Macron veut nous voler l’élection 2022 avec ses machines à voter

Eric Zemmour, qui bouscule l’establishment et qui ne traîne aucune casserole, peut-il être victime d’une machination politique ou d’une fraude électorale ? Inutile de bêler au complotisme, car il est permis de s’interroger. Tout le système en place rêve de le torpiller.

La menace d’inéligibilité et la fraude électorale sont deux dangers qu’il serait bien naïf d’écarter. La crise sanitaire serait prétexte à instaurer le vote électronique ou le vote par correspondance, ce qui ouvrirait un boulevard pour la fraude.

Et faudra-t-il un passe sanitaire pour aller voter ? Risque d’entourloupe dit Zemmour.

Fabien Roussel veut durcir la loi Gayssot pour rendre inéligible les candidats condamnés pour racisme. Dans son viseur, Zemmour. Ce bon démocrate qui pèse 2% a lancé une procédure parlementaire qui sera examinée début décembre. A suivre…

En 2017, François Fillon a été victime d’une machination médiatico-judiciaire qui l’a littéralement broyé, alors que son élection était jugée « imperdable » par la droite.

En 2016, en Autriche, Norbert Hofer, candidat du FPÖ, le RN autrichien, largement en tête avec 80% des bulletins dépouillés, perdait l’élection présidentielle avec les bulletins par correspondance, cette porte ouverte à toutes les magouilles.

En 2020, c’est Donald Trump qui s’est fait voler sa victoire, à la suite d’une fraude massive, suivie de centaines de plaintes auxquelles aucun juge n’a voulu donner suite, y compris les juges républicains de la Cour Suprême des Etats-Unis. Assez ahurissant !

Cette fraude a notamment été possible en truquant les machines à voter Dominion, qui basculaient automatiquement certains votes en faveur de Trump chez le candidat Biden. On estime à huit millions de voix ces transferts qui ont fait basculer l’élection. 

Le soir du vote, Trump était largement gagnant, prêt à fêter sa victoire, quand il a annoncé l’arrêt du  dépouillement dans certains Etats clés. On connait la suite, l’élection fut pipée et la fraude enterrée au niveau planétaire. Les mondialistes anti-Trump avaient gagné.

Tous ceux qui ont dénoncé la fraude ont évidemment été traités de complotistes. Mais s’il n’y a pas eu de fraude, pourquoi aucun juge n’a voulu instruire les plaintes, afin de démontrer que l’élection était parfaitement juste et équitable ? Leur obstruction systématique est bien une preuve de fraude.

Ces trois exemples récents, montrent que les machinations politiques et la fraude électorale sont bien des réalités, y compris dans les démocraties occidentales, soi-disant modèles de justice.

Le vote par anticipation à l’aide de machines à voter, voulu par Macron pour 2022, est un véritable danger pour la démocratie, un passeport pour la fraude électorale de masse.

https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/vrai-ou-fake-le-vote-par-anticipation-a-l-aide-de-machines-a-voter-facilite-t-il-la-fraude-electorale_4300337.html

Des études américaines ont démontré que la fraude électorale électronique était possible. En France, si des anomalies sont constatées, aucune fraude n’a été rapportée. Le système pâtit toutefois d’un manque de transparence.

Je reprends en quasi-totalité le texte du lien ci-dessus :

« La manœuvre a provoqué un tollé. Le gouvernement a déposé un amendement au Sénat mardi 16 février, afin d’introduire le vote par anticipation pour la présidentielle de 2022. Le texte proposait que ce vote ait lieu la semaine précédant le scrutin, à une date fixée par décret. Les électeurs se rendraient alors dans certains bureaux de vote de certaines communes, dont la liste aurait été arrêtée par le ministre de l’Intérieur, pour voter par anticipation sur des machines.« 

« Cette proposition a attiré les foudres des politiques de tous bords, y compris au sein de la majorité présidentielle. Un argument lui a été opposé, par l’extrême droite en particulier. 

“Les machines à voter − a fortiori par anticipation − sont un des moyens connus pour truquer les résultats électoraux”, a affirmé François Asselineau, le président de l’UPR. 

“Quel besoin de faire ça sinon frauder ?” a renchéri le chef de file des Patriotes, Florian Philippot.

Pour Nicolas Dupont-Aignan, le patron de Debout la France, cela ne fait aucun doute : « Emmanuel Macron veut nous voler l’élection présidentielle. (…) Notre démocratie est en danger de mort !”

L’amendement a été massivement rejeté par les sénateurs, mercredi 17 février, en commission, mais les accusations demeurent.

Des risques de fraude pas avérés, ose dire le ministère de l’Intérieur.

Les machines à voter ont été introduites en France en 2002, mais elles font l’objet d’un moratoire, qui empêche de nouvelles communes d’y recourir, depuis 2007. Lors de la présidentielle et des législatives de 2017, seules 66 communes les utilisaient encore.

Le ministère de l’Intérieur assure que “les risques de fraude ou de défaillance n’ont jamais été avérés sur les anciens modèles de machines à voter (toujours utilisés)”.

Beauvau fait valoir que les appareils “ne sont reliés à aucun réseau”. Les machines de vote “ne possèdent aucun mode de communication filaire ou sans fil” et “ne sont pas non plus reliées entre elles”. Elles sont donc “totalement hermétiques aux intrusions à distance”. L’Intérieur garantit aussi qu’“un système contrôle l’intégrité du code exécuté” et “empêche” son piratage par clé USB ou carte mémoire, par exemple.

Pour le ministère, “un accès physique” à la machine – « une intervention lourde sur le matériel » − serait “la seule façon” de la “détourner” de son bon fonctionnement. Beauvau précise que des “scellés” sont posés sur les appareils pour s’assurer qu’ils n’ont pas été ouverts entre le moment de leur configuration pour l’élection et le jour du vote. Dans les communes équipées, les maires doivent s’assurer que le stockage de leurs machines à voter est sécurisé entre les scrutins. Lorsque celles-ci sont manipulées, elles doivent l’être par deux personnes au moins. Ces manipulations doivent être retranscrites dans un livret et les scellés doivent être posés, comme l’indique une circulaire diffusée à l’occasion du premier tour des municipales de mars 2020.

