Macron n'est ni Emmanuel, ni Macron, ni président


Vous le saviez, vous ? « Un père n’est pas forcément un mâle ». C’est Macron-Jupiter qui le dit, alors… il faut le croire, non ?
Vous aviez cru que ? On vous le disait depuis toujours ? C’est vrai que ça paraissait tomber sous le sens. Une mère pour enfanter avec la petite graine semée par le mâle, le papa. L’une toute douce, et l’autre un peu plus rugueux. Eh bien non.
Vous aviez appris aussi que les chats ne font pas des chiens ? Que la terre tourne autour d’elle-même et autour du soleil ? Que la nuit succède au jour, et le jour à la nuit ? Cela pourrait bien changer, préparez-vous. Il faut cesser d’être de vieux réacs et cesser d’avoir des préjugés.

Pascale Morinière, présidente des associations familiales catholiques (AFC) vient justement d’apprendre qu’il ne fallait pas avoir de préjugés, de Macron lui-même.
Invitée à l’Élysée pour fêter les trente ans de la ratification de la convention des droits de l’enfant, Pascale Morinière avait décidé de dire au Président son opposition au projet de loi bioéthique actuellement en discussion, en brandissant l’article 7 de cette convention qui stipule qu’un enfant a le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux.
La question de Pascale Morinière était celle-ci : « comment peut-on fêter la ratification de cette convention et « en même temps » accepter la PMA qui prévoit de fabriquer exprès des enfants sans père ? »
Emmanuel Macron a répondu à Pascale Morinière que pour la partie génétique de la paternité elle n’avait pas à s’inquiéter, les enfants auront toujours le droit de connaître leur géniteur. (Rien n’est moins sûr). Mais pour la partie symbolique ?…
Emmanuel Macron a regardé alors Pascale Morinière avec une sympathie apitoyée et lui a dit sur un ton compatissant  : « Je comprends. Votre problème c’est que vous croyez qu’un père est forcément un mâle. Tous les psychanalystes vous diront le contraire. »
Donc pour les psychanalystes, un père n’est pas un mâle, et ceux qui ont la faiblesse de le croire ont un léger problème. On savait bien que ces gens avaient plus besoin du divan que leurs clients.
Macron, adepte de la théorie de genre, suit Freud dans le meurtre du père, acte fondateur.
Bing. Pascale Morinière a reçu un Ovni sur la tête. Elle ne s’en est pas remise. Nous non plus. Nous qui avions toujours cru que nos pères étaient nos pères, eh bien non. Dire qu’il a fallu attendre des générations de présidents de la République pour apprendre ça. L’état civil nous mentirait-il tous les jours ?
Cela fait penser à cette curiosité, l’homme blanc qui n’est pas un homme et qui n’est pas blanc :
https://www.dailymotion.com/video/x6ndvwo

Cet homme, c’est Arnaud Gauthier-Fawas. Ne laissez pas libre cours à vos préjugés de genre. Il ne faut jamais juger sur l’apparence. C’est vrai qu’avec sa barbe et sa calvitie bien masculine, ou pouvait être trompé.
Et alors, il est quoi, Arnaud Gauthier-Fawas, s’il n’est pas un homme ?… Arnaud Gauthier-Fawas est « non binaire », c’est à dire ni homme ni femme. Pour ceux qui n’avaient jamais entendu parler d’un être non binaire, dépêchez-vous de vous renseigner. Ne pas confondre identité de genre et identité d’expression. Ce serait un tic genré très désagréable.
Et puis Arnaud Gauthier-Fawas n’est pas blanc non plus. Qu’est-ce qui vous fait imaginer un seul instant qu’il est blanc ?…
C’est comme ce couple écossais ci-dessous, ne vous y trompez pas : vous avez de gauche à droite le père (mère biologique), puis le fils qui s’habille en fille parce qu’il va devenir une fille, et la mère (père biologique). Vos préjugés sont vraiment désagréables !….

