Macron, McKinsey, Pfizer : une histoire de corruption et de renvoi d’ascenseur

Après tous les mensonges, les insultes, les menaces, les provocations, les indignités, les manipulations, les propagandes et les censures qui ont rythmé le quinquennat d’Emmanuel MACRON, objectivement, on peut dire qu’il restera dans l’histoire, comme le pire président de la Vème République.

Celui qui promettait la fin de la déconnexion et des gabegies des politiciens a finalement fait nettement pire en ajoutant l’arrogance et le mépris aux malversations financières désormais claires, qui vont du financement de sa campagne, à ses fausses déclarations de patrimoine en passant par ses connexions avec des cabinets privés et ex « clients », dont il a manifestement tiré profit puis renvoyé l’ascenseur sous de multiples formes…

Oublions, ou gardons pour la suite, l’affaire Alstom, l’épisode Benalla, le traitement des Gilets Jaunes, le doute légitime sur l’identité et la biographie de son épouse, l’infâme gestion de la covid et les détournements de la Constitution (notamment la mise en place de l’état d’urgence sanitaire et du pass vaccinal qui a créé des sous citoyens qu’il a eu envie d’emmerder…), impliquant la complicité ou la lâcheté de hauts fonctionnaires, magistrats et juges placés et nommés par l’exécutif et concentrons-nous juste sur le mensonge initial de la fabrication de cet outil placé et protégé depuis 2017, ce qui explique aussi son arrogance et son mépris total du peuple.

Même en ne considérant que quelques incohérences, mensonges et faits établis, sauf à être corrompu, tenu, ou aveugle, n’importe qui comprendrait qu’Emmanuel MACRON est un menteur, corrompu et au sens large, une fabrication totale. Il sait qu’il n’a de comptes à rendre qu’à ses commanditaires et protecteurs, qui de la justice, aux médias et en passant par la puissance financière, le rendent intouchable, pour le moment… Mais là, peut être que c’est allé trop loin puisque le PNF vient enfin d’ouvrir une enquête sur Mc Kinsey…

Souvenons-nous simplement que la déclaration de patrimoine d’Emmanuel MACRON en 2014 était complètement bidonnée (il ne pouvait pas parler de son ou ses comptes à l’étranger au lendemain de l’affaire Cahuzac) et pourtant validée par la HATVP et qu’ensuite, en 2017, même dans les calculs les moins aggravants, il manquait l’équivalent d’un smic dépensé par jour, sans rien acheter qui n’entrerait dans ledit patrimoine…

Par ailleurs, si l’on s’en tient aux revenus déclarés par Macron à la Banque Rothschild comparés aux volumes des transactions fusions acquisitions qu’il a eu à traiter en tant que « key man », notamment Nestle/Pfizer (hasard…), cela ferait de lui le banquier d’affaire le moins bien payé, en terme de commission de toute la planète. Donc il serait aussi un mauvais « commercial » alors qu’on nous l’a vendu comme un génie de la finance et de la négociation ?

Enfin, qui nous fera croire, même sur les rémunérations officielles annoncées qu’un banquier d’affaire à 100K€/mois à 32 aurait divisé par 12 son salaire pour devenir conseiller à l’Elysée s’il n’avait pas des garanties de plan de carrière ? On ne peut même pas dire que c’est son amour de la patrie, de la France, de son Histoire ou de son peuple qui l’aurait motivé, vue la façon dont il a humilié la France depuis 5 ans…

Nous annoncer en 2022, un patrimoine équivalent à seulement 2 fois celui de Poutou est une escroquerie sans nom et un mépris total de l’intelligence des Français. Rien que ce mensonge démontré initial et aggravé depuis, devrait lui interdire de se représenter et on comprend aussi qu’il évite tout débat, il y a tant de démonstrations et d’axes et de dossiers possibles pour démontrer sa malhonnêteté et son indignité…

Souvenons-nous aussi que Paul Midy, le directeur général d’« EN MARCHE » est un ancien Associé partenaire de Mc Kinsey et que ce cabinet de conseil a travaillé gratuitement pour la campagne de Macron en 2017 (dans ce milieu, rien n’est gratuit, c’était un « investissement » de type retour d’ascenseurs…).

Nous avions déjà eu des menteurs, des incompétents, des clientélistes, des hypocrites, des lâches mais jamais encore, avant Emmanuel MACRON, nous avions eu de psychopathe, pervers, manifestement corrompu et qui déteste à ce point-là le peuple, la France, son Histoire, ses racines et son modèle social.

S’il repasse pour 5 ans de plus, avec l’aide de trucages ou surfant sur la bêtise et la naïveté des électeurs Français qui tombent dans le piège habituel du « c’est moi ou le chaos, l’extrême droite nauséabonde, les bottes noires, le fascisme le nazisme » alors que si on est lucide, on s’aperçoit qu’en moins de 5 ans, une tyrannie s’est mise en place à coups de propagande, censure, institutions et Justice corrompues ou lâches et qu’en un mot, notre démocratie a été kidnappée par une Caste qui ne défend pas les intérêts de la France mais ceux de multinationales dans le cadre de la mise en place annoncée d’une gouvernance mondiale.

Évidemment que le casting n’est pas extraordinaire mais même s’il y a quelques manques dans son programme, notamment sur l’absence d’avancée démocratiques (mandat impératif par exemple pour restaurer la confiance), l’option Eric Zemmour semble la seule à même de sauver notre France ou au moins de ralentir la spirale. Le vrai vote utile est donc, à mon avis, celui-ci.

Walter BOUJENAH

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. pour une fois que macron renvoie l’ascenseur, prière de ne pas l’accabler, il a déjà perdu un smic par jour depuis qu’il est à l’élysée … (moralité, pour qu’ils se remplume, renvoyEZ le à la banque rotchild)

    • Mais non, mais non, rothschild c’est trop petit pour le mozart de la finance qui a plombé les comptes de la France, ce serait BlackRock qui l’attendrait à bras ouverts! blackrock gestionnaire d’actifs, fonds de pensions etc…

      De toute façon, c’est étrange que le poudré reçoive des gens à l’elysée et l’on n’en connait pas la raison…….Il a reçu en tête à tête gates, Marck Zuckerberg la tête d’ahuri, il a reçu également les 140 dirigeants de grandes entreprises mondiales etc…..pour quoi faire, dans quel but reçoit il ces gens, pour qu’ils investissent en France?
      Quelle rigolade de la part de ce pourri qui a liquidé les plus prestigieuses entreprises françaises! A moins qu’il leur ait demandé de faire le choix de celle qui reste?

  2. McKinsey, PFizer, le cadeau fiscal de 528 millions d’€ à une entreprise française, le tout nouveau dossier d’un autre cabinet d’études, coût 425000€, doublon d’une assos qui a travaillé bénévolement sans pouvoir se faire rembourser ses frais de repas, et tous les caprices du psychopathe distributeur de milliards à ses amis de la finance connus et inconnus des gueux, ne sont certainement pas sans retour financier pour le décideur.
    Allez les riens, les illettrés, les alcoolos, …….., votez pour votre prédateur !

Les commentaires sont fermés.