Macron, le nouveau Président du Monde

Publié le 3 décembre 2017 - par - 16 commentaires - 984 vues
Share

Macron, le nouveau Président du Monde, aime visiter « le Monde à lui » et faire ses « déclarations à lui » dans le grand Monde à lui.

Macron, le nouveau Président du Monde, est l’un des chefs du Monde parmi les plus puissants de la planète. C’est pourquoi, il nourrissait depuis toujours l’ambition de devenir président du Monde à lui. Il n’a rien encore réalisé en matière de réduction de la dépense publique. Et il est encore bien trop tôt pour recevoir la sanction de Bruxelles. Il agit au profit de la milliardisation heureuse, grâce au mandat de divin Macron de Bercy, le nouveau président du monde. Le fait est que plusieurs des décisions de Macron, le fils prodigue de Hollande, le président adepte de la dépense publique déchu en pire, ont été vues par la Cour des Comptes comme des indices trahissant des appétences inconsidérées pour la dépense publique.

La conquête du pouvoir, par la facilité du vote des citoyens soumis les moins lucides de notre temps, en particulier soumis par la caste politico-médiatique anti-Marine, a marqué sa volonté de visiter son Monde à lui pour croire changer l’ensemble de la politique du Monde réel et des États souverains qui le composent.

La France du nouveau Président du Monde doit redevenir la première puissance verbale du monde. Autre signe remarqué, le recrutement des stratèges politiques chevronnés de l’UMPS des Juppé-Bayrou.

Depuis que le nouveau Président du Monde UMPS est aux manettes, cette fois-ci, les crimes contre l’humanité n’ont qu’à bien se tenir pour sa réélection de 2022. Si la nouvelle a séduit l’univers médiatique, c’est que Macron, le nouveau Président du Monde, est un candidat typique de la milliardisation heureuse.

Compte tenu de la puissance de soumission de LREM, tout semble lui donner une longueur d’avance sur ses concurrents et la soumission LREM pourrait même ébranler le socle de la démocratie représentative.

Cela semble pourtant perceptible si l’on s’en tient aux apparences de langage. Sous des airs juvéniles obstinés, il est vrai que le Président du Monde trentenaire ne ressemble pas à un vrai dictateur en puissance.

Mieux, il incarne l’image archétypale du banquier, le héros de ce temps de la milliardisation heureuse, qui a su créer, dans sa campagne, l’une des mystifications politiques les mieux réalisées de la planète média.

De quoi alimenter une image de renouveau et attirer la bienveillance d’un public soumis qui voulait lui donner le Bon Dieu sans confession. Derrière cette image médiatique, l’homme a une vision de son Monde à lui : il défend une image médiatique que l’on peut qualifier de libéralisme bancaire. Pour la caste politico-médiatique, il s’agit d’un modèle sociétal fondé sur la marchandisation intégrale de l’existence des gens et sur l’organisation de l’industrie de la vie PMA/GPA pour la robotisation-chosification-marchandisation de la vie.

La milliardisation heureuse justifie la quête constante du profit à tirer des moindres opportunités de la vie en société. En soumettant l’esprit humain à de continuelles nouvelles soumissions mondialistes issues de l’islamisation heureuse, Macron, le nouveau Président du Monde tente d’imposer ses choix à la place des États européens. Malgré cela, son influence sur les États européens est de plus en plus illusoire, et peut, à terme, remettre radicalement en cause sa légitimité. Le présidentialisme macronien ne serait qu’un type de copie du management spécifique mis en place dans les banques qui composent le règne du CAC 40 infernal !

Dans l’ancien monde, la manière de ne pas travailler des politiciens professionnels se voulait toujours profitable et inefficace. Le fonctionnement imposé par Chirac consistait à ne rien faire, nous dit Luc Ferry.

Si les codes de la gouvernance de Hollande, le président déchu et l’audacieux de la gabegie, ont été abandonnés et relégués dans l’ancien monde de l’idéologie socialo-communiste de Hamon-Zémerveilles et de son copain Méluche, les déclarations d’intention du nouveau Président du Monde sont privilégiées en pire.