Ce qui est ennuyeux, c’est quand les non binaires ont des problèmes de santé. Comment font-ils ? On sait que les hommes et les femmes ne sont pas tout à fait agencés de la même manière. Et qu’il y a des organes qui existent chez l’homme et pas chez la femme et vice versa. Il faudra bien, par exemple, qu’en arrivant aux urgences, les non binaires décident (car c’est à eux de décider) s’ils ont une prostate ou pas. Ou un utérus. Cela pourrait aider les médecins. À moins que ce ne soit encore un préjugé ?
Les divers dictionnaires donnent tous à peu près la même définition : un père est un homme. Un être mâle. Il va falloir changer les dictionnaires.
On est dans du Pirandello. Dans « À chacun sa vérité ». Pièce de théâtre qui explique qu’on n’est jamais sûr de rien, ni de soi ni des autres.
C’est comme Macron. Abandonnez vos préjugés, vos vieilles lunes. Il n’est pas président. On croyait qu’il l’était, mais non. Ce qu’il est ? Il faudra le lui demander, il aura peut-être une réponse mais ce n’est même pas certain. Il n’est ni Emmanuel ni Macron ni le chef de l’État. Il ne sait pas non plus ce qu’est la France, pays qu’il est censé gouverner. Il l’a montré à plusieurs reprises.
Il est clair que Macron est à la quête des votes du lobby LGBTQQIAP2SAA etc. Ceux des cathos lui importent moins, à l’évidence. Les cathos ayant des biens mobiliers bien entendu voteront toujours pour Macron qui les a fiscalement favorisés, même si celui-ci ne sait pas ce que c’est qu’un père. Pour ceux-là, seul le porte-monnaie compte. 
La France a pourtant besoin d’un Président qui sache qui il est et qui nous sommes, à défaut de savoir ce qu’il fait et ce qu’il dit.
Aujourd’hui Pagnol ne pourrait plus écrire « À la gloire de mon père ».
Sophie Durand

image_pdf
0
0

26 Commentaires

  1. « Il faudra bien qu’en arrivant aux urgences, les non binaires décident s’ils ont une prostate ou un utérus. Cela pourrait aider les médecins. À moins que ce ne soit encore un préjugé »

  2. Macron ne cesse de scandaliser les Français. Par son désastreux casting ministériel, par son mépris et ses insultes à l’ encontre, de la France et des Français, par les propos diffamatoires qu’il tient sur son propre pays (véritable incitation à la haine anti-française qu’il vient lui-même semer en pays étranger) , par son attitude malsaine (voir sur la photo ci-dessus ses enlacements équivoques avec des voyous ), par l’extrême grossièreté et la vulgarité de ses goûts culturels), par sa lâcheté envers la police qui pourtant est à ses ordres, par ses propos délirants concernant la paternité. Macron est sans conteste le pire de tous les présidents que la France ait jamais eus..

  3. Bonjour
    Les dégâts de ces fous d’apprentis sorciers se verront dans une dizaine d’année, et ils seront considérables, avec une perte de tout repaires ,pour les futurs générations.
    Travail ,famille, patrie tout est détruit et en plus ,
    L’islam se frote les mains, l’homosexualité est cité comme haram et punis de mort .
    Mais pas de problèmes circuler ,ya rien à voir disais Coluche .

  4. Les muzz et leurs Assos, qui vont en Justice tous les jours, pour défendre leur Dieu ?
    Présidente des Familles Cathos de France ? Pour le moins choquée ?
    Macron n’a pas été relayé dans la Presse. Les Evêques se sont tus. Les intellos Humanistes aussi !
    Détruire la France est une chose, Détruire l’Humanité en est une autre !
    Destitution dans un cas, Tribunal international dans l’autre !

  5. alors un islamiste qui coupe la gorge à une femme est un « déséquilibré » mais un couple dont la mère est devenu un homme , le père , devenu une femme et le fils habillé en fille parce qu’ils voulaient une fille c’est tout à fait « NORMAL » !?
    ces politiques, psychanalystes et consor ne sont pas à fusiller mais à torturer longuement car depuis 40 ans ils ont complètement ravagé la société et cela se terminera en guerre sanglante! l’histoire est là pour attester que la liquidation de la famille dans son schéma naturel (voir le monde animal dont nous sommes censé descendre , parait il, où les loups et les hippopotames LGBT foisonnent !) entraine la fin des sociétés et même des empires (empire millénaire romain par exemple désagrégé par « l’évolution » de ses moeurs, les mêmes qu’à notre époque)

  6. C’est vrai qu’en matière de père Macron s’y connait lui qui n’en est pas un et incapable de faire un enfant à sa nourrice, il se préfère dans les bras musclés d’un zigoto de Saint Martin et faire la leçon (il y a de ces gens qui font des leçons pour tout sans rien connaitre) à ceux qui ont procréé avant lui.
    (Je suis père de quatre enfants)

  7. Y a-t-il encore des gens pour défendre un être pareil ?
    Y at–il encore des gens qui sont capables de mettre un bulletin dans une urne, qui porterait le nom de ce personnage ou d’un de ses affilié ?

