Macron sera impitoyable avec Perdriau et son dîner de cons

Publié le 15 juin 2019 - par - 6 commentaires - 1 746 vues
Share

La commande politique vient de dégringoler de Paris : la République de Macron via Castaner veut une liste En Marche pour les prochaines élections municipales à Saint-Étienne.

En toile de fond, un règlement de comptes : l’affaire du dîner de cons que j’avais relatée ici :

« Gaël Perdriau, le con du dîner de cons, tel qu’il s’est défini lui-même en revenant du banquet offert aux maires par Macron pour son début de quinquennat, sera l’invité ce jeudi 13 de l’émission Les Grandes Gueules sur RMC. 

Comme les occasions de rire sont devenues rares, les Français moroses pourront dérider leurs zygomatiques car, à n’en pas douter, quelques perles vont être ajoutées au cursus de l’authentique édile stéphanois.

Je dis authentique car Gaël Perdriau connaît bien sa ville et les Stéphanois, tout comme son beau-père, Roger Demeure, maire de Rochetaillée, une petite commune associée proche de Saint-Étienne. 

Autrement dit, il sait à quoi une majorité de Stéphanois est toujours prête : au pire ! 

Et elle l’a prouvé maintes fois en portant à la tête de la ville, depuis 1983, François Dubanchet (UDF) (surnommé du banquet), Michel Thiollière (PRV-UMP), et le pire de tous, Maurice Vincent (PS-EM-RM) ! C’est sur ce désastre que Gaël Perdriau a été élu avant la déconfiture LR. » (Celle de Fillon, pour mémoire)  https://ripostelaique.com/perdriau-maire-de-saint-etienne-va-vous-faire-rire-aux-grandes-gueules.html

Macron sera impitoyable avec Perdriau, (comme avec tous les maires non étiquetés En Marche).

Malgré quelques services rendus plus tard, Gaël Perdriau n’aura pas la clémence de Paris :

« Mais pour torpiller les Gilets jaunes, il (Gaël Perdriau) partage toutefois l’avis de son « ennemi » Laurent Wauquiez : 

« Laurent Wauquiez, président LR, a appelé ce mardi sur BFM TV à ce que les « Gilets jaunes » ne manifestent pas ce samedi, afin de « retrouver un dialogue serein » et de « sortir de la crise ». Une cinquième journée de mobilisation est prévue, comme cela a été le cas ces quatre dernières semaines. »

Gaël Perdriau, nous avait alors gâtés :  « je souhaite que les Gilets jaunes cessent leurs manifestations car malheureusement, elles servent aux casseurs. Il y a d’autres moyens de s’exprimer. À la mairie, j’ai mis en place des cahiers de doléances ».

Et pour faire bonne mesure, le maire de Saint-Étienne avait mis son coup de gueule médiatique en sourdine lorsque :

«  les pontes de Paris-Macron ont envoyé le secrétaire d’État au ministère de l’Intérieur, Laurent Nuñez, en catimini en ville, pour soutenir le préfet de Macron, Evence Richard, sur le dispositif controversé déployé lors de l’assaut facile de la racaille sur le centre-ville de Saint-Étienne. 

L’escorte Nuñez était impressionnante sous le survol d’un hélicoptère… et là… pas de barbares-pillards au sol. »

Malgré sa colère exprimée devant les média, le maire Perdriau s’était aplati devant le ratichon du pouvoir central.

Mais aujourd’hui, malgré les gages donnés, rien n’attendrira Macron

Pas même cette célèbre vidéo

https://youtu.be/OZjDhMzmfqY

Une grande figure de traîtrise du monde ouvrier stéphanois enfonce Perdriau

L’ex-député socialiste Jean-Louis Gagnaire, accouru au râtelier de LA REM en 2017 et nommé référent Macron pour la Loire, règle ses comptes avec Perdriau.

En déclarant que LA REM présentera une liste municipale en mars 2020, il ajoute : « Les attaques réitérées du maire de Saint-Étienne à l’encontre d’Emmanuel Macron et de sa politique ont leurs limites.» Référence faite bien sûr au fameux  dîner de cons, déploré par Gaël Perdriau invité, et autres propos aigre-doux à l’encontre du président Macron.

« Cette phrase n’a pas du tout été appréciée en haut lieu comme au niveau local. On ne parle pas comme ça du président de la République. Il doit y avoir du respect entre élus et ce n’est vraiment pas sûr que ces propos aient servi Saint-Étienne. Pour toutes ces raisons, on nous demande de rechercher une tête de liste pour créer les conditions d’une alternance à Gaël Perdriau. »

Perdriau était déjà dans le collimateur de Collomb, avant que Collomb ne soit victime de Macron et de ses perquisitions

Une drôle d’histoire qu’il convient de rappeler : « Gaël Perdriau s’est dit « choqué et blessé quand j’ai appris dans la presse que le préfet avait porté à mon encontre un signalement auprès du procureur de la République ».  Une action effectuée à la suite du refus du maire de Saint-Étienne de retirer les caméras piétons aux policiers municipaux à l’issue d’une expérimentation qui s’est terminée le 3 juin.

