Macron subventionne le califat de Seine-Saint-Denis

Publié le 2 novembre 2019 - par - 12 commentaires - 1 203 vues
Share

Michel Janva, le Salon beige : « Éric Zemmour sur C News face au député François Pupponi, ancien maire de Sarcelles, ancien du PS et membre du GOF : « Ce sont les immigrés eux-mêmes qui décident de la politique migratoire de la France » (et en conséquence, l’implantation du califat de Seine-Saint-Denis).

Mais pourquoi le gouvernement veut-il sauver le califat de Seine-Saint-Denis ?

Plan de sauvetage de Macron pour le califat de Seine-Saint-Denis : faut-il continuer la gabegie ?

Atlantico : « À Bobigny, en Seine-Saint-Denis, le gouvernement a présenté un plan d’urgence pour le département, avec une mesure qui a retenu l’attention : une prime de 10 000 euros pour les fonctionnaires qui y (survivraient) au moins cinq ans dans un poste en banlieues souvent qualifiées de non-droit !

« Le plan proposé correspond à cette logique d’exorcisme sans aucun chiffre précis. Et aucune vision d’ensemble de ce que doit être l’avenir du califat de Seine-Saint-Denis dans un espace national construit.

« Éducation nationale en tête pour l’absentéisme des enseignants de Seine-Saint-Denis ! Cela en dit long sur l’abandon des banlieues par les enseignants de sensibilité de gauche, tournée vers la solidarité et toutes les valeurs de la bien-pensance. Et il est encore plus vrai que l’institution scolaire a organisé l’abandon du département. Le « mouvement » des enseignants, cogéré avec des syndicats violemment de gauche comme le SNES, est fondé sur l’affectation des plus jeunes professeurs, des moins aguerris, dans les établissements les plus difficiles. Ceux qui dénoncent les dégâts du capitalisme néo-libéral sont ceux qui produisent le plus volontairement, le plus consciemment, les pires inégalités. On repère le symptôme (le turn-over enseignant), mais pas la maladie ! La gestion des effectifs par les syndicats est un véritable poison pour l’intérêt général. »

Le Figaro avec AFP : « Le gouvernement dévoile 23 mesures pour la Seine-Saint-Denis : une prime de

10 000 euros pour fidéliser les fonctionnaires, le recrutement de 150 policiers et le contrôle des logements insalubres. Mais surtout, Édouard Philippe : pas un mot de la réalité antinationale de la Seine-Saint-Denis !

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Bossuet.

Chevènement : « Il y a à Saint-Denis, par exemple, 135 nationalités, mais il y en a une qui a quasiment disparu« . Jean-Pierre Chevènement, nommé à la présidence de la Fondation pour l’islam de France, a allumé la mèche au micro de France Inter. L’ancien ministre de l’Intérieur a cité l’exemple de Saint-Denis en affirmant que « 80 % des enfants en primaire ne maîtrisent pas la langue française » dans cette ville et qu’elle comptait « 135 nationalités, mais [qu’] il y en a une qui a quasiment disparu », sous-entendant la nationalité française.

Pourquoi aborder des notions aussi conflictuelles que la nationalité et la citoyenneté Française dans le 93 ? Conséquence : Chevènement s’attire les foudres d’élus socialo-communistes de Seine-Saint-Denis !

France info collabo réagit : « Jean-Pierre Chevènement assure sur France Inter qu’il y a un problème d’intégration en France. Et pour illustrer un échec du « processus de l’intégration » (en Seine-Saint-Denis) et des « problèmes d’équilibre de la société française » (en Seine-Saint-Denis), l’ancien ministre sous-entend que « la nationalité française » (de souche) est en train de disparaître de la ville de Saint-Denis.

Quelle est la proportion de « citoyens français » à Saint-Denis ? Naturalisations en Seine-Saint-Denis (93) : « Salam à toutes et à tous, je remercie toute personne qui puisse me donner les différentes étapes qu’elle a passées avant de recevoir une réponse et surtout les gens qui ont fait leurs demandes dans le 93 ! »

Les chiffres du dernier recensement de l’Insee sont sans appel : la nationalité française est largement majoritaire à Saint-Denis. Sur près de 108 000 habitants en 2011, 76 000 ont la nationalité française, qu’ils soient français de naissance ou surtout qu’ils le « soient devenus » (par naturalisation). Et ce rapport de 70 % – 30 % entre population (devenue) française et étrangère constaté par l’Insee en 2011 était identique lors du recensement de 2006. La (naturalisation pour la) nationalité française n’est donc pas en déclin à Saint-Denis !

