Macron, quand on gouverne la France, on ne la salit pas…

Publié le 26 juin 2018 - par - 35 commentaires - 1 420 vues

Non content d’avoir taxé les Italiens de cynisme, pour avoir l’audace de protéger leurs frontières contre la volonté de Bruxelles et de l’illuminée de Berlin, l’ayatollah immigrationniste de l’Elysée se permet de dénoncer la lèpre nationaliste et la montée du populisme en Europe.

Quel mépris des peuples, quelle arrogance, quelle méconnaissance de l’histoire !

Faut-il que Macron déteste les nations européennes et soit totalement sous l’emprise du multiculturalisme pour insulter ainsi les patriotes qui entendent défendre leur identité et leur culture !

Emmanuel Macron est le pire des présidents de la Cinquième République et sans doute le plus petit par l’esprit, tant il a la haine de la France et des Français.

Hollande nous a humiliés par ses comportements grotesques, mais Macron veut détruire la nation française en la diluant dans le grand village mondial. C’est bien pire.

Pourquoi aller à Rome rencontrer le Pape si cet agnostique est mal à l’aise avec les racines chrétiennes de la France, comme semblent l’indiquer toutes les contorsions de son entourage ? Pour obtenir le soutien de l’immigrationniste du Vatican à l’invasion programmée de l’Europe ?

D’autres que lui ont déjà refusé le titre de chanoine de Latran…

https://actu.orange.fr/politique/macron-au-vatican-une-visite-a-hauts-risques-leparisien-CNT0000014opex.html

Emmanuel Macron semble ignorer que si la France a derrière elle des siècles de grandeur, c’est avant tout parce que des personnages illustres ont aimé par dessus  tout leur patrie et leur peuple.

Quand on gouverne la France, on ne la salit pas, on ne l’humilie pas, on ne la trahit pas, on la défend et on la protège, car elle est l’inestimable héritage légué par nos ancêtres et que nous transmettrons aux générations futures.

Dilapider cet héritage, construit dans le sang et les larmes au fil des siècles, au nom du mondialisme et du multiculturalisme, c’est de la haute trahison.

Le mondialisme, c’est la dilution de notre patrimoine culturel dans une immigration de masse qui refuse de s’intégrer et veut nous imposer sa propre culture, hostile à nos valeurs républicaines.

Imagine-t-on un de Gaulle salir la France en l’accusant de crime contre l’humanité lors d’un voyage en Algérie ?

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO du general gaulle recevant des rois à l'elysee"

 

Imagine-t-on un de Gaulle nier la culture française ?

Imagine-t-on un de Gaulle, inviter à l’Elysée, où se sont succédé des chefs d’Etat et des rois de tous les continents, une bande de saltimbanques venus cracher leurs insanités pour la fête de la musique ?

Si c’est pour faire peuple, c’est raté. Cette photo fait le tour du monde et ne grandit pas le couple présidentiel, censé représenter notre France millénaire.

Ca vole bas ! On a rarement vu photo plus ridicule et déplacée.

Comme quoi il ne suffit pas de gagner les élections pour se montrer digne de gouverner une grande nation millénaire.

Imagine-t-on un de Gaulle traiter les Français de fainéants, d’illettrés, d’alcooliques, de gens qui ne sont rien ?

Il prend les Français pour ses domestiques, mais ce sont ces mêmes domestiques qui pourraient bien le congédier en 2022 et pas l’inverse !

Pour Macron, il y a l’élite et la masse ignare des intouchables, comme en Inde.

A peine élu, blessé dans son amour propre parce que le général de Villiers jugeait la mission des armées devenue impossible avec une baisse brutale de 850 millions d’euros du budget de la Défense, notre président s’est cru obligé de monter sur ses ergots et d’humilier publiquement un grand serviteur de l’Etat, qui venait d’être reconduit dans ses fonctions de chef d’état-major des armées.

“Je suis votre chef” a cru bon de clamer Emmanuel Macron devant des officiers étrangers. Difficile de faire plus grotesque, tant la fidélité des soldats au pouvoir civil ne saurait être mise en doute.

Ce jour là, le président a porté gravement atteinte, par son orgueil démesuré, au lien armées-nation célébré chaque 14 juillet. Pitoyable !

