Macronescu et ses piranhas, nouveau führer de la Gross Europa

« Quelle que soit ma place et les circonstances, je continuerai à vous servir » a dit le piranha en eaux troubles de Davos.

D’aucuns, exagérément optimistes, ont cru comprendre qu’il allait jeter l’éponge.

D’autres, raisonnablement réalistes, ont compris qu’il continuerait, quoi qu’il advienne, même au fond du trou, à servir de femme à Jean-Britt.

En fait les propos du pédézident ont été mal compris : Soros, Davos, Trognos et  Craignos lui ont promis le job de maître du monde.

En attendant, il distribue des médailles en chocolat à ses plus zélés loufiats.

D’abord un CDD à l’essai, 6 mois comme führer de la Gross Europa

 Adolf l’a voulue, Robert Schuman, ministre de Pétain, et Walter Hallstein haut dignitaire nazi l’ont réalisée. Après qu’on eut effacé leurs condamnations, cela va sans dire. Chez ces gens-là, on sait cacher la poussière sous les tapis Bernard (marque déposée).

La première action sur laquelle la DRH Ursula va le noter consistera à faire piquouser 7 fois au moins (chiffre magique !) à leur insu de leur plein gré, tous les Français. Les petits, les grands, les gros, les maigres, les chevelus et les chauves, les hommes et les femmes, les normaux et les invertis, les vieux, les jeunes, les bébés et même les moribonds, tout le monde doit y passer.

Sauf les zélites parce que ces gens-là sont des crapules, mais pas des imbéciles. Et sauf les étrangers en situation irrégulière parce qu’on n’est pas racistes. Et qu’on ne veut pas mécontenter les émirs des monarchies pétrolières qui crachent au bassinet.

Fini de rigoler avec les mauvais esprits de Riposte Laïque !

Heiko Von Der Leyen, le mari de la dame  qui veut piquer tout le monde, est PDG de Orgenesis, une holding multinationale regroupant des labos de biotechnologie spécialisés en thérapies cellulaires et géniques.

Une de leurs filiales aurait même dépouillé de la paternité de son invention Robert Malone qui eut le premier l’idée d’utiliser des nanoparticules graisseuses pour faire glisser en douce des éléments étrangers dans l’organisme… Sous condition de 5 à 10 ans de tests qui ne furent jamais effectués !

Des dizaines de millions de doses de poisons ont été commandées et payées d’avance. Il faut bien qu’elles servent à quelque chose ! C’est comme quand Eichmann avait acheté des tonnes de zyklon B avant de réaliser que cet insecticide n’était pas vraiment top. Il a bien fallu lui trouver un autre usage.

Les Boches ont toujours eu l’esprit pratique et le sens des économies qui manquaient aux Français. Mais grâce à Macronescu, on se met enfin au niveau de nos voisins.

Après les piqués, les fliqués et les cinglés, les flingués

Ursula attend le freluquet sur un autre sujet : la mise au pas des Zongrois et des Pollaks, ces tribus indociles de l’Est qui renâclent à se laisser envahir par des hordes de pillards mahométans.

Malgré les menaces tonitruantes des bandits eurotocrates, dépouiller ces dissidents du pognon qu’ils n’ont pas ne servirait à rien. Il faut donc appliquer la manière forte !

La comtesse-maréchale Ursula se voyait déjà à la tête d’une armada de panzer divisionen déployés pour aller châtier ces populaces rebelles et leurs insolents dirigeants. Mais Macrounette lui a fait remarquer que cela pourrait rappeler de fort fâcheux et fachos souvenirs, susceptibles de déclencher des Résistances locales avec autant de méchanceté que contre Heydrich et Himmler.

Il a donc proposé à Ursula d’appliquer la même méthode qu’au Francistan.

Recruter des nervis, parmi les pégriots des villes et les voyous périurbains, dits « djeunes » à la télé. Au besoin en les sortant de prison et en annulant les procédures ouvertes contre eux pour viols, rackets, trafics de drogue, incendies et homicides.

Puis leur faire endosser un bel uniforme de gendarme de carnaval pour faire croire aux gogos télé-addicts que ces canailles représentent la Loi.

Enfin, les armer d’instruments de torture pour éborgner, mutiler et gazer les opposants. Et les lâcher à la curée, dopés aux amphétamines, et avec de juteuses primes de rendement.

Une main ou un pied arraché : 2 000 euros

Un œil crevé : 5 000 euros

Une femme enceinte massacrée à coups de pieds dans le ventre : 10 000 euros.

Ça motive. D’autant que c’est payé en espèces sur les caisses noires.

Et ça calme les opposants.

Pour les simples suspects de sympathiser avec les anti-vax, fracasser leur porte en pleine nuit et tout démolir chez eux pourrait les ramener à de meilleurs sentiments envers l’Eurocrature vaccinatoire.

