Macron rêve-t-il d’être tué par balle, comme Kennedy ?

Publié le 28 février 2019 - par - 43 commentaires - 2 043 vues
Traduire la page en :

Macron vit dans la peur d’être assassiné : “Ils me tueront peut-être d’une balle” !?!

“Qu’ils viennent me chercher” a-t-il hurlé à propos de l’affaire “Benalla n’est pas mon amant”. Ensuite, il se prend pour Kennedy, un président assassiné par la mafia. Tous paranos : Macron a peur du complot des Gilets jaunes, ceux-là mêmes qui ne sont rien à ses yeux. De sa hauteur médiocre de haine de classe, il les a non seulement insultés et méprisés, mais il les a harcelés et spoliés fiscalement par la CSG de la honte.

Attentat déjoué contre Macron ? Retour sur nombre d’assassinats de présidents français (édité par Pierma, lepetitmondedaudrey). “Si aucun n’est aussi célèbre que John Kennedy, la France a enrichi la liste des chefs d’État assassinés. Deux présidents de la Troisième République ont été tués pendant leur mandat :

Sadi Carnot, assassiné en 1894 et Paul Doumer, assassiné en 1932.

Sadi Carnot est tué d’un coup de poignard par l’anarchiste italien Sante Caserio le 24 juin 1894, lors de l’Exposition de Lyon. L’assassinat se situe dans un contexte d’agitation syndicale, aggravée par le vote de lois restrictives sur la liberté individuelle et les délits de presse. Ces lois sont qualifiées de “lois scélérates” par les socialistes. Le “délit de presse” avait pratiquement disparu sous la Troisième République, alors qu’il était redevenu monnaie courante sous Napoléon III. Le mot du journaliste Henri Rochefort : “La France compte 35 millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement“, lui avait valu quelques semaines à la prison de Sainte-Pélagie, où Napoléon III envoyait s’émousser “les plumes trop pointues”. (À quand, Macron ?)

Sadi Carnot constituait une cible privilégiée pour les anarchistes qui le haïssaient. Il avait refusé la grâce d’Auguste Vaillant, un anarchiste dont l’attentat à la bombe contre la Chambre des députés n’avait pas fait de victime. Son assassinat a fait adopter par la Chambre la plus marquante des “lois scélérates”, visant uniquement les anarchistes, et leur interdisant tout type de propagande. Elle a été abrogée… en 1992.

Paul Doumer est assassiné le 6 mai 1932 à Paris par un émigré russe : Paul Gorgulov. Gorguloff était totalement dément et son crime semble refléter une paranoïa doublée de “folie politique”. On découvre sur lui un carnet sur lequel est écrit : “Mémoire de Paul Gorguloff, dictateur vert du parti national panrusse, qui a tué le président de la République française.” Pourtant, le 27 juillet 1932, rejetant la démence, les jurés le condamnent à mort. Il est guillotiné malgré les protestations de la Ligue des droits de l’homme.”

Macron parano-mégalo : “Ils me tueront peut-être d’une balle, mais jamais d’autre chose.” !?!

Macron ne se remet pas de sa rupture avec Benalla. C’est pourquoi il a peur d’être encore une fois la victime d’un trou de balle ! Macron ne peut pas maîtriser sa peur. Il est incapable de faire preuve de courage. Mais, en réalité, c’est lui l’éborgneur qui a décidé d’employer la violence contre les Gilets jaunes, avec son homme de main Castaner. L’être violent est un faible qui a choisi la violence et qui a peur face à l’opposition.

Sécurité : Gérard Collomb démissionnaire. Valeurs actuelles : “Durant la passation de pouvoir, Gérard Collomb a alerté sur la situation “très dégradée” des quartiers dits sensibles. Gérard Collomb a voulu faire passer un “message lourd de sens” à Macron : “Je crains que demain, on vive face à face”. Gérard Collomb dit avoir “un message à faire passer” : “Je suis allé dans tous ces quartiers. La situation est très dégradée.”

