Macron ne passera pas l’automne !

Publié le 2 mars 2019 - par - 36 commentaires - 1 917 vues
Share

Macron est un PPA. Entendez par là qu’il ne passera pas l’automne. Il a beau essayer de donner le change, il n’y parvient pas, son vernis est si léger qu’il craque à tous coups et sa morgue est telle qu’il ne tient pas longtemps le rôle, malgré sa prof de théâtre qui doit s’en mordre les doigts et l’engueuler ferme dans leur chambre de l’Élysée dont, à ce qu’il paraît, les éclats de voix ne sont pas arrêtés par les portes feutrées.  Vous y avez cru, vous, lorsqu’il s’est accroupi devant deux ou trois SDF  afin de donner le change alors qu’une de ses promesses de campagne était de les loger tous? Pipeau. Non pas que l’argent manque, mais le gros menteur a décidé de l’affecter à ces « chances pour la France » dont personne ne veut puisqu’ils ne nous apportent rien, ou du moins rien d’autre que des problèmes. Et lorsqu’il est allé déjeuner prolétairement dans un Courtepaille, dont tous les clients étaient en réalité des policiers déguisés ? Quel message pensait-il faire passer ?  Vous en connaissez beaucoup, des Français pauvres – des millions aujourd’hui –  qui puissent se payer le restaurant, même un restaurant de moyenne gamme ? Ou encore lorsque avec Madame ils ont cru « faire jeune et dans le vent » en invitant durant la fête de la musique ce groupe infâme qui a déshonoré l’Élysée, se ridiculisant à jamais ? Pire  quand il a voulu faire populo en se collant contre le torse nu et suant de ce voyou des îles dont la photo a fait le tour du monde, jetant le discrédit sur la fonction présidentielle ? Vous croyez vraiment qu’il a écouté, au salon de l’Agriculture, ces gens qui nourrissent la France mais crèvent de ne pas vivre eux-mêmes, sous le poids des taxes, des directives européennes ahurissantes, de la concurrence étrangère, comme si la France, premier producteur européen de produits agricoles, avait besoin d’importations ? Qu’est-ce que c’est que cette folie qui oblige nos producteurs à récolter seulement à telles ou telles dates, comme si les paysans ne savaient pas composer avec le temps ? Quelle est cette folie qui les oblige à abattre leurs troupeaux pour faire rentrer des bêtes venues d’autres pays ? À vendre leur blé au prix décidé à Chicago ? Mais Macron n’en a rien à faire, de leurs doléances, ça rentre par une oreille et ça sort par l’autre. Tout ce qui compte, c’est l’image qu’il a donnée et qui sera scrutée attentivement par son épouse-mère. Quant au Grand débat, qui en parle ? Les invités sont triés sur le volet, les sujets qui importent au peuple ne sont pas abordés, Macron chaque fois qu’il le peut s’arroge la parole durant des heures pour s’écouter parler, bloquant ainsi la parole à tout contradicteur. Quelle blague ! Pense-t-il faire illusion, alors que tout, dans sa politique, ses décisions, démontre à chaque instant la grande tromperie ?

Car la réalité est là. Il continue à appliquer sa politique d’écrasement du peuple français. Il ne faut ni plus ni moins que faire mourir les vieux  et  les pauvres, soit un tiers de la population, 20 millions de personnes, autant que les crimes commis par Staline et que nous dénonçons haut et  fort dans nos manuels scolaires.  Les vieux qui  crèvent, ce sont des retraites à ne pas verser, des soins à ne pas donner.  Et le grand capital oligarchique représenté par Macron a donc mis en œuvre leur élimination par la misère, par le biais des retraites qui baissent alors que le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Mais on oublie aisément que les vieux consomment, achètent pour leurs familles, font tourner les cabinets médicaux et les hôpitaux, et en définitive donnent du travail. Ils seront heureux, les médecins, lorsqu’ils perdront un tiers de leurs clients !  (et puis Attali et son maître Soros oublient qu’eux aussi sont des vieux). Qu’ensuite les pauvres meurent ! Ce seront  des prestations sociales en moins et on pourra les remplacer par ces « chances pour la France » qu’on importe par centaines de milliers, bientôt par millions. Sauf que là aussi on oublie que ces gens ne sont en définitive pas les esclaves dociles dont le grand capital rêvait. Et puis, pour faire bonne mesure,  éliminons aussi les malades, quel que soit leur âge. Vous savez comment cela s’appelle, cette élimination de ceux que le pouvoir appelle des indésirables ? Le nazisme. Certes un nazisme camouflé, mais un nazisme cependant. Au demeurant ce sont les mêmes qui sont derrière le nazisme hitlérien et le nazisme de Bruxelles dont le plus fervent partisan est Macron. Ce sont les mêmes familles d’oligarques qui n’ont pas été éliminées après la guerre. Les mêmes qui pourrissent le monde. Les mêmes que des pantins servent en trahissant leurs peuples.

