Macron veut déjà faire taire Zemmour !

Si le site du CSA annonce qu’informer, protéger, réguler, sont ses trois missions essentielles, en fait, il sert d’abord à discriminer les adversaires du pouvoir et a tant d’autres visées bien-pensantes… telles qu’ainsi annoncées : « La lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité dans les médias audiovisuels comptent parmi les sujets essentiels pour le Conseil supérieur de l’audiovisuel. » Ce qui a le mérite de la limpidité.

Son président, Roch-Olivier Maistre, nommé en 2019 par Macron, est un énarque énarchique, façon Castex, aux ordres. Éric Zemmour, n’étant  ni assez bronzé ni une « chance pour la France », ne portant pas de bas résille, étant plus exactement très dérangeant, Manu a décidé de le faire taire et Roch-Olivier s’est exécuté.

Bien que Zemmour n’ait toujours pas déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de 2022, il a demandé aux médias de commencer à décompter son temps de parole quand il s’exprime « sur le débat politique national », dont il serait devenu « un acteur ».

Parler politique, c’est le métier de ce journaliste, le CSA veut donc l’empêcher de travailler et ne s’en cache même pas. Pour une parfaite équité, il convient donc désormais de décompter les éditos et entretiens des propagandistes télé et radio et de l’imputer à LaRem.

Léa Salamé, Jean-Michel Aphatie, Patrick Cohen, Élizabeth Martichoux, Jean-Jacques Bourdin, Apolline de Malherbe, Christophe Barbier, Anne-Sophie Lapix, Alba Ventura, Laurent Joffrin, Philippe Corbé, Ruth Elkrieff, Nicolas Domenach, Jean-Claude Dassier, Yves Calvi, Bruce Toussaint, Nicolas Demorand et des centaines d’autres, au service de la Macronie, doivent aussi être surveillés et chronométrés.

Le CSA va devoir recruter… car nous allons lui écrire par milliers.

https://www.csa.fr/Mes-services/Alerter-le-CSA-sur-un-programme/formulaire#/

L’on s’attendait tous à un tel scandale voire à bien d’autres.

Cela ne fait que confirmer que ce petit candidat insignifiant, dont tous les médias ne cessent de parler, embarrasse bien des adversaires et surtout, le dictateur Macron, lequel dispose probablement de sondages moins fallacieux que ceux dont on nous bombarde au quotidien…

Ce début de persécution nous conforte donc dans l’idée que Zemmour est un  candidat majeur. À la pensée d’un débat avec Éric, le salarié Manu doit faire des cauchemars. Pour poursuivre ses saccages mondialistes et numériques, il lui faut absolument Marine au second tour !

Ce n’est donc pas un hasard si le tribunal de Paris a reporté son énième procès pour provocation à la haine raciale au beau milieu de la campagne électorale… nous faisant ainsi découvrir que les clandestins mineurs isolés étaient devenus une race. La justice ne fait pas son job mais, comme un « pubeur » de base, invente de nouveaux concepts…

Comme l’a précisé son avocat, Olivier Pardo, Éric Zemmour a  aussi été relaxé par la cour d’appel de Paris. Il  était poursuivi pour injure et provocation à la haine après un discours contre l’islam et l’immigration, prononcé en 2019, lors d’un rassemblement politique parisien. Dans les motivations de son arrêt, la cour d’appel a jugé qu’« aucun des propos poursuivis ne vise l’ensemble des Africains, des immigrés ou des musulmans mais uniquement des fractions de ces groupes ».

« Il n’est nullement justifié de propos visant un groupe de personnes dans son ensemble en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, a ajouté la cour, d’où il suit que les infractions poursuivies ne sont pas constituées »« C’est une immense victoire », a réagi l’avocat du polémiste, accusant le parquet d’avoir « déformé » les propos de son client.

Cette décision a mis en rage les associations antiracistes qui s’étaient constituées parties civiles, demandant que le polémiste soit aussi déchu de ses droits civiques et politiques…

« Je suis sidérée, c’est une grosse déception » a ainsi réagi l’une des avocates de la Maison des potes, Ambre Benitez. « C’est une décision catastrophique pour le débat public, cela autorise tous les excès racistes » a renchéri maître Jérôme Karsenti, ajoutant que l’association se pourvoyait en cassation.

Zemmour en a vu bien d’autres, c’est un combatif qui triomphe toujours. Et pourquoi pas jusqu’à l’Élysée ?

Mitrophane Crapoussin

https://www.youtube.com/watch?v=5yxs3bI7ikQ

0
0

14 Commentaires

  1. soutien du porte parole de RN : monsieur zemmour doit se plier à la loi
    a t-il déclaré sur cnews !
    lui aussi a peur de Z

  2. bien naïf celui qui ne pensait pas qu’il fallait s’y attendre ! et ce n’est que le début des brimades – – il faut se souvenir de l’affaire fillon pour se rendre compte de ce qu’ils sont capables de faire – nous avons besoin de Z. en tant que chroniqueur unique en son genre, et il n’a rien à faire dans la galère électorale où il a tout à perdre et rien à gagner – les utopistes doivent finir de rêver

  3. Macron n’aurait même pas besoin de Zemmour pour se faire de l’ombre, son attitude de neuropathie y suffît largement.

  4. Hé oui, ce qui fait peur à macron, c’est que M. Zemmour est loin d’être un bouffon.
    Un débat entre 2 tours risque d’être bien plus ardu que le précédent.

  5. Eh bien moi je viens de copier coller la liste des ordures que vous nous avez communiqué et j’ai cliqué sur le lien du CSA pour les signaler. J’espère que nous serons nombreux à le faire.

  6. macron et LREM ne sont que gaz et flatulences…..bientot ils sévaporeront dans l’air,personne s’en appercevera et s’en sera fini de ce minable parti politique et des ces cons qui le compose.

    • On aimerait tellement, mais ne vous y fier pas ces gens là sont beaucoup plus toxiques et tenaces, car d’une puissance extrême (tous les merdias, institutions corrompues etc… entre leurs mains), que vous pouvez l’imaginer !

  7. La macronie n’a qu’un modèle en dehors de l’arabie séoudite: la Corée du nord.

Les commentaires sont fermés.