Mais non content d’insulter l’Italie et de dénier au peuple italien le droit élémentaire de décider de sa politique, notre arrogant président se permet d’humilier les pays de l’Est, les menaçant de sanctions financières parce qu’ils refusent les quotas de migrants que Bruxelles et Merkel veulent imposer de force.

Il dénonce le nationalisme mais se pose en défenseur de l’impérialisme bruxellois qui règne sans partage en méprisant les peuples européens. Quel cynisme !

Non, monsieur Macron, le nationalisme n’est pas une plaie, le populisme n’est pas une tare.

Le nationalisme c’est la reconnaissance d’un Etat-nation pour chaque peuple, avec ses frontières, son histoire, sa culture, ses coutumes et sa langue.

Dénoncer le nationalisme, c’est le comble de l’incohérence.

Car c’est nier le droit à l’existence de l’Etat d’Israël, c’est nier le droit à l’indépendance des pays colonisés, c’est dénier aux peuples le droit de décider de leur propre avenir. C’est en fait une insulte au patriotisme et à l’identité des peuples souverains.

Le nationalisme, c’est la fierté et l’amour de son pays. Ce n’est pas la guerre.

Quant au populisme, ce mot qui sonne comme une insulte dans la bouche des ayatollahs de Bruxelles, c’est au contraire la véritable défense des intérêts du peuple. Le populisme, tel que le pratique Donald Trump, est un modèle de véritable gouvernance démocratique.

Car le populisme prospère sur les atteintes permanentes à la démocratie, dont la Commission de Bruxelles et ses valets mielleux sont coutumiers.

Le populisme, c’est la révolte des peuples méprisés par leurs élites.

Quand tous les peuples européens ne veulent plus d’immigration et jugent que l’islam est une menace pour la démocratie, alors que les élites dirigeantes veulent imposer des quotas d’immigrés et menacent les opposants de sanctions financières, on nage en pleine dictature qui ne dit pas son nom.

Car une dictature qui œuvre à la destruction des nations européennes, est pire que celle d’Erdogan qui défend avant tout les intérêts de la Turquie.

Le populisme, c’est le pouvoir rendu aux peuples, après que les élites ont violé à maintes reprises la démocratie et qu’elles ont trahi ceux qui les ont élues.

Le populisme, c’est la juste réponse à l’arrogance des élites envers le peuple.

Et tôt ou tard, ce sont les populistes qui remporteront les élections. Car on ne gouverne pas impunément contre les peuples.

Deux Français sur trois ne veulent plus d’immigration et jugent que l’islam est une menace pour la République. Et le peuple a toujours raison.

Pas question qu’un illuminé fanatique du mondialisme brade la patrie de leurs ancêtres. Il faudra bien que Macron se plie à cette volonté, qu’il le veuille ou non.

La France a besoin d’un Viktor Orban pour éviter de disparaître à jamais, elle n’a nul besoin d’un fossoyeur de la patrie, qui se prend pour l’homme providentiel qui sauvera l’Europe.

Mais laissons la parole à un grand patriote qui s’est exprimé hier sur l’avenir de l’UE : éclatant de vérité, de courage et de lucidité !

« (…) L’avenir de l’Union européenne dépend de sa capacité à défendre ses frontières extérieures. C’est la prochaine question qui se pose pour l’avenir de l’UE. Si nous défendons nos frontières, le débat sur la répartition des migrants n’a plus de sens, car ils ne pourront plus entrer. S’ils ne peuvent pas entrer, il n’y a personne à répartir. C’est simplement du bon sens. Et si nous suivons cette ligne de conduite, la seule question est de savoir ce que nous devons faire de ceux qui sont déjà entrés. Notre réponse à cette question est qu’ils ne devraient pas être répartis, mais qu’ils devraient être ramenés chez eux. »

« (…) Nous pouvons vous offrir tout le soutien nécessaire pour la réémigration. Depuis longtemps, nous disons qu’il faut exporter de l’aide et non pas importer des problèmes. Nous pouvons également donner des conseils à toute personne qui en fait la demande. Il y a un conseil que nous pouvons également donner qui provient de l’expérience historique de la Hongrie : chacun doit se rendre compte que l’Islam ne fera jamais partie de l’identité des pays européens. »

Un discours que Macron ne peut évidemment pas comprendre.

C’est le bon sens d’un patriote face à l’idéologie destructrice d’un mondialiste.

Les Hongrois ont bien de la chance d’avoir un chef de cette trempe !