Mais en 2017, le ministère de l’Intérieur n’était pas aussi affirmatif

En 2017,  la place Beauvau reconnaissait un “niveau élevé de risque cyber”exposant les élections à des cyberattaques, à cause de l’obsolescence des machines, mais aussi parce que leur paramétrage avant le scrutin impliquait une intervention humaine potentiellement dangereuse.

“Des preuves de fraudes, il n’y en a pas, parce qu’on ne peut pas les voir”, balaie d’emblée Chantal Enguehard, maîtresse de conférences au département d’informatique à l’université de Nantes. L’informaticienne dénonce un système de vote “totalement opaque”.

Elle illustre son propos : “Imaginez une élection avec des bulletins papier et une urne. Le soir, vous voyez arriver des employés d’une entreprise privée qui partent avec l’urne, qui s’enferment dans une pièce et vous disent : « Attendez une heure et on vous donne les résultats. »  Pour l’universitaire, “c’est exactement ce qui se passe avec les machines à voter : le dépouillement n’est plus public”.

“Personne ne peut savoir ce qui s’est passé dans l’ordinateur de vote pendant son utilisation : ni les électeurs, ni les membres du bureau de vote, ni la puissance publique.”

Si elle ne dispose pas de preuves de fraude, Chantal Enguehard assure que la liste des incidents techniques liés au vote électronique est “longue comme le bras”.

L’ Observatoire du vote, qui produit depuis 2007 un rapport par élection, note une anomalie constante : à chaque scrutin, il y a un écart entre les votes exprimés et les émargements. Cette différence est en moyenne trois à cinq fois plus importante dans les bureaux où des ordinateurs de vote sont installés.

L’informaticienne dresse un autre constat, dans une synthèse publiée par la revue scientifique Interstices, en 2017 : lorsque des machines de vote sont utilisées, les bulletins blancs sont deux fois plus nombreux en moyenne. Elle émet plusieurs hypothèses pour l’expliquer. L’option “vote blanc” est peut-être plus explicite ou bien les électeurs ont du mal à se servir de l’outil et votent blanc par défaut. Peut-être doutent-ils du secret de leur vote électronique ? Ou peut-être que la machine transforme leur vote… En tout cas, rien ne peut prouver que ces anomalies soient dues à des manipulations volontaires du vote électronique.

Une fraude possible démontrée par piratage

Aux Etats-Unis, des chercheurs ont démontré que la fraude était possible. Des scientifiques de l’université de Princeton ont réussi à pirater un ordinateur de vote en une minute, selon une étude (PDF en anglais) publiée en 2006. En 2018, des universitaires de Berkeley ont, eux, analysé les résultats d’une élection locale en Géorgie.

Leur étude a montré que des bulletins de vote n’avaient pas été enregistrés par les machines. Cette anomalie était en outre plus fréquente dans les bureaux de vote comptant une plus forte proportion d’électeurs afro-américains. Selon les chercheurs, ces bizarreries ne pouvaient raisonnablement pas être attribuées au hasard.

“Sécuriser le vote sur des machines et sur internet, c’est extrêmement difficile”, reconnaît Pierrick Gaudry, chercheur au CNRS rattaché au Loria, le laboratoire de recherche en informatique de l’université de Nancy. Il faut en effet parvenir à concilier deux objectifs. “En tant qu’électeur, il faut que personne ne connaisse mon vote, mais il faut aussi que je sois convaincu que mon vote a bien été pris en compte et qu’il n’y a pas eu de manipulation”, résume-t-il.

“C’est vraiment difficile d’avoir le même type de garanties avec le vote électronique que celles qu’on a avec le vote à l’urne, extrêmement robuste et d’excellente réputation, tel qu’on le pratique en France.”

Comment résoudre ce casse-tête ? « Aux Etats-Unis, où ces machines sont énormément utilisées, ils ont recours à des méthodes annexes pour avoir des garanties, explique Pierrick Gaudry. De plus en plus, les machines vont imprimer un bulletin papier qui va être mis dans une urne. » La cryptographie pourrait aussi aider les électeurs à avoir confiance dans ce vote électronique. “Chaque électeur, au moment où il vote, récupérerait un code de suivi et pourrait vérifier via une page internet que son bulletin a bien été mis dans l’urne”, envisage le chercheur. Donner à un électeur une preuve de son vote pourrait paradoxalement encourager la corruption : un électeur pourrait en effet présenter cette preuve à un candidat qui le rémunèrerait pour avoir “bien” voté.

En France, pour s’assurer que les machines à voter fonctionnent bien, les autorités doivent se contenter d’audits, déplore Pierrick Gaudry. « Les systèmes sont audités, mais auditer à la fois le matériel et le logiciel, c’est vraiment un travail de fou, relève le spécialiste du vote informatique. En plus, c’est extrêmement difficile d’être sûr, le jour J que, c’est bien ce matériel-là et ce logiciel-là qui tournent. »

Comme nombre de ses collègues, le scientifique milite pour que les spécifications des machines de vote soient rendues publiques par leurs fabricants. “Plus on a de spécifications, plus on a de garanties”, souligne-t-il, s’appuyant sur un avis de la Cnil rendu en 2019. Pour le moment, les données techniques sont jalousement gardées par les industriels, “américain, espagnol et néerlandais”, qui produisent les appareils employés en France, indique Chantal Enguehard. “Actuellement, on a juste : ‘N’ayez pas peur, quelqu’un a vérifié, il n’y a pas de bug.’ C’est vraiment dur à accepter”, regrette Pierrick Gaudry.

Avec les machines à voter, “vous avez à la fois le risque de fraude, qui jette un doute, et l’absence de vérification directe, qui empêche de lever le doute”, résume Gilles Guglielmi, professeur de droit public à l’université Panthéon-Assas. “Le citoyen n’a pas les moyens de vérifier le résultat de son vote”, pointe le juriste. Il rappelle que c’est justement l’argument de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe (Allemagne) pour décider d’interrompre toutes les expérimentations de vote électronique outre-Rhin en 2009.

