Macron mise sur Brigitte Autran, une fidèle avocate de l’industrie vaccinale

Après la dissolution du comité scientifique dont certains membres ont récemment exprimé quelques remords de leur action passée[1], le président Macron élève Brigitte Autran, professeur d’immunologie à La Pitié-Salpêtrière.  au rang de présidente du comité de l’évaluation des risques sanitaires liés aux virus, et des conséquences du réchauffement climatique sur la santé.

Allons-nous regretter Delfraissy ?

Brigitte Autran est intimement liée à l’industrie pharmaceutique et tout particulièrement à l’industrie vaccinale. Tomberons-nous  de Charybde en Scylla ? [2]

Brigitte Autran est une représentante zélée de l’industrie vaccinale

Ses articles glorifient constamment les vaccins et recherchent les moyens de faire reculer « l’hésitation vaccinale »[3] [4] sans jamais citer le manque de transparence, ni les mensonges d’état, ni les liens d’intérêts entre décideurs et les firmes pharmaceutiques, ni les échecs et les complications de vastes campagnes antérieures de vaccination (comme après grippe).

Ses 405 publications référencées sur PubMed traitent essentiellement du Sida et aucune ne parle de la balance avantages/risques ou des complications des vaccins. Pourtant la catastrophe vaccinale du Dengvaxia aux Philippines[5] ou l’échec des vaccins supposés prévenir le cancer (vaccin contre l’hépatite[6] ou anti HPV[7] [8] [9])justifieraient des analyses poussées.

Ses liens avec le lobby vaccinal (selon le terme du Sénat) sont officiels, anciens,  étroits, structurels et permanents.

Elle a fondé et dirigé COREVAC ( consortium de recherches vaccinales) dont les principaux partenaires sont le LEEM, ( syndicat français des industries pharmaceutiques), l’INSERM (partenaire de la Fondation de B&M Gates), mais aussi l’EVI (European Vaccine Initiative)  au sein de laquelle on retrouve l’Institut Pasteur, l’INSERM, GSK, la Commission Européenne, l’Agence Européenne des Médicaments, AstraZeneca, Abbott, Janssen, Novavax, l’OMS et, évidemment, Pfizer.

Elle a été rémunérée par la BANQUE PUBLIQUE D’INVESTISSEMENTS (BPI-FRANCE)  comme experte des vaccins SARS et par  JANSSEN France.[10]

On ne lui reproche pas sa religion provaccin effrénée qui reflète l’engagement de toute sa vie, mais pourra-t-elle vraiment évaluer objectivement la balance avantages / risques des vaccins, d’autant que son appartenance au Comité de stratégie vaccinale contre la COVID-19 ne lui permet pas d’avoir une position impartiale.

Comment pourrait-elle être en même temps juge et partie ?

  1. Autran s’est déclarée satisfaite de la gestion catastrophique de la crise H1N1 

Lors de la grippe H1N1 présentée comme une « peste » par Roselyne Bachelot et les médias, B. Autran a participé activement au Comité de lutte contre la grippe (CLCG) et la pandémie 2009 qui a piloté l’action désastreuse du gouvernement.

La campagne H1N1 des autorités a été jugée « hyperactive et anxiogène » par le député socialiste et médecin Jean-Marie Le Guen, qualifiée d’« échec global » par la commission d’enquête parlementaire créée le 24 février 2010, « d’inutilement ruineuse » par le  rapport d’enquête du Sénat[11] qui a souligné « le poids des lobbys et l’acceptation par les décideurs politiques et administratifs de contrats commerciaux trop contraignants »( en faveur des labos.)

94 millions de doses de vaccins ont été commandées pour 7 millions de Français inutilement vaccinés. Au total, la politique anti H1N1 pilotée par le CLCG a couté au moins 1,5 milliard d’euros, sans être d’aucune utilité sur l’épidémie et nous a transformé en risée de l’Europe.

Et heureusement que peu de compatriotes se sont vaccinés, sinon nous aurions déploré beaucoup plus de victimes de complications post vaccinales graves (dont les narcolepsies) et plus de 200 victimes attendent toujours d’être indemnisées[12] près de 13 ans après leur drame. Complications d’autant moins acceptées que la « grippette » ne justifiait aucunement le risque de vaccins expérimentaux.

Grippette (terme employé par l’ancien ministre et urologue Bernard  Debré) a fait  au total 312 morts en France, soit vingt fois moins qu’une grippe ordinaire.