Alors, poursuivant son chemin sans se détourner sur ce peuple qu’il aurait dû aimer et protéger, Macron continue à augmenter le prix des carburants, des denrées alimentaires, des taxes et impôts, et n’hésite pas à faire dire à son valet Griveaux, celui qui, il y a 15 jours courait comme un fou se cacher chez son pote de Matignon parce qu’il avait eu la peur de sa vie devant quelques Gilets jaunes, ce lâche, qu’il faut augmenter la répression, malgré l’opprobre du monde entier et de nombreux députés qui se retournent maintenant contre le tyran. On piège, on tire, on mutile, on maltraite, on condamne, on enferme pour des années en s’appuyant sur des juges ignobles persuadés qu’ils conserveront encore longtemps leurs pouvoirs exorbitants (comme ils se trompent)…  et on s’étonne. On s’étonne car le peuple est toujours là. Pour la 16e semaine, il occupe les rues des villes de France. On le voit défiler avec ses banderoles, on le voit réclamer le Ric et la démission de Macron, on le voit revendiquer avec courage, suivi pas à pas par les policiers armés comme des Robocops. Et plus la répression s’intensifie, plus le peuple démontre sa résilience et sa volonté. Macron ne les aura pas à l’usure. S’il le croit, il se trompe comme jamais. C’est une question de vie ou de mort. Il y a des combats qu’on ne peut abandonner. Celui-là est peut-être le plus important que le peuple de France n’ait jamais eu à mener. Or Macron ne veut rien lâcher. Il refuse de servir le peuple, lui préférant ses patrons oligarques. La guerre civile est donc inéluctable. C’est pourquoi Macron ne passera pas l’automne. Macron est bien un PPA.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Carnaval

Avec tout les arabes et collabos qu’ il y a en FRANCE Macron va repasser en 2022

clercophage

Rendez vous le 21 décembre à 04 h 19 mn .

Versaline

Macron restera jusqu’au bout de son mandat ! Il a été mis en place par la finance qui lui dicte sa feuille de route et il n’en dérogera pas… il n’y a que le peuple vraiment en colère qui peut renverser ce régime et non quelques milliers de GJ tous les samedis. Ce sont des millions de GJ qui devraient être dans les rues à aller chercher Chipounet par la peau des fesses pour le décoller de son piedestal !!!

Gineste

Tout juste des millions !!! Mais où les trouver chez les moutons français ?

DUFAITREZ

Aérez un peu !
En automne… « les feuilles se ramassent à la pelle » !

Emile

S’il passe toutefois l’automne , il finira par sauter tôt ou tard
Les mouvements GJ ne sont que les prémisses d’un mouvement de fond bien plus important
Macron accélère l’ecroulement du système par ses transgressions et son progressisme fou

patphil

les arabes sont passés maitre en matière de rêveries, ils croient à leurs fzntasmes, comme vous! le président est élu pour encore trois ans et ses godillots aussi! vous pensez une seconde qu’il ne s’accrochera pas à son rocher comme une bernique…

ven85

je vous predit qu’il sera reelu en 2022,les francais n’existent plus mais un peuple de cerveau lave par les mediats,qui leurs disent pour qui voter et les moutons suivent,seul peuple europeens a voter pour ceux qui les detruisent,les autres peuples europeens ,eux votent pour ceux qui defendent leur peuple,comme l’italie,l’autriche,la hongrie,la suisse ect…..dans 30 ans le peuple francais n’existera plus mais un peuple islamiser avec comme republique la charia

batigoal

Je vous donne raison pour le résultat de 2022 mais pas pour les mêmes causes. Cause N°1: la nullité des forces d’oppostion de la FI au RN. Cause N°2: on continue de vivre bien mieux en france qu’en italie, en hongrie, en autriche, la suisse etant un cas à part vu leur taille. Et comme en 2022, il est loin d’etre evident que l’italie par exemple soit dans un meilleur Etat, les electeurs en tireront la juste conclusion…

