Macron se prend une gifle : analyse de Florian Philippot

Florian Philippot ne voulait pas, dans un premier temps, commenter la gifle reçue par Emmanuel Macron dans la Drôme. Il essaie d’en avoir une lecture différente de celle des médias, et y voit, à travers la désacralisation de la fonction présidentielle, le nécessaire retour de la souveraineté.

Il y voit, au niveau international, une humiliation de la France. Il ne justifie pas la gifle, mais cherche à la comprendre politiquement. Il dénonce la lamentable réaction de l’opposition.

MERCREDI 9 JUIN

69 LYON 18h Place du Maréchal Lyautey (6ème)

SAMEDI 12 juin

75 PARIS 15h Place Pierre Laroque – avec Florian Philippot

06 MENTON 15h 8 avenue Boyer – face au Palais de l’Europe

13 LA CIOTAT 14h Quai François Mitterrand – niveau boulevard Guérin

19 BRIVE 15h Avenue de Paris – face au Théâtre

22 LAMBALLE 10h30 Place de Martray

24 LALINDE 10h30 Place de la République

30 NÎMES 15h Place de l’Esplanade

49 ANGERS 12h30 Place du Ralliement

61 ALENÇON 15h La Halle au Blé

81 ALBI 15h Place des Cordeliers

DIMANCHE 13 juin

44 NANTES 15h Cours des 50-Otages

image_pdfimage_print

4 Commentaires

  1. Les policiers morts d’une balle auraient sûrement préférer recevoir une baffe et que dire des 68 maires violemment agressés les agresseurs ont ils été présentés pour mise en examen immédiate ?????

    • non, ils n’ont agressé que des clampins, des bouseux…des illettrés.
      des petits maires qui se font tirer l’oreille par le divin préfet dirigé par sa seigneurie ….votez!!!

  2. Notre cher Florian,toujours pertinent,mais les traits tirés. Qu’il ménage ses forces et sa santé.

Les commentaires sont fermés.