Conclusion

On le voit, les machines à voter sont la porte ouverte à toutes les magouilles électorales. Si le vote électronique est interdit en Allemagne, ce n’est pas un hasard.

On a bien vu aux Etats-Unis l’acharnement des mondialistes pour écarter Trump. Des milliers de témoignages irréfutables, des vidéos accablantes, ont démontré la fraude. Mais le vampire mondialiste a violé toutes les règles de justice et de démocratie pour imposer sa dictature.

Le monde politique est un univers sans pitié et de plus en plus sans foi ni loi.

Un monde où on ne partage pas. Eric Zemmour doit être conscient de ces menaces, inéligibilité et fraude, que ses adversaires vont essayer d’utiliser. Il n’y plus de morale en politique.

En Amérique, la plus grande démocratie du monde, le peuple avait choisi Trump, il a eu Biden.

Pour les mondialistes, un Zemmour qui veut gouverner pour le peuple et par le peuple, c’est l’homme à abattre.

Et l’alibi pour imposer le vote par correspondance et les machines à voter, ce sera le Covid et le passe sanitaire.

Cela dit, gardons espoir, car contrairement à ses adversaires, Eric Zemmour allie COURAGE ET INTELLIGENCE. Ce sera donc plus difficile de l’abattre !

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
36

125 Commentaires

    • Vous avez arrêté de vous informer au lendemain des votations Américaines, VOUS ! Car en effet, depuis il y a eu des informations qui ont filtré ! Mais bon, je vous fiche la paix pour que vous puissiez vous rendormir, chuuuut !

      • A tel point que le dernier vote en Virginie, sans doute moins « préparé » (ou les caisses de bulletins sont elles arrivées en retard !?)a vu un basculement « surprise das le camp des républicains…

    • sheldon

      Ce qui s’est passé aux EU est inqualifiable.
      Leur système délibérément vermoulu est une passoire à fraudes…

      biden s’est d’ailleurs recoupé à 3 reprises écartant tout doute sur le caractère frauduleux…

        • La « justice US »…!?

          Y croire ou faire semblant ? Laissons ce catéchisme ou cette propagande.

          Observations, analyse, réflexion, S’ARRETENT LA… !

          Après la « justice us » y’a plus rien… le TROU NOIR…

          Ou plus exactement APRES l’énoncé de cette sentence lénifiante, les oligarchies totalitaires ont mis au point la PARADE : LE COMPLOTISME… !

          NB :

           » SELON QUE VOUS SEREZ PUISSANT OU MISERABLE, LES JUGEMENTS DE COUR VOUS RENDRONT BLANC OU NOIR « … !

          L’enfant Sheldon croit encore au Père Noël ou fait semblant.

          Sans intérêt.

    • Avec des gens comme vous, on organise une élection à la soviétique et ensuite on se vante d’avoir gagné avec 95% des suffrages, bien entendu sans la moindre fraude. La macronie commence – ou plutôt continue – à montrer son vrai visage. Nous avons le mode de vote le plus sûr du monde (vote en personne) ? Qu’à cela ne tienne : on va l’abandonner et mettre en place un mode de vote très controversé, depuis des décennies, mais « en même temps » on aura quand même encore le mode de vote le plus sûr du monde. Cherchez l’erreur.

  1. « Cela dit, gardons espoir, car contrairement à ses adversaires, Eric Zemmour allie COURAGE ET INTELLIGENCE. Ce sera donc plus difficile de l’abattre »
    ça me rassure !

  2. ils savent que les francais sont derriére Zémmour et de plus en plus,enfin un candidat qui « présente bien » et a de la culture,beaucoups d’abstentionnistes ce coups-ci iront voter pour Zémmour car ils attendaient quelqu’un de patriote mais autre qu’un Le Pen,la ca fait Zémmour est tout a fait ce qu’il faut et ca macron le sait,macron sait déja qu’il perdra face a Zémmour,ils vont TOUT essayer !! attention.

  3. Les macronistes, des voleurs et des tricheurs ????? Nooooon !?!?! Pas possible !!
    Je croyais que ces gens-là transpiraient l’honnêteté par tous les pores 😝😝😝

  4. ou comment on prépare déjà les arguments pour expliquer la défaite. C’est fort. Zemmour ne peux pas perdre, et s’il perd, c’est qu’il y aura eu triche. Vraiment tres fort.

    • Bonne remarque ! J’attends de voir, moi aussi, ce que vont dire les adeptes de la secte, et en particulier le grand-prêtre Guillemain, quand il va falloir justifier l’échec du gourou à l’issue de cette élection.

      Même si je me doute bien que ce sera encore de la faute de Marine et de ces cons de marinistes.

    • Déjà des tricheries avec bulletins papier dans l’urne j’en ai vu , alors
      tricheries avec le vote par correspondance et/ou « électronique » …ne soyez pas naîf.
      Ah au sujet de la candidature de Zemmour n’oubliez pas votre promesse : si il se présente vous n’interviendrez plus sous aucun pseudos…tic tac tic tac

    • ou comment éviter de parler des problèmes de fond et détourner l’attention. Vraiment très fort, bati. Ou pas.

  5. J’admets qu’on a bien raison de se méfier mais ce ne sera pas suffisant pour stopper l’Hydre Mondialiste avide de ravissement aux Etats-Nations de leur droit le plus élémentaire de conserver leur mode de vie ancestral basé sur la toute puissance civilisatrice fomentée par des siècles d’élaboration occidentale.

  6. Zemmour envoyé spécial du réseau Macron, vous avez des preuves ?

    • ça se voit pas, peut-être ? Bientôt, vous allez peut-être aussi nous demander de vous démontrer que 2 + 2 font 4 ?

      • Comme quand les adeptes de la Secte nous disent que Zemmour c’est le Messie, le Sauveur !

