Macron se prend une gifle par Villani, avant de se faire déculotter


Grosse, grosse, très grosse faute politique. Macron, le Président de tous les Français, celui qui avait annoncé vouloir faire de la politique autrement, vient de se prendre les pieds dans le tapis de manière magistrale et de totalement se discréditer aux yeux de ses adversaires politiques.
Jupiter a voulu descendre dans l’arène pour toiser Villani. Mauvaise pioche, mauvais calcul, mauvaise appréciation du caractère du matheux qui se dit lui-même autiste, et dont on comprend qu’il doit pouvoir se buter. Un peu un genre de caractère à la Greta, mais en nettement plus urbain et surtout, en nettement plus digne de considération. Un homme respectable et à respecter. N’est pas médaille Field qui veut. Bref, le genre de personnage qu’il vaut mieux calculer avant de s’avancer pour lui demander de s’écarter. Bon, il est vrai que son idée de déplacer les arrivées et départs des Thalys et Eurostar à Saint-Denis relève d’une inquiétante perception des choses… À comparer tout de même avec celle de l’autre illuminé de Griveaux qui veut implanter un Center Park à la place de la gare de l’Est… Décidément, entre Hidalgo et Griveaux, les Parisiens ont du bol.
Macron croyait pouvoir le plier en deux coups les gros et… patatras, à peine sorti de l’Élysée, Villani déclare maintenir sa candidature à Paris. Griveaux va se faire sortir par la petite porte. Et Villani, s’il le veut, sera toujours à temps de s’entendre avec Hidalgo entre les deux tours. Le pire scénario pour la REM. Pas le meilleur pour Paris.
Et donc, nouvelle grosse bouffe en pleine poire après celle des Bouffes du Nord. Notre champion aurait-il perdu la main depuis que Benalla n’est plus là pour le tenir ? Et d’ailleurs, l’aurait-il seulement jamais eue, la main ? On peut en douter.
Petit à petit, la baudruche se dégonfle et tout le monde peut mesurer l’incroyable insuffisance de ce personnage tout en toc, dont la désinhibition et l’arrogance ne semblent tenir qu’aux fortifiants dont il a l’air de faire grand usage. Les descentes à la cave doivent être pénibles et, certains matins, Brigitte doit avoir beaucoup à faire pour le remettre d’aplomb.
On nous dit qu’il n’écoute plus personne, qu’immature, il se bute dans la toute-puissance imaginaire de l’enfance. Il ne peut plus sortir de chez lui sans se faire courser. Des gens partout en France l’attendent en espérant pouvoir le choper pour le foutre à poil et voilà qu’il vient de perdre tout crédit en matière de tactique politique. Ce qui est vrai pour lui l’est également pour tout ceux qui portent l’étiquette la Rem. Ceux là, députés et élus locaux  vont avoir de plus en plus de mal à se montrer en public. Tout ce qui porte le dossard Macron attire la haine que ce personnage suscite. Attention, ça va devenir violent.
Après que Villani l’a ainsi giflé, tous les potentiels candidats pour 2022 vont se rendre compte que sa force d’un moment l’a quitté et qu’il est carrément prenable. Nul doute que de nombreuses vocations vont se faire jour.
Très mauvaise pioche donc pour Macron qui vient de donner l’image de sa perte totale de maîtrise et de crédit en matière de tactique et de politique politicienne.
La Rem va se prendre une déculottée spectaculaire aux municipales et ce ne sont pas les combines crasseuses de Castaner pour maquiller les résultats qui vont lui redonner du crédit.
Le match de la réforme des retraites n’est pas terminé. Le Conseil d’État vient d’émettre un avis en forme de tacle. Le coût réel quoique masqué, se chiffrera en milliards. L’âge pivot est maintenu et on voit mal comment le traître Berger va tenir dans les derniers rounds de négociations. Pour finir, même si Macron et Philippe parviennent à passer cette réforme en force grâce à des artifices de procédure, il en restera des marques profondes dans l’opinion. 
La fin de quinquennat de Macron s’annonce très pénible et il y a tout lieu de penser que pour se maintenir contre la colère populaire, il va encore radicaliser son autoritarisme compulsif et réprimer de plus en plus brutalement toute forme de contestation. Or la contestation ne va pas s’éteindre et la fin du quinquennat sera marquée par la radicalisation de tous contre tous.
Pour 2022, s’il y parvient, il n’est pas certain que Macron soit en état de se représenter.
Remercions Cédric Villani pour avoir en partie contribué à éclaircir le ciel.
Martin Moisan