“On ne peut plus continuer à travailler commune par commune, il faut une vision d’ensemble pour recréer de la mixité sociale”, évoquant une fracture communautaire et sociale en France. “Aujourd’hui on vit côte à côte… Je crains que demain on ne vive face à face”. “Ce scénario détruit totalement le mythe du “vivre-ensemble” dont se gargarisent les bien-pensants”, a dit Stéphane Ravier, du Rassemblement national.

Jacques Guillemain sur RL : “Chaque jour, 78 dépositaires de l’autorité sont agressés. Silence des médias aux ordres qui ont fait le choix de l’omerta. En décembre 2018, il y a eu 80 lycées attaqués en Île-de- France. Qui en parle ? Et chaque mois, on dénombre 2 347 incendies volontaires (source Figaro) et 1 000 agressions gratuites par jour, passées sous silence. La situation dans les banlieues est catastrophique au point que le risque d’émeutes de type 2005, multiplié à la puissance 10, est majeur. Macron ne combat pas l’insécurité, il combat les Gilets jaunes et la montée du Rassemblement national dans les sondages.

“Valérie Pécresse tire la sonnette d’alarme. Les lycées sont attaqués chaque jour par des bandes cagoulées extrêmement violentes, venues mettre le feu aux voitures et aux locaux. Des enseignants ont été aspergés d’essence. Faudra-t-il attendre qu’un prof soit transformé en torche vivante ? Le but de ces hordes sauvages, c’est la destruction et le chaos, “just for fun”. Ils ne risquent rien. La justice a démissionné. 100 000 peines de prison fermes ne sont pas exécutées chaque année faute de places dans les prisons. “Là où le taux de délinquance est le plus important, c’est aussi là où l’on a le moins de peines exécutées”, Valérie Pécresse.

“La violence entraîne la fuite des classes moyennes et des enseignants qui ne s’éternisent pas dans ces banlieues à risque, où ils n’ont plus d’autorité. Les immigrés saccagent les banlieues, détruisant les halls d’immeubles, les ascenseurs et font régner la terreur dans les quartiers, en chassant les commerçants.

“On leur a donné des cités en parfait état. Ils en ont fait des zones de non-droit, où caïds et barbus se partagent le pouvoir. Les vagues d’immigrés qui refusent de s’intégrer ont transformé ces cités en no man’s lands. Des dizaines de milliards ont été engloutis dans des plans-banlieues inutiles, dès lors que la jeunesse refuse de s’intégrer, préférant profiter du gigantesque trafic de stupéfiants. Ce sont des mafias qui ont pris le contrôle de la drogue, dit Julien Dray. Le gouvernement a laissé faire. Comment la situation pourrait-elle s’améliorer alors que 400 migrants arrivent chaque jour à travers nos frontières passoires ? Macron délivre toujours plus de visas, il expulse moins qu’en 2015, il accueille tous les déboutés du droit d’asile refusés par nos voisins, il distribue sans compter le social le plus généreux du monde. Macron n’a pas l’intention de régler le problème de l’immigration et de l’insécurité qui en découle.” La gauche LREM UMPS qui a perdu l’électorat ouvrier ratisse les banlieues pour accaparer les bulletins de vote. C’est le fonds de commerce LREM : 90 % des musulmans qui votent ont voté Hollande. Et 90 % des musulmans qui votent ont ensuite voté Macron !

Sécurité : “Macron accuse Bertrand d’opportunisme et de démagogie. Valeurs actuelles : “Macron a violemment répliqué aux attaques formulées par (Frère) Bertrand dans le JDD. Macron s’était vu reprocher son “déni” de l’enjeu sécuritaire. (Frère) Bertrand a sévèrement jugé l’action publique sur les questions de sécurité, alors que les agressions de policiers se sont multipliées (comme) en marge des fêtes d’Halloween.

(Frère) Bertrand a plaidé pour “une réponse judiciaire dure”. Macron, méprisant, lui a répondu dans le Courrier picard, La Voix du Nord et L’Union : “Je suis dans l’action”… “Il y a beaucoup d’élus qui, aujourd’hui, se voient un destin national. C’est légitime. Il y a aussi beaucoup de gens qui sont dans l’opportunisme. Je leur laisse leur opportunisme et leur agitation… Je ne suis pas dans l’opportunisme, je suis dans l’action. Je ne suis pas dans la démagogie, je suis dans les solutions”. (Frère) Bertrand : “Ne tournons pas autour du pot. Il faut plus de places de prison, plus de moyens pour la police et la justice et plus de sévérité”.

