélicoptére prend a l’exfiltrer ! ca c’est un chef d’état.

    • Bien évidemment . Quoi attendre d’autre de ce castrat ? Tu lui en colle une , il reste raide sur la paillasse .

    • Perso , je restes sceptique .Macron a été placer la ou il est par la grande finance mondialiste dont le but et de détruire le socle national en activant le grand remplacement par l mmigration de masse .Il ne lâchera donc pas aussi facilement .

      • Favre
        La grande finance ne s’attendait pas a l’arrivée de Trump et sa politique protectionniste « américa first  » qui a chamboulé les programmes mondiaux et que beaucoup de pays commencent a imiter (dont l’UK)

    • Ziech
      déléguera le bordel à Philippe et Castapoker !
      ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
      Ils se seront tirés aussi de peur d’encaisser les coups (les LBD a castapoker sont restés gravés dans les memoires)….sans jeux de mots

Les commentaires sont fermés.