Le maire Les Républicains de Saint-Étienne est persuadé que Gérard Collomb « utilise un fait banal à des fins politiques ». Gaël Perdriau est même convaincu qu’au plus haut sommet de l’État « on cherche à décaniller Perdriau de la mairie de Saint-Étienne » source :https://www.leprogres.fr/loire-42/2018/06/08/cameras-pietons-pour-gael-perdriau-c-est-gerard-collomb-qui-donne-les-ordres-au-prefet et https://www.leprogres.fr/loire-42-edition-saint-etienne-metropole/2019/06/12/il-y-aura-une-liste-clairement-identifiee-en-marche-pour-les-municipales-soge

À partir de la 4e minute, Gagnaire, l’exemple du politicard que vomit le peuple

https://youtu.be/sKmJzJ8m07s

À n’en pas douter, le monsieur 30 deniers de Saint-Étienne saura aussi faire appel aux écolos locaux pour quelques mandats avant la fin de l’Humanité prévue par leur Mickey de service, Yves Cochet : https://ripostelaique.com/lecolo-degenere-yves-cochet-predit-la-disparition-de-lhumanite-en-2050.html

« Nous cherchons une personnalité consensuelle capable de rassembler tous ceux qui veulent l’alternance et l’alternative. Cela exclut le Rassemblement National. Quant aux Républicains, il n’y en a plus à part Gaël Perdriau. Quant à ceux qui sont fréquentables, ils sont déjà chez nous… On ne va pas non plus s’appuyer sur la France insoumise. Mais il y a des personnes issues du PS ou des écologistes avec qui nous pouvons discuter. Tout comme le Modem avec qui nous collaborons déjà au niveau national. » : https://www.leprogres.fr/loire-42-edition-saint-etienne-metropole/2019/06/12/il-y-aura-une-liste-clairement-identifiee-en-marche-pour-les-municipales

Un parachutage de Paris : Gagnaire ne veut pas y croire. C’est vrai que le panorama politique stéphanois regorge de badernes, vieilles et moins vieilles, et que les frères trois points auront leur mot à dire.

« La traîtrise, ça se paye » ou le pedigree du loulou Gagnaire

L’annonce de l’utilisation du 49-3 par le Premier ministre pour faire adopter la loi Travail sans vote, a eu pour conséquence de mobiliser les opposants à cette loi. :

« Jeudi après-midi, des syndicats (CGT, FO, FSU…) avaient appelé à une manifestation dans les rues de Saint-Étienne.

« Après cette prise de paroles, les manifestants repartaient en direction de la permanence de Jean-Louis Gagnaire, située à deux pas de la Bourse du travail. Les participants à la manifestation savent que ce député PS ne fait pas partie des 56 qui ont cosigné la motion de censure de gauche. Une certaine tension était palpable en tête de cortège où l’on notait la présence de certains jeunes cagoulés. Arrivés devant cette permanence, rue Faure-Belon, les esprits s’échauffaient. Des slogans insultants envers Jean-Louis Gagnaire étaient scandés » : https://www.leprogres.fr/loire/2016/05/13/la-permanence-du-depute-ps-jean-louis-gagnaire-vandalisee-par-des-manifestants

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Patrick Granville

Il peut s’appeler gagnaire il ne gagnera pas forcement la mairie stephanoise. Reste que cette decision appartiendra aux stephanois et noises qui chercheront des noises à ce parachuté de Paris en marche dans le mur des cons.

Rems

Quel ordure ce mec………

Versaline

LREM et Cie sont des politiques sans conviction. Le bien-être des concitoyens ils en ont rien à faire, ce qui les intéresse à partir du moment où ils sont élus c’est leur réélection ! La gamelle est bonne pour celui qui va se présenter sous l’étiquette de Choupinet, surtout que celui-ci, pendant toute sa propagande du grand débat des européennes à passer son temps à essayer de rallier un maximum de maires sous son étiquette et préparer les municipales pendant que les gilets jaunes criaient leur détresse… A vomir ces LREM et tout ceux qui ont trahi leurs convictions !!! Et dire qu’il y a encore des Français qui votent pour cette mafia, franchement ils ont de la m… sur les yeux !

Ducon macrondelle

il est tellement unique qu’ on le surnomme le « Perdriau  » de l’ année

zéphyrin

« le panorama politique stéphanois regorge de badernes » j’adore votre humour caustique.
il n’y a qu’ici qu’on peut dire les choses librement avec une légère cruauté salvatrice du « politiquement abject »

. Dupond 1

Quel bonheur de voir l’UMPS MODEM LREM PC CGT FO CFTC s’entretuer pour la gamelle …….Il va y avoir des parachutages (mdr) ils n’ont pas fini de se fracasser la gueule en arrivant sur le plancher des vaches (le mec n’a jamais mis un pied dans le bled ou il veut se faire élire mais il connait mieux que tout les autres qui y sont depuis trente ans voir plus)