Et Frère Bertrand de conclure : “Il y a quelque chose de cassé entre le président et les Français“.

L’agression de Macron-Castaner contre les Gilets jaunes est sûrement un élément du désordre !

C’est pourquoi, en réalité, le pari furieux de celui qui décide d’employer la violence n’est-il pas de tuer la révolte des Gilets jaunes au risque d’être tué politiquement ? Celui qui veut faire peur aux Gilets jaunes et qui choisit d’employer la violence contre son peuple, prend le risque d’être pris à son tour dans la peur !

Macron est l’homme faible, capable d’employer la violence contre son peuple, mais qui est incapable de surmonter sa peur face aux dangers qu’il crée lui-même, par la violence d’État contre les manifestants des Gilets jaunes. Il veut tenter par là de cacher son incompétence à répondre aux besoins des Français, sa faiblesse de caractère et sa faiblesse morale. Macron est incapable de construire une politique cohérente.

Avec sa “loi scélérate” fake news, il ne respecte ni la vérité, ni la liberté d’expression des Français.

L’assassinat de Sadi Carnot est intervenu dans un contexte d’agitation syndicale aggravée par le vote de lois restrictives sur la liberté individuelle et les délits de presse, lois qualifiées de “lois scélérates” par les socialistes. Pour reprendre le mot du journaliste Henri Rochefort : “La France compte 66 millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement !” Quand Macron est incapable de s’acquitter correctement de ses obligations pour répondre aux besoins des Français, quelles leçons devons-nous alors en  tirer ?

Ici, les remarques les plus pertinentes font de Macron, président élu, un exemple remarquable parmi les dirigeants les plus incompétents et incapables de gouverner. Il a besoin d’être relevé de ses fonctions !

Thierry Michaud-Nérard

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
the end

comparer mack-rond a Kennedy c est un peut gros , la différence est de bousiller une 2cv ou une Rolls-Royce.

Aux Armes Citoyens

Cette ordure génocidaire (oui, je sais, je me répète, mais comme il y a encore des naïfs sur ce site…) rêve de grandes pompes pour son enterrement…

Labaune Didier

Ça a l’air bon ce que vous picolez…Titre accrocheur puis mélange de tout ce que vous avez lu à droite à gauche dans un délire qui ne s’explique que par une grave addiction… Bravo à RL pour la qualité de ses contributeurs…. Macron ne craint rien de ce côté là en tout cas !!!

quiditvrai

Il sera relevé de ses fonctions à la prochaine élection présidentielle.
Il faut s’armer de patience et se préparer à réparer les pots cassés.
La difficulté est d’amener le peuple à voter du bon bord surtout que le peuple ne se promène pas sur les sites des patriotes.

the end

salut les amis , j en suis pas si sur …. j espère me tromper pour ce coup la car cette ordure est capable de tout pour parvenir a ses fins , on en a connu d autres exemples (malheureusement).

Laurent Droit

Excellente analyse, Thierry !!

DUFAITREZ

“Un trou de balle” ? Ici ou ailleurs ?
Le Deb du Bal des hypocrites;
Espoir vendu, Désespoir reçu !

astrid

Et on aura la trogneux le c.l en l’air sur l’arrière de la voiture avec ces fringues Vuitton et un bibi jaune canari cocu !!!!

Carole

Mourir de cette façon ne transformerait pas pour autant Macron en Kennedy. Les deux hommes n’ont absolument rien de commun ! Kennedy était un personnage de grande valeur et c’est pour cela qu’il a été tué. Si on tue les gens bien, Macron ne risque rien !

Francois BLANC

ce sont les médias gauchistes qui ont fait de JFK un héros alors qu’il n’était qu’un parasite de fils à papa dépourvu de toute loyauté

wika

Un fils à papa doublé d’un démagogue.

Carole

Etre un fils à papa comme vous dites offre bien sûr certaines facilités mais ne suffit pas à transformer un nul en quelqu’un de bien et utile ! Pour moi ce n’est pas un reproche à faire. On ne juge pas qqn sur sa famille seulement.

Carter

Je pense que Kennedy dérangeait. S’il avait été une ordure finie, il n’aurait jamais été assassiné. Il voulait s’attaquer à la FED, entre autres…

Jigsaw

Pendant la guerre, il s’est plutôt bien comporté. Et il assuré lors de la crise des missiles à Cuba.

CIGALE

Macron est…. un fils à maman (Brigitte ) c’est la seule ressemblance !!!

PIstou

On se remet toujours difficilement d’une séparation avec son amant ou sa ma maitresse. Par contre être tué par une balle il va nous faire le coup de l’observatoire de la mite errant . Il s’est déjà entraîné on a soit disant arrête un homme pres de l’elysee qui voulait lui tirer dessus . Les con ca recule devant rien.

pellerm

Il rêve le petit président !! Comment pourrait-il être atteint par un ‘trou de balle’ vu qu’il reste toujours planqué lors des manifestations , ou à l’étranger pour y déverser sereinement son venin sur nous , ou entouré de ses milices préférées !!!
Un rêve de grandeur à la Kennedy …rien de moins !
Pour qui se prend-t-il ? Fleury mérogis ou la santé lui suffiront amplement !

Aux Armes Citoyens

Ce type est un GRAND TARE !
Rien de moins…

François BLANC

une nullité d’Enarque ne peut entrer dans l’histoire qu’à la façon de JFK, d’où le “souhait” de macron de se faire flinguer

quiditvrai

Il faut être stupide pour dire que Macron souhaite se faire tuer comme JFK

batigoal

Macron a peur d’être assassiné? Étonnant alors qu’il fasse de multiples déplacements, réunions avec le “peuple qu’il déteste tant”. Donc il est extrêmement courageux de surmonter sa peur? C’etait ca le sens de l’article? Pour ce qui est du complotisme, on en a assez avec les Nicolle et autre Chalencon. J’ai bien aimé le frère rajouté pour mr Bertrand. Un petit zeste de complot maçonnique peut être?

UltraLucide

Oui, tout cela est très bien exposé dans les livres de Laurent Obertone, “La France orange mécanique”, “La France Big Brother” et “La France interdite”.
Les bobos bisounours multikulti de la macronnerie ne pourront pas éternellement travestir la réalité en mentant constamment aux français que leur classe méprise.
On a affaire avec Mikron à un individu dont l’équilibre psychologique est fragile. C’est un président tout en façade, et la façade ne semble pas bien étayée. Un moment dangereux pour notre pays.

Théo

Vous êtes psychiatre, avant l’élection présidentielle nous avons pu lire le diagnostic d’un psychiatre italien disant que macron était un psychopathe, dangereux pour la fonction qu’il briguait. Depuis 2 ans je vous livre en vrac ce que j’ai lu un peu partout à son sujet :cocaÏne (qui lui donne la pêche pour tenir 14 h au salon de l’agri), pervers narcissique, mégalomane, paranoïaque, cruel, an-affectif, orgueilleux, menteur, roublard, vicieux (au sens large)j’en oublie. En tant que psychiatre il serait intéressant que vous fassiez la synthèse de cela car peut-on confier la gouvernance d’une nation comme la FRANCE, et les boutons de l’arme atomique à un homme qui présente un tel profil ?Les expertises médicales existent, qui peut enclencher la procédure de destitution pour raison médicale?

Théo

j’ai oublié la logorrhée, discours-monologue de plus de 2 h pour ne rien dire : il parait que c’est 1 des 10 signes qui font un dictateur ?

wika

14h au salon de l’agriculture qui ouvre à 9h et ferme à 19 h, bon moi je veux bien, mais où aurait-il passé les 4h restantes ?

Théo

il se fout des horaires d’ouverture, il passe partout quand il veut, comme benalla !!!

Jigsaw

Un psychiatre qui fait un diagnostic sans jamais rencontré le patient. Et c’est Macron qui vous inquiète.

plouc

” le vivre ensemble ” !!!!! = collaboration avec l’ ennemi !!!!!

Michel François

Excellent article de Thierry Michaud-Nérard. Les faits sont là et parlent d’eux-mêmes.

