Macron préfère réhabiliter Molenbeek que d’écouter les Gilets jaunes

Fort gênée par une vision actuellement défaillante, la lecture des nouvelles trouvailles de celui qui se prend pour le président depuis maintenant 17 mois, 17 mois de galère, 17 mois de honte pour notre pays, m’incite à tenter d’écrire quelques lignes pour souligner une fois de plus le mépris affiché sans aucun complexe pour son pays. Mais est-ce vraiment « son pays » ? Il est permis d’en douter. Il pourrait aussi bien être président de n’importe  quel pays de la planète. La France, les Français, il s’en moque comme de sa première barboteuse. Je ne reprendrai pas ici tous les qualificatifs méprisants dont il nous a affublés. Cela a déjà été fait.

Non, le seul moteur qui l’anime c’est le POUVOIR, parader pour se donner l’illusion aux yeux du monde d’une importance qu’il n’a pas, dire et faire n’importe quoi, et « en même temps » tout et son contraire.

Ainsi, selon un article d’Arthur Berdah (Le Figaro) de ce jour, 20 novembre :

« Lutter contre « l’assignation à résidence ». Mardi, Emmanuel Macron a cherché à exporter outre-Quiévrain ce leitmotiv, dont il a fait l’un des axes forts de sa campagne et de son quinquennat. Ainsi, au deuxième et dernier jour de sa visite d’État en Belgique, le président s’est rendu à Molenbeek, pour tenter d’en donner un « autre visage ». Composée d’une forte population immigrée, cette commune est présentée comme un berceau du terrorisme puisqu’elle a vu grandir de nombreux djihadistes, dont Salah Abdeslam. »

En effet, vouloir réhabiliter Molenbeek, quoi de plus important et intéressant pour nous, Français ? Je vous le demande !!

« Il me tenait à cœur de vous faire rencontrer ces gens », a expliqué le Roi Philippe, en préambule d’une table ronde. « La créativité donne de l’espoir », s’est-il enthousiasmé, fier que « les gens ici ne restent pas enfermés dans leurs stéréotypes ».

Encore un qui a tout compris ! Molenbeek et ses initiatives, on s’en fout ! Molenbeek pour nous est un lieu maudit que nous préférerions oublier.

Et encore :

« Si la mobilisation peine encore à prendre en Belgique, ce n’est pas le cas en France, où des actions de blocage se sont poursuivies lundi. Mais ces manifestations n’ont pas suffi à pousser Emmanuel Macron à sortir de sa réserve pour autant. « Je le ferai en temps voulu », a-t-il esquivé lundi, invoquant sa fameuse « règle » qui consiste à ne pas commenter l’actualité française depuis l’étranger. »

Fameuse règle pour laquelle je me permets d’émettre quelques doutes… bon, admettons. Mais comme cité ci-dessus : ses déplacements à l’étranger sont curieusement toujours l’occasion de « balancer » quelques « vannes » à notre intention.

C’est sans doute sa façon de nous prouver son amour… Mais l’occasion pour moi de remercier tous les inconscients (je pense à un autre mot) qui l’ont porté au pouvoir.

 Oriana  Garibaldi

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Osez le mot, Oriana ! les cons qui l’ont porté au pouvoir ! Ce qui est « dingue », c’est que les gens n’ont même pas réfléchi ! Comment un homme, inconnu, dont on apprend qu’il est banquier, intègre l’Elysée en 2014, puis devient ministre du budget et vend Alstom, l’aéroport de Toulouse et augmente la dette, et, en 2017, il devient président de la république ? ça n’étonne personne ? et son fric ? et le financement de sa campagne, de son parti ? QUI EST DERRIERE CES MANIGANCES ?

    • Le plus triste, c’est que les Français ont élu un mec qui a vendu une des entreprises les plus stratégiques de France, Alstom power. Un peuple patriote n’aurait jamais voté pour un type qui vend tous nos fleurons. Peut être que le peuple français, qui a voté Macron car il était jeune et voté contre la « fasciste » marine mérite de disparaitre après tout.

  2. j’ai vu un porte parole des gilets jaunes avouer qu’il avait voté macron!
    comme la majorité des « insoumis » et des syndicats!
    qu’ils assument aujourd’hui, mais ils nous ont bien entrainé dans leur chute, n’est-ce pas!

  3. Terrible comme notre chef d’Etat, comme notre gouvernement, et cela depuis quelques décennies, ont l’obsession de l’islam et de l’Afrique… A leur yeux, et selon notre vision des choses, nous les gueux d’en bas… (certains sans dents même…), ces sujets sont même davantage importants que le bien-être du peuple français… Et pourtant… tous les 5 ans, on persiste à mettre et remettre les même pantins sur le trône français… Nous sommes des ânes bâtés, qui, même sans carotte au bout du fil continuent à avancer droit dans le mur de notre propre chef…

  4. Ce grand con de micron est allé dire en Belgique que l’ennemi c’était le RN quel fumier mais quelle bordille ! ce mec c’est le fossoyeur de la France ! un détritus de l’humanité ! un déchet je n’en peux plus de ce connard qui nous sert de président je regrette l’homme au scooter pourtant Dieu sait si je le détestais !

    • C’est le mot d’ordre de tous les vieux goinfres et ce matin dominique bussereau n’a pas échappé a la regle de l’extreme « droaaaaate » qui les fait fremir et verrait leur gamelle bien garnie leur échapper !!!

    • Ne regretterez pas l homme au scooter il n était là que pour pourrir la situation et préparer le terrain pour faire croire à un potentiel sauveur . Un inconnu jeune dynamique dont la promotion a été faite à grand renfort de médias et d’hommes politiques ou mécènes inconnus boîtes douteux. Cet homme a été mis au pouvoir pour détruire la France.

  5. Je trouve la photo magnifique: le costume de Président est bien, bien trop grand pour lui

    • Lui il brûle le kérosène. C est tout ce qu il sait faire . Bonjour la transition écologique.

  6. Proverbe Gaulois: « Macrotte sera aux poubelles de l’Histoire ce que la diarrhée est aux latrines. »

  7. Macron est un banquier financier sans âme ni morale. Seul compte l enrichissement des riches mondialistes, le reste l importe peu.

  8. Depuis qu’angela patauge dans la semoule choupinet se prend pour le maitre de l’UE . La France est entourée de pays a tendance nationaliste (italie autriche pologne ect ) mais lui s’imagine pouvoir lutter contre tout ce monde avec une dette abyssalle et une délinquance qui frole la guerre civile . Cette aprem j’ai filé 2€ a un gosse de 16ans gros comme un fil de fer et tellement honteux qui les demandaient entre ses dents (un arabe) j’ai honte de manger quand je vois une misere pareille …Choupinet payera son orgueil avant longtemps

      • On disait pareil du gros mou…. et il est allé jusqu’au bout ! Les gauchots sont bien trop fiers pour abandonner…. Ca fait longtemps qu’ils ont jeté leur dignité aux poubelles…

Les commentaires sont fermés.