  7. et pourquoi se generait il ? non mais sans blague ! NOTRE DAME A BRULE et personne n a exige d enquete appronfondie et independante ; aucune association n a ete creee pour CONNAITRE LA VERITE … c etait UN TEST GRANDEUR NATURE NON ? les francais sont des veaux ! ce qui les interesse maintenant , c est le foie gras de chine a prix coutant et les consoles de jeux . on peut compter sur LA TRICHERIE ELECTORALE en grand . qui s y opposerait ? avec quel moyens ? pourquoi le pouvoir se montrerait si sur de lui alors que les presidentielles sont dans 5 MOIS ? les reportages sont prets pour CONVAINCRE LES FRANCAIS QUE C EST POUR LEUR BIEN … et le FRANCAIS gobera comme le poisson rouge les daphnies ; J EN AI PEUR !

    • N’en ayez pas peur « Joseph » c’est exactement ce qui va se passer… malheureusement ! – Oui, les FRANCAIS SONT TRES CONS ! – Il n’y a qu’à regarder ce que représente notre pays aujourd’hui : RIEN !

  8. à chaque bureau, une machine publique où on vote avec sa carte vitale + id et empreintes digitales des cinq doigts reliée à un centre informatique sécurisé de récupérations (dans un sas de sécurité) auquel personne ne peut accéder avant le décompte des voix par des individus au nombre requis et triés sur le volet ; personne ne doit savoir qu’x a voté pour mais qu’il a voté.

    • Non « Blanc » tout ce qui est « filaire » et / ou relié électroniquement est MAGOUILLABLE… une empreinte ne prouve pas pour qui le « détenteur » a voté ! – Et, vous pouvez mettre autour de vos machines un bataillon de LEGIONAIRES, jamais ils ne verront le « fantôme magouilleur »…

  9. La démocratie est devenue une farce. « Démocratie » dans la bouche de nos dirigeants signifie cosmopolite et pro-Macron.
    C’est à l’armée d’intervenir.

    • Les carriéristes grassement payés qu’on appelle militaires et qui n’ont jamais entendu une balle siffler? c’est sur eux que vous comptez?

      • Dire qu’un militaire n’a jamais entendu une balle siffler, c’est de l’ignorance.Premièrement les militaires s’entraînent au tir et deuxièmement quand une balle passe à côté de vous, ce n’est pas un sifflement que l’on entend mais un bang supersonique, certes de faible amplitude mais qui nécessite d’avoir un casque pour ne pas abîmer l’audition. J’ai été affecté à la manipulation des cibles sur un stand de tir et j’ai donc une connaissance du phénomène, les balles des armes de guerre vont à 2 ou 3 fois la vitesse du son par conséquent elles ne sifflent pas.

  10. Guillemain : « La crise sanitaire serait prétexte à instaurer le vote électronique ou le vote par correspondance, ce qui ouvrirait un boulevard pour la fraude ».

    Apparemment ça ne dérange pas celui qui est concerné en premier lieu, zemmour, qui n’a absolument rien à redire sur la politique « sanitaire » dictatoriale du taré que les moutons ont mis au pouvoir.

    • Zemmour ayant été chargé de capter les voix du RN et des « populistes », il n’est évidemment pas concerné puisqu’on ne lui demande pas de devenir président et qu’il sait déjà – et pour cause – qui sera ré-élu président.

  11. Bon, par manque de temps je l’avoue, je n’ai pas tout lu de cet article, car une chose est certaine : Tout ce qui concerne nos votes doit se faire UNIQUEMENT via le bulletin papier – Là, oui, les magouilles sont possible, (j’en ai moi même été victime avec un vote par procuration qui m’avait été concédé), mais cela en limite fortement les dégâts – Mais j’en suis bien conscient : Pourquoi croyez-vous que MACRON, ce mafieux, tenait tant à la prolongation du PASS ? – La possibilité de :
    1. Restreindre l’accès aux bureaux de vote aux non « vaccinés »…
    2. Introduire des moyens techniques « MAGOUILLABLES », à l’AMERICAINE….

  12. Au Venezuela, les sondages annonçaient une faible participation, et tout a été mis en œuvre pour que ça cafouille et que les électeurs soient découragés : tout le contraire, car le taux de participation est de 65 %.

  13. Traitez-vous vos crises de DELIRIUM PROFOND ? Car là IL Y A VRAIMENT URGENCE…. Ca me fait pitié de vous voir dans cet état !

    • Moi, j’en connais un sur ce site qu’il faudrait emmener à Sainte-Anne. Je l’ai écrit déjà deux fois dans mes commentaires.

  14. L’éthéré Jacques Chassaing soutient-il ou non Marine Le Pen ? Si oui, pas de problème, elle et Z ont chacun leurs avantage et leurs inconvénients, si non, c’est un troll qui souhaite saboter toute candidature anti-mondialiste, sauf celle, et encore, d’un candidat assuré de faire 0,5% maxi.

  15. Macron chantre des mondialistes gauchistes pense a tricher comme en 2017 … certainement vu son bilan catastrophe

  16. Depuis qq temps déjà je dis qu’il faut sortir très rapidement ces dingos de la ! Et surtout les juger . Ils doivent payer pour leurs crimes .

  17. la fraude légalisée !
    simplement pour constater que l’électeur lambda ne passant plus par l’isoloir va pouvoir se faire remplacé à la maison par son père ou sa grandmère sans qu’il le sache
    quand on sait que l’élysée était écouté par des machines, combien de faux électeurs vont pouvoir accéder aux urnes?

  18. Zemmour n’est pas un « complice mondialiste de la dictature sanitaire ». Ca fait plus de 30 ans qu’il ecrit la meme chose, et ce n’est pas du mondialisme. Par contre il est possible que Macron le laisse faire voire le favorise parce qu’il pense qu’il le battra facilement.

  19. Et tu n’as pas du tout envisagé le fait que Eric ZEMMOUR gène tellement tout le reste de la classe politique, hors souverainistes et patriotes, qu’il n’est pas ou plus possible de l’ignorer ?

    Sachant que les sondages sont bidonnés, comme les études pfizer, maquillés pire qu’une pute, ou une voiture volée, tu vas aussi nous dire que la chaine CNEWS est « achetée » pour tenir lieu d’exutoire ?

