1

Macron : remontée galopante dans les sondages


Il est super, Monsieur Macron, d’ailleurs, ce n’est pas difficile, il remonte gravement dans les sondages, ce qui signifie que les français le chérissent. Il y en a qui racontent que la REM (et traduisent République en Marasme) va probablement remporter les européennes au mois de mai, provoquant toute une série de suicides et la décadence du plus beau pays d’Europe. Quelle malveillance !

Il est si affectueux, Monsieur Macron, que les gens lui tombent dans les bras en pleurant, vous avez vu ? Oui, il doit avoir des talents de guérisseur. Je suis certaine qu’il va beaucoup mieux, le vieux qui s’est épanché pour sangloter sur son torse juvénile.
Quelle bonne idée il a eu, Monsieur Macron, de créer une journée pour les victimes du terrorisme. De ses propres victimes. C’est généreux. Surtout que bientôt, toute l‘Algérie se déversera en France, il y en aura encore plus, ce qui fera grimper les chiffres des marchands de bougies, de fleurs en plastique, et de nounours. Objectif atteint. Indice de prospérité en nette hausse. Et ces manant en gilets jaune qui décapitent un dessin le représentant, mais qu’est-ce qu’ils sont ignorants, et méchants !  Le pauvre, il croyait même que son siège était en danger, et que la chute risquerait d’être douloureuse. Obligé de se cacher, de faire croire qu’il est en voyage. De poster un hélico sur le toit de son palais. C’est triste. Heureusement qu’il a Brigitte! Brigitte qui a toujours des idées lumineuses, qui chante courageusement ses louanges, alors qu’elle se consacre déjà corps et âme à la déco du palais. Elle est partout à la fois, et pourtant, elle est déjà plutôt ramollie de la bavette.

Ce n’est pas de sa faute, il s’est juste entouré d’incapables. Un joueur de poker, ancien caïd marseillais à l’intérieur (vous avez remarqué comme le bouton de son pardessus risque à tout moment de sauter ? Ah non, vous pas ?), une auteure porno à l’égalité entre les femmes et les hommes (elle, ses boutons, elle les ouvre, plutôt), une rombière en mini-jupes à la justice, un ministre des comptes publics qui ne sait pas compter et qui compare les femmes à des chiens, que voulez-vous, c’était mission impossible.

Et Monsieur Macron, en vrai mélomane, il aime chanter, aussi : « Regardez-moi, écoutez-moi, moi qui sais tout, qui suis votre guide, celui qui vous veut du bien. Et surtout n’écoutez pas ces vilains gilets jaunes, ne les regardez même pas ! » Le grand Saint Eloi lui dit : « O mon Roi, Votre majesté est mal culottée. C´est vrai, lui dit le roi, Je vais la remettre à l´endroit.

Vendredi, il a reçu la petite Greta, jeune leader de la lutte contre le réchauffement climatique et là aussi, il a laissé libre cours à son talent musical, fredonnant : Regardez comme j’aime l’écologie, combien je pense au climat des territoires où vivront vos enfants  et ron…ron..ron, petit patapon.

Il y a quelques jours, Brigitte, qui fait tout comme il veut, psalmodiait, la voix tremblante (vu son âge avancé) : « Je pense qu’il faut qu’on se parle, qu’on se réconcilie, franchement, on a tout à faire ensemble ». Sous la houlette de mon jeune époux, hou…hou ! « Il faut qu’on soit tous ensemble », le tout aux sons d’une vieille ritournelle bien connue. « La culture française est une des cultures les plus extraordinaires au monde. Il faut qu’on soit fiers. On a un pays qui est beau » Il y a longtemps que je t’aime, jamais je ne t’oublierai, a-t-elle chantonné en longs trémolos. « Nous vous aimons, mon mari et moi », Ainsi font, font, font, les petites marionnettes, ainsi font, font, font, trois p’tits tours et puis s’en vont, chevrotait-elle (car elle n’est plus toute jeune). Ils aiment même les fainéants, les illettrés, les réfractaires au changement ? Vous voyez, comme ils sont complaisants, Monsieur Macron et sa dame ?

Samedi, le jeune époux a repris le refrain au Salon de l’Agriculture. « Je suis un patriote de notre agriculture. Je sais tout ce qui fait notre fierté mais cette force de nos territoires ne serait pas la même sans l’Europe. » Sur l’air du tra la la la, sur l’air du tradé-ri-dé-ra, tra-la-la ! Monsieur Macron, un vrai patriote, au chevet de l’agriculteur désespéré qui fixe la corde pendue à la poutre de sa grange. Tu n’auras pas ton Pierre, tra la la la la la la la la la la la, tu n’auras pas ton Pierre, nous le pendouillerons, nous le pendouillerons.

Qu’est-ce que vous en dites ? Un couple aussi mélomane ne peut être nocif. C’est bien connu. Et ceux qui prétendent qu’il s’agit de couvrir la voix des gilets jaunes eh bien, ils médisent. Puisque je vous dis que j’ai entendu à la télé que ses chiffres sont en hausse !
Je vous laisse constater vous-même la méchanceté de certains, qui ont accusé Monsieur Macron d’avoir mené une opération de communication déguisée en suivant une équipe du Samu social. L’opération a été filmée par la photographe officielle de l’Élysée, Soazig de la Moissonnière. Ce dimanche, elle avait publié sur son compte Instagram une photo de Monsieur Macron, en tout simplicité, vêtu d’un jean Balmain et d’un blouson Burberry, agenouillé humblement devant une tente. Si de nombreux élus et militants LREM ont salué cette initiative, d’autres, probablement jaloux et diffamatoires ont dénoncé un coup de communication déguisé. Sergio Coronado, candidat de La France Insoumise aux élections européennes a été jusqu’à qualifier cette visite d’indécente. Macron vient expliquer aux SDF pourquoi il a retiré 57 millions d’euros du budget des centres d’hébergement pour les donner aux plus riches, a ajouté Mathilde Panot, députée LFI.

Je suis une telle admiratrice, que je voulais l’imiter et créer moi aussi l’une ou l’autre journée du souvenir, voici quelques idées. Les inscriptions sont ouvertes.
Journée des victimes de Castapioche
Journée des évadés de prison (un clin d’œil à la grande Nicole)
Journée des cougars (perfide évocation de la première dame)
Journée du contrefilet à 120 €
Journée des ploucs, des manants et des ignorants.
Journée des menteurs compulsifs (il va falloir en organiser plusieurs)
Journée en faveur de l’assassinat des journalistes et autres fabulateurs. (Je me suis inscrite en priorité)
Journée des femmes victimes de sifflets dans la rue.
Journée des cellules psychologiques pour les susdites.
Journée des chômeurs qui ne traversent pas la rue.
Journée des fanas des voilées
Journée des fossiles en mini-jupe.
Inscriptions gratuites, mégaphones disponibles sur demande.

Anne Schubert