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
leresistant

Macron fait son boulot : détruire l’Europe chrétienne ! et il réussit assez bien jusqu’à présent … mais nous avons de la mémoire !!!!!!! attention corniaud!!!!!

Denise

Il ne mérite pas de se faire appeler M. le Président !!!

France-org

Les Bretons t’emmerdent , MACRON. Nous traiter de mafiosos. Gonflé le mec.!!!

DUFAITREZ

“Teuf” à l’Elysée , Inscrite dans la Honte de l’Histoire de l’Elysée ! Marches salies à jamais ! Qui osera les franchir désormais dignement ? Sujet largement débattu, Marre !

Rémigration ? Débile ! 1.000 Airbus 320 pour 300.000 clandestins ?
“J’y suis, j’y reste” !

Clercophage

De l’article de J Guillemain, je retiens une phrase: “Imagine-t-on un De Gaulle salir la France en l’accusant de crime contre l’humanité…” En tous cas, on peut l’accuser d’avoir carrément roulé dans la farine les pieds noirs en leur disant “Je vous ai compris” et même “Algérie Française” alors qu’il n’en pensait pas un mot. De nos jours, les musulmans algériens sont 3 fois plus nombreux qu’en 1962. Imaginez les conséquences en France de nos jours. Si vous ne les imaginez pas, voir Mayotte.

Simone GUTIERREZ

??????????????
Mais où est donc le rapport ????????

pierre estrelka

Nous avons échangé un Capitaine de Pédalo contre un patron de Marie-salope.

FREYNET Noémie

Photo révélatrice. Au vu du regard extatique de Manu on le sent dans son élément; Qu’il y reste!

Simone GUTIERREZ

à Noémie
Force est de constater que Mme Macron ne fait pas ses 65 ans sur la photo .
Freluquet 1er , lui , fait bien ses 41 ans .
Imaginez un peu si , par exemple , Jean-Marie Le Pen avait épousé une femme âgée de 24 ans de plus que lui .
Personnellement , je n’ y trouve rien à redire , mais voyez d’ ici comment la gauchiottosphère n’ aurait pas manqué d’ y faire allusion à chaque instant .
Avec les Macron : silence radio .

einsatzgruppe

Ce que la crevure macrondelle salit n’ est pas la vraie France mais la raie publique alias la gueuse , saloperie mondialiste à haute densité en gay pride , vivre ensemblisme avec les blattes du 1/3 monde ,droitdelhommisme délirant , béance suicidaire à autrui , bisounoursisme à tous les étages .
Fais gaffe , macrondelle : “il n’ y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne “(arx Tarpeia Capitoli proxima ” (roche tarpéienne = lieu d’ où on balançait les condamnés à mort . ah ! ah ! ah !

jeanne

Oui !

Quelqu’un l’a ecrit en commentaire et j’adhère à son idée :la vraie FRANCE , elle est en nous , bien dedans .
Ce dedans qui est tout ému quand on est loin d’elle et qu’on entend le mot , rien que le mot :FRANCE !
Ce dedans , ou en dedans qui est malade à cause de toux ces gueux qui salissent , abîment , détériore notre douce France ,tout ce que j’ecris est empreint de nostalgie. … il n’y a pas ,hélas de retour (nestos) possible : (

BALT

Les Français ont choisi la médiocrité.

Pascal Olivier

Cette sauterie et la volonté de supprimer les pensions de réversion disent à peu près la même chose !

Simone GUTIERREZ

Voir aussi : comme la vaisselle élyséenne ne plaisait pas à sa Brizitte ( sic ) le gamin lui en a payé une toute neuve , de vaisselle .
Voilà pourquoi les anciens ont vu leurs retraites ponctionnées par la CSG .

citoyen radical

Je pleure de honte devant cette image..

JILL

Le Général et tante Yvonne doivent faire les ventilateurs dans leur tombe …quelle honte .

Pierre

C’est vrai qu’il y des gens qui lorsqu’ils touchent un objet celui ci se transforme en or, je les admire ne pouvant faire la même chose, mais il y en a d’autres comme Macron qui lorsqu’ils touchent à quelque chose de précieux comme la France change tout en merde.

jeanne

Bien analysé et bien dit !

Garde Suisse

Petit rappel de quelques lois fondamentales du Royaume de France, qui soumettaient nos “monarques absolues” et auxquels ils ne pouvaient déroger : 1) Défendre la religion Catholique 2) Ne pas donner ou vendre une partie de la France.
La France est tombée de plus en plus bas à cause de la main-mise de la mafia franc-maconne.