    Donc que tous les gens invités se prononçant CONTRE le gouvernement, et ses décisions – catastrophiques pour les Français natifs et autres amoureux du pays – ou critiquant ouvertement la politique du gouverneMENT µ, sont des « comédiens » ?

    Eric ZEMMOUR commence vraiment à réaliser que le pass n’a strictement RIEN de sanitaire, mais ressemble de plus en plus à un moyen de contrôle de la vie des gens …

    • BobbyFR94,

      Zemmour gêne tellement la classe politique qu’on le laisse parler comme on n’a jamais laissé parler Jean-Marie Le Pen, ni même Marine Le Pen.

      C’est vrai que les sondages sont bidonnés, mais à ce moment-là les 17 % attribués à Zemmour ne sont peut-être pas plus sûrs que les 25 % de macron.

      C-News, c’est bolloré, une chaîne comme les autres.

      Oui, Zemmour n’est très vraisemblablement qu’un comédien. Très talentueux, il faut reconnaître. C’est peut-être Brigitte qui lui a donné des cours, comme pour macron ?

      Et si Eric Zemmour COMMENCE seulement à réaliser que le passe n’a strictement rien de sanitaire, alors là excusez-moi, mais là, il y a peut-être un problème…

  20. Perso je n’y crois pas et je préfère croire Jacques Guillemain….maintenant chacun est libre de penser et de dire ce qu’il veut !

  21. Mais cest d’une evidence …! Le plan doit continuer à se dérouler. Zemmour n’est qu’une marionnete avec lequel ils amusent le peuple et font croire encore à un semblant de démocratie. Ce vote n’est que la continuité du rouleau compresseur à broyer notre societe….

  22. Avec ça ou sans mais en tous cas avec les sous des cochons de contribuables, bien sûr qu’il y parviendra… Vous vous laissez faire, c’est normal !

  23. J’ai écrit à mon député EN MERDE , qui bien sûr ne m’a pas répondu .Je lui écrivais que j’étais contre le prolongement du pass sanitaire , car c’était le moyen d’écarter les votants non vaccinés , car il faudra qu’ils payent 44 euros , et de plus le machiavel qui est au pouvoir veut utiliser les machines à voter afin de truquer les élections comme cela a été fait au Venezuela résultat un dictateur au pouvoir , et aux USA résultat une larve au pouvoir !!!

  24. Pour éviter toutes magouilles, il faudrait voter sans enveloppe. L electeur dépose son bulletin, le nom du candidat est apparant,
    Un scrutateur comptabilise les votes, puis a la fin, on dépouille…et on compare les deux listes (scrutateur/urne)..

    • A mon avis il y a trop de pressions possibles sur les électeurs pour ne pas retenir ce système. Le système actuel assure quand même l’honnêteté du dépouillement. J’ai assisté plusieurs fois à ce genre de cérémonie et je ne vois pas comment on pourrait la truquer à moins d’être prestidigitateur.
      S’il y a des trichages, ils ne se font pas à ce niveau.

    • Mieux que ça, il faudrait un tableau électronique DANS LA SALLE DE VOTE, avec un bouton pour chaque candidat. L’électeur appuie sur le bouton du candidat de son choix, qui s’afficherait alors sur un tableau, le calcul et la répartition des voix se faisant au fur et à mesure de chaque pression sur un bouton.
      il faudrait aussi que ce soit filmé et qu’ON VOIT BIEN LA GUEULE de chaque électeur.

      Du coup, double avantage : plus de fraude possible, et en même temps explosion du taux d’abstention jusqu’à 98 % car il n’y aurait plus un seul de ces sales cons de lâches de francouilles pour aller voter, et il faudrait alors trouver autre chose que les urnes pour parvenir au pouvoir : peut-être enfin cette révolution armée appelée de leurs voeux par les seuls vrais patriotes (2 % de la population) ?

      On peut toujours rêver. De temps en temps, ça fait du bien !

  25. Je pense que l’état profond veut garder le pouvoir par tous les moyens! Macron est l’instrument et il ne passera pas le premier tour à cause de 1789 qui est bafouée plusieurs fois! En plus ça va être tellement violent que Brigitte va jeter l’éponge pour son poulain! Elle a une certaine expérience de la nature humaine? No comment! C’est de la clairvoyance demandez si vous voulez, j’avais prévu que Pesquet le retour serait difficile! Vu son salaire mérité il aurait pu tester si la kippa tient en apesanteur?Antisémite? Ça va pas non !😇

  26. Emanuel Macron est entré en campagne c’est certain. Il semble que cet énergumène profère actuellement des paroles à la hauteur de ce qu’il est profondément l’ennemi de son propre pays. Effectivement parler de la « lèpre nationaliste » en parlant de ceux qui veulent voter Eric Zemmour conduit à avoir envie de le pulvériser. Il va utiliser toutes les magouilles possibles pour se qualifier personnellement et disqualifier celui que, j’espère, sera élu.

  27. « rendre inéligible les candidats condamnés pour racisme »: Zemmour a été condamné injustement !!!

    • mais condamné quand-même, et c’était précisément le but de ces lois perben-gayssot-etc votées par le PS avec l’assentiment de ce RPR dont se réclame curieusement un certain… Eric Zemmour !

  28. On a 8 millions de fausses cartes vitales qui circulent en France (que personne ne recherche, d’ailleurs)et qui fonctionnent à peu près sur le même principe (mise à jour avec des bornes), je ne vois pas ce qui empêcherait 8 millions ou plus de vote-fantômes ou de détournements d’identité.

  29. Macron n’aura pas besoin de machines à voter, il a déjà Zemmour qui lui libère le terrain.

  30. plus difficile à abattre ??
    vu qu’il va être seul contre tous comme les le pen l’ont été, c’est loin d’être gagné ….

  31. Tout le monde doit connaître ce danger de fraude , et s’ils nous font voter sur une machine la réponse doit être l’abstention générale , massive !!

    • Bravo, C’est dit de façon claire et simple! A faire avant l’élection absolument. Après, tout cela devient inaudible, trop tard!

