Macron n’a rien de moderne, il incarne la vieille France

Macron a toujours été présenté comme l’incarnation de la modernité.

On vous a menti.

Tous les médias autorisés du gouvernement,  tous les « En marche » vous ont menti.

Macron, c’est l’incarnation de la vieille France, celle du passé qui passe mal, des vieilles lunes incapables de raisonner sans aucune conscience dans la manière d’aborder et de résoudre les problèmes.

J’ai déjà écrit que cette situation de pensée étale est la conséquence d’un formatage mental qui touche tous ceux qui se présentent comme l’élite,  mais dont l’apprentissage conditionné de la pensée interdit toute novation dans l’approche des crises à résoudre.

En un sens, ils ne sont pas du tout cartésiens, puisque incapables d’envisager les solutions logiques que les conditions du réel imposeraient pourtant d’elles-mêmes.

Macron c’est l’homme d’hier et non de demain, et les « En marche », ce sont les forces obsolètes inadaptées aux conditions de l’homme moderne.

Prenez la dernière proposition de monopole d’État de production et vente de cannabis qui vient d’être formulée par un collège d’experts.

C’est une proposition que j’avais moi-même préconisée dans Riposte Laïque le 7 octobre 2018 (Pour un programme économique patriote).

Je prônais la création de deux monopoles d’État, l’un sur les stupéfiants, l’autre sur la prostitution.

Avec deux profits immédiats,

1° la réduction des dépenses publiques par  l’affectation des services répressifs vers d’autres tâches et le désencombrement des tribunaux notamment

2° l’encaissement par l’État directement des produits vendus au lieu de laisser ces milliards aux mafias.

Avec des profits à moyen terme : relancer l’agriculture, les laboratoires de recherche et le brevetage de molécules, l’INRA et le renforcement de l’attractivité du pays qui serait ainsi le seul en Europe à proposer un produit d’État de qualité certifiée.

Les experts qui viennent de faire la proposition d’un monopole d’État sur le cannabis partent du même constat que moi : en 50 ans de répression, le phénomène s’est amplifié, rien n’a été empêché et la délinquance a explosé.

Ce sont des milliards qui sont dépensés dans la répression pour un résultat aussi complètement nul que nos politiciens.

Il y a toujours les forces bien-pensantes qui, au nom de la morale, ne veulent rien changer, et qui   mettent en avant les risques de santé publique si on légalisait la production et la commercialisation du cannabis.

Ceux-là qui seraient donc pour continuer dans la répression n’ont pas encore compris que le problème de santé publique se pose déjà avec le système répressif, au surplus avec un État en total manque de moyens pour aider à la désintoxication.

Et que l’un des bénéfices d’encaisser les recettes au lieu de les laisser aux mafias serait justement de se procurer des moyens.

Ceux-là ne sont même pas des conservateurs, ce sont des arriérés mentaux en déni de réalité incapables de raisonner en termes de coût/efficacité.

Le second monopole d’État concernerait la prostitution, avec également la même échelle des peines.

Pour que l’on en finisse sur le sol national avec les souteneurs, les mafias et les gangrènes pour la  plupart allogènes qui tiennent la prostitution, tabassent et volent les filles, et font de ces dernières  un véritable  trafic d’êtres humains au vu et au su de tous, sans qu’un de nos politiciens, juges ou policiers ne lève le petit doigt, se rendant ainsi, par inaction, complice de ces crimes contre l’humanité.

Les filles, par ma proposition, seraient protégées par les forces de l’ordre, cotiseraient au régime général de la sécurité sociale et aux caisses de retraite pour leurs vieux jours, auraient accès aux soins médicaux et un droit à la reconversion si le métier ne leur plaisait plus.

Vu la proposition de ce collège d’experts, serait-ce que mes suggestions de bon sens commencent à faire leur chemin ?

On peut l’espérer, mais il faut aller aussi loin que je le suggérais, ce que ne sont certainement pas prêts à le faire nos politiciens actuels qui, au nom des droits du voyou, ne font que soutenir et  encourager le crime jusqu’à en être les complices actifs, il suffit de voir le pedigree des multirécidivistes.