image_pdfimage_print

26 Commentaires

  1. Et si Villani tout comme gérard Collomb s’etait aperçu que quelque chose ne tournait pas rond dans le systeme macronien ? Apres les GJ voila les juges en rogne apres choupi et a mon avis avec ferrand et belloubet qui ne sont pas tout a fait au top question justice je crois que c’etait les derniers avec qui s’affronter .Pour moi ils ne valent pas mieux les uns que les autres et si le RN ne fait pas un score énorme aux municipales il y a fort a parier que le paysage politique va avoir une autre tournure pour ce qui est de la province ….dans le 93 il va y avoir des pleurs et des grincements de dents…pour Paris la boboterie va continuer son bonhomme de chemin avec ses manifs diverses et variées ,ses CRS et ses devantures taguées et vandalisées ,ses métros ouvert et fermés »ainsi va la vie »

    • très bon lien, à remettre sur le bureau jusqu’aux élections et à envoyer tous AZIMUTS ! MERCI !

      • +100000000000000000000000000000000000
        Faites circuler un max sur les reseaux sociaux ….que personne ne se fasse avoir et merci a vous tous !!!

  2. Au train où vont les choses, il n’y aura pas d’élections en 2022
    La France est en état de guerre « civile » à trois : pays légal, pays allogène, pays reel.
    Que cette guerre soit de basses intensité par la censure et la propagande, n’empêche pas que nous sommes en guerre.
    Elle le démontre.
    Or, il n’y a pas d’élections en temps de guerre :
    – soit la guerre les rend matériellement impossible
    – doit encore organisées malgré la guerre, elles en sont le simulacre, une pièce de théâtre surréaliste, sans effet ni politique reels.
    Enfin parler élections en temps de guerre est dangereux car au plus nous en parlerons au plus nous gaspillerons notre temps au lieu d’organiser notre défense;

  3. Il a l’habitude de se déculotter, déjà jeune ,il pratiquait cet exercice devant sa vieille pédophile ,au sens figuré il est près à tout pour obtenir des voix !!!!!!

    • En effet et il adoooooore subir des coloscopies de la part de ses mignons surtout mélanodermes .
      Un sort à la Edouard II d’ Angleterre l’ attend (coloscopie avec une tige chauffée au rouge)

      • C’est vraiment affreux de lire des propos aussi abominables ici. Si vous approuvez ces tortures, libre à vous, mais épargnez les lecteurs de RL !

        • Je suis entièrement d’accord avec vous Olivia, ces commentaires sont minables !

  4. Est-il décent pour un président de convoquer un citoyen lambda désireux de se présenter comme candidat maire – serait-il de la même couleur politique – pour l’enquérir de faire ce que, lui, ordonne ?
    Je suis tout de même étonnée que l’on puisse s’abaisser et se déshonorer à ce pointà dans le but de favoriser les couleurs de son parti pour des élections qui, en réalité, ne concernent directement que les citoyens dans l’administration de leur ville.
    Ingérence de macron dans tous domaines et en tous lieux : aurait-il peur de ne rien maîtriser ?

  5. Dommage pour Macron ,Paris a un peu plus de 9000 habitants ,il sera difficile d’y truquer le résultat des élections .

  6. macron….bien fait pour s’gueule,avec le coup de Villani cela empéche le bénét griveau de gagner ! griveau maire de Paris ? impensable,par contre le score de Rachida Dati je m’y attentai pas.

