Macron-Trump-May-Merkel : un quarteron de nullités ?

Deux ménopausées élues dans une gloire ineffable, un ingénu pubère et un schizophrène hollywoodien, voilà de quoi est aujourd’hui composé l’Occident. Et à n’en pas douter, ce quarteron ne brille pas par le débordement de son intelligence. On en mesurera l’étendue dans le geste napoléonien et combien courageux du président Macron refusant de visiter le stand russe au Salon du livre. Voilà une vraie contre-attaque digne de celle de Galliéni avec la bataille de la Marne. Le voilà le génie français retrouvé, avec son panache, sa grandeur mondiale, son cocorico strident qui fait trembler de peur de Buenos-Aires à Pékin. La France est la protectrice des droits de l’Homme, de la liberté d’expression, la France a inventé la démocratie. C’est bien connu. Elle en est la professeuse comme on le dit à la mode d’aujourd’hui. Elle en est la gardienne intrépide … ou plutôt, elle est le méchant Cerbère qui, avec ses trois têtes, empêche aujourd’hui à ses propres enfants, justement, de s’exprimer, elle n’aspire qu’à vouloir de toute sa hargne si franchouillarde  à les mettre en prison, qu’à sucer leur sang en leur réclamant toujours plus d’argent qu’elle va ensuite déposer, fière de surcroît, aux pieds de ceux qui n’aspirent qu’à les lui enlever, à les réduire en esclaves. Au secours ! Elle est devenue folle. Elle est infanticide, assassin de sa propre chair.

Eh bien, détrompez-vous !!! Nos deux couples échangistes de la démocratie, – puisque c’est d’eux dont on parle – Macron/Merkel et Trump/May (que les féministes me pardonnent, je mets les mâles en tête) sont d’une intelligence supérieure. Mais comme ils sont, chacun le sait, des gens modestes, ils ne veulent pas la montrer. Et s’ils ne veulent pas la montrer, c’est parce qu’elle s’inscrit dans une stratégie hors du commun. Ils ont appris les leçons de Machiavel : ils ont décidé d’être renards plutôt que lions. Attaquer de face, cela l’aurait foutu mal. Et et en douce, ça paye beaucoup plus.

Vous ne comprenez vraiment pas où je veux en venir. Je ne suis pas surpris. Bon, je m’explique. D’abord, nos quatre partouzeurs sont des gens qui voient très loin dans l’avenir. Il y a belle lurette qu’ils ont compris, – car ils en ont une connaissance exhaustive, ils ont des experts hors pairs qui les éclairent, ils en reconnaissent chaque jours les dégâts – que l’islam était un fléau et que s’ils voulaient s’en défaire, il fallait être malin. Mais ils savent également les malheureux, surtout les mâles, eh bien mon Dieu, qu’ils n’ont pas vraiment quelque chose dans le pantalon, comme le disent tous les malintentionnés qui rigolent (d’autres pleurent) d’eux.

Alors, ils se sont dits, futés comme ils sont, qu’un mâle, un vrai de vrai, il y en avait un… et un qui, parce qu’il en a lui, pourrait bien faire à l’avenir tout le boulot à leur place, sans qu’ils se fatiguent, sans qu’ils se salissent. Vous avez tous compris, ce mâle hors du commun, c’est bien sûr Vladimir Vladimirovich Poutine. Seulement voilà, on a sa fierté de démocrates courageux, on ne peut pas aller le crier sur tous les toits. Et c’est là où leur intelligence est belle. Chapeaux bas, mesdames et messieurs. Ecoutez bien. Nous savons tous qu’ils ont une connaissance exhaustive de l’islam je viens de le dire, mais aussi, ils ont la même connaissance exhaustive … de l’âme russe, ouah ! Et ils se souviennent que les fous de Dieu, Poutine lui, il les a matés en Tchétchénie ; et qu’il a mis à la tête de cette région un gros chien-loup à lui Kadyrof.

