Macron : vive l’abolition universelle de la peine de mort !

Publié le 10 octobre 2021 - par - 14 commentaires - 383 vues
Traduire la page en :

Pour élaborer ce formidable concept, il leur a fallu s’y mettre à deux, Macron et Badinter, plus l’agence Havas… appartenant à Élisabeth Badinter. Certes, exterminer la peine de mort de toute la galaxie est une admirable idée, toutefois elle peut s’avérer complexe et très compliquée à mettre en œuvre.

Pour aider le salarié Manu à se faire réélire, il faut simplifier « l’équation » et ne s’occuper que de la France pour, selon ses dires, « mener ensemble, un nouveau combat ».

Régulièrement, des hommes condamnent à mort la femme dite de leur vie, soit 316 pour ces trois dernières années. Il nous faut donc rappeler l’interdiction de tuer, que ce soit pour des motifs culturels ou religieux. Comme l’a dit Manu, il s’agit « d’un combat de civilisation », tant donner la mort est « contraire à l’esprit du christianisme », ajoutant « partout, où elle est prodiguée, la barbarie domine »…

Il y eut, en 2020, 483 exécutions de par le monde. Combien au Qatar, en Arabie saoudite, dans les Émirats? Il nous faut donc bannir ces États amis, et d’autres, dont le chef de l’État vient enfin de réaliser combien ils étaient barbares. Y compris leurs financements…

Très fréquemment, à Marseille ou ailleurs, des jeunes gens en trucident d’autres, aux motifs de regards, de cigarettes ou de drogue. Il convient d’enfin d’expliquer à cette belle jeunesse que, grâce à Robert Badinter, la peine de mort est interdite depuis 1981.

Très souvent des individus, souvent venus d’ailleurs… décident de la mort de centaines de personnes, 270 en peu d’années… qu’ils exécutent à coups de couteau, de kalach, de camion… comme au Bataclan ou à Nice, d’autres bourreaux, plus amènes, n’en tuant que treize comme chez Charlie Hebdo, ou un ou deux parfois…  à l’instar de ce qui advint à Trèbes, Marseille, Paris, Rambouillet… 

Comme l’a précisé Macron, il faut cesser de « couper les hommes en deux », probable référence à Samuel Paty.

En fait, il s’agit d’un défaut de communication. Trop de gens, dont beaucoup d’étrangers, ignorent que la France a interdit la peine de mort depuis plus quatre décennies. 0192 défaut, la jeune Mila ne serait pas régulièrement menacée de mise à mort…

Grâce au discours pertinent et convaincant de Macron, ces bourreaux potentiels vont finir par l’apprendre et s’en pénétrer.

Or l’on ne peut s’élever contre la peine de mort dans le monde en la laissant progresser sur tout le territoire. Il est des chiffres fort inquiétants, laissant présager le pire.

Interviewé par Sud Radio, Laurent Obertone a déclaré : « Le dernier rapport officiel des chiffres de la police et de la gendarmerie montre que les coups et blessures et les violences sexuelles ont battu tout simplement leurs records » (…)  « Par exemple, si on regarde l’évolution de ces chiffres sur l’ensemble du quinquennat, c’est terrifiant », « Si on prend l’année 2017, on avait à peu près 18 000 coups et blessures par mois. Aujourd’hui, on est à 28 000, c’est-à-dire 10 000 de plus ». « Les violences sexuelles, elles, ont quasiment doublé, elles ont même plus que doublé, elles étaient à 3 000 par mois en 2017, on est autour de 7 000 aujourd’hui », ajoute-t-il. Pour lui, il s’agit d’une “augmentation vertigineuse des atteintes aux personnes”.

« Pour les vols simples et violents, les indicateurs, notamment les baisses tendancielles ont marqué un coup d’arrêt ce dernier mois et repartent à la hausse ». « Il y a un ensauvagement assez net de la situation », juge l’auteur de La France Orange Mécanique. « Même les indicateurs officiels le démontrent », ajoute-t-il, parce que « quand je parle des coups et blessures, on est à 770 coups et blessures par jours, constatés officiellement », « ces chiffres officiels ne représentent qu’une part de la réalité ».

“L’Observatoire national de la délinquance menait des enquêtes pour connaître la réalité du chiffre noir de l’insécurité”, explique Laurent Obertone. Mais, “Édouard Philippe a dissout ce témoin très gênant”. L’Observatoire national de la délinquance “estimait qu’en 2018, on était à 2 400 coups et blessures recensés par jour”, “Vous voyez la différence. 2 400 et là on est officiellement autour de 770”, explique-t-il , “en 2018, 265 personnes se déclaraient victimes de viols par jour”. “Et pour 100 viols déclarés, on a un violeur qui est jugé donc c’est pas franchement dissuasif”.

Tout ceci ne peut que gravement dégénérer…

Au vu de ces statistiques terrifiantes, l’on ne peut que craindre que les exécutions perdurent… et que cette abolition totale de la peine de mort nécessite temps et mesures drastiques.

Il faudrait aussi aviser Olivier Véran de cette abolition, tant depuis son décret Rivotril de mars 2020, il a laissé condamner à mort des milliers de personnes âgées. Sans parler des effets mortifères de la politique de santé française, depuis Roselyne Bachelot, Xavier Bertrand, Marisol Touraine… et plus encore, lors de la pandémie de Covid-19…

C’est admirable de la part de Macron de vouloir trucider la peine de mort dans toute la galaxie. Il serait cependant tellement plus simple de la faire d’abord disparaître définitivement de France !

Mitrophane Crapoussin

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi