Madame Brizitte existe: le Figaro l’a rencontrée!

Après une série d’articles outrés, mais ne démentant rien… quant à la rumeur de sa transsexualité, vers la mi décembre, l’on se demandait quels supports de la presse féminine allaient voler au secours de Brigitte Macron… Il y eut tout d’abord Femme actuelle qui évoqua l’une de ses confidences, extraite d’un essai