« Il y a effectivement plus d’étrangers dans cette commune francilienne que dans beaucoup d’autres villes du pays. Combien de nationalités différentes à Saint-Denis ? Jean-Pierre Chevènement affirme que la ville compte 135 nationalités. C’est un chiffre communiqué par l’Insee en 2006 à la municipalité. « C’est plutôt 134 nationalités« , précise le service des études de Saint-Denis. L’Insee ne détaille pas la liste des nationalités de façon exhaustive : il y a un principe de « confidentialité statistique« . Mais « les grands équilibres restent les mêmes dans la population étrangère. Il n’y a pas un groupe homogène d’étrangers qui prédomine« …

L’infection VIH/Sida en Seine-Saint-Denis : « L’Île-de-France compte plus de la moitié des cas de Sida notifiés en France métropolitaine depuis le début de l’épidémie. Dans cette région, la Seine-Saint-Denis est le département le plus touché après Paris. Une synthèse de l’Observatoire régional de santé met en lumière les spécificités de l’épidémie : les personnes de nationalité étrangère sont très concernées ! »

Bondy Blog, 30 octobre 2019 : « Un rapport parlementaire coordonné par les députés Cornut-Gentille (LR) et Kokouendo (LREM) documentait de façon précise « l’échec » des politiques publiques en Seine-Saint-Denis, les « défaillances » en matière d’éducation, de sécurité et de justice. La représentation nationale validait alors ce que disaient les élus et acteurs de terrain : « les habitants du 93 » avaient moins que les (citoyens nationaux), moins de services publics, moins de police, moins de justice. Moins de République. » (???)

Laurent Dandrieu : « 150 à 400 000 clandestins rien qu’en Seine-Saint-Denis. Le rapport que deux députés ont consacré au département de Seine-Saint-Denis rend impossible à toute personne sensée de nier l’ampleur du remplacement de population actuellement à l’œuvre. Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et ceux qui alertent sur le suicide culturel d’une civilisation qui s’obstine à ne pas s’opposer à l’invasion migratoire qui la menace (ne font pas qu’agiter des fantasmes absolument dénués de fondement !).

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
plouc

il faut appliquer la loi de la charia dans ces quartiers !!!!!!
car la justice des mécréants , c’est trop confortables pour ces populations musulmanes !!!!! vite , vite la charia pour tout ce qui est arabe et africain et l’on va vite régler les problèmes avec ces populations ennemies !

eric delaitre

Plus de flics dans le neuf trois ? Quelle misère, ils veulent augmenter le nombre de suicides de policiers ? Si je ne suis pas un admirateur inconditionnel des flics qui s’en donnent à coeur joie sur les GJ, je ne leur souhaite pas la mort pour autant.Des enseignants, alors que les kaïra contestent l’enseignement républicain contraire au coran ? le neuf trois a fait sécession depuis bien longtemps, il y a dix ans au moins, étant dans le centre, je me suis rendu compte que j’étais le seul de souche dans la rue. mais heureusement qu’on a quelqu’un qui sait parler, comme à propos de Chanteloup les Vignes, Castaner a dit qu’il « condamne des actes lâches et imbéciles » pas en forme le patron.2 arrestations, deux gamins qui passaient par là par hasard, j’espère qu’ils ont été relâchés !

POLYEUCTE

Le 9-3 ? Le Mayotte métropolitain. Je n’ose dire Français…
Le 9-3 ? 10.000 € pour qu’il n’y ait plus que des muzz dans l’administration ? Chez eux ?
Les élus suivront, l’indépendance viendra….
Et ils nous traiteront de « Colonisateurs » !!

PIstou

Le pédé arrose son électorat et ses protégés en plus c’est avec notre argent ça lui coûte rien . Qui est responsable de ce qui se passe dans le 93 ? Nos politicards.

jeannot

Payer des étrangers à coup de milliards pour réussir à se faire élire contre le peuple français. Ca s’appelle comment ça ? Ils en ont fusillé pour 10 fois moins que ça

joseph d arimathie

ca reviendra peut etre ?question de lois ….

JEAN

Çà fait longtemps que la Seine-Saint-Denis est un gouffre à pognon, un puits sans fond sans aucun espoir d’efficacité, un professeur a dit – Je fais mon cour que les élèves écoutent ou pas ce n’est pas mon problème – je m’en souviens car ça m’a fait beaucoup rire, c’est le conseil que les profs donnent aux nouveaux d’ailleurs ne pas chercher la bagarre, et comme le gouvernement s’en fout tout va bien, l’essentiel pour lui c’est de dire qu’il y a des classes et des profs, ces 10 000 € sont bien la preuve que l’échec est total, mais franchement si j’étais prof même pour cette somme je n’irais pas, apprendre à lire et à écrire à des primates c’est vraiment trop compliqué

wika

@Jean, vous n’iriez pas, mais cette prime va peut-être attirer des profs de nationalité islamo-compatible qui enseigneront de façon islamo-ciblée, ce qui accentuera la ghettoïsation.

Thierry Michaud-Nérard

Il semble que vous ayez déjà raison !

nitiobriges

10000 euros dans un processus scolaire.sur cinq ans, le micron peut se payer autant de putes qu’il ne le désire.pourquoi 10000 euros dans le 93 et pas dans la creuse.parce qu’il sait que le 93 est remplies de merdessas,et que personne doué d’esprit ne veuille allez dans ce merdier. sa part de prime merdique,ne pouvant se payer un avocat, ou succédamment hérité d’une forte prise en charge par les canailles hétéroclites du 93ce même département devient par enchantement,une théocratie muslim.je ne veux pas d’une guerre civile ;mais on se rapproche de l’hypothèse de celle ci.

Marc Larapède

Les élections municipales approchent, et La REM a besoin des voix musulmanes de la Seine Saint Denis.

patphil

c’est normal qu’il arrose les gens qui votent pour lui, non?
les gaulois réfractaires, les chrétiens, les travailleurs pauvres, les agriculteurs et autres oubliés ne devraient pas oublier de voter !