Madame Bachelot, allez-vous intervenir pour que Ribery cesse ses prières sur le terrain ?

à Madame Roselyne BACHELOT,
Ministre de la Santé et des Sports.
Madame La Ministre,
A ce que je crois encore à cette heure et, sauf erreur, notre beau pays est toujours un état laïque.
Cependant, les manifestations publiques de prosélytisme religieux, et singulièrement islamique, sont de plus en plus nombreuses, comme on peut le constater chaque jour…
S’il est vrai que la liberté religieuse est garantie aux Français par la Constitution, des abus de prosélytisme sont commis qui devraient être interdits car ils dérangent les citoyens de ce pays qui ne pratiquent aucune religion (et qui devraient aussi bénéficier de cette garantie constitutionnelle.)
C’est mon cas et celui de millions de nos concitoyens qui sont excédés de l’utilisation de leur notoriété et de leur audience télévisée par certaines personnalités qui en profitent pour faire du prosélytisme religieux.
Le meilleur exemple actuel de prosélyte est celui du footballeur professionnel Franck RIBERY, membre de l’équipe nationale française de Foot-Ball et joueur du Bayern.

Ce monsieur – comme d’autres de ses collègues – tout d’abord, ne chante pas notre hymne national lors des rencontres internationales de foot-ball. (Chanterait-il faux ? Ses « canards » ne risquent pas d’être perçus…)
Le sélectionneur Raymond DOMENECH est pourtant responsable français d’une équipe française.
Il ne me semblerait pas déplacé qu’il exige – exige – de tous ses joueurs d’imiter tous les autres joueurs du monde en chantant leur hymne national. Il pourrait consacrer quelques moments à l’apprentissage de notre hymne, ses joueurs sont assez grassement payés pour ce faire…
Mais, bien plus grave, ce RIBERY – récemment converti à l’Islam – fait sa prière à la mode musulmane en entrant sur le terrain, se donnant littéralement en spectacle, avec force gestes et attitudes de prière qui sont obligeamment et longuement filmés. C’est le seul musulman de l’équipe qui le fait.
En comparaison du rapide et discret signe de croix que font certains autres joueurs, suivant un furtif baiser après avoir touché la pelouse, ce que fait RIBERY est excessif et outré. Cette ostentation provocatrice ne peut avoir d’autre but que d’inciter les spectateurs à le suivre dans ses pratiques.
Or, on sait que les spectateurs qui conspuent la Marseillaise lors des rencontres de Foot-Ball avec des équipes maghrébines sont de confession musulmane et d’origine étrangère…
RIBERY ne serait-il pas, dans ces conditions, un boute-feu ?
Je pense qu’il faudrait, comme cela l’a été fait pour les signes extérieurs religieux dans nos écoles, que les manifestations extérieures d’appartenance à une religion – en l’occurrence, la religion musulmane – soient proscrites en public.
RIBERY et ses émules peuvent se livrer à leur gestuelle dans les vestiaires, je pense que ce serait tout aussi efficace sur le plan spirituel et cela n’amènerait pas les téléspectateurs à éteindre leur appareil à la vue de ces provocations inadmissibles dans notre pays.
La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres…
Jacques Torres

image_pdfimage_print