Macron réélu fera payer durement la note au petit peuple

Macron tente de bétonner sa réélection contre le retour des Gilets jaunes. Le candidat Macron et ses petits arrangements politico-médiatiques pré-électoraux. Si l’on en croit la fabrication des sondages pour influencer l’opinion, Macron devrait être réélu dès le primer tour à la tête de la république bananière de France avec un score supérieur à 50 % au premier tour. Et pourtant, il nous a refait le coup du faux Grand débat avec son complice de toujours Karl Olive, maire de Poissy. Encore et toujours du théâtre de seconde zone pour distraire les banlieues. Un petit one-man show en forme de mystification entre copains avec des fiches organisant des questions anodines prévues d’avance et des réponses de 15 minutes où le candidat Macron a pu s’écouter parler pendant 90 minutes sans aucune contradiction sérieuse sur toutes les télés vulgaires.

Le candidat Macron ne veut pas différer quand il s’agit de subvenir aux besoins des assistés.

Lorsque Poutine vint attaquer l’Ukraine, le candidat Macron craignit que le peuple n’aimât mieux la négociation que de soutenir la guerre. Pour se l’assurer, il le délivra de l’impôt et de charges qu’il supportait et déclara que les pauvres travaillaient pour le bien public. Mais cette mesure de générosité, prise seulement au moment du péril, après le peuple fût exposé à souffrir les horreurs de la faim et de la guerre, que Macron, n’attende pas de reconnaissance pour se concilier le peuple quand les moments du danger sont arrivés.

Macron en campagne croit pouvoir acheter les votes du petit peuple. Mais ‘est moins à Macron candidat qu’à ses concurrents que le peuple sentira qu’il doit ses libéralités. Et il craindra que le péril une fois passé, Macron réélu fasse payer durement la note au petit peuple et lui retire des rares bienfaits arrachés par la campagne, et Macron réélu ne se sentira plus aucune obligation. D’ailleurs le souvenir de Macron était encore récent, et le petit peuple se souvenait d’avoir été si méprisé et si avili par Macron !

Mais comme de pareilles circonstances se rencontrent rarement, rarement aussi on verra réussir ces libéralités tardives. Macron doit prévoir d’avance les événements et les temps qui peuvent lui être contraires et de quels hommes il peut avoir besoin dans ces moments difficiles, et se comporter avec eux de la manière dont ils voudraient s’être comportés quand le moment du vote arrivera. Tout gouvernement qui se conduit autrement se trompe lourdement, surtout si Macron se flatte qu’une fois le péril arrivé, il pourra se concilier les votes par des bienfaits : non seulement il ne s’affermit pas, mais il accélère sa ruine.

Thierry Michaud-Nérard

(librement adapté de Nicolas MACHIAVEL, Discours sur la première décade de Tite-Live)

 

image_pdfimage_print
13

7 Commentaires

  1. franchement je pense le contraire,macron réelu avec son arrogance et en plus ces réformes qu’il fera passer en force ( retraite a 65 ans) l’augmentation des prix denrées et gazoil du a l’Ukraine la je pense que le phénoméne gilets jaune va reprendre de plus belle puissance 1000,de plus s’il nous pond sa retraite a 65 ans le mélanchon ne va pas laisser passer ca et avec les manifs a Paris la casse va exploser,je rappel que macron sur les problémes des francais n’a absolument rien réglé,ce n’est pas avec son misérable chéque de 100 euros que les choses se sont calmées,macron réelu mais il va prendre cher chaque samedi.

  2. Il est terminé. Il ne sera pas élu. La manipulation des sondages pour essayer de refaire un duel avec MLP ne marchera pas. Et puis il y aura la surprise, la petite surprise qu’il ne voit pas venir. Bon débarras.

    • c’est ce que je pense et dit depuis 4 ou 5 mois,ils ont bidonnés tout les sondages pour se « rassurer » ( je parle des parisiens,bobos,journaleux et politicards) j’imagine pas macron a 30% dans le nnord de la France ou ailleurs.

  3. Moi, je me pose une question existentielle qui me turlupine. Comment des Gaulois ont-t-ils pu élire au poste suprême de l’état un gugus qui n’est arrivé QUE 5ème au sortir de « l’Ecole Nationale des Ânes » ? (ENA pour les nuls) Vous savez, cette école qu’il devait fermer, mais qui forme toujours des ronds de cuir, mais dont-il a changé de nom… pour donner le change ! Un véritable menteur et embrouilleur patenté. Et là : IL EST PREMIER le squatteur de l’Elysée !

  4. d’ailleurs les télés et radios annoncent la flambée des prix, les abstentionnistes devront la fermée pendant cinq ans !

  5. Personnellement, je ne parierais pas un centime d’Euro sur le fait que Macron ne soit pas réélu. Les français sont tellement; dramatiquement et irrémédiablement CONS; au point qu’ils revoteront pour lui; par PEUR de perdre la baguette de pain qu’il leur reste et le petit M2 de terrain qu’ils pensent leur appartenir; mais surtout, vous savez, pour « Faire barrage au Front Nationnnaaaalll ». Les français sont trop CONS; trop lâches; trop peureux; trop divisés, pour faire preuve d’une quelconque cohérence ou unité. La preuve; avant lui, ils ont voté Hollande. Depuis le temps qu’on attend notre guerre civile…Je crois que, dans quelques semaines, il vaudra mieux se trouver en Ukraine qu’en France…

  6. TMN aurait-il compris, comme d’autre enfin sur RL, qu’actuellement l’ennemi à abattre est Macro et PERSONNE D’AUTRE !

Les commentaires sont fermés.