  32. Malgré la popularité dégringolante du gringalet, quoiqu’en disent les médias, celui-ci garde une attitude sereine, n’est-ce pas étonnant ? Pas du tout, il est sûr d’être réélu par fraude électorale, il marche sur les pas de Biden..C’est gagné d’avance..

  33. On recommence avec l’élection de Biden, élection truquée seulement dans l’imaginaire de ceux qui refusent la démocratie…

    • Ben mon colon celui-là est un macroniste
      décomplexé à mort ! peut-être un de ses chefs qui
      vient ici redonner le la, histoire de remettre Macron
      sur les rails……

  34. Ils avaient payé Marine le Pen pour qu’elle arrive bourrée le soir de son débat avec macron,

    Ils ont payé Eric Zemmour pour qu’il ait l’air courageux et intelligent.

    Voilà pourquoi on se retrouve toujours avec les mêmes présidents.

  35. La fraude organisée par les « démocrates » de biden contre Trump, concernait 11 millions -une paille!- de votes par correspondance.
    Le vote « électronique » impliquerait un contrôle strict de la part du Peuple électeur. Le bulletin invalidé parce que frotté contre le lard placé sous la table du scrutateur tricheur serait remplacé par « l’algorithme » invisible qui tripatouillerait la collecte des scrutins. Pas vu donc pas pris! Et roulez bolide pour la mondialisation!
    Et la machine – prothèse devrait aggraver le taux d’abstention.

    Et ça ne changerait rien à la forfaiture politicarde.
    Tiens, les cinq centro-macronistes « de les LR » vus hier soir s’échangeant les ministères virtuels, sont tous les 5 ce matin à Colombey , devant la croix de Lorraine, érigée loin de la sépulture du Général de Gaulle, au cœur de la bourgade, elle. Ils sont accompagnés des castex et autres macronistes, d’hidalgo et d’autres cinglés écolos du PS…
    Tous gaullistes de télé mais pas gaullistes de conviction!
    Pour l’instant, il n’y en a qu’un qui l’affirme: je suis gaulliste! et le prouve: Éric Zemmour.

  36. Peut-on être candidat à la présidentielle quand on a été condamné ? C’est la question. En fait, une condamnation n’empêche pas forcément de présenter sa candidature à l’élection présidentielle, sauf si elle a été assortie d’une peine complémentaire d’inéligibilité. Concernant Zemmour, il a été condamné définitivement en 2011 pour provocation à la haine religieuse. D’autres affaires du même type le concernant étant par ailleurs toujours en cours, sous la forme de divers recours. Pour information, l’article 24 de la loi de 1881, il est indiqué que l’individu condamné pour provocation à la haine raciste peut être privé de son éligibilité pendant une période de cinq ans au plus. Cette peine complémentaire a été introduite en 1990 par la loi dite “Gayssot”, tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe.

    • Pierre – L’avocat de Zemmour dit qu’il a été condamné q’une fois parce qu’il n’avait pas fait appel ! La condamnation faisait suite à une vérité que tout le monde s’accorde aujourd’hui à dire que zemmour avait raison !
      Vous connaissez la chanson de Béart , celui qui dit la vérité………..!

    • Tout est bon pour essayer d’éliminer ZEMMOUR et sauver l’insuffisante notoire MLP.

      Cela sent son communiste à plein nez, style le parasite f. roussel.

      • Pauvre Paul et son erreur de « casting » cela ne m’étonnent pas des adeptes de la secte qui manque de clairvoyance à tous les niveaux. Mon but dans ce commentaire c’est à vous faire touchez du doigt les casseroles de votre gourou et les conséquences éventuelles, sans plus.

        • On connait vos commentaires…
          Pourquoi vous cacher derrière votre petit doigt ?
          Vous « cassez » du ZEMMOUR à tort et à travers.

          Par exemple, à propos de la société que ZEMMOUR a créée avec sa femme,
          vous avez colporté, sans rien connaître à ce domaine, des « infos » qui ne sont que de ridicules calomnies d’ignares issues du site de propagande d’ultra gauche « linsoumission.fr »… !

          • Ok Paul, peu importe d’où vient l’information, est -elle oui ou non exacte? Renseignez-vous par d’autres sources. J’attends votre réponse.

            • Pierre

              NON ! Pas « peu importe » : une personne aguerrie sait identifier les bons sites (au moins dans certains domaines car on n’est pas forcément bon sur tout) et les sites d’infâme propagande, celle qui considère les lecteurs comme des crânes à bourrer…

              Pour répondre à votre question théorique, générale « oui/non », je dis avec certitude : la propagande de cet article est ESSENTIELLEMENT MENSONGERE entre autres sur le plan fiscal.

              J’ai lu tout le texte publié par ce site délirant (annexe de lfi) qui s’appelle SANS RIRE l’insoumission alors qu’il devrait s’appeler : LA SOUMISSION !

              Soumission à la HAINE qui dégouline à chaque page, associée à l’ENVIE et la JALOUSIE.

              Auxquelles s’ajoute la MANIPULATION de beaucoup de gens modestes ce qui est, finalement, le plus dégueulasse chez ces ultra gauchistes vivant grassement.

              Il y aurait tellement à dire sur le caractère nuisible et nauséabond de ces cocos-gauchos hargneux et totalitaires.

              A propos du Droit Fiscal, ces professionnels du mensonge, RACONTENT N’IMPORTE QUOI aux gens auxquels ils s’adressent !

              VOICI leur texte :

               » Après avoir reçu les droits d’auteur, la société (c’est à dire le couple Zemmour), peut librement redistribuer à l’auteur l’intégralité des bénéfices, avec une formule au choix : salaires ou dividendes. En ne payant que l’impôt sur les sociétés et pas l’impôt sur les revenus, Éric Zemmour bénéficie d’un taux bien plus avantageux que celui taxant les très gros revenus. Le couple Zemmour, les AS de l’optimisation fiscale, qui rêve de Vichy. « … Délirant!

              « En ne payant que l’impôt sur les sociétés et pas l’impôt sur les revenus, Éric Zemmour bénéficie d’un taux bien plus avantageux… » !!

              QUEL MENSONGE! Ou ignorance crasse que de dire que EZ ne paye pas l’impôt sur le revenu (IR)!

