Macron nous impose les femmes djihadistes et leurs rejetons

 

Début janvier 2017, à Paris, le président de la République, Emmanuel Macron, estimait que les « Français » djihadistes capturés devaient être jugés sur place et qu’en ce qui concernait les « épouses » de terroristes djihadistes et leurs enfants, l’éventualité de leur retour serait étudiée au cas par cas.

Et, comme il en a l’habitude, Emmanuel Macron dit tout et fait le contraire.

Est-ce que le retour de cette mère, âgée de 30 ans, qui vient d’arriver en France, avec ses trois enfants, en provenance d’Istanbul (Turquie), et a été mise en examen et écrouée dès son arrivée à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, a été étudié au cas par cas ? Non. Il s’est imposé.

Est-ce que le retour de Naomi Barbas, 23 ans, qui vient d’être condamnée à six ans de prison ferme pour avoir « apporté un soutien inconditionnel à la cause djihadiste, et avoir organisé des escroqueries, destinées à financer les terroristes, en détournant des prêts à la consommation », a été étudié au cas par cas ? Non plus. Il s’est imposé.

Ces femmes ne sont pas des victimes, bien au contraire, elles jouent un rôle d’incitation à la haine des « mécréants » que nous sommes, à leurs yeux. Elles sont complices des attentats et des assassinats commis par leurs époux.

Naomi est enceinte d’un détenu radicalisé qu’elle a épousé religieusement. Parti deux fois en Syrie, en décembre 2012 et avril 2014, elle a rejoint un mari polygame qui était chargé de l’entraînement des nouvelles recrues « françaises » et qui fut condamné à 20 ans de réclusion criminelle. Elle s’est acoquinée ensuite avec un autre terroriste, Ibrahim Boudina, arrêté dans la région PACA en possession d’explosifs et qui, comme le précédent, appartenait à la filière djihadiste de Cannes-Torcy et a écopé de 20 années de prison également.

Le souhait de Naomi était de « voir son mari tomber en martyr » et d’avoir un garçon afin qu’il « combatte les « mécréants » plus tard.

Naomi Barbas est irrécupérable. Le peu de temps qu’elle passera en prison lui servira à radicaliser d’autres jeunes femmes, pour qui elle est, déjà, un exemple !

En Irak, une djihadiste allemande, d’origine marocaine, vient d’être condamnée à mort. Elle va être pendue pour « avoir apporté un soutien logistique et une aide à une organisation terroriste pour commettre des crimes ».

Elle avait rejoint l’Irak avec ses deux filles, qui ont épousé des combattants de l’organisation de Daech. L’une de ses deux filles a été tuée alors qu’elle se trouvait dans la zone des combats.

N’est-ce pas très exactement la cause défendue par Naomi Barbas ? En Irak, Naomi aurait été probablement condamnée à mort et l’on comprend parfaitement qu’elle, et toutes les autres épouses de djihadistes, préfèrent le confort et la bienveillance des prisons et de la justice plus humaine des pays européens, et plus particulièrement du nôtre.

Quand « il fallait nous assassiner » cela lui importait peu que nous soyons plus humains que l’organisation de barbares qu’elle avait rejoints !

Des organisations pro-islamistes s’impliquent pour faciliter le retour de ces djihadistes « français », notamment des quatre terroristes, des cinq veuves et des 5 enfants, dont un orphelin, détenus en Syrie.

D’ores et déjà, le consul de France a négocié le retour en France de Mélina B., originaire de Seine et Marne, et ses quatre enfants de djihadistes, ainsi que le jeune orphelin âgé de trois ans.

Récemment, dans une vidéo de propagande, Daech présentait un camp d’entraînement où des enfants de djihadistes s’exerçaient au tir, c’était à Hassakeh, dans le nord-est de la Syrie : « Nous leur apprenons le bon dogme ainsi que comment se protéger et comment tirer » précisait le commentateur.

L’avocate Samia Maktouf s’inquiète : « Les abandonner à leur sort serait faire d’eux des bombes à retardement ».

Certes, mais certains parmi eux ne sont-ils pas déjà des « bombes à retardement » ?

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. Cher M. Gomez je vous relirai quand vous aurez fait votre documentation sur le montage
    contre Pie XII… Allez courage, quelques recherches de gens sérieux et tout sera clair comme le montage de l’Algérie par les gaullistes et les cocos….

  2. Comme ces Femmes, quittant leur amant, demandent à leur Mari de les « reprendre » !
    Quittant une France honnie, ils lui trouvent soudain les yeux de Chimène !
    « Macron, as-tu du coeur » ?
    Triste retour de l’Histoire, cette Femme, comme Carmen récemment, sera épargnée !
    Comprenne qui voudra…

  3. Comme en Irak ils ont compris qu’une fois enrôlées elles allaient recommencer ; alors comment faire, elles ont participer ou tuer.

  4. Macron est un imposteur et comme vous le dites et notre assassin, un assassin parmi d’autres de notre civilisation. Ces femmes seront sauvés par sa sérénissime Macronétron parce qu’elles sont ses combattantes avec nombre de mahométans qui détruisent par provocations permanentes (voiles dans les administrations, dans les écoles, prières de rue et maintenant une mode islamique que les l’oréal et autres s’arrachent. A vomir) nos nations européennes pleines de promesses et d’avenir pour nos enfants. Aujourd’hui, ces gauchistes détruisent toute notre histoire jusqu’à vomir sur nos anciens qui sont morts pour nos libertés. Les gauchisme organise la misère du peuple en s’enrichissant pour gouverner seul et sans partage. La ligne de Corée du Nord s’installe en France avec Macronétron.

