Macron, l’écolo-escroc de l’impuissance verte

Publié le 21 mai 2019 - par - 9 commentaires - 1 162 vues
Share


La Poste a distribué le pli « Urgent Élections » du ministère de l’Intérieur, contenant cent grammes de listes pour les élections européennes. Sous plastique non recyclable, bien entendu !

Comme j’avoue une incertaine inclination pour Macron, je me suis penché sur la profession de foi de la liste « En Marche pour l’Europe » conduite par ce drôle d’oiseau.

Et là, dès la première ligne, Macron, le chantre de la transition écologique, étale son imposture : « Faire de l’Europe une puissance verte ».

Dans le prolongement de l’enfumage de la Macronie sur le thème de l’écologie en prévision du G7 d’août 2019 à Biarritz.
https://www.elysee.fr/g7/2019/01/01/lutter-contre-les-inegalites-et-promouvoir-la-biodiversite-et-le-climat

Dans une tentative de racolage par le bobard d’État qui planifie de belles promesses bien creuses qui n’engagent que ceux qui les reçoivent.
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/plan-biodiversite-lancement-linitiative-territoires-engages-nature-collectivites-engagez-vous

Déjà en juin 2017, on s’était posé la question de savoir si Macron et sa caution écolo Hulot n’emboîtait pas la démarche du Conseil européen agricole pour l’assouplissement des normes et des seuils de pesticides dans les productions bio.
https://ripostelaique.com/macron-et-hulot-en-marche-avec-lue-pour-tuer-lagriculture-bio.html


On sait maintenant, lobbying efficace de Bayer-Monsanto entre autres, que chaque État reste libre d’appliquer ses propres seuils pour les substances non autorisées dans les denrées alimentaires biologiques. Car cette question fondamentale pour la santé a été renvoyée à l’horizon 2022-2023.

Autant dire aux calendes grecques. L’empoisonnement en cours est garanti avec effets gravement indésirables voire mortels. Et ce n’est pas le successeur de Hulot qui va dénoncer l’arnaque.

Alors de deux choses l’une :
– soit Macron nous enfume car il se préoccupe plus des profits de l’agrochimie mondialisée que de la bio-diversité et de la santé des consommateurs,
– soit Macron ne pèse rien dans le concert européen et son affirmation de « Faire de l’Europe une puissance verte » n’est qu’une élucubration électoraliste.

Mais la réalité, c’est que Macron illustre pleinement les deux propositions de l’alternative : imposteur et impuissant !

La preuve par un exemple d’actualité qui démontre le machiavélisme de Macron, de sa gouvernance et de son administration. Un exemple qui montre, à qui ne l’aurait pas encore compris, la nocivité de cette Union européenne qui se soumet à l’oligarchie mondialisée et se fout des peuples.

C’est ce que vient de constater à ses dépens un vigneron bio de Saint-Nicolas-de-Bourgueil. Ce viticulteur se voit contraint par l’État de détruire 2 078 bouteilles de vin bio millésimé 2016 à la suite d’un arrêté d’urgence pris le 12 avril dernier par la Préfecture d’Indre-et-Loire.
Pour un motif ubuesque, dérisoirement hallucinant s’agissant de viticulture naturelle.


Alors que depuis 20 ans ce vigneron fait un vin d’exception dans des amphores badigeonnées à la cire d’abeilles.
Un vin qui est à la carte de grands chefs étoilés et se vend très bien à l’exportation.

Ce vin bio parfaitement naturel ne contient donc ni pesticide ni sulfites, préservant ainsi parfaitement le consommateur modéré et l’environnement.
On se demande alors pourquoi la Préfecture tente d’éliminer économiquement ce viticulteur ?
Le lobbying de la puissante agrochimie et la félonie de l’État y seraient-ils pour quelque chose ?

Avec le lien ci-dessous vous comprendrez toute l’iniquité de cette décision prise contre l’agriculteur bio.
Qui démontre l’arnaque de Macron et la supercherie de sa profession de foi.

Et si comme moi vous ressentez cette profonde injustice d’État, vous rejoindrez la pétition déjà signée par près de 170 000 personnes :
https://www.change.org/p/la-préfète-ordonne-la-destruction-de-son-vin-soutenons-sébastien-david-vigneron-bio

Ainsi vous aurez compris que Macron n’est que le pantin de l’impuissance verte au service des puissants de l’agrochimie.
Mais que Macron est bien le chef d’orchestre de l’escroquerie écologique qui nous impose et nous taxe.
Bref, qui nous fait les poches sous couvert d’écologie.

Alors le 26 mai, renvoyez la liste de l’écolo-escroc Macron à ses balivernes.

Alain Lussay

Print Friendly, PDF & Email
Share

9 réponses à “Macron, l’écolo-escroc de l’impuissance verte”

  1. jaannot lapin dit :

    Je ne veux plus entendre parler de Macron après le 26 mai !

  2. Robert dit :

    Ca me choque pas que macaron fasse de l’écologie, du communisme et de la finance, après tout il y a bien le vert, le rouge et le bleu dans le drapeau de la gaypride !

  3. André LÉO dit :

    « Aimer les écolos » est une tactique pour macron.La finance d’abord!
    Alsthom est la première entreprise -Française- à faire rouler une dizaine de trains tirés par une locomotive électrique, par l’énergie de piles à combustible à hydrogène.
    Les trains roulent en Allemagne, et cette technologie d’avenir, Macron voulait la donner à Siemens.
    Son désamour avec Merkel vient peut-être de là, c’est l’europe, cornaquée par Merkel qui n’a pas autorisé la cession, au nom de la « concurrence  » de Giscard-Delors. Le consortium créé se serait opposé au monopole chinois du transport ferroviaire!

    On croit rêver en découvrant cette absurdité de l’Europe du fric…
    Ainsi va la mondialisation ! Pas trop vite, pour que les peuples ne s’aperçoivent pas qu’on les trahit.Vivement dimanche!

    • Robert dit :

      Ne faites pas l’innocent, vous savez très bien qu’il faut d’abord de l’argent pour ensuite faire de l’écologie… (rire)

  4. 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷 dit :

    Proverbe Gaulois réfractaire, voire très très réfractaire:
    « Tout est bon dans le cochon.
    Tout est con dans le Macron. »
    Votez correctement aux européennes. Chatiez le félon Macron dans les urnes. Autrefois, les traitres se prenaient douze balles. Maintenant, ils reçoivent les félicitations (et des cadeaux) de Bruxelles, des pays islamo-pétroliers, de la finance, etc. Frexit et remigration.

  5. patphil dit :

    les « écolos » envoient à chaque électeur inscrit un tract qui va directement à la poubelle! (petit exemple)
    combien d’arbres abattus? là ils s’en contrefichent.

  6. Stratix dit :

     » ce vin bio parfaitement naturel ne contient donc ni pesticides ni sulfites « . Totalement faux!!! le bio utilise évidemment des pesticides … mais ils sont bios ( cuivre, bacillus thuringiensis etc…) . Les pesticides bios naturels sont plutôt plus toxiques car la nature n’a pas sélectionné les moins toxiques! ( voir arsenic, mercure, roténone , huile de nem etc…). L’état devrait légiférer bien davantage sur les mycotoxines cancérigènes ( naturelles elles aussi!) présentes dans nos aliments ou sur les graisses hydrogénées ( très dangereuses). Macron se ridiculise en voulant interdire le glyphosate qui est un des pesticides ( bios compris) les moins risqués

  7. pointe percée dit :

    la fausse écologie au service de Macron

  8. JACOU dit :

    Plutôt faire une Europe au drapeau vert non ?