Oui et alors ? Alors évidemment, il ne fallait surtout pas affaiblir Poutine dimanche aux élections présidentielles. Et le mieux pour cela, eh bien ce fut, la semaine précédente, de monter en épingle cette histoire d’espion russe empoisonné sur le sol britannique, puis ensuite, d’injurier la Russie, d’accabler encore de sanctions ce si mauvais élève de la démocratie car comme cela, il allait être certain (comme le premier théorème de mathématique), que le peuple russe qui aime tant son pays, dans sa très grande majorité, allait se ranger derrière le grand mâle dominant. Pari gagné sur toute la ligne : 76,67 % de Russes ont reconduit Vladimir Vladimirovich Poutine à la tête de ce pays qui est un gros ours redoutable.

Mon Dieu ! On en a de la chance d’avoir des dirigeants si intelligents !

Philippe ARNON

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. Je suis désolé, je ne considère pas Mr trump comme une nullité. Si on en avait un comme ça , la FRANCE aurait beaucoup à gagner. Même si quelque fois il s’énerve ou dérape un peu. on ne peut pas tout avoir…

  2. Je ne vois pas ce que Monsieur Trump vient faire dans ce « quarteron de nullités » ! Pour moi, il n’y a qu’un TRIO de nullités et vous auriez pu éviter de vous ridiculiser en amalgamant Trump à ce trio infernal pourri…

    • Monsieur Arnon, vous devriez en effet retirer la photo de Donald Trump du tableau et mettre la votre, ce serait plus vrassemblable.

  3. analyse faible, mettre dans le meme panier Trump et les autres vermines est ridicule. Vous vous tirez une balle dans le pied en crachant sur Donald Trump.

    • Trump n’agit pas comme il veut, il est ligoté par l’Etat profond qui cherche à le déstabiliser à chaque instant par les médias, formidable outil de propagande et non d’information; En retour Trump joue l’effet de surprise pour agir, (& échapper à ces serpents); Vous n’avez rien compris,Trump est à part, il ne peut se libérer totalement, donc il fait des choix. Bcp l’ont compris ici,

  4. Un peu puant, déplacé et hors-sujet, le terme « ménopausée »… En outre, mon cher Philippe ARNON, sachez que quarteron signifie « le quart de cent », et donc 25. Ne soyez pas triste, un très grand, le général de GAULLE, pourtant éminemment littéraire (lui) avait fait la même erreur. (Un quarteron de généraux…) Cordialement.

  5. On croirait du Pagnol ! « Tu me fends le coeur ! »… Mais c’est bien une partie de cartes !
    Deux Nationalistes contre un Mondialiste et un arbre de May, bien huilé !
    Qui sera César ? Monsieur « Brun » est tout désigné !
    « Chauffe Marcel » Pagnol !

  6. Vous êtes un bon , vous !!! mais je sortirai Trump de votre équation. Il est loin d’être parfait mais d’après certains correspondants, il semblerait que TRUMP avec sa grande G…..e obtient de bons résultats . Maintenant taxer l’acier européen n’est pas sympa je vous l’accorde. Je lui envoie dès maintenant un message dans ce sens.

  7. Philippe ARNON tu fais un amalgame puant de collabo !

    En incluant TRUMP aux deux ordures avérées, que sont la macronette des merdia et la mère kel, en y ajoutant la très déroutante MAY, et surtout en les qualifiant comme tu le fais, tu révèles ta gueule hideuse de collabo.

    Tu as le droit de ne pas aimer TRUMP, mais de là à le mettre dans la même poubelle que les autres, tu tombes ton masque d’ordure.

    Tu n’as rien à fiche parmi ceux qui dénonce l’invasion des déchets musulmans en francekipu en particulier et l’hégémonisme musulman en général.

