Macron : me vacciner « au moment où ça aura du sens » !


C’est sur le plateau du média en ligne Brut, ce que Macron vient de dire sans fioriture, en affirmant « je ne crois pas à la vaccination obligatoire » !

Ce qui est admis par toute personne sensée au moins depuis l’avènement de cette hystérie sanitaire.

Pendant que des guignols, en guise de sortie de crise, s’évertuent à nous imposer le vaccin de gré ou de force.

Mais après avoir entendu Macron rajouter « il faut être toujours très honnête et très transparent, on ne sait pas tout sur ce vaccin » les 49 % d’inconscients sondés sont-ils toujours prêts à se faire inoculer comme des rats de laboratoire ?

D’autant que la veille, la conférence de presse gouvernementale sur cette stratégie vaccinale fut un grand moment d’anthologie.
Avec les guignols de cette supercherie qui défilèrent sur l’estrade pour dire, comme d’habitude, tout et son contraire.

Orchestrée par Castex, premier clown du gouvernement de la France, qui au début de son intervention cherchait dans ses poches ses lunettes qui étaient déjà sur son nez.

Et qui, avant d’introduire monsieur Vaccin, indiquait qu’il ne se ferait pas vacciner pour l’exemple par « altruisme » car il n’y en a pas pour tout le monde et pour respecter le protocole des priorités.

Alors après l’intervention du professeur Fischer, le M. Vaccin qui a perdu la boussole stratégique du gouvernement, on comprend la réserve de Macron et sa défausse du lendemain.

Ce qui fit dire à Pascal Praud « quand tu entends M. Vaccin tu ne te fais pas vacciner » !
Pendant que ses invités pouffaient :

Quand, en plus, un membre éminent du Conseil scientifique, le professeur Fontanet au micro de Bourdin, disait qu’il ne pouvait se prononcer sur l’efficacité du vaccin mais qu’il était certain qu’il y aurait des effets indésirables, les derniers idolâtres de la vaccination salvatrice vont partir en courant.

En d’autres termes, si vous avez bien compris, si vous êtes volontaires pour vous faire vacciner, c’est votre responsabilité, c’est à vos risques et périls.

En conséquence et sachant que Macron, Véran, Santé publique France et consorts, en raison de leurs liens inavouables avec l’industrie pharmaceutique, tentent depuis le début de la crise sanitaire, avec leur protocole paracétamol, de prendre les gens pour des cons et maintenant pour des cobayes, notre sécurité reste axée sur le traitement dès les premiers symptômes.
Malgré les pressions faites sur la médecine de ville, par l’État et l’Ordre des médecins pour imposer le protocole inepte et mortel de Véran.
https://ripostelaique.com/jai-du-exiger-de-mon-medecin-un-remede-contre-la-solution-veran.html

Comme le remarque le Dr Maudrux, « la seconde vague est en train de se terminer, en attendant la troisième.
Ce n’est pas sans raison qu’elle a été moins sévère, et cette raison est très simple : les médecins traitent de plus en plus, notamment avec les macrolides.
Près de 100 000 patients ont été traités en septembre, et ce n’est pas moi qui le dis, mais Ameli, notre chère Assurance maladie ».
https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/02/traitement-du-covid-19-cessez-cette-hypocrisie-mortelle/ 

Quant à l’hécatombe dans les Ehpad, elle « n’est plus due à la covid, mais à l’omerta qui entoure le traitement précoce ».
Où des criminels ont autorisé le Rivotril plutôt que de préconiser l’azythromicyne.

Où les mêmes, Macron en tête, ont décidé que la vaccination de la population se fera par étapes, en commençant par les personnes en Ehpad à partir de janvier, puis les personnes fragiles à partir de février, et enfin, au printemps, le reste de la population.

Car si l’on en croit Macron : « On n’est pas en train de dire aux gens : Vaccinez-vous, vaccinez-vous, à toute force et pour toute la population, on a une autre stratégie ! »

Au moment où le dossier de la réforme des retraites revient sur la table ?
Au moment où de plus en plus de vieux coûtent un pognon de dingue ?

Courage, fuyons la seringue, et avec notre médecin de famille, préférons entre autres, azythromicyne, anticoagulants et zinc.

Alain Lussay

image_pdf
0
0

18 Commentaires

  1. il se susurre que lors de la première vague des personnels soignants en arrêt-maladie pour cause de COVID 19 ont été rappelés et envoyés renforcer des EHPAD alors qu’ils étaient encore contagieux.