              La vérité fiscale est la suivante :

              1) La SOCIETE RUBEMPRE, personne morale, PAYE l’Impôt sur les sociétés sur son bénéfice fiscal

              2) Et ZEMMOUR, personne physique, paye l’impôt sur le revenu sur ce qu’il a reçu de RUBEMPRE.

              Dire que ZEMMOUR ne paye pas l’IR est aussi gros de bêtise que leur odieuse logorrhée.

              Il est donc bel et bien imposé à l’IR soit dans la catégorie « traitements et salaires » soit dans la catégorie « Revenus de capitaux mobiliers ».
              OU dans ces 2 catégories simultanément s’il a perçu de Rubempré des rémunérations de son activité et des dividendes.

              Car contrairement à ce que suppose cet article, la société peut décider de verser une rémunération à ZEMMOUR pour son activité et procéder également pour la même année à une distribution de dividendes.

              Ceci n’est que monnaie courante dans la vie des sociétés.

              Pour conclure, je dirai que cet « article » veut présenter des BANALITES de la vie des affaires, du Droit des sociétés et du Droit fiscal, qui relèvent simplement d’une bonne gestion DANS LE CADRE LEGAL (à tous les sens du terme) comme des actes tendancieux et moralement condamnables afin de JETER LE DOUTE et L’OPPROBRE sur Eric ZEMMOUR.

              Je pense vous avoir répondu clairement.

              Vous avez voulu nous faire profiter de cette source dans Linsoumission.fr (annexe de LFI) à travers cet article pour nous montrer combien « moche » peut être cet Eric ZEMMOUR !

              Faut admettre que c’est raté : ZEMMOUR sort indemne, et c’est juste normal, et ce site apparaît pour ce qu’il est : un site de propagande, mensonges et calomnies, annexe de LFI.

              NB : j’ai vu sous l’article de Gérard BRAZON du 18-10-2021, que vous aviez déjà reçu des explications techniques précises de certains commentateurs.

  37. « En 2017, François Fillon a été victime d’une machination médiatico-judiciaire qui l’a littéralement broyé, alors que son élection était jugée « imperdable » par la droite. »
    monsieur macron qui a volé l’élection de 2017 avec la complicité de l’appareil judiciaire ne peut pas résister à renouveler l’opération, car il est sûr de perdre la prochaine consultation. S’il s’avise de tricher cela se saura et il risque alors les poteaux de justice

  38. Malgré toutes ces preuves de trucage, Macron n’en est pas là, il passera quoi qu’il adviennent dut il fermer tous les bureaux de vote désignés contre lui. Une pourriture comme lui a tous les tours dans son sac.

  39. J’appelle ce syndrome, « syndrome de persécution », je vous rassure ça peut se soigner…

  40. Avec ce type menteur, manipulateur, baratineur on doit s’attendre à toutes les saloperies qui ne disent pas leur nom. Soyons très vigilant car son arrivée au pouvoir n’a pas été des plus démocratique, et y rester ne sera pas non plus entaché d’irrégularité, c’est certain.

  41. la fraude existe même sans machines à voter !
    On peut être certain que les islamistes et leurs islamo-putes de gauche qui dirigent les villes de banlieues ont la main sur les urnes !
    Je vois pas comment, sauf à être suicidaire, des assesseurs RN (et pire pour Zemmour) pourraient physiquement assurer la surveillance et l’intégrité de la moindre élection à Trappes, Stains, Aubervilliers, etc … des bleds contrôlés par les imams !

    • Hélas…c’est si vrai. On est vraiment pas prêts de s’en sortir . Mettre 1 flic par bureau de vote et filmer tout ce qui si passe ?!
      Et pourquoi pas ?
      Lorsque l’on veut quelque chose d’irréprochable, on peut s’en donner les moyens !
      L’argent du peuple, pour une fois, servirait à quelque chose de bien !!!

  42. Macron cherche désespérément un moyen de frauder massivement la prochaine consultation. S’il n’y parvient pas Rothschild
    le lâchera et l’élection sera annulée sauf si le joker Bertrand arrive à ses fins malgré sa nullité et sa laideur

  43. La fraude est aisée sans contrôle assidu à tous les niveaux, avec ou sans ordinateurs. Mais il est clair que ceux-ci ajoutent un étage supplémentaire à la tricherie. Regardez les résultats de l’audit en Arizone, audit dont les répercussions s’étendent à quasiment tous les états américains. Regardez ce qui s’est passé aux USA en 2020. Il faut tout mettre en oeuvre pour empêcher un vol similaire en France. Sans observateurs patriotes agréés à tous les niveaux, le vote présidentiel à venir sera une farce avec un vainqueur, Macron et le peuple en dindon habituel…

    • en france les socialos n’ont pas eu besoin d’avoir à les truquer, ils ont fait mieux pour se retrouver tous autour de macron, moins coûteux ; ils se sont rangés derrière le drapeau macron-banque et hop les socialos sont restés et ont conservé le pouvoir, le drian etc…..

  44. pas besoin de machines à voter ! la machine infernale à tuer les populistes est bien lancée du côté de Bolloré et ses pantins ( macron ,zemmour etc )!l ennemi est à l intérieur e tça depuis la nuit des temps !osez zemmour pour mieux osez macron !

    • be cool – Macron n’a pas besoin de Zemmour pour être réélu , Marine fait très bien l’affaire !

  45. L’Amérique, la plus grande démocratie du monde……….je rigole ! ça n’a jamais été le cas car la fraude est inhérente à ce pays !,

    • La fraude institutionnelle et les morts très suspectes… pour ne pas dire autre chose.

  46. Le seul vote valable c’est quand l’électeur dépose lui même son bulletin dans l’urne tout le reste est bon pour la magouille.

    • Et encore ! Vous n’êtes pas à l’abri d’assesseurs vendus pour trafiquer ou invalider les bulletins.

      • Il faut venir assister au dépouillement des bulletins, suivre toutes les opérations ce qui ne prend pas tellement de temps.

    • Jusqu’à preuve du contraire c’est bien de cette façon que nous allons voter, nonn?