    • Hélas oui, @Tripes aviseur, et ils sont nombreux. Si la bêtise humaine avait des limites ça se saurait
      Je ne sais plus qui disait que le grand mérite de la bêtise humaine est qu’étant sans limite, elle donnait un aperçu de l’infini, et contribuait ainsi à la Gloire de Dieu!
      Mais ça n’arrange pas nos affaires pour les prochaines présidentielles

      • Einstein disait, pour expliquer l’infini :
        “Il y a deux choses infinies: l’Univers et la Bêtise humaine. Mais, pour l’Univers, je ne suis pas bien sûr”.

  8. comment se fera-t-il enfilé avec le « père » la mère transgenre ? ……

  9. Le célèbre psychiatre Adriano Ségatori avait, en début d’année 2017, averti le peuple Français que macron était un grand malade, psychopathe. Aujourd’hui les Français macronistes payent, plein pot, leur aveuglement, leur inconscience et deviennent les complices de ce régime dictatorial qui a provoqué des morts, des mutilés, des traumatisés.

  10. le gars macron est une des nombreuses branches mortes de l’arbre de notre civilisation.
    pas de gosses pas ce sexe certain en europe…juste le fric pour soi tout de suite
    par contre le gui de l’islam pompe notre sève de plus en plus, et les greffons exotiques vont à terme remplacer nos branches maitresses affaiblies.…
    je vote pour le prochain jardinier compétent qui se présente, tant que l’arbre européen est toujours debout.

  11. Les cathos ayant des biens mobiliers bien entendu voteront toujours pour Macron ….
    et les bourgeois de gauche aussi, et les syndicalistes cfdt itou et les musulmans bien sur, ça en fait du monde

  12. Nos gouvernants ne savent plus reconnaître une vache d’un bœuf, ce que tous nos ancêtres ont su faire .Tout se vaut, rien ne vaut, il n’y a plus de vérité . Ubu et kafka vont régner en maitres, rien n’aura plus de sens .
    Bien peser les mots pour bien penser le monde . Pascal Bruckner professeur à Sciences Po et universités de New York

  13. On savait que micron était le pire de tous, mais pas qu’il venait d’une autre planète ….

    • Le jour ou vous trouverez d’ou vient le connard vous nous le ferez savoir on pourra ainsi le renvoyer.

    • pourquoi n’assistons nous pas à un « tollé » général de la part des psychanalystes ? « pas en mon nom » ou quelque chose du genre ?
      ce sont des psychanalystes « modérés » ?!?

      • Parce que cette corporation est aussi larvée de traîtres qui collaborent avec le califat Macron en ayant vite fait de déclarer qu’un utilisateur de couteau, si tant soit peu que celui-ci soit un adepte de l’islamerde, est pénalement IRRESPONSABLE de ses actes. La division est grande chez ces gens à cause de courants de pensée différents, un peu comme en philo.

  14. Donc pour Macron, il y aurait dans chaque famille une femme transgenre qui pourrait jouer le rôle du père.
    Ou, le sexe devant être pour Macron une » construction sociale », une femme de la famille pourrait-elle se déconstruire par intermittence pour jouer le rôle du père.
    Ou encore la mère de l’enfant, si elle est » non binaire « , pourrait-elle jouer à la fois du rôle du père et de la mère. Mais si elle s’identifie comme un homme ? ll lui faudra alors dénicher une compagne femme binaire, etc…ou un compagnon homme s’identifiant comme une femme.Cette idéologie satanique prendra évidemment fin. De toutes les conneries prononcées ou faites par Macron ou l’un de ses associés,celle là est la plus grave. Mais puisque  » tous les psychanalystes vous le diront », hein.

  15. Donc pour Macron, il y aurait dans chaque famille une femme transgenre qui pourrait le rôle du père.
    Ou, le sexe devant être pour Macron une  » construction sociale », une femme de la famille pourrait-elle se dévouer pour jouer le rôle du père dès qu’elle rend visite à l’enfant ?
    Ou encore la mère de l’enfant, si elle est » non binaire « , pourrait-elle jouer à la fois du rôle du père et de la mère. Mais si elle s’identifie comme un homme ? l lui faudra alors dénicher une compagne femme binaire, etc…ou un compagnon homme s’identifiant comme un homme.
    Cette idéologie satanique prendra évidemment fin. De toutes les conneries prononcées ou faites par Macron, mon avis est que celle-là est la plus grave.
    Mais puisque  » tous les psychanalystes vous le diront », Macron a forcément raison.

Les commentaires sont fermés.