André Léo

Gamin, je faisais des prières comme le curé m’avait appris, et ça n’a JAMAIS fonctionné. Implorer on ne sait quel immanence de « faire que Macron ne passe pas l’automne » est de même nature; de vaines suppliques adressées à la porte-fenêtre ou à la serviette qui pend à son crochet. Les partis d’opposition s’agitent, mélanchon pour récupérer les GJ, pari impossible, les jupéistes pour les condamner pari gagné, et la droite républicaine Lepéniste et Wauquiériste se chicore en son sein pour gagner le titre de parti le plus inefficace. Si RN et LR ne s’entendent pas sur un programme de gouvernement… lire la suite

Favre

Je comprends pas que vous ne comprenez pas .Les L .R ne sont pas une vraie force d opposition , ils sont tout la ,comme la F .I , pour affaiblis le R .N et , aussi D .L .F en captant le plus de voix possibles afin au elles n aillent pas vers ces deux partis patriotes . Ils se sont toujours désistés pour les partis Europeistes et continueront de le faire .C est le peuple qui devrait ouvrir les yeux sur ceux qui sont leurs vrais amis , et ceux qui sont , en fait , malgre leur… lire la suite

senechal

On nous a bien « enfumé » avec leur histoire de révolution de 1789, en réalité, si comme des gens sérieux me l’on expliqué, en somme les bourgeois de l’époque ont « déboulonné » Louis 16 pour prendre sa place, ils sont allé cherché quelques gueux pour leurs basses besognes et l’affaire a été entendue!. Mais à aucun moment le peuple profond du pays n’a eu le pouvoir de décision entre les mains, c’est un fait!. Depuis cette date, la France a toujours été gouvernée par les bourgeois et c’est pour cette raison qu’ils craignent les manifestations, que, si elles dégénéraient pourrait renverser cette… lire la suite

JEF

Après la mascarade de procès qui a condamné Louis XVI à mort, le député MANUEL avait proposé de faire confirmer la sentence par le peuple. DANTON a refusé en disant à peu près ce ceci « en appeler au peuple reviendrait à remettre le Roi sur le trône. Le peuple de France, dans sa grande majorité, était attaché à son roi.

Garde Suisse

Exact, d’ailleurs les royalistes ont gagné les élections législatives de 1795, que les bourgeois du Directoire ont fait annuler, entraînant des manifestations notamment à Paris, où le général Napoléon Bonaparte fit tirer au canon sur les manifestants (massacre de l’église St Roch), « sauvant » ainsi la République !
La naissance d’une Démocratie qu’on vous a dit !

senechal

Tout à fait, l’histoire est souvent biaisée, et on nous fait gober toute sorte de balivernes.
Et c’est toujours pour les mêmes raisons que les gouvernements français successifs évitent les référendums, et lorsqu’il y a référendum ils n’en tiennent pas compte!.
Il faut se rappeler le référendum sur l’Europe et de quelle manière Sarko s’est assis dessus!.

Paskal

« Mais à aucun moment le peuple profond du pays n’a eu le pouvoir de décision entre les mains, c’est un fait!.
Depuis cette date, la France a toujours été gouvernée par les bourgeois »
Evidemment. Comme en Angleterre avec Cromwell, en Russie avec Kerensky puis Lénine. Quand l’économie s’est trouvé de moins en moins centrée sur l’agriculture, l’ancienne aristocratie foncière a dû céder la place à la haute bourgeoisie.

Emile

Oui la révolution telle que racontée dans la version officielle est un mythe au mieux , un mensonge au pire
C’est la bourgeoisie des lumières avec le libéralisme derrière qui annonce le capitalisme débridé que nous connaissons de nos jours

Savinien

Madame Guersan ne recule devant aucune énormité pour soutenir ses appels hystériques à la guerre civile. Après avoir écrit que le peuple français avait « faim et froid, comme en 1789 » Voilà maintenant qu’elle accuse Macron de vouloir«  faire mourir les vieux  et  les pauvres, soit un tiers de la population, 20 millions de personnes, autant que les crimes commis par Staline » ! A Staline Madame Guersan n’hésite pas à ajouter Hitler, car Macron veut aussi tuer les malades, comme les nazis ! Au lieu de s’interroger sur l’échec des Gilets jaunes, qu’elle s’obstine à appeler « le peuple », et sur la remontée… lire la suite

Ericlefrancais

Savinien vous ne savezrien…
Et vous êtes sur ma liste des bisounours à éliminer dès que possible….
Pauvre type…..

batigoal

et vous, que savez vous à part vouloir elimer des « bisounours »? Je note que vous vous attaquez à des créatures tres dangereuses soit dit en passant mdr

senechal

Je crois plus dans les écrits de Madame Guersan qu’en des commentaires de haute vacuité d’un décérébré de votre espèce qui est accrochée au rocher telle une bernique pour recevoir l’argent et vivre aux crochets de l’état, c’est à dire nous les contribuables!.

quiditvrai

Louise Guersan est en plein délire néo-communiste se servant du procès d’intention comme argument de preuve pour appuyer son rêve de révolution de pacotille.
Elle pollue notre site de par les énormités qu’elle nous assènent comme des coups de boutoir à la réalité.