  8. Personnellement je ne mets pas Trump dans le même sac que les autres, mondialistes acharnés et déterminés à anéantir leurs nations séculaires respectives. Certes Trump pourrait être davantage pro-Poutine mais avec l’enquête de collusion avec la Russie qui le menace d’empeachment, on peut comprendre sa prudence. Sa politique étrangère peut être déroutante, dont ses livraisons d’armes à l’Arabie saoudite qui bombarde le Yemen depuis des années, donc bien avant son arrivée au pouvoir sans que Obama ait tenté quoi que ce soit à notre connaissance pour mettre fin à cette guerre pas plus que les medias si humanistes à les en croire quand il s’agit de la Syrie n’ont jugé bon d’en faire un sujet d’ information. J’estime que Trump est le mâle dominant de l’Occident, bien plus que baby Macron.

  9. Après avoir accablé les Le Pen, voici que RL fait dans le Trump bashing ?
    Mais on croit rêver ?!

  10. Je ne savais pas qu’être « ménopausée » posait un problème, à part pour mettre au monde un enfant, mais ce n’est pas ce qu’on leur demande. On pourrait même dire qu’au moins ce sont des femmes qui ne laissent plus mener par leurs fluctuations hormonales. Et, franchement, il y a actuellement à des postes clés des femmes non ménopausées qui ne sont pas particulièrement géniales. Non, vraiment, je pense que les femmes que vous citez n’auraient pas fait l’affaire, même quand elles avaient encore leurs règles. C’est idiot ce que vous dites.

    • Décidément, je ne comprends toujours pas pourquoi des déchets collabos polluent impunément les commentaires de RL.

  11. Trump a le mérite de vouloir redresser l’Améroqie aux mains de l’Establishment. Poutine, lui rétablit la Russie à un haut niveau international. Les deux sont pour le respect de leurs pays. May, Macron et Merkel se sont vendus, nous ont vendu à l’Islam. De très sérieuses différences à ne pas négliger.

  12. Pfff.. !!
    Trump n’a rien à voir ni à faire avec les trois autres « M » merkel, may, macron, pitoyables follasses islamo-merdiques !
    Cela vous aura échappé…….

    • Bien d’accord. Et je n’ai pas apprécié ce mépris très machiste des femmes du seul fait qu’elles soient ménopausées. Comme si ces deux-là étaient meilleures politiques quand elles ne l’étaient pas. ça m’étonnerait bien. Et comme si les non ménopausées étaient meilleures. Nous avons pourtant la preuve que ce n’est absolument pas le cas. Cela ne change rien, quand on est conne, on est conne, ménopausée ou non.

  13. Mr Arnon, il y a un intrus dans votre quarteron. C’est le seul qui défend son pays. Réfléchissez, allez, vous devriez finir par trouver.

  14. Je pense que votre cerveau est aussi compliqué que celui de Jean Robin et ce n’est pas en compliquant que l’on résoud les problèmes

  15. La plus grande réussite de Macron ( chapeau l’ artiste ) est d’ avoir réussi à faire oublier qu’ il fut ministre de Hollande . Ce dernier voulait l’ utiliser comme un missile afin de faire exploser Valls en plein vol .
    Belle réussite de Mimolette 1er qui mérita bien ici son sobriquet de  » plus pitoyable président de la Vème  » . Le missile était tellement bien téléguidé par ce génie politique qu’ il a fait exploser cible et lanceur à la fois .
    Hormis sa belle aisance à s’ exprimer en public , Macron est la copie conforme de Hollande sur le plan des idées ; soixante huitard attardé , bonimenteur lèche babouches , servile devant la clique LGBT et par dessus tout laquais de l’ oligarchie financière mondialiste .

  16. En fait, on a les dirigeants qu’on mérite.

    Ces quatre merdes sont le miroir dans lequel les peuples qui les ont élues peuvent se regarder. Des élus à l’image de leurs électeurs.

    • C’est exactement cela. Sans oublier non plus que les élus sont eux-mêmes issus du peuple. Elus et électeurs = même merde.

    • Cher Eicher ,
      Trop de gens ignorent qu’ il est impossible de faire un monde parfait avec des individus imparfaits …. chacun , bien sûr , se voit parfait ; c’ est toujours l’ Autre qui est imparfait .

Les commentaires sont fermés.