Macron vantait Qwant pour surfer : déjà 20 millions d’euros engloutis

Publié le 7 juin 2020 - par - 14 commentaires - 1 159 vues

Le moteur de recherche officiel de l’administration, obligatoirement installé sur tous les ordinateurs de l’État, était le projet chéri du ministre de l’Économie de Hollande, un certain Emmanuel Macron. Il s’avère non seulement que cet outil du web est un retentissant fiasco, mais qu’il apporte sur un plateau nos données nationales à l’Américain Microsoft, ce qui n’a pas empêché le secrétaire d’État Cédric O d’imposer, en janvier dernier, la généralisation de QWANT sur les postes informatiques de l’administration publique, malgré un audit secret et accablant de la Direction interministérielle du numérique (DINUM), de l’ANSSI et du ministère des Armées.

Là, l’affaire se corse sérieusement en matière de défense nationale, mais la Grande muette sait toujours se taire en matière de haute trahison des politicards*. Le Média, qui a longuement enquêté révèle que : « En réalité, au cœur de l’État, le dossier Qwant est devenu si sensible que chacun tente aujourd’hui, par tous les moyens, de se dédouaner de ses propres responsabilités. Un vrai changement. Car ces dernières années, la Macronie s’est particulièrement investie pour soutenir cette société ». En somme, un nouveau pavé jeté dans le marigot de Macron traître à la nation : Henri de Lesquen : Macron est passible de haute trahison  https://ripostelaique.com/henri-de-lesquen-macron-est-passible-de-haute-trahison.html

Des potes à Macron à l’origine du scandale

Fondé en 2011 par les affairistes Jean-Manuel Rozan, Éric Léandri et Patrick Constant, ce moteur de recherche « à la française » devait être le Google français.

Du nom de QWANT, il était la vitrine de celui qui briguait secrètement la présidentielle, avec un futur discours encensant la French Tech. En dialecte macroniste, traduisez : des produits techniques issus de start-up pour une nation souveraine (sic). Au passage, signalons que l’un des fondateurs de QWANT, Jean-Manuel Rozan, clame haut et fort la réélection triomphale de Macron en 2022 (Macron maillot jaune. Coup de gueule, 2019. « Le choix n’est plus désormais entre socialisme et libéralisme, auxquels plus personne ne croit, mais entre populisme et “macronisme »).

Présenté comme LE moteur éthique par une start-up niçoise et financé par la Caisse des dépôts et consignations, les concepteurs de QWANT ambitionnaient l’efficacité mêlée au respect de la vie privée des internautes. Bref, une réussite à la française, pas comme celle du feu Minitel figé devant l’essor que devait prendre l’internet grand public. On allait donc voir ce que l’on allait voir et mater les gros de la Silicon Valley. Tout le service public était mobilisé ; des médiathèques dispensaient des formations gratuites pour en faire la promotion auprès du grand public.

Mais patatras ! Aux recherches pianotées, les résultats tombés, pas toujours avec célérité d’ailleurs, provenaient massivement de Bing (jusqu’à 75 %). C’est-à-dire le moteur de recherche de Microsoft (du génial cofondateur Bill Gates, devenu par la suite le vaccineur fou (1).

Ce qui est fou aussi, c’est que dans l’administration française, tout finit chez les serveurs de Microsoft

Et pourtant l’ANSSI, qui est à la souveraineté nationale informatique ce qu’est FRONTEX à l’immigration-invasion, est censée veiller au grain : https://www.ssi.gouv.fr/presse/communiques-de-presse/

Pendant que l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information perd actuellement beaucoup de temps pour faire avaler au grand public l’appli StopCovid, (2), sous le fallacieux prétexte de la lutte contre le Coronavirus, les données confidentielles et individualisées iront alimenter une plateforme nationale qui s’appelle le Health Data Hub sur les serveurs de Microsoft. Chacun pourra faire le rapprochement avec les nouveaux docteurs concentrationnaires de la mondialisation qui ambitionnent de vacciner et de pucer des milliards d’individus : Le gouvernement va piller les données médicales confidentielles des Français https://ripostelaique.com/le-gouvernement-va-piller-les-donnees-medicales-confidentielles-des-francais.html

Un index pas à jour sur les blocs d’information gouvernementaux et ceux dédiés aux actualités des réseaux sociaux 

Là ou Bing Microsoft propose 150 résultats, QWANT en offre 50 voire 10. Dans le domaine professionnel par exemple, faire de la RD (recherche et développement) avec aussi peu, relève de la farce.