      • Vous devriez postuler comme porte-parole de Macron : à chaque fois qu’il annonce qq chose, il fait le contraire.

  47. Désolé d’être encore là pour vous contredire….:
    -Dans le cas de François Fillon, on a dit à l’époque que sa mise en examen était ourdie dans le seul but de l’empêcher d’être candidat. Le même Fillon a été récemment à nouveau mis en examen pour d’autres faits alors qu’il n’est candidat à rien. L’argument tombe donc.
    -Dans le procès intenté par Dominion à l’équipe de campagne de Trump pour désinformation, la même équipe de campagne a dû dévoiler des documents interne. L’un d’eux mentionne noir sur blanc que la majorité des accusations de fraudes sont fausses.
    Mais vous n’en parlerez pas.

    • pres.

      T’as pas dû faire beaucoup de maths et de logique dans ta formation…
      Raisonnements logiquement erronés et débiles… !

      NON, concernant Fillon, l’argument ne tombe absolument pas : 0 sur 20.

      • C’est sûr que docteur en sciences c’est un peu court pour avoir un raisonnement rationnel.
        Bref, à part m’insulter, vous avez quels arguments ?

      • Bien répondu : il faut être d’une mauvaise foi absolue pour conclure ce que conclut Prestit à propos de Fillon (et je pense qu’il faut avoir vécu sur Mars à l’époque, tant c’était gros).

        Bref, Prestit est un troll.

        • Vous contestez donc qu’il a été mis en examen ? C’est qui la mauvaise foi ?

      • En fait ce que je me demande, c’est si l’auteur croit vraiment aux sornettes qu’il raconte, ou si il s’amuse à écrire ça pour chauffer les esprits simples comme vous. Question intéressante.

        • Parce que le fait que vous soyez docteur en sciences vous autorise à traiter les autres d’esprit simple ? Et au niveau auto-satisfaction vous vous sentez comment ? Question intéressante …

          • Melancholy Man

            Je ne crois pas qu’il soit docteur en sciences.
            Et d’ailleurs en sciences de quoi ?

          • Non mais dites que c’est pas vrai que Fillon a été à nouveau mis en examen. C’est pas vrai ? Allez, repondez? Alors qu’ai-je dit de faux ? Avez vous vu le meme interne de la campagne de Trump ? Repondez.
            Tout ce que vous savez faire c’est cracher votre fiel, sans jamais aucun argument factuel. Et c’est moi qui suis de mauvaise foi ? C’est le monde à l’envers!

  48. Mais votre démarche est bonne. En effet, si l’on veut contester l’élection de 2022, il est préférable de « préparer le terrain» en commençant dès maintenant à clamer à la fraude avant même que le scrutin n’ait lieu. C’est ce qu’à fait Trump, avec le résultat qu’on voit, et c’est aussi ce qu’a tenté Bolsonaro, vite renvoyé dans ses cordes par le sénat Brésilien.

  49. De plus il est quasiment impossible de « certifier » un logiciel.
    Le logiciel d’Ariane 5 avait été « certifié », mais un simple débordement de compteur logique avait mis les tuyères en butée actant l’échec du premier tir.
    Un audit a été réalisé par la DGA ayant montré des défaillances de procédures « qualité » dans la conception du programme.
    Dans la plupart des logiciels, il y a des failles, certaines voulues pour des raisons de maintenance qui permettent d’entrer dans le programme, certaines ne sont pas voulues, mais alors elles peuvent être trouvées et exploitées par des « pirates ».
    Quelques exemples :

    1) Les failles de sécurité des logiciels d’exploitation de windaube qui nécessitent une mise à jour régulière.

    2) Vous vous souvenez peut-être, il y a quelques années, du sabotage par Israël des centrifugeuses lourdes d’enrichissement d’uranium, par piratage informatique (et pourtant il est peu probable que ce programme stratégique ait été relié à internet) En plus, pour les spécialistes du piratage, il est assez facile de faire un « pont » entre un « internet » et un « intranet » (je pense que c’est ce style de chose qu’a utilisé Israël pour entrer dans le programme d’enrichissement.

    3) Pour les machines à voter : je dis clairement NON NON et encore NON.. je préférerais encore un bandit manchot : tu tire sur le bras, et la boule de l’élu tombe.. et si tu as un « triple micron » tu touches le jack-pot.

  50. MACRON et ses sbires qui nous ont déjà imposé le vaccin et le Pass veulent aussi nous imposer leur façon de voter ?
    Nous, le Peuple, nous allons continuer à bêler en attendant qu’on nous envoie à l’abattoir ???
    Aurions-nous oublié notre Hymne National ?…….

  51. Mème avec le vote à l’urne, la tricherie est toujours possible en attribuant à un candidat les bulletins blancs ou nuls , non comptabilisés , et qui » n’appartiennent à persone » ,En 2017 lors de l’annonce des résultats , j’ai été étonné que certains cantons de grandes villes n’avaient aucun de ces bulletins : c’est impossible !’ dans une élection , ce qui compte , ce n’est pas pour qui on vote , mais qui dépouille ‘(J.STALINE )

  52. l’ordure installée à l’Elysée est prêt à tout pour s’y maintenir …
    Seul solution le déloger; cet usurpateur a détruit notre Pays et continue son oeuvre par l’extermination des FRANCAIS avec sa piqûre de la MORT.
    macron le fossoyeur à l’échafaud et la tête sur les grilles du Palais Bourbon !!!
    Vive la FRANCE libérée !!
    E.ZEMMOUR Président !!!

  53. L’important, ce n’est pas l’électeur, c’est celui qui compte les votes.
    (Joseph Staline)

  54. Un logiciel est un produit entièrement conçu par un cerveau humain, sans usure de pièce ou panne mécanique, qu’aucune entreprise ne veut garantir.
    Imaginez une voiture que le vendeur ne vous garantit pas et vous demande de faire revenir tous les mois au garage pour « mise à jour ».
    Et si la voiture explose sur l’autoroute à pleine vitesse, c’est parce que vous n’avez pas fait la « mise à jour » !

Les commentaires sont fermés.