Car je poursuivais « en même temps » oserais-je dire une autre finalité dans mon projet.

Ces deux monopoles devenaient l’outil d’un profit collatéral incommensurable à court, moyen et long terme.

J’inscrivais la création de ces monopoles dans le cadre plus vaste d’un grand nettoyage du pays par la création de nouvelles peines pénales ultradissuasives : l’atteinte au monopole d’État, sanctionnée par une peine automatique de trente ans de bagne si le délit est commis par une personne seule, ou cinquante ans si l’atteinte est faite en réunion ou bande organisée.

Peines automatiques, non aménageables et sans réduction possible.

De manière à pousser les mafias à quitter le pays tellement le jeu n’en vaudrait plus la chandelle, et tendre à la tolérance zéro en vigueur à Singapour.

Je vous l’ai dit, Macron c’est le vieux monde et le bal des hypocrites.

Le monde de ceux qui viennent vous donner des leçons de morale sur les plateaux TV avec les mêmes experts qui ne veulent rien faire bouger dans le pays, et qui laissent les mafias opérer en toute légalité sur notre territoire.

Le monde des juges qui laissent des milliers de filles se faire voler, violer, torturer et assassiner, tout cela « au nom de la loi » votée par nos politiciens.

Loi votée par nos législateurs « en marche » depuis 50 ans qui se posent dans les médias comme des modernes et des rénovateurs alors qu’ils ne font qu’encourager l’esclavage au nom des droits de l’homme : avouez qu’il faut être sacrément touché grave du melon pour en arriver à pervertir Victor Schœlcher en droits de la canaille.

Voilà, c’est cela le monde Macron, l’esclavage, le tabassage, le vol, le viol et l’assassinat au nom des droits de l’homme, un monde où un Gilet jaune qui manifeste risque plus pour sa liberté que celui qui torture, vole, viole et attente à la vie des personnes.

Ce qui me sidère au plus haut point ???

Que madame Schiappa, qui voudrait se montrer sincère dans sa quête de dignité humaine, continue son chemin avec l’actuel président de la République qui manifeste de manière ostentatoire son dédain du citoyen ordinaire, lui préférant le délinquant et le souteneur qui tabasse et torture les filles des trottoirs et des hôtels borgnes.

Au nom, quelle ironie, de la morale et du droit…

Du droit sans discernement ni conscience tel que voté par le politicien de France, qui n’est alors que ruine de l’humanité.

Jean d’Acre

image_pdfimage_print

30 Commentaires

  1. Comme pour beaucoup, c’était meiux avant, finalement je comprends mieux son succès.

    • VGE est vieux, oui, cela existe aussi chez les « sans -dents » et certains artistes et créateurs.
      Mais, pendant ce temps, Jean Raspail l’auteur visionnaire du « Camp des Saints » a déjà fêté ses 94 ans il y a deux semaines.. Question taxes aux Français = O, et question explorations et littérature, il dépasse bien de dix coudées celles de l’accordéoniste partenaire du joueur de flutiau actuel!

  2. Oui légaliser le canabis, l’état devenant officiellement proxénète ce qu’il est déjà, et vendre le h à très bas prix de façon à faire une escalade dans la toxicomanie et ne pas rembourser les addictions par-là SS
    Cela fera une excellente sélection naturelle c’est votre but
    d’Acre?

    • le seul bon sens c’est que l’état fera les bénéfices que réalisent les caïds des quartiers

    • La sélection naturelle existe déjà puisque la plupart des jeunes fument. On a tous les inconvénients avec le système répressif, l’addiction, un pognon de dingue à sortir, la criminalité et la délinquance. Et les trafiquants qui continuent car ils ne sont jamais sanctionnés, et les amendes qu’on leur colle jamais recouvrées. Par le monopole complété des peines de prison on contrôle le marché, on se donne du pognon pour aider à la désintox, on éradique la criminalité, bref que des avantages. De plus on peut faire des recherches sur les molécules pour trouver celles qui sont les moins addictives..Je n’ai pas entendu dire que les états US qui ont légalisé les produits soient submergés d’intoxiqués et soient devenus de vastes espaces pour détraqués psychiatriques..