C’est pourquoi, cette apparence politico-médiatique de Macron Président du Monde ne réussit pas à faire illusion et l’ambiance est en train de changer très sensiblement avec la pression fiscale accrue. Avec la CSG augmentée pour tous, il s’agit d’un vaste mouvement de précarisation organisée par le divin Macron de Bercy. En somme, ce modèle de société de la milliardisation heureuse du nouveau Président du Monde n’est que l’exploitation des plus pauvres, selon le rêve du Robin des Bois inversé, pour prendre aux pauvres et donner aux riches copains du CAC 40. Il suffirait de monter sa boîte et de faire bosser les autres pour réussir.

Or cette forme de capitalisme du CAC 40 fait supporter la totalité du poids de la justice sociale et de la redistribution sur les familles, les classes moyennes, les retraités et la population qui travaille, par la domination systématique et les effets TVA-CSG toxiques de l’administration fiscale de Macron de Bercy.

Thierry Michaud-Nérard

Share
Bon article , non exempt d’ humour , résultant de l’ insistance volontaire sur un thème unique et répétitif : le  » Président du Monde  » . Hélas , Monsieur Macron a des lacunes en matière d’ Histoire des Peuples ; ce qui est d’ ailleurs compréhensible quand on a une formation de banquier . Un banquier est formé pour truander le peuple ; pas pour le comprendre . C ‘ est limpide . Exemple : l’ ignorance macronienne saute aux yeux quand il cherche ( avec Bruxelles ) à imposer des  » migrants  » à la Pologne et la… lire la suite

socialistes, communistes, soviétiques, 1945, guerre froide: tout ça c’est pareil apparemment.
Il n’y a pas que « l’ignorance » qui saute aux yeux dans ce commentaire, mais aussi le poids de l’idéologie.

bildeberg !

Un peu redondant…
Le Monde se fout de Macron, dernier né, par le siège de Président !

Cette petite fiotte me dégoûte, la colère monte et ça finira mal !

du « monde » ? -du monde de la (((banque))) alliée à l’islamisme politique saoudien, oui.; rien à voir avec Nous, Souchiens d’Europe et d’Occident.

Trump, en revanche, figure emblématique de l’opposition défiant cette alliance, mérite pour l’instant ce qualificatif

Micron peut compter sur ses élus-godillots qui n’étaient rien avant lui et qui ne seront plus rien après lui, ce qui lui garantit une réélection de maréchal en 2022…

Voila qui montre que la lopette présidente organise sa propre chute. C’est le cas de tous les dictateurs. Le passé ne lui sert pas de leçon car il croit pouvoir imposer sa propre loi. Ce sera un échac. Il devrait pourtant le savoir mais comme il est con (le temps ne fait rien à l’affaire), il ne voit pas qu’ilm se flingue tout seul.

On a malheureusement eu Hollande, plus présent à l’étranger qu’en France et impliqué à tort comme Sarkozy dans des combats destructeurs. Maintenant nous avons Macron qui suit le même chemin que son prédécesseur. Quand allons-nous avoir un Président qui aime la France et s’intéresse vraiment à notre devenir ?

Il n’est rien

Le jour où le p’tit macron, « président du monde » va se casser la gueule et chuter de son piédestal en gélatine, la France sera en mesure de retrouver son identité et sa souveraineté !

Merci ! Je plussoie !

moi je dirait pour lui…..plus dure sera la chute !! ,a force de faire son malin,se pavaner partout un de c’jours il tombera et de haut,j’entendais l’autre jour une journaliste qui vanter le fait que macron parler trés bien l’anglais….qu’est-ce qu’on en as a foutre ! franchement,j’espére qu’ils ne l’on pas elu sur ce critére avec ses costards a 5000 boules.Il finira par faire sa grosse boulette et tombera dans le néant des sondages comme le gros cul d’hollande. Pour moi ces présidents qui se suivent ne représentent rien ,surtout pas la France.

« Macron, le nouveau Président du Monde, est l’un des chefs du Monde parmi les plus puissants de la planète. C’est pourquoi, il nourrissait depuis toujours l’ambition de devenir président du Monde à lui. »

Deuxième et troisième phrase de l’article: problème de connecteur logique et de concordance des temps. Encore un article bien pensé.

Pour moi, ce gugusse est surtout le président de mes c…

Pas sympa pour vos c… !

wpDiscuz