Macron : quand la méprise devient mépris

Vous croyez vraiment que Macron ira au bout de son mandat ? Attention, il ne faut jamais se laisser influencer par des espoirs personnels face à une réflexion sur des faits objectifs. Ainsi, à mi-mandat, Hollande était-il lui-même en bonne posture pour achever son mandat ? Et il l’a terminé ! Si on fait la liste de ses déconvenues, problèmes avec ses femmes, la cravate de travers, la chapka ridicule, le scooter nocturne, les montages photos destinés à le ridiculiser puisqu’il aime la rigolade, tout axait sur le ridicule, vrai ou faux, du personnage. C’était largement suffisant pour que la deuxième partie de son mandat soit vouée à l’immobilisme. Toute réforme aurait pâti d’une absence de sérieux au sommet. Et aujourd’hui, est-ce une absence de sérieux de Macron qui pourrait faire obstacle à une poursuite active du quinquennat ? Évidemment non. Macron n’est pas un rigolo (sans évoquer le « Just a rigolo » de Louis Prima) mais c’est un certain mépris pour son personnage qui semble se développer, y compris dans son électorat victime d’une méprise électorale. Or si le ridicule éloigne, le mépris abaisse. On peut patienter et attendre qu’un Président plaisantin comme Hollande finisse son mandat et soit remplacé ; on peut rejeter un Président Sarkozy trop matamore pour rester crédible. Mais un Président qui suscite des doutes sur l’aspect moral de ses comportements, sur la fiabilité et la valeur de ses convictions, sur les détails de sa vie personnelle, de sa vie publique, de son entourage, un tel Président ne fait pas rire. Et il doit faire preuve d’un ego surdimensionné pour oser entreprendre des réformes qui, même bonnes, seront refusées en raison de la personne de qui elles viennent.

C’est pourquoi il ne m’étonnerait pas que Macron interrompe volontairement son mandat quand il sera furieux de constater le soutien de plus en plus insuffisant de ses députés détournés de leurs partis d’origine. « Puisque c’est comme ça, je démissionne et vous verrez bien ce qui arrivera . » ou bien « Puisque c’est comme ça, je dissous l’Assemblée nationale et je neutraliserai l’inévitable cohabitation ».

« Na ! » comme dit l’enfant de 3 ans.

Roger Champart

image_pdfimage_print

24 Commentaires

  1. Roger Champart , même si certains apects de votre analyse peuvent sembler justes , je pense que vous commettez la même erreur que Marine Le Pen avant son débat d’entre 2 tours : elle est tombée , avec une naïveté sidérante, dans le piège grossier tendu par l’équipe de Macron , et relayé par des journalistes complices , qui consistait à faire diffuser complaisamment la rumeur selon laquelle Macron affirmait qu’il quitterait la table du débat si MLP était trop agressive envers lui . Le piège était énorme mais ça a marché : MLP a sauté dedans à pieds joints . Elle a commençé par ricanner en ironisant sur l’infantilisme capricieux de Macron avec un twitt sarcastique avant de se ridiculiser lors’du débat en essayant pathétiquement d’attaquer Macron (pour le pousser à la crise de nerfs . On a vu

  2. Eh bien je pense qu’il pourrait tout simplement s’esquiver, et que peut-être il y pense…

  3. « Je vous aime farouchement! …Je serai votre humble serviteur! » puis une fois élu: « Traverse la rue, tu en trouvera du boulot! » en direction des « illettrés » au chômage, et autres vachardises. Macron s’est toujours moqué de la France qui trime, de la France des salariés, des retraités, des chômeurs.
    Président des riches, ces nantis que son marche-pied Hollande disait ne pas aimer, Macron n’est pas le président de TOUS les Français, il est celui d’une caste.
    En ce dimanche, SES godillots de SON parti, sont réunis par SON 1er ministre, pour envisager ce qu’ILS peuvent faire CONTRE la masse de manifestants attendus le 5 dans les rues pour défendre leur retraite par RÉPARTITION.
    Président de tous les bobos urbains, à la limite. » Nous ne sommes pas du même bord », avait dit SON préfet!

  4. Jupiter démissionner ? Jamais !
    Seule une élection des députés à mi mandat, comme je le serine depuis des années règlerait la question, par une cohabitation.
    Ces deux élections simultanées sont la cause de TOUT !

  5. Qu’est ce qu’il est laid sur cette photo avec son rire forcé. Ri t-il parfois de bon coeur, je ne le crois pas. Tout respire dans ce type la fausseté. Bel énergumène que nous devons encore supporter pendant 2 ans !

  6. La soupe est trop bonne au sommet de l’état, et le pouvoir rend fou ; (déjà que le petit Micron est taré à la base). Non, jamais il ne démissionnera, malgré la peur qu’il ressent, et même s’il sait qu’il commence à jouer sa peau.

  7. Puisque c’est comme ça, je démissionne et vous verrez bien ce qui arrivera

    alors la j’y crois pas une seconde , ce type n’a aucun honneur

  8. Il ne sciera sûrement pas la branche sur laquelle il est assis, même si ce n’est que sur une fesse.

  9. même avant d’être élu, ils avait insulté des ouvrières bretonnes les traitant d’illettrées
    puis ce fut les fainéants, les qui ne sont rien, ceux qui ne savent pas traverser la rue pour trouver un boulot, les gaulois réfractaires au changement, et même des criminels contre l’humanité en algérie;
    le mépris depuis toujours

  10. Rêves donc !!! il restera ce pourri, traitre et en même temps menteur voleur, hypocrite sadique assassin………

    • Je ne pourrai pas dire mieux, il coche toutes les CASES de la déchéance , une coquille vide sans

  11. Trop narcissique trop imbue trop fier trop sur de lui cynique personnage schizophrène franc maçon appartenant au bilderberg du nouvel ordre mondial sous les ordres de soros et de la puissance mondiale de la finance il met en pratique toute la politique qui lui a été dictée par ces gens là il ne démissionnera PAS

    • Non il ne démissionnera jamais . Je ne pense même pas qu’il s’imagine qu’il puisse perdre . Il est persuadé qu’il va vers le succès absolu . Je rêve de le voir sortir de l’Élysée en rampant plein de morve comme une limace .

  12. Non, je ne le vois pas démissionner,… Il est jeune et plein d’énergie, 40 ans pour un mec, c’est la fleur de l’âge !

  13. si il fini son mandat, ce sera dans la guerre civile et religieuse….donc il y a des chances qu’il parte avant….mais nous nous serons quand même dans une guerre, qui a commencée en 1980…soit il faut un coup d’etat militaire, mais les generaux n’ont plus de couilles, soit il faut qu’il se fasse flinguer…mais il est bien protéger choupinet….car il a peur…oh oui il a peur…et il a raison !!!!!

      • exactement ! priez!! qui prie maintenant? mis a part certains? et lisez MarieJulie Jahenny, stigmatisée: elle décrit ce qui arrive , la première qui le fit suivie par d’autres qui disent tous la même chose Seul L’AMOUR (Dieu Miséricorde en Croix pour nous tous) SAUVERA CE MILLENAIRE ». PRIEZ avec vos propres mots,tournez vous vers LUI , IL A LA SOLUTION

    • ….la politique de la terre brulée, ça n’engage personne.(at the right place(s)).

    • Il serait trop content d’être flingué vu qu’il a dit lui-même : mourir comme Kennedy, ainsi il resterai dans l’histoire, et fini la détestation de ce président de la 5ème, je préfererai un AVC, on ne le verrait plus, ouf qu’il souffre, ou un accident au ski, qui sait, pas interdit de rêver.

Les commentaires sont fermés.