« En même temps », assurer l’intérim au Macronistan

 

 Le führer de poche s’est trouvé une doublure idéale : la Pécrasse pour  qui passer du statut de parangon de démocrassouille à celui de gauleiter du IVe Reich ne devrait pas être trop difficile.

Elle présente toutes les qualités pour ça.

D’abord, elle appartient à l’ordre des invertébrés rampants. Pas de colonne vertébrale ni de muscles, le dernier qui a parlé, s’il est le plus fort, a toujours raison.

Ensuite c’est une femme, et comme les mahométans ne cessent de le rabâcher, elle est un être inférieur qui doit se montrer servile et soumis. Si elle ne l’était pas, quelques baffes lui remettraient vite les idées en place. Mais il sera sans doute inutile de parvenir à de telles extrémités. Elle a déjà présenté son futur Premier ministre que les émirs du Golfe ont choisi à sa place.

Enfin, une longue pratique de la langue de bois et des magouilles électorales lui assurent la pleine et entière collaboration des médias-menteurs et des sondeurs-truqueurs, plus celle des gamelliers et des chameliers. De quoi conforter un résultat aléatoire décidé d’avance.

Ils ne rusent plus comme avec Baraq Husssein en se rasant la barbe ou avec Kamala (féminin de Kamel) en grasseyant des discours de la gauche libérale. Ils sont assez forts maintenant pour occuper le terrain à visage découvert.

Macronescu est leur larbin, la Pécrasse sera leur esclave.

L’Eurocrature est la porte d’entrée de l’Eurabia.

Et les peuples abrutis par les pseudo-vaccins ne moufteront pas.

Puisque ces mixtures expérimentales dont chaque labo garde jalousement les secrets, présentent la particularité de créer la confusion parmi les neurotransmetteurs, provoquant des comportements aberrants et des attitudes délirantes.

Quand la protéine Spike trafiquée transmet des vagues de néo-prions, qui transforment en éponge trouée de partout le système nerveux central.

Ainsi les piqués qui survivent aux poisons deviennent des légumes et c’est tout bénef pour les dictateurs.

Les derniers diktats ubuesques pour réglementer les casse-croûtes dans les transports en commun et en plein air sont des tests de confirmation que les abrutis ne sont plus en état de se rebiffer. Prochaine étape : marcher à 4 pattes pour aller de la soupe populaire à la mosquée.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

 

 

image_pdfimage_print
15

8 Commentaires

  1. Quelqu’un se souvient qu’il y a eu en France un référendum (le dernier d’ailleurs) qui a rejeté la dictature des fonctionnaires dictateurs collabos corrompus de l’UE ? Et que les pourris qui nous oppressent chez nous l’ont, eux, signé en catimini… Et l’oppression s’accroit à chaque mouvement des mêmes… Vous faites quoi contre ? Rien ! Allez vous voter contre eux ? Non ! Vous êtes complices !!!

  2. « Quelle que soit ma place et les circonstances, je continuerai à vous servir » Comprendre par là qu’il continuera à nous asservir. Notre vénéré Führer l’a dit, il est en guerre.

  3. En ces temps incertains où Washington et Pékin distribuent les cartes et face à une Gross Russia à la ramasse, GROSS EUROPA serait plutôt flatteur, histoire de suggérer ne fut-ce que la potentialité d’un pôle concurrent.

    La seule manière de voir le Kremlin retourner dans la Cour des grands est l’absorption et la digestion de l’Ukraine, passant ainsi de 147 à 190 millions d’habitants, sans compter les énormes avantages géopolitiques et géostratégiques connexes. Un scénario peu conforme aux attentes du peuple ukrainien, si l’on tient compte des récents sondages d’opinion locaux (entre 60 et 70% pro-OTAN et pro-EU)

  4. Appeler la Sissy des Caraïbes « führer » c’est vraiment le flatter servilement.

    Encore un pavlovien imprégné de sémantique antifa…

  5.  » dont chaque labo garde jalousement les secrets  » Les ingrédients qui composent les vaccins sont sur le site de l’OMS et c’est gratuit, tout le monde peut les voir par internet, j’y suis allé , je ne vous cache pas que quand on lit ça on a pas du tout envie de se laisser inoculer (en..ler plutôt ) avec ces saloperies. ( j’ai entendu une pharmacienne qui à dit exactement la même chose )

    • L’OMS publie les infos que Big Pharma veut bien lui donner.
      Se fier à ces données, c’est comme croire l’INSEE qui raconte que la situation économique n’a jamais été aussi bonne, ou l’INED qui prétend qu’il y a de moins en moins d’étrangers en France.

Les commentaires sont fermés.