  2. POUR PROTEGER nos anciens ils vont les vacciner en 1 er, pour leur santé ou celle des caisses de retraite, ils ne le précisent pas !

  3. Dans un grand elan d’altruisme,je fais don de ma dose vaccinale à Mr Castex,dont la personnalité est si utile et si attachante…

  4. Cette vaccination risque bien d’être comme les limitations de vitesses en 1974: au début l’Etat n’a pas trop de moyens techniques, beaucoup de boulot, pas d’expérience.

    Et puis avec le temps, l’expérience en la matière, les retombées financières, l’effet grisant du Pouvoir coercitif, la technologie, il osera de plus en plus, s’équipera et ce sera de plus en plus obligatoire. Il y aura des textes de lois votés de plus en plus coercitifs et liberticides… Jusqu’au moment où les non-vaccinés seront criminalisés. Coercition, surveillance et sanctions tomberont pour les récalcitrants. On a largement les exemples concrets de ce cette manière de faire dans notre histoire.

  5. Je suis persuadé aujourd’hui que si, dès le départ, on avait fait confiance à la médecine de ville, on n’en serait pas là.
    Mais, pour des raisons obscures, à moins qu’il ne souffre collectivement d’un syndrome d’infériorité psychologique, le gouvernement a pris la décision de prendre les choses en main et de se transformer en thérapeutes auto-proclamés. La création du Conseil scientifique d’une part, l’instrumentalisation du Conseil de l’Ordre des Médecins, d’autre part, a complété le tableau de la tragédie.
    Et cerise sur le gâteau, le Conseil de Défense sanitaire en a rajouté une couche.
    Résultat: des décisions catastrophiques dignes d’âges ancestraux,
    On connaît la suite…

  6. « en attendant la troisième. »
    Et la quatrième, la cinquième, la sixième, etc.
    C’est la première fois qu’on se permet de prédire la survenue d’épidémies, et c’est bien la preuve que tout a été planifié.

  7. Vaccination ou réforme des retraites, même combat. C’est-à-dire éliminer un maximum de personnes fragiles.

  8. Il me semble que le « proptocole de NUREMBERG » signé à la fin de la guerre , interdisait les traitements obligatoires, imposés, et garantissait la liberté du citoyen en matière de traitement ….Pour rappel , les médecins (pas tous , hélàs ) qui se sont livrés à des expériùentations , des tests et des essais dans différents domaines « scientifiques  » , ONT ETE PENDUS ;Je pense à eux quand je vois les VERAN…ALEXANDRE…

    • La Liberté en matière de traitement ? Songé qu’un infirmier ou une aide soignante ne peuvent pas poursuivre leurs études si dès la 1ère année elles ne font pas les vaccinations obligatoires !! Idem dans d’autres métiers…. et ca ne choque personne .

    • Citoyen libre d’ un pays libre ,je me réserve le droit d’évaluer ce qui est bon pour moi,un droit que me reconnaît et que garantit notre Constitution.Pas de vaccin pour moi!!

  9. Minus attendra les resultats de ce vaccin sur les vieux ….ce n,est pas sympa pour sa personne ageee..

  10. Pétition « Pour que nos élus se fassent vacciner en premier ». J’ai signé mais en rajoutant : À condition que les élus, ministres, journalistes, personnels hospitaliers, pontes et employés des laboratoires et toutes personnalités publiques se fassent vacciner sous contrôle d’huissier quant à la teneur du vaccin, son rappel et un laps de temps de trois ans pour vérifier les effets secondaires et l’efficacité de l’injection.⁩ Covid-19 PÉTITION: ‪https://youtu.be/W7SdvabjiMI‬

  11. Pour une fois que le gvt joue la transparence en disant que leur vaccin c’est de la merde.. (du moins les transgéniques pfizer et moderna.. comme par hasard les premiers qui arrivent sur le marché et qui serviront à faire des économies sur les retraites !)

    Je trouve ça bizarre quand même, il doit y avoir un truc caché, peut-être essayent-ils le poker menteur ?
    C’est comme lorsque on appelle « au loup » « au loup ».. à force, on ne les croit plus même s’ils disent la vérité.

  12. Je l’ai appris aujourd’hui, il y a ce qu’on appelle ´´ le Code Nuremberg ´´
    Ce code est issu du procès de Nuremberg ! Ce Code vous donne le droit de refuser de se faire vacciner obligatoirement ! Il faudra le balancer à la gu….le de ces ordures !

    • Il y a aussi la loi Kouchner, de mémoire du 4 avril 2002.
      A ma connaissance, elle n’a pas – encore- été abrogée.

Les commentaires sont fermés.