    • Bonne question ,qui répond en avance à la remarque à courte vue d’@patphil. Les bénéfices réalisés par les « caïds » sont toujours hors taxes mais le déficit de la Sec.soc s’accroîtrait de mois en mois.

      • Il est scientifiquement démontré que les effets du cannabis sur la santé sont négligeables,à moins d’une consommation exagérée,ce qui est à peu près vrai de presque tous les produits que nous consommons.Les psychotropes et antidépresseurs autorisés ,dont les Français usent et abusent ,ont des effets secondaires catastrophiques,ils sont pourtant délivrés sur ordonnance et remboursés par la sécu.

    • Le cannabis est partout,que cela nous plaise ou pas,et nous détenons le triste record de sa consommation en Europe.La pénalisation ne fonctionne plus,et la répression est un échec.Tirons les conséquences de cet état de fait,et mobilisons notre énergie et nos moyens pour des causes autrement plus importantes et dangereuses.

  3. Jean, pas du tout d’accord pour le cannabis, dont les effets sur le cerveau humain a été et est plus que démontré en 2019 !

    Article de juin 2012 :
    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cannabis-quels-effets-sur-notre-cerveau_12692

    http://www.drogues-dependance.fr/cannabis.html

    http://www.drogues-dependance.fr/cannabis-effets_et_dangers.html

    Livre paru en février 2010 :
     » Cerveau, drogues et dépendances  »
    de Lucas SALOMON

    Maintenant l’état vend bien de l’alcool, même si les ravages sont « moindres », enfin tout est relatif me direz-vous …

    Avant de légaliser quoi que ce soit, si on « s’occupait » du coût – EXORBITANT en plus d’être NUISIBLE – de l’INVASION migratoire en France ?

    120 MILLIARDS par an !!! je l’ai chiffré à 150 MILLIARDS personnellement …

    • C’est un choix. Actuellement on a l’addiction et les addicts, la délinquance et pas de pognon. Avec le monopole et les peines de prison, si on a toujours les addicts, on a aussi du pognon et on nettoie le pays. et comme les trafics sont pour la plupart tenus par des allogènes ( nigérians, Albanais, maghrébins, etc…), indirectement on s’attaque aussi à l’invasion du pays. Xavier Rauffert, criminologue, a déjà noté que le milieu bien français tel qu’on le connaissait a disparu devant la « mondialisation ».

      • Jean, il y a du vrai dans votre article, et aussi dans votre réponse…

        Seulement, cette solution ne pourra être que provisoire, le temps de mettre les vérités de qui « profite » des traffics en tout genre !!!

        Je suis, personnellement, pour le « grand » nettoyage !!!

        Mais cela ne pourra avoir lieu que lorsque le pays aura fait FAILLITE !!!

        Car la faillite amènera la guerre OFFICIELLE contre les parasites, muzzs pour la plupart, et n’ayant strictement RIEN de « français » !!!

    • Bravo Bobby. Et pour @Jean d’Acre… à propos des vieilles lunes!..L’Etat pourvoyeur de drogue (monopole). Quelle pensée à courte vue. Seule solution, l’arrêt de l’immigration, la suppression des allocs à + de deux chiards, la fin du regroupement familial, et la remigration.

  4. comme tous les dirigeants incapables, il ne connait que les hausses de taxes, la dernière sur les billets d’avion! à quand celle sur l’air respiré?

    • à quand celle sur l’air respiré

      ben c’est déjà fait , le nouveau ct pour les diesel en fait partie , sans compter la transition écologique

    • La dernière c’est la réforme des retraites, encore un bidouillage à court terme, alors que la meilleure façon de régler le problème serait de retrouver du travail pour les millions de chômeurs, qui abonderaient ainsi les caisses de l’état au lieu de les vider sans parler de tous les nuisibles importés qui coûtent un pognon de dingue.
      Mais réindustrialiser, relancer l’agriculture, la production en général, c’est beaucoup plus complexe que niveler vers le bas, vendre les derniers bijoux de famille etc. Et de toute façon ce n’est pas sa mission.
      Tant que les franchouillards ne comprendront rien et ‘selfiteront’ à qui mieux mieux avec les traîtres qui nous rétament, rien ne sera possible pour remettre notre pays sur les rails.