  5. S’agit-il de la pétition lancée par DAMOCLES ? Ce n’est pas le tout d’inciter à signer une pétition si vous ne donnez aucune indication à son sujet. Merci de bien vouloir répondre. Je pense que nous nombreux à attendre…

  6. Macron ce président de merde va les faire revenir .il devra passer devant le peloton d’exécution pour complicité avec l’ennemi . Bravo les français continuez à voter comme des cons .

    • BJ ça c’est la triste vérité, mais en plus certains ont été payer par de l’argent en France ,alors qu’ils combattaient en Syrie ou ailleurs ça aussi c’est intolérable l’état a démissionner.

  7. pourquoi donc refuser d’écouter les djihadistes? ils ont dit ce qu’ils feraient et ils le font et le feront! les bisounours nous suicident de deux balles dans la nuque, le nouveau monde politique ne diffère pas de l’ancien.

  8. « Des organisations pro-islamistes s’impliquent pour faciliter le retour de ces djihadistes « français »… » Pas que des organisations pro-islamistes, PR1 aussi.

    • Brouillon :j aime bien la fin de votre commentaire .Avec ce gouvernement de collabos on est mal barré ; je hais tous ceux qui ont votés hollande , puis mac con , ils sont complices .

  9. Ces femmes et leurs rejetons n’ont plus rien à faire dans notre pays qu’elles ont délibérément trahi . Qu’elles aillent se faire pendre là où elles se trouvent !

  10. Un Français des forces kurdes recadre un djihadiste qui veut rentrer en France
    Samedi 20 janvier, le JT de 20h de France 2 a diffusé l’interview d’un Français capturé par les forces kurdes pour son potentiel lien avec Daech. Lors de cet entretien, le jeune homme a indiqué qu’il aimerait rentrer en France. « Je veux rentrer chez moi et oublier », a-t-il déclaré, assurant être venu en Syrie pour « chercher (s)on petit frère », qui a rejoint les rangs de l’Etat islamique. Exprimant sa confiance dans le fait d’être rapatrié, il a été interrompu par son geôlier.
    « Tu penses que ça va être aussi facile que ça de rentrer chez toi après avoir été avec l’Etat islamique ? Avoir vu des gens se faire décapiter et ne pas avoir réagi ? », lui a lancé le jeune Français volontaire, membre des forces kurdes. « 

    • ce gars veut oublier??? mais quand il l’aurait pu, pourquoi n’est il pas rentré? maintenant qu’il ne peut plus terroriser, égorger, violer qui bon lui semble, il veut oublier! quel bisounours va le croire!
      il a brulé son passeport français, qu’il assume et soit jugé par les victimes qu’il a terrorisé pendant des années!

    • ce volontaire francais avait il me semble sur son visage des traits d originne asiatique ce qui me conforte de ce que j ai vu dans ma vie professionnelle eux il prennent un prenom francais une fois naturalise pas comme ……

  11. Naomi Barbas, seulement six ans de sinécure tous frais payés en reconversion d’à peine quelques années de contrat mercenaire ? Mais c’est de l’incitation à l’embauche ! Car elle n’a pas été complice de banditisme ou de terrorisme, mais de crimes contre l’humanité (commis de manière systématique par une organisation créée à cette fin) tels qu’ils sont définis par l’ONU et transcrits dans le code pénal français, qui prévoit pour cela rien moins que la perpétuité (art. 212-13). Il semble que ce que j’annonçais dans mes articles de novembre est en train d’être réalisé par ce régime de haute trahison.

    • Exacte les familles n’ont qu’à payer puisqu’elles son incapables de s’en occuper y en a marre de nourrir des assassins des fainéants des violeurs ect ect.

  12. Si un consul de France félon a « négocié » (avec un ministre scélérat ?) l’entrée en France d’un « orphelin » né qui sait où, Dieu sait quand et Allah sait de qui, sans le moindre certificat de naissance dûment établi par les services d’état-civil d’un Etat reconnu par la France, c’est un délinquant et un faussaire. C’est aussi une invitation à toutes les mercenaires al-nikah (voir http://stratediplo.blogspot.com/2017/11/ces-moudjahidines-du-nikah-francaises.html) d’introduire des dizaines d’enfants chacune, ou au moins un par période de neuf mois passée hors de France (voire revendiquer des prétendus triplets) en vue de l’allocation de parent isolé et autres émoluments d’Allah.

  13. Le mercenariat est puni de cinq ans de prison selon l’article 436-1 du code pénal, et la participation à un groupement formé ou à une entente établie en vue de la préparation de l’un des crimes définis par les articles 211-1, 212-1 et 212-2 est passible de la réclusion criminelle à perpétuité selon l’article 212-3 du même code pénal (http://stratediplo.blogspot.com/2017/11/ces-mercenaires-francais-rappeles-du.html). Or puisque les ministres français ont longuement expliqué que c’est pour les soustraire à la justice du pays de leurs exactions qu’on a décidé de les ramener aux frais des contribuables, on doit supposer qu’ils seront jugés selon le droit français, et on ne devrait donc pas les voir dans la rue.

  14. on n’a jamais vu de gouvernement aussi pourri et collabo que celui-là

  15. Tout récemment, sur France-Inter, « le téléphone sonne » 19h20-20h, Fabienne Sintes, grosse propagande dans ce sens ( enfin, l’ordinaire sur FI …) Aucun des intervenants n’a cru évoquer les motifs de leur retour ou leur souhait de retour. Il aurait pourtant été correct de préciser que ces gens reviennent parce que Daesh a été défait et qu’ils ont PERDU LA GUERRE ET PAS AUTRE CHOSE !!! Ne plus pouvoir tranquillement écraser, massacrer, égorger les non musulmans devenait sans doute pour eux une situation tellement pénible !

Les commentaires sont fermés.