Macron veut le régime de spoliation universelle de la retraite par points


Le coup foireux de Macron contre les retraites exige un bref travail de réflexion critique. Il s’agit d’exposer d’une façon claire la mystification de la réforme des retraites à la sauce Macron foireuse telle qu’elle est, et de réfléchir au point de vue auquel Macron veut soumettre tous les Français.
Nous ne sommes pas partisan de la méthode collabo de BFM TV qui consiste à vouloir sans cesse justifier Macron. Nous avons renoncé à cette conception de la macronnerie vulgaire qui inspire la plupart des commentateurs des télés en continu et qui consiste à supposer un téléspectateur passif, ou même stupide, auquel il faut éviter tout effort de réflexion et présenter tous les faits arrangés à la sauce Macron. Les formules de Macron contre les retraites sont superficielles et ne donnent que fausse clarté.
Difficulté et obscurité de la mystification de la réforme des retraites à la sauce Macron contre clarté et facilité de la critique. La précision de la critique se suffit à elle-même. Après avoir relaté aussi clairement que possible pourquoi Macron a pris les opinions des experts de Bercy pour des « réalités », nous avons voulu employer un exemple « concret » pour éviter toute confusion. De même que nous avons dénoncé le scandale de la CSG avant la réforme des retraites, nous avons montré que chacune des constructions fiscalistes de Bercy est une manière d’abstraction qui a pour but de tromper les gens.
Raisonnons à partir d’un fait concret et à la manière dont ce fait concret a pu être manipulé par la propagande des milliardaires usurpateurs Démocrates américains. Dès l’élection de Hussein Obama, les milliardaires Démocrates américains ont plaidé publiquement, sur toutes les télés du pays, pour une augmentation franche de leurs impôts qu’ils jugeaient trop faibles après le mandat Républicain.
Ils ont aussitôt ajouté que ce ne serait sûrement pas suffisant et qu’il faudrait en conséquence augmenter « aussi » les impôts des classes moyennes plus nombreuses qui sont plus profitables à l’État.
Moins de 10 ans plus tard, ces multimilliardaires américains de gauche étaient toujours encore plus riches et les classes moyennes plus nombreuses toujours plus pauvres, qui ont voté Trump !
La même logique mensongère de gauche est claire en faisant la comparaison avec l’abstraction du coup foireux de Macron contre les retraites. Et nous pourrions citer encore beaucoup de faits foireux du même tonneau. Si nous voulons éviter des développements inutiles, il nous suffit de rappeler que les attaques de Macron contre les cheminots et le régime spécial de leurs retraites est une pure diversion.
En réalité, comme pour la CSG, Macron veut imposer le régime de spoliation universelle de la retraite par points « contre tous les retraités«  !!! L’imposture du système universel des retraites, c’est la réforme de l’universalisme progressiste imposé par la social-gauchocratie avant liquidation qui n’a rien à voir avec le progrès. Macron ne propose pas une plus grande égalité, ni une amélioration des retraites.
En 2019, François Fillon déclarait que la retraite par points, en plus de la non revalorisation et de la perte de pouvoir d’achat par le blocage des retraites, permet ce qu’aucun politicien n’avoue : « Ça permet de baisser chaque année la valeur des points et de diminuer le niveau des pensions. »
Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

20 Commentaires

  1. « Il s’agit d’exposer de façon claire la mystification…. » dites-vous…
    A voir le résultat, je doute que vous y connaissiez grand chose…

  2. Les bourgeois de gauche caviar et homards géants, sont ceux qui ont le plus à perdre. Vos milices blacks bloks ne vous seront d’aucun secours. J’ai hâte de voir vos gueule se faire extirper de vos immeuble Haussmannien à coup de cimeterre dans la tronche, et non plus à coups de crosse de KAR 98 comme les juifs en 40. Le résultat sera le même. « Ils » vont monter 4à4 vos escaliers de marbre, rassurez vous, vous les entendrez monter. Imbéciles ! vous pleurerez une fois de plus, qu’il n’y a plus personne pour vous protéger

  3. avant environ un an avant l’élection résidentielle,Henry gaynot avait dis, si macron est élu,ce sera le désastre,a ce moment là les mais il sera troFrançais découvriront qui est réellement macron mais il sera trop tard

  4. Ce système pourri de répartition profite bien aujourd’hui à quelques nantis, car si les cotisations obligatoires pouvaient êtres utile pour soulager la misère humaine en 1945, à cette époque il y avait au moins 6ou 7 actifs pour assurer les vieux jours à nos anciens, mais de nos jours, ce chiffre est tombé à 1 actif pour 2 retraité, et c’est là que le bat blesse!.
    Si depuis toutes ces décennies de laxisme politique on avait laissé les gens libres de cotiser là où ils en avaient envie, alors, aujourd’hui la question ne se poserait pas de la même façon!.