Joël

Tout le monde sait très bien (espérons que certains de ses électeurs l’auront compris) que pour Macron la France n’est ni un pays ni une nation. C’est juste une des dernières marches lui permettant d’atteindre ce qu’il vise réellement : la multinationale de Bruxelles.
Il raisonne en actions et dividendes donc pour lui, patriotisme n’a aucun sens.

Moulinas Marcel

Pendant la campagne présidentielle il avait bien annoncé la couleur,il avait bien dit que la France n’ avait pas d’ histoire . Pourtant,ce type profite bien des bienfaits qu’ ont construit nos anciens ( Palais de l’ Elysée,Versailles,Brégançon, ect..) les français avaient été avertis de la dangerosité de cet énergumène par l ‘opposition . Ils ont quand même voté pour lui. Si un jour,un connard dît que de manger de la merde c’est bon il y aura toujours des abrutis qui en mangeront .

Diana

La comparaison est désolante…quand on voit la stature et la prestance du général de Gaulle, à côté Macron fait vraiment pale figurer malgré ses Macronettes.
Je suis allée en Hongrie plusieurs fois, cela n’a rien à voir avec la France, l’identité du pays est intacte.
Macron peut critiquer les Hongrois mais ils ont un leader charismatique qui respecte, écoute et défend les intérêts de son peuple contrairement à lui qui le méprise chaque jour un peu plus.

Fleur de Lys

VIDÉO – Nicolas Dupont-Aignan sur la crise des migrants : “Schengen c’est fini, les frontières vont être rétablies”

http://by-jipp.blogspot.com/2018/06/video-nicolas-dupont-aignan-sur-la.html

didile

Suite et fin
Et tous ont en commun d’être des lépreux.

didile

On dit de l’amour des mères “que chacun en a sa part et que tous l’ont tout entier”.C’est pareil pour la haine de Macron pour les Français .
Celui-ci est un mafieux parce que Breton,celle-là est illettrée parce qu’ouvrière ,l’autre est un fainéant parce qu’il faut bien qu’il soit quelque chose de désagréable,un quatrième est un horrible mâle blanc ,la petite vieille qui a travaillé depuis l’âge de 10 ou 12 ans bouffe un pognon monstre parce qu’on lui donne quelques Euros de retraite

Simone GUTIERREZ

Eh oui ! Didile !
Et parallèlement , les ” migrants ” et les ” Français issus de la diversité ” sont quasiment tous des Héros , comme Mammoudou ; et si parfois certains d’ entre eux s’ égarent et assassinent des enfants juifs ou égorgent un vieux prêtre , c’ est parce qu’ ils sont discriminés par ces grands méchants de souchiens racistes , fascistes et colonialistes .

jeanne

Et quel est le rôle de Brizitte dans tout ça?

Quelle sale affaire !

Simone GUTIERREZ

à jeanne
Le rôle de Brizitte est de renouveler la vaisselle de Sèvres de l’ Elysée ( l’ histoire ne dit pas si c’ est suite à une scène de ménage ) .

Patriote

l’Abomination de la Désolation…

Patriote

Sodome et Gomorrhe…

Allonzenfan

J’ai honte pour mon pays, la France…

Remarquable déclaration de bon sens de Victor Orban.
Un véritable chef d’Etat !
Pas un petit comédien de lycée à la solde de la finance mondialisée comme Macron

Dunois

Saloperie de macrotte, tu n’as rien d’un président, tu n’as plus rien d’humain, tu n’es qu’un déchet à peine organique. Quand une balle te fera un trou dans ta sale putain de tête de con, on sera content de te voir crever la gueule ouverte. Tu as su faire une chose, espèce de saleté immonde, c’est d’attiser une haine effroyable contre toi à cause du mal que tu fais autour de toi. Tu n’es qu’une sous-merde et il faut tirer la chasse maintenant.

COTE

Bravo.

Simone GUTIERREZ

à Dunois
Vous êtes très sévère mais je vous approuve sur l’ essentiel .
On est bien à la peine pour trouver chez Macron un petit côté sympa quelconque .
Vous me direz qu’ il n’ est pas là pour ça mais , même chez Sarko ( en cherchant bien ) il émanait un peu de sympathie ….

Lire Aussi