Macron veut désarmer les gens des campagnes pour leur imposer les migrants

Ça y est, la grande épuration a commencé.

Macron et son gouvernement ont décidé de désarmer les Français.

Mais pourquoi donc ? Et pourquoi maintenant ?

Tout le monde se souvient qu’il y a quelques semaines, Emmanuel Macron avait décidé qu’il devait y avoir une « transition démographique », et qu’en conséquence toutes les racailles islamisées et  l’immigration illégale devaient migrer vers les campagnes.

La ville bretonne de Callac sert à cette fin de laboratoire social.

Or, le gouvernement sait parfaitement que les armes à feu et notamment celle des chasseurs sont dans les campagnes et que, eu égard aux mœurs et habitudes un peu différentes de celles des citadins, il est probable qu’en cas de grabuge les campagnards soient (pour l’instant) un peu moins tolérants que les gens des villes, avec les sangliers, serpents et autres hyènes.

C’est pourquoi, afin de laisser nos braves gens de la campagne aussi démunis et castrés que les citadins face à la barbarie qui va leur tomber dessus, il convenait naturellement de les désarmer « à titre préventif ».

Le message est très clair : les gens de la campagne pourront se faire trucider, égorger, voler, torturer en toute tranquillité par ces nouveaux venus, ces « chances pour la France » que le monde nous envie et que toute la France apprécie.

La richesse va pleuvoir sur les campagnes.

Les bouseux, les ploucs, et ceux qui sont moins que rien ne pourront plus avoir de complexes face aux gens des villes.

Merci au Président Macron.

Elle est pas belle, la vie ?

Albert Nollet

image_pdfimage_print
18

9 Commentaires

  1. 36000 communes en France.A supposer 1 terroriste dans chacune d »elle qui provoque des troubles. Les forces de l’ordre feront quoi?

  2. Il faut vraiment être stupide pour se démunir du seul moyen de faire basculer l’ordre. Parce que oui on en est là, c’est plus possible de s’en remettre aux flics et aux pandores, tous soumis au pouvoir mondialiste et presque tous franc mac. La reprise en mains du pays passera par la force et donc par les armes. On sait bien que les votes sont manipulés par la dictature molle déguisée en apparente démocratie et il faudra que les salopards payent pour toutes leurs forfaitures. L’honneur des français sera lavé par le sang

  3. Le terme « immigration » est tellement devenu générique qu’on se laisse abuser s’en rendre compte. Exemple : si les migrants illégaux et les immigrants dits légaux de toutes origines (avec titres de séjours) qui sont rentrés dans notre pays depuis 20 ans, étaient arrivés sur une période de 2 ou 3 ans, on parlerait certainement d’invasion migratoire (non guerrière) mais massive. Si par un phénomène paradoxal c’était l’inverse, à savoir autant d’européens qui entreraient en Afrique, même sur 20 ans, tous les africains hurleraient à la re colonisation. Mais là, tout va bien ce n’est qu’une immigration progressive, de quelques centaines de milliers d’individus chaque année. Au final, le résultat sera catastrophique dans 35 ans, clivages comportementaux, conflits inter ethniques et religieux, effondrement des valeurs civiques occidentales, et transgressions constantes par les communautés, des règles, lois et codes issus de nos propres traditions.

  4. « pour leur imposer les migrants »….je vois dans le Sud Ouest où je me rends souvent, « ils « arrivent en masse sous couvert de « social » dans des villages pratiquement désert et ben…rien…

  5. ça il le fera mais la résistance aux transferts de population, là il va tomber sur un bec (et ongles contre)

    • patphil
      +10000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
      mak rond et ses guignols se font une fausse idée de la mentalité campagnarde (je suis Vendéen et entretien des liens tres sérrés avec ma famille en Vendée meme si je réside à Marseille pour le moment)

  6. Oui bien sûr, pour tous ces bourgeois urbains, grands, moyens et petits, il n’y a, à la cambrousse ou à la campagne, que des ploucs, des bouseux, des péquenots, des culs-terreux, des rustres incultes et mal dégrossis, ils en sont tous persuadés puisqu’ils n’en rencontrent jamais de ces énergumènes « exotiques », sauf au hasard d’une promenade champêtre ou parce qu’ils se sont trompés d’itinéraire et se sont perdus sur une petite route départementale où ils sont contraints de demander à un plouc le chemin pour rejoindre la nationale ou l’autoroute, comme dans le film « les vieux de la vieille » avec Jean Gabin, Noël Noël et Pierre Fresnay, un moment savoureux !

  7. Pour l’instant, cette menace en concerne que les armes non déclarées, comme les fusils de chasse du grand-père hérités d’avant les législations nouvelles des années 70 ou la foultitude d’armes de la résistance non rendues. Nul doute que ce qui suivra au premier prétexte covidoïde venu sera les armes légales. A ce moment, ceux qui les rendront mériteront ce qui pourra leur arriver. Il y a des façons légales de posséder des armes à feu, en plus du difficile permis de chasse. Renseignez vous. En cas de campagne de confiscation, il n’est pas difficile de prévoir une vague de cambriolages mystérieux. Pour eux non plus, ce n’est pas difficile à prévoir. Poutine, aux échecs ,a toujours plusieurs coups d’avance. C’est formateur et passionnant, les échecs.

Les commentaires sont fermés.