  5. Légende de la photo: Cher Emmanuel, c’est bien ce que tu fais! Quand j’étais à ta place, j’ai fait le rapprochement familial…et tes Sénégalaises…quelles femmes!!! Les Français que veux tu, il faut faire avec…!

    • Exactement cela ! Le Cacochyme accordéoniste nous coûte cher dans tous les domaines !

    • a.hourquetted’are
      +100000000000000000000000000000000000000000
      Pour ces pourris nous sommes devenus un mal a subir !!! j’espere qu’a la rentrée les GJ vont continuer a leurs briser le moral …

  6. « il incarne la vieille France »!.
    Et bien c’est pas du tout mon avis, la « vieille France », elle, avait du panache, de l’honneur, de la probité, de la morale, du respect pour le peuple, qualités que ne possède pas Macron ni son staff, ils en sont même diamétralement opposés.
    Ce qui est désolant aujourd’hui, c’est ce progressisme déjanté, sans foi ni loi que n’hésitent pas une partie du peuple Français à adhérer.
    Comment se reconnaitre aujourd’hui dans ce merdier, où les gouvernants crachent sur la France, que les chaines de télévisions racontent des bobards et des conneries à longueur de temps pour faire semblant d’amuser le peuple, que les feignasses gagnent plus que ceux qui bossent.

  7. « briser l’unité nationale en morceaux épars est la seule manière de conserver le pouvoir »
    « L’idéologie de l’ouverture à l’autre – (aux musulmans qui détruisent tout, je dirais !) -, appliquée systématiquement dans toutes les sphères de la société, couplée à une fiscalité écrasante, produit un effet dévastateur. »
    « sur-valorisation des minorités crispées sur la défense agressive et exclusive de leurs intérêts particuliers »
    « C’est à ma connaissance la première fois que toute une classe dirigeante et son principal représentant, travaillent activement à la destruction du peuple dont ils sont issus. »

    https://www.dreuz.info/2019/07/17/pourquoi-le-pouvoir-presidentiel-est-il-la-source-principale-du-desordre-en-france/

  8. deux amoureux de la france profonde ! Giscard a ouvert la voie avec le regroupement
    familial et macron poursuit plus encore la politique de la fin de notre pays !!!!

  9. Oh ne non ! Macron est un mondialiste pur jus qui n’a rien de la vieille France : celle de notre histoire , de nos mœurs , de nos grand pères avant la submersion migratoire , celle du bon goût français , celle du savoir vivre … de la musique classique …et de Brassens ..
    Macron c’est la vulgarité assumée ( voir la réception des rappeurs du 14 juillet 2018 , de la non invitation de Poutine du 18 juin 2019!, de la déformation de notre histoire ( déclaration faite en Algérie avant même son élection ) et tant et tant d’insultes faites à l’encontre du peuple Français !

  10. Deux monopoles d’Etat nouveaux ? Drogue et prostitution ?
    La Permissivité pour ramasser encore des impôts, comme tabac et alcool ?
    L’Etat avait déjà le Monopole sur la Konnerie ? Vous en rajoutez ! MDR !

  11. Giscard A ETE une catastrophe il a gouverne a gauche avec les voix de la droite droit de vote a 18ans donc miteux au pouvoir, prestations compensatoires pour les garces en cas de divorce, regroupement familial, en 1990 contemplant son bilan il s est dit catastrophe c est un peu tard

  12. Je partage l’opinion de Jean,courageuse et lucide.Legaliser et encadrer,plutôt que laisser pourrir et faire prospérer les mafias,n’aurait que des avantages.La morale surannée doit céder devant la réalité objective.

  13. Macron c’est un jeune con pétri d’orgueil et de malveillance qui succède à des vieux cons.

Les commentaires sont fermés.