Mais des gauchistes et des macronistes européo-mondialistes sont-ils encore capables de comprendre quelque chose ?

jan le Connaissant

” Kennedy, un président assassiné par la mafia. ”
vous en avez la preuve ?!!!!

the end

oui j ai la preuve c est la faute Jules Bonnot et non Jean bonnot.

Carter

La seule preuve que l’on a, c’est que le coup fatal, celui qui lui a explosé la cervelle, est venu de l’AVANT… c’est pourquoi Jackie est allé sur le capot arrière de la Lincoln: pour ramasser la cervelle de JFK… Ensuite, toute la foule et les flics se sont dirigés vers l’AVANT, là où il y avait un talus et une palissade. Clairement, il y avait 2 tireurs: Lee Harvey Oswald par derrière et un autre qui a tiré de derrière la palissade. Une commission d’enquête du Sénat américain de 1979 a conclu qu’à 95% de certitude, il y avait bel et bien 2 tireurs.

jan le Connaissant

Oui
Je suis ” l’affaire ” depuis l’adolescence. Je pense qu’il dut y avoir 4 équipes de tireurs
dont une au moins factice, chargé de faire diversion, composé de latinos anti Castro, que précisément Oswald surveillaient ( c’etait une de ses missions), puisque ces latinos habitaient juste derrière le plain pied que louait Oswald. Les 2 locations étaient communicantes
Oswald n’ a tiré aucun coup de feu
c’était le ” pigeon “. Et il l’ a compris bien vite

jan le Connaissant

je suis ” l’affaire ” depuis mon adoslescence
la mafia n’est qu’une hypothèse
Si la mafia était bien présente et complice, elle n’est pas le cerveau
Elle a fournie à la CIA – maitre d’oeuvre – des hommes et de la logistique – Ruby ), mais c ‘est tout
cette affaire est un coup d’état,au plus haut niveau, dont le but était de placer à la présidence lyndon johnson
le clan Johnson est la principale composante du complot

ronie

On ne cesse d’évoquer le “gigantesque trafic de stupéfiants” qui fait le tissu économique de certaines banlieues. Oui,mais qui achète ? d’où vient la demande qui fait le marché ? Faut-il tout légaliser, tout décriminaliser, cesser la prohibition ? Ou attaquer davantage les consommateurs ? Et si on casse ce marché juteux, les banlieues appauvries ne vont-elles pas se rebeller et aggraver l’insécurité en provoquant des émeutes ?

Carter

“la jeunesse refuse de s’intégrer, préférant profiter du gigantesque trafic de stupéfiants”

N’est-ce pas la conduite prônée par le rap que ces “jeunes” écoutent à longueur de journée ?

Jon-Erik Harper

Article très intéressant. Tout est dit et bien expliqué. Merci Thierry !

Denys

Vous êtes encore là Dumoulin ? Plus pour longtemps j’espère. RL fait le ménage j’ai l’impression. J’applaudis.

Michel

On ne sait pas si macron rêve de mourir d’une balle dans la tête mais sachant le mal qu’il fait sciemment à la France et aux français, si ça se produisait, des millions de citoyens fêteraient l’heureux événement avec du champagne tandis que les macronistes politicards véreux pleureraient en crevant de trouille, en attendant leur tour.

Eric des Monteils

J’ai déjà mis le champagne au frais. 2019 sera une grande année, un grand cru de champagne.

Daubarede

Moi aussi

wika

Une histoire que m’avait racontée ma grand-mère :
Un despote très cruel est en train de mourir. Son peuple pleure. Dans un ultime éclair de lucidité, il demande : “Mais pourquoi pleurez-vous, alors que j’ai été si cruel ?”
“Parce que, sire, depuis des décennies, nos rois sont de plus en plus méchants à chaque génération, et votre successeur sera donc encore plus méchant que vous”.
Tout ça pour dire que si Macron disparaissait, il ne serait pas forcément remplacé par meilleur que lui.
Et quand on voit comment votent les Français, il y a du souci à se faire.

the end

vous risquez de le garder encore sept ans car cet individu ne risque pas grand chose…..pour cause les alfrancais sont tellement cons ! .

Lire Aussi