    • ah ah et qui crée le chomage de masse qui spolie le s retraités qui délocalise 2000 usines depuis 7 ans etc etc etc alors normal qu’il manque de s actifs abruti MEDEF ET GOUVERNEMENT COMPLICES COLLABOS SPOLIEURS

  5. Les français vont-ils enfin se rendre compte qu’ils sont en train de se faire dépouiller de tout ce qu’ils possèdent à commencer par leurs libertés fondamentales ?
    Le droit de propriété « inviolable et sacré » existe t’il encore ? Des think-tank prônent la spoliation des propriétaires immobiliers. Terrain qui ne leur appartiendra plus, loyers « fictifs » pour ceux qui ont fini de payer leur maison, (ils y viendrons un jour) squatteurs inexpulsables, absence de recours pour locataires « indélicats » etc…
    Nos économies mises sous surveillance : Retraits de cash plafonnés. Justification obligatoire d’un retrait, d’un don ou d’un virement. Droits de succession qui explosent.
    Epargner aujourd’hui devient de l’héroïsme.

  6. Comment les français ne se rendent-ils pas compte de la catastrophe qui leur tombe dessus ? Comment se fait-il que la jeunesse qui va en prendre plein la tête quand ce sera à son tour de prendre la retraite ne se mobilise-t-elle pas ? Comme depuis cinquante ans au moins les citoyens français se lamenteront sur les duperies du nouveau pouvoir qu’ils auront élu

    • LES JEUNES ROUPILLENT completement bouffés par le virus smartphone le réveil sera dur tres dur

  7. firce est de constater que le soi-disant regime universel a du plomb dans l’ aile et redevient une addition de régimes
    mais sans toucher à ceux qui sont des boulets comme Sncf Ratp, Edf

  8. S’il n’y avait que les retraites, voici ce qui arrive à la fin du mois sous omerta totale des médias :
    https://www.dreuz.info/2020/01/15/appauvrissement-generalise-vous-allez-decouvrir-au-1er-fevrier-la-loi-ega/
    Cette loi grèvera le pouvoir d’achat moyen des Français avec une augmentation des prix des produits de consommation courante de 6% au moins.
    Au total, 500 à 800 produits sont concernés par cette loi dans les supermarchés, et hypermarchés et vont tous augmenter à terme d’environ 6 à 7%.

  9. énieme attaque contre les pauvres et les classes moyennes française
    mais les gueux vont ils continuer à s’abstenir et donc laisser les bobos au pouvoir?

  10. Il veut aussi spolier les propriétaires qui ne seront propriétaires sue du bâti et ils devront s’acquitter d’un loyer de leur terrain. Au bout de 99 ans le terrain sera propriété de l’État.

  11. E. Macron veut que la retraite au minimum contributif soit portée à 1.000 euros. Celle ci étant actuellement au taux plein à 62 ans avec 120 trimestres validés, (à condition d’avoir des ressources limitées), de 702,55 euros. Il faut donc rajouter 300 euros pour que le retraité ait 1.000 euros. Combien dans ce cas y auront droit ? Quel cout exact ? Et que vont dire ceux qui ont travaillé normalement pour 1.000 euros de retraite à coups de trimestres ( ou de points) supplémentaires ? Pourquoi n’auront-ils pas 300 euros de bonus eux aussi ? Où est l’égalité ?
    https://www.aide-sociale.fr/retraite-minimum-contributif/

    • des gens qui n’auront pas ou peu voire même jamais cotiser auront 80% de la retraite de certains qui se seront levés tot pour aller bosser!
      à quoi ça sert donc de bosser pour quelques euros de plus?

      • C’est tout le problème du socialisme et la cause du découragement insidieux de notre société. Imposer la « charité » à travers l’anonymat de l’Etat, tue toute envie d’aider les autres, et aboutit à l’individualité forcenée. « Rien à foutre, ce n’est pas mon problème » « chacun sa merde », c’est le résultat du socialisme qui a pourri tous les partis, y compris à droite. L’enfer soviétique n’en était que la caricature. J’ai ri en entendant hier le sociologue J. Viard indiquer que les retraites par répartition actuelle dataient de 1941 et non de 1945 !

  12. Tout ceux qui défilent ont voté pour choupi !!! et les syndicats des flics qui les tabassent ont appellé a voter choupi ….Ils galerent sans métro et sans RER « merci choupi ont revotera pour toi en 2022

Les commentaires sont fermés.