Antécumé

Certes c’est un peu excessif mais n’êtes vous pas vous même excessif ? Ou voyez vous un échec chez les GJ ? Ils ont su se mobiliser en plein hiver, ils sont encore mobilisés et ils sauront le refaire au printemps si nécessaire et cette fois je serai à leu coté ça me rappellera mai 68, les printemps n’ont jamais été favorables aux tyrans. D’ou tirez vous ces sondages, des poubelles de l’Elysée ? Ce n’est pas une remontée ou alors c’est une remontée, de bretelles. Alors soit vous êtes à la secte LREM et dans ce cas vous êtes… lire la suite

Savinien

L’échec des GJ est dans la chute du nombre de manifestants du samedi depuis octobre dernier : de 300 000 à 40 000. Dans leur récupération réussie par les gauchistes violents. Et dans le fait que non seulement Macron n’est pas parti, mais qu’il s’est renforcé dans l’opinion. Sa cote de popularité est passée à 32%, soit plus haut qu’avant les Gilets jaunes, sondage Odoxa pour la presse régionale, France Inter et L’Express réalisé sur internet, les 20 et 21 février 2019. D’autres sondages le situent à 34 % (Le Figaro). Je précise que je n’ai pas voté Macron. Mais je… lire la suite

quiditvrai

Savinien,
Exact !!
« RL sert trop souvent de défouloir à des mythomanes. »
Louise Guersan en est une
Ce qui n’aide pas à notre image pour recruter de nouveaux lecteurs et supporteurs.
Une infiltration nauséabonde

batigoal

Echec pour les seditieux et les anarchistes: les autres sont retournés bosser avec prime activité augmentée, heure sup defiscalisé, et seuil soumis à la csg augmenté.

batigoal

Savinien, les prophéties et les souhaits de Mme Guersan se sont révélés totalement à coté de la plaque :) ses appels à la violence et à la haine restent lettres mortes. Mais j’attends avec impatiente les résultat de l’election en 2022 pour imaginer sa tête :)

Savinien

Oui, on va déjà voir les résultats des Européennes …

pointe percée

l’idéologie de macron est à minima proche du fachisme

CUPIDONNET

Macron n’a pas dit qu’il ne voulait plus voir de S.D.F. dans la rue fin 2017. Mais seulement des migrants-clandestins ne couchant plus dehors.
Il s’est encore enfoncé un peu plus…
Pour que Macron arrive à l’automne il faudra d’abord qu’il passe le cap du printemps. J’attends que les journalistes sortent le dossier détournement d’argent. Vous savez ces billets qui achètent tout… Sauf quelques très rares consciences.

CRI

Comment croire ce president qui se fout de son peuple il ne cesse de critiquer devant des étrangers la FRANCE SUBIT LE PLUS GRAND MALHEUR DEPUIS QU IL EST AU POUVOIR FRANCAIS IL FAUT SE MOBILISER AU ELECTION

necas

Macron adore diviser pour mieux régner , faire diversion, etre cynique, menteur, bien remplir sa gamelle, se faire mousser , aime la fourberie , et aime avoir toujours raison .
La plupart des politiques sont sur le meme model ……

ven85

et qui les a elus,ce sont bien certains francais

Malou30

Un commentateur a fait très judicieusement remarquer que le SDF en grande conversation avec macron, portait des chaussures de ville et un jean pas mal propre pour qq qui vit dans la rue ! ! Comment un SDF peut avoir de telles chaussures pour affronter la rue ? Une fois de plus du pipeau !

jan le Connaissant

il est possible , en effet, qu ‘il s’agisse d’un faux SDF, mais il faut savoir que des associations d’aide apporte aux SDF des vêtements  » neufs  » régulièrement

Dupond

Malou30
+1000000000000000000000000000
Ils sont une dizaine dans ma rue ….assis sur des cartons ,avec chiens et litrons de pinard ou canettes de biere toujours au meme endroit avec la petite gamelle pour l’aumone . Le teint morne et le regard fatigué avec des vetements plus que flétris . Il est facile de voir que la photo a été prise avec des figurants a un endroit inahabituel des SDF