 « les résultats émanant de l’index  de Qwant dataient (et datent encore aujourd’hui) majoritairement de l’été 2019, au mieux d’octobre dernier. Et alors que Qwant, du fait du Covid-19, tourne au ralenti, entre chômage partiel et télétravail, la requête coronavirus n’a, elle, toujours pas été mise à jour depuis le 16 mars dernier, veille du confinement…

Ce qui n’a donc pas empêché le secrétaire d’État Cédric O d’annoncer, en janvier dernier, la généralisation de Qwant sur les postes informatiques de l’administration publique… sans pour autant publier l’audit dans son intégralité, comme il s’y était pourtant engagé, déplore notre confrère. »

On continue quand même la gabegie et pour remplacer Léandri, la Caisse des dépôts a choisi l’ancien directeur général adjoint, Jean-Claude Ghinozzi, un ancien cadre de… Microsoft 

La supercherie qui explose, elle aussi impunément, les premiers millions d’euros publics des routes solaires de Ségolène Royal (https://ripostelaique.com/la-route-solaire-de-segolene-royal-deja-un-fiasco-de-5-millions-deuros.html), ne freine nullement les ardeurs des réseaux macronistes.

« Qwant garde à ce titre toute la confiance de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), bras financier des pouvoirs publics, détenant aujourd’hui 20 % de l’entreprise, qui a investi depuis 2017 plus de 20 millions d’euros dans le projet, et qui compte réinvestir prochainement. »

« Pour autant, “ce nouvel engagement de la CDC est assorti d’une véritable reprise en main de l’entreprise, qui ressemble à une mise sous tutelle”. Qwant s’est ainsi doté depuis janvier d’un “conseil de gouvernance” présidé par Antoine Troesch, directeur de l’investissement de la Banque des Territoires, l’une des directions de la CDC. »

« L’enquête, qui revient au long cours sur les nombreux soutiens dont Qwant a bénéficié de la part de proches et de soutiens d’Emmanuel Macron, révèle également que la start-up va devoir déménager de ses locaux situés dans le 16e arrondissement, juste à côté du palace parisien le Saint James (où les fondateurs de Qwant avaient leurs habitudes), loués 100 000 euros par mois. La CDC aurait en effet « donné l’ordre » à Jean-Claude Ghinozzi, son nouveau PDG venu de Microsoft, d’y mettre un terme. Le prochain déménagement serait d’ores et déjà acté.

Contacté par Le Média, le cabinet de Cédric O n’a pas donné suite à ses demandes d’explications, non plus que les cofondateurs de Qwant (et toujours actionnaires) Patrick Constant, Éric Léandri et Jean-Manuel Rozan. »

Pour rappel, la nouvelle direction s’était aussi refusée à tout commentaire concernant notre dernière enquête… », intégralité des propos sur : https://www.nextinpact.com/news/108986-six-ans-apres-son-lancement-qwant-netait-quun-prototype-selon-dinum.htm

  1. PDG de QWANT, Éric Léandri a développé un moteur de recherche qui respecte les données personnelles des utilisateurs

https://www.youtube.com/watch?v=YwlZ1Adg3MY

QWANT : les déboires du “Google français”

https://www.youtube.com/watch?v=kynP5LOFApE

QWANT :  les dessous cachés de la start-up nation. « c’est prendre les gens pour des truffes »

Le journaliste Marc Endeweld a publié une enquête (dans Le Média). Il épingle les  soutiens macronistes de QWANT. Il y révèle que la Direction interministérielle du numérique estimait dans son audit que le moteur de recherche « souffre de plusieurs limitations :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=tOb7g9bXDzM&feature=emb_logo

Le moteur de recherche Qwant Junior adopté par l’Éducation nationale

https://www.youtube.com/watch?v=4xG4nVoEdUI

Le premier moteur de recherche européen Qwant s’installe à Cannes

https://www.youtube.com/watch?v=SVTWOKrzQh8

Qwant Mobile 

https://www.youtube.com/watch?v=xbkeJgvoCs8

* Ministère des Armées : Le PDG de Qwant s’exprime sur la préservation de la vie privée et des données personnelles sur internet lors du Forum innovation Défense 2018

https://www.youtube.com/watch?v=JiEvCD7gKsA

À propos de QWANT

https://www.nextinpact.com/news/108113-qwant-resultats-dates-limites-mais-repetes.htm

https://www.nextinpact.com/news/108108-qwant-fait-condamner-concurrent-pour-denigrement.htm