  1. Autran n’a avoué que très timidement sa responsabilité[13]: « Quels que soient les défauts de son expertise délivrée dans un contexte d’urgence, qui était un exercice difficile, la CLCG a rempli son rôle auprès des  autorités sanitaires ».  Comité responsable mais pas coupable, n’a pas eu l’ombre d’un regret d’avoir dessaisi les médecins de terrain de leurs fonctions, affolé inutilement la population et recommandé une vaccination inutile et dangereuse. Et aucune leçon n’a été  tirée de cet échec…

« Omicron résiste au vaccin. Vaccinez-vous quand même pour vous en protéger ! » 

La première déclaration publique  de B. Autran est très démonstrative de son crédo vaccinal sans modération :

« Encore trop de personnes non vaccinées ». Elle ne  mentionne que les enfants ne risquent quasiment rien du covid et ne le transmettent pas. [14]

Comment peut-elle encore prôner la vaccination contre Omicron qui prédomine très largement en France, alors qu’elle a elle-même constaté et reconnu par écrit dans une célèbre revue à comité de lecture [15] l’inefficacité des injections anti-covid à prévenir la contamination et la transmission d’Omicron.

 Pourquoi Brigitte Autran ne tient-elle pas compte des données acquises de la science en prétendant que la politique zéro variole du singe est un objectif atteignable ?

Lors de son interview au Parisien elle affirme qu’« une stratégie zéro Monkeypox est possible, contrairement à celle du zéro Covid ».

Comment cette immunologiste peut-elle penser  qu’il est possible d’éradiquer une zoonose ( épidémie qui se transmet de l’animal à l’homme et vice versa) comme vient pourtant de nous le rappeler le Covid. La stratégie du zéro covid par confinements et pseudo vaccins s’est soldé par un échec dans tous les pays qui l’ont pratiquée.

Il n’y a guère plus que la Chine pour entretenir encore cette fiction délétère qui l’a conduite dans une impasse sanitaire et économique causant des malheurs profonds pour sa population [16] [17] [18].

Le seul virus que les vaccins ont aidé à éliminer est la variole, la vraie, dont il n’existait aucun réservoir animalier. Pour tous les autres virus, même ceux pour lesquels il existe de vrais vaccins efficaces, on a dû apprendre à « vivre avec ».

Pour la variole du singe, il existe de nombreux refuges animaliers connus : primates mais aussi rongeurs (écureuils, rats de Gambie, rats de Hongrie, chiens de prairie), et encore les antilopes, les gazelles et même les chiens[19]. Pour obtenir une éradication du virus il faudrait disposer d’un vaccin efficace à 100% chez l’homme et faire disparaître toutes les espèces animales réservoirs. Mirage (cauchemar) inimaginable !

  1. Autran sait tout cela vraisemblablement. Cette attitude pro « zéro variole du singe » traduit-elle une volonté de tenter à nouveau d’imposer des restrictions de liberté pour forcer la population à accepter un nouveau vaccin, sans même un seul essai sur la forme humaine de la variole du singe ?

Mr Delfraissy avait au moins  reconnu l’échec de la stratégie zéro covid [20] [21] et appelé dès février 2021 à « sortir de la politique de la peur » et de la coercition pour une approche plus respectueuse de la science et des droits des citoyen. La déclaration de B. Autran  est inquiétante à cet égard.

Brigitte Autran préfèrerait-elle  un vaccin expérimental aux précautions d’hygiène ? Pourquoi n’en parle-t-elle pas ?

Au 20 aout 2022 le respect des précautions d’hygiène constitue la meilleure prévention de la variole du singe pour les groupes à risques définis par la Haute autorité de Santé [22]: « les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et les personnes trans qui sont multipartenaires, les personnes en situation de prostitution, les professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle » qui rassemblent 99% des malades recensés actuellement en France.

Brigitte Autran imagine « l’instauration immédiate d’une task force d’expertise scientifique » en vue de mettre en place des « recommandations rapides  mais ne semble pas avoir rappelé aux personnes menacées les règles d’hygiène individuelles qui constituent la meilleure approche d’après Heymann, expert de l’OMS[23]. «En faisant attention si les partenaires sexuels ont des lésions génitales » « demandez à vos partenaires sexuels s’ils ont une éruption cutanée ou d’autres symptômes compatibles avec le monkeypox. »  « Évitez tout contact peau à peau avec une personne qui présente une éruption cutanée ou d’autres symptômes liés à la variole du singe » « éviter de partager son lit avec un étranger tant que l’épidémie dure » «  Ne jamais toucher les pustules de votre partenaire ». 

Mais fidèle à ses croyances, B. Autran prône des vaccins qui n’ont pourtant pas été l’objet d’essais démontrant leur efficacité contre la variole du singe chez l’homme.