  7. Ce tocard a cru qu’il allait pouvoir faire comme avec le cema DE VILLIERS et lui dire, c’est moi le chef, tu fais ce que je te demande de faire, oh putain la claque, il aurai du se montrer plus prudent, il est tellement habitué à avoir affaire à des carpettes, çà va faire tache dans son CV.

  8. Sincèrement, je ne crois pas que Vilani corresponde au portrait idéalisé que vous en faites. On peut etre à la fois autiste de haut niveau et un enf…(je reste polie) d’envergure.l’un n’exc!ut pas l’autre. Ce qui se passe entre ces deux oiseaux me paraît davantage relever d’une immense crise d’ego, le choc entre deux titans de l’imposture.

    • Ceque je veux dire par là, c’est que nous sommes en présence de deux personnages qui ont trop de points negatifs en commun pour que l’ un cède devant l’autre. S’ils pouvaient s’entretuer !

      • S’ils pouvaient s’entretuer dommage que ca n’arrivera pas s’ils veulent un coup de mains je suis près a fournir les armes .

  9. Pour être élus, ils se présentent masqués.
    A grands coups de flatteries dites  » citoyennes » et de mensonges, les macronistes honteux sont partout, sur des milliers de listes « apolitiques », mais conformes au mondialisme multiculturel du vivr’enssembl’ .
    Complément à cette scélératesse qui va consister à ne publier QUE les résultats politisés des 4% de grandes villes, la crypto macronie est réservée aux 96% de communes de moins de 9000, des « non-sujets » jupitériens à conquérir en loucedé.
    Marine Le pen envoie aux sympathisants le rappel de leur inscription sur les listes électorales, limite le 7 février.Ce n’est pas la macronie qui incitera les français à faire leur devoir civique. Moins il y aura de votants en zone rurale et plus la macronie pourra claironner victoire.

  10.  » Les descentes à la cave doivent être pénibles et, certains matins, Brigitte doit avoir beaucoup à faire pour le remettre d’aplomb ». Heureuse Brigitte qui bénéficie des faveurs de la descente à la cave de Manu !

  11. Le psychiatre italien Sartori avait déjà éclairci, ou plutôt expliqué, une vérité psychologique intéressante concernant votre président. La réalité que vous décrivez, avec une certaine poigne d’ailleurs, dépasse son diagnostic… malheureusement. Signé: un ami de la France.

  12. Je suis loin d’être un fan de villani mais la je lui tire mon chapeau d’avoir envoyé le pédé promener.

  13. RIEN COMPRIS !!! De quoi parlez-vous? Délirant : quels sont les faits? Impigeable. Le type même d’article dont l’auteur se « fait plaisir » en vociférant sans structurer sa pensée.

  14. Une majorité de personnes détestent hidalgo et macron et pourtant malheureusement ils vont être réélus . Et on nous dit qu’on vit dans un pays où la démocratie existe . Mon cul

  15. La seule solution pour sortir de l’imbroglio des retraites est une solution actuarielle, donc mathématique.
    Nous avons notre Homme ! En 2 minutes !! « Que va-t-il faire dans cette Galère » ?
    Surtout pour se rallier à Hidalgo ! On parie ?

  16. C’est sur, le petit Micron se poudre le nez avec des saloperies inavouables. Çà commence à se voir ; à ce régime, il va basculer dans la folie en perdant le peu de raison qui lui reste. Et puis, quand les rats quittent le navire, le naufrage n’est pas loin.

  17. Ce n’est pas la première fois que la caste dirigeante mondiale Sioniste se trompe de cheval,là, vraiment,ils ont choisis un vrai de vrai tocard,un âne bâté, un tare de première ,ceux,qui se prennent pour DIEUX,sur notre misérable terre,qu’ils rendent,en fin de compte,sont aussi tarés que leur stupide canasson…

Les commentaires sont fermés.