(1) L’offensive contre le vaccineur fou Bill Gates prend de l’ampleur

Publié le 18 mai 2020 par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/loffensive-contre-le-vaccineur-fou-bill-gates-prend-de-lampleur.html

Vacciner et pucer : Bill Gates accusé de crimes contre l’humanité

Publié le 24 avril 2020 par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/vacciner-et-pucer-bill-gates-accuse-de-crimes-contre-lhumanite.html

(2) La Quadrature du Net appelle les Français à rejeter l’appli StopCovid

Publié le 17 avril 2020  par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/la-quadrature-du-net-appelle-les-francais-a-rejeter-lappli-stopcovid.html

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
adrien

Quel moteur de recherche installer alors ? J’ai Qwant, qui d’une part est très lent, et d’autre part ne trouve rien. Google est largement plus pertinent . Mais j’ai pas confiance en google. …

saurer

Le moteur de recherche français QWANT ? ah oui ! la machine à vapeur de Cugnot ! …

La_Soupape

Nan Môssieur !
De Denis Papin !

Amandinelonchamp

J’ai utilisé Qwant pendant quelques mois et j’avais parfois des interruptions de fonctionnement, je l’ai abandonné.👎🏻

lune bleue

finalement les Chinois ont bien pris la mesure des français – soit disant patriotes compris. Un peuple prêt à se vendre au plus offrant et ne sachant que dénigrer ses propres entreprises. La même chose avec les entreprises françaises produisant des masques, vous préférez les masques chinois. Alors ne venez plus parler de patriotisme, ce ne sont que des mots.

zéphyrin

je ne suis pas savant ni même sachant en matière informatique.
mes besoins de recherches sont minimes, et à 99,8 % j’ai la réponse par qwant. Donc pour ma petite personne ça marche bien…
Si vous avez un serveur français ou européen efficace à proposer, j’ l’essaierai volontiers.

Éric des Monteils

Faut être une grosse tache pour utiliser un navigateur patronné par l’état.
Il y en a qui aiment scier la branche sur laquelle ils sont assis.
Alors que ce n’est pas le choix qui manque.

zéphyrin

(rire) après réflexion, j’ai redécouvert les couleurs de quant avec un œil neuf…pas si étonnant que macron a applaudi son lancement (rire)

Joël

J’ai testé Qwant il y a quelques temps, je n’ai pas tenu 8 jours et je suis vite revenu à Google.
C’est comme comparer Amazon avec ses millions de références à une quincaillerie locale avec 3 vis et 2 boulons.

André LÉO

Tu l’as dit, bouffi!
Il vaut mieux être l’esclave d’un big brother richissime qu’être utilisateur d’une petite affaire nationale qui peut devenir grande … si la mondialisation lui prête vie.
Les GAFAMS dominent déjà le monde, en possédant la totalité de nos identités, de nos appartenance politiques, sexuelles, de nos goùts, de nos achats par C.B sans contact ou avec, enfin TOUT.

Stop ou encore…plus de domination de la finance mondialisée?

André LÉO

QWANT, c’est comme ALcatel, l’équipementier Latécoère, les P’tit’LU, les épices Ducros, et jusqu’au transporteur Dentressangle, dont on ne voit plus les camions sillonner les routes.
VENDUS…à l’étranger avec la complicité de l’impuissance publique!
QWANT plongera ou sera absorbé. Le carcan paperassier et inquisiteur de l’administration interdit aux Français-entreprenants, de se développer.
Pour faire un Google, ses bases de données planétaires , son “I.A qui contrôle déjà tout, il faut du fric, énormément de fric, pour en gagner mille fois plus. Avec l’argent des notaires, la caisse des dépôts peut donner quelques sous au démarrage, mais elle n’a pas vocation à devenir un french BLACK-ROCK!
ET les ÉNArques ministériels sont là pour l’en empêcher!

La_Soupape

Norbet a vendu pass’que son fils voulait pas reprendre.

C’était une très bonne boite…

FCC Cercle Légitimiste de France

Je suis rassuré avec ce retour aux bonnes habitudes pour les articles!

La_Soupape

Qwant, c’est une grosse daube ! Ultra lent et très désagréable à utiliser.
J’ai essayé et quand j’ai vu l’adresse, j’me suis dit y’a anguille sous roche !

Bon ben avec quick hallal, ça fait une merde de plus à l’actif de la caisse des dépôt (oirs) et cons-ignations, vive la Fronce !

Lire Aussi