Aux États-Unis, le vaccin antivariolique de deuxième génération ACAM2000 a été autorisé par la Food and Drug Administration (FDA) et acheté pour le Strategic National Stockpile (SNS) pour être utilisé lors d’une urgence impliquant la variole. La vaccination avec ACAM2000 est également recommandée pour certains personnels de laboratoire et de soins.

Mais ces vaccins de deuxième génération ne sont pas dénués de risque

« risque documenté de myocardite après la réception des vaccins ACAM2000… et du risque inconnu de myocardite après JYNNEOS[24],  « la prévalence incertaine de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ou d’autres formes d’immunosuppression dans les zones d’endémie du monkeypox présente un risque de complications vaccinales graves, notamment l’eczéma vaccinatum [25] et la vaccine évolutive ,cette dernière étant un effet indésirable événement au cours duquel la réplication incontrôlée du virus de la vaccine entraîne généralement la mort [26].

IMVAMUNE est un vaccin antivariolique de troisième génération qui a été testé chez des personnes infectées par le VIH et chez des personnes atteintes de dermatite atopique lors de six essais cliniques publiés qui ont démontré sa sécurité et l’immunogénicité dans ces maladies. Contre le monkeypox l’efficacité d’Imvamune a été démontrée par plusieurs études sur des animaux, mais n’a jamais été l’objet d’essais randomisés chez l’homme. Dans cette indication il reste donc expérimental, même si les agences en ont autorisé sa mise sur le marché et si elles le recommandent.

Injecter un vaccin qui n’a pas été testé constitue un essai thérapeutique non organisé, non surveillé de manière adéquate, sur une population mal informée dont le consentement est extorqué par une propagande terrorisante alors qu’en Occident la maladie est pratiquement toujours bénigne. Aucun mort en France sur plus de 2600 cas répertoriés.

Le respect strict des mesures d’hygiène rappelées précédemment reste clairement le rempart le moins risqué contre la contagion.

  1. Autran serait-elle une nouvelle pythie des scénarios catastrophes ?

Depuis mars 2020, les décisions politiques ont été basées sur des simulations mathématiques biaisées, véritables scénarios de science-fiction catastrophe[27] [28], pour justifier des politiques antidémocratiques et pour imposer la pseudo vaccination de toute la population, alors qu’au maximum seuls les plus de 65 ans auraient pu en bénéficier (si elle avait été efficace et sans dangers).

Depuis lors, toutes les études scientifiques qui ont analysé les faits constatés ont démontré que ces prophéties étaient totalement fausses et que les souffrances imposées inutilement aux peuples n’ont servi qu’à enrichir les plus riches[29] et à multiplier les milliardaires[30] tandis que les classes moyennes s’appauvrissaient[31] et que les plus précaires sombraient dans la famine[32].

  1. Autran reprend les recettes de février 2020 en nous annonçant une nouvelle vague « elle prévient d’ores et déjà que la crise du Covid-19 n’est pas terminée : il faut s’attendre à un nouveau pic à la rentrée» et s’érige ainsi en nouvelle prophète du futur.

Mais qui peut encore croire aux prophéties médicales alors qu’elles se sont lourdement trompées tout au long de cette crise ?

Nous devons nous mobiliser dès maintenant et nous préparer à de nouveaux combats pour la défense de nos libertés, car la nomination de Brigitte Autran montre la volonté du président de poursuivre sa politique délétère pour continuer l’exercice autoritaire du pouvoir au service des milliardaires.

Dr Gérard Delépine

[1] https://nouveau-monde.ca/le-bal-des-morts-de-trouille-ouvert-par-delfraissy/

[2] Tomber de Charybde en Scylla : aller d’un danger à un danger encore plus grand, tomber de mal en pis, éviter un danger pour tomber dans un autre selon le récit de l’odyssée  https://www.laculturegenerale.com/tomber-de-charybde-en-scylla-definition-origine-signification-expression/

[3] Dutilleul A, Morel J, Schilte C, Launay O; les participants à la table ronde « Sujet d’actualité (1) » des Ateliers de Giens XXXIV. Comment améliorer l’acceptabilité vaccinale (évaluation, pharmacovigilance, communication, santé publique, obligation vaccinale, peurs et croyances). Therapie. 2019 Feb;74(1):119-129..

[4] Autran B, Combadière B, Launay O, Legrand R, Locht C, Tangy F, Verger P, Garçon N. Séance bi-académique de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie des Sciences: « Confiance et défiance vis-à-vis des vaccins ». Bull Acad Natl Med. 2017 Jan-Mar;201(1):259-272..

[5] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/analyse-d-une-catastrophe-217699

[6] La vaccination contre l’hépatite a partout été suivie d’une augmentation importante de l’incidence du cancer du foi

[7] Foi, propagande et tsunami de fake news publicitaires concernant vaccins anti HPV et cancer du col de l’utérus https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/foi-propagande-et-tsunami-de-fake-216501

[8] https://www.mondialisation.ca/paradoxe-les-vaccins-anti-hpv-semblent-augmenter-le-risque-de-cancer-du-col-de-luterus-chez-les-vaccinees/5668394

[9] Paradoxe: les vaccins anti HPV semblent augmenter le risque de cancer du col de l’utérus chez les vaccinées

[10] https://lemediaen442.fr/corruption-le-comite-de-brigitte-autran-remplace-le-conseil-de-jean-francois-delfraissy

[11] https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/grippe-h1n1-quand-la-france-s-etait-trop-preparee-a-une-pandemie-183984

[12] https://www.liberation.fr/france/2020/11/24/effets-secondaires-du-vaccin-h1n1-les-indemnisations-trainent_1806453/

[13] Manuguerra JC, Mosnier A, Autran B, Fleury M, Veyssier P, Patey O, Weil-Olivier C, Beytout J, Bensoussan JL, Nicand E. Comité de lutte contre la grippe et la pandémie 2009 : retour d’expérience [Presse Med. 2012 Sep;41(9 Pt 1):783-92.

[14] « Les enfants sacrifiés du covid » N et G Delépine Ed Fauves 2022

[15] Alidjinou et al Immunogenicity of BNT162b2 vaccine booster against SARS-CoV-2 Delta and Omicron variants in nursing home residents: A prospective observational study in older adults aged from 68 to 98 years. Lancet Reg Health Eur. 2022 Jun;17:100385. https://www.thelancet.com/journals/lanepe/article/PIIS2666-7762(22)00078-3/fulltext

[16] Xi Jinping face à l’échec de la stratégie « zéro Covid » https://www.lemonde.fr/international/article/2022/04/27/xi-jinping-aux-prises-avec-le-covid-19-a-quelques-mois-du-congres-du-parti-communiste-chinois_6123824_3210.html

[17] https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/10/09/l-australie-et-la-nouvelle-zelande-actent-l-echec-du-zero-covid_6097738_3244.html

[18] La politique zéro Covid de la Chine «n’est pas soutenable», selon le patron de l’OMS  Le Figaro avec AFP

10/05/2022 https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-politique-zero-covid-de-la-chine-n-est-pas-soutenable-selon-le-patron-de-l-oms-20220510

[19] https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(22)01487-8/fulltext

[20] Laetitia Atlani-Duault, Bruno Lina, Franck Chauvin, Jean-François Delfraissy, Denis Malvy Immune evasion means we need a new COVID-19 social contract Lancet Published:February 18, 2021DOI: https://doi.org/10.1016/S2468-2667(21)00036-0

[21] https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/mais-qu-est-ce-qu-on-a-fait-jean-fran%C3%A7ois-delfraissy-sans-filtre-sur-la-gestion-de-la-covid-19/ar-AA1086Uu

[22] Monkeypox : une vaccination préventive proposée aux personnes les plus à risque d’exposition

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Mis en ligne le 08 juil. 20228 juillet 2022 https://has-sante.fr/jcms/p_3351443/fr/monkeypox-une-vaccination-preventive-proposee-aux-personnes-les-plus-a-risque-d-exposition

[23] https://nypost.com/2022/05/23/who-expert-david-heymann-says-monkeypox-outbreak-came-from-sex-at-european-raves/

[24] https://www.cdc.gov/vaccines/acip/recs/grade/JYNNEOS-orthopoxvirus-primary-pq1-2.html

[25] Reed JL, Scott DE, Bray M. Eczema vaccinatum. Clin Infect Dis. 2012 Mar; 54(6):832-40. doi: 10.1093/cid/cir952. Epub 2012 Jan 30.PMID : 22291103. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22291103

[26] Bray M, Wright ME. Progressive vaccinia. Clin Infect Dis. 2003 Mar 15; 36(6):766-74. doi: 10.1086/374244. Epub 2003 Feb 20. PMID : 12627361. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12627361/))

[27] https://economiematin.fr/news-rapport-confinement-ferguson-secret-critique-decision-politique-delepine

[28] Le débat interdit  par A Bilheran et V . Pavan 2022 éditions Trédaniel

[29] La fortune des 10 plus riches a doublé avec le Covid, le reste du monde s’est appauvri https://www.europe1.fr/international/la-fortune-des-10-plus-riches-a-double-avec-le-covid-le-reste-du-monde-sest-appauvri-4088274

[30] La crise sanitaire a fait bondir le nombre de milliardaires en 2020 https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/la-crise-sanitaire-a-fait-bondir-le-nombre-de-milliardaires-en-2020-1348163

[31] «La crise accélère le déclassement des classes moyennes» https://www.lefigaro.fr/vox/societe/la-crise-accelere-le-declassement-des-classes-moyennes-20200428

[32] ONU Les effets de la COVID-19 aggravent la faim chez les plus vulnérables, alerte l‘ONU https://www.un.org/fr/coronavirus/articles/hunger-worsening-for-vulnerable-population

image_pdfimage_print
16

18 Commentaires

  1. Chapeau Dr Gérard Delépine ! Petite synthèse minimaliste: 94 millions de doses de vaccins H1N1 ont été commandées pour 7 millions de Français inutilement vaccinés. Au total, la politique anti H1N1 pilotée par le CLCG a couté au moins 1,5 milliard d’euros, sans être d’aucune utilité sur l’épidémie et nous a transformé en risée de l’Europe.
    ET des effets « secondaires » très graves s’étaient produits (grand secret, mais je l’ai su)… il s’agissait en fait, d’un galop d’essai pour…

  2. des français, ils n’en ont rien à faire, seul compte leur comptes bancaires, ils sont des assassins déguisés

  3. Vous ne voulez quand même pas que Macron prenne dans son équipe un docteur honnête, compétent et désintéressé !
    Il ne connaît aucun des trois qualificatifs que je viens d’employer et est incapable de donner le sens de ces mots.

    C’est un énarque ! Ne l’oubliez jamais : évaporé, nuisible, artificiel, ripou, quelconque, unilingue et égocentrique !

  4. Notons son nom à cette saloperie de corrompue , car il ne faut surtout pas les oubliés le moment venu!

      • Oui ami patriote , elle devient très longue cette liste vu le nombre de corrompus et de traîtres qui augmentent chaque jour , il y a du pain sur la planche .

  5. Je suis toujours étonné de voir que certains évoquent des raisons financières pour expliquer ces comportements « «piquouzeur » , pour moi , le vrai but derrière cela est la dépopulation globale . Évidemment qu’ils font coup double, mais ce n est pas le but premier . Nous avons eu par le passé des scandales sanitaires comme le sang contaminé, le mediator et bien d autre , et à t on vu des procès nationaux et internationaux, NON . Ils savent être intouchables et profitent de notre inaction . Les bulots préfère parler de vacances et du coût de la vie , vie qui perdront prochainement….car oui , je le répète, c est le projet , «  C EST MON PROJET » cela ne vous rappelle rien ?

  6. Excusez moi, c’est bcp trop long, pénible à lire et à assimiler : de combien de temps croyez vous dispose un lecteur moyen ??? Quand c’est trop, c’est TROP !.

  7. Encore une qui va nous bassiner …déjà ses conseils on s’en moque ..et de ses vaccins encore plus …alors madame causez mais dans le vide pour notre santé ..et c’est macron qui a décidé ,donc aucune confiance ..

    • Attention : ça est fortement décidé à rendre ce vaxxin obligatoire …
      Ça n’a aucune retenue !

  8. yes, la tribu place tous ses membres à tous les postes-clé : pourquoi voir + loin ?

  9. H1N1 …
    TOUCHÉ COULÉ !
    Le bateau Bachelot coule pour 1,5 Milliards
    A présent il faut dégommer un nouveau bateau
    son nom : AUTRAN EN EMPORTE LE VENT

  10. Arrêtez d’appeler ces injections à visée immunitaire (“injection antiCovid“) des “vaccins”, en leur faisant profiter de l’aura des vaccins: c’est une insulte aux vaccins et à ceux qui les ont mis, péniblement, au point. Et osez affirmer que la question de leur tolérance ou de leur efficacité ne se pose pas puisqu’il n’y a pas de maladie grave donc pas d’indication, et qu’il existe de plus de bons traitements efficaces, à commencer par la chloroquine (que Louis XIV, oui, importait d’Angleterre pour soigner son peuple dans cette indication, oui, contrairement à l’engin actuel, qui l’interdit).Osez affirmer enfin que Raoult et sa chloroquine ont été sciemment matraqués pour pouvoir appliquer leur programme de soumission.

1 Rétrolien / Ping

  1. Macron mise sur Brigitte Autran, une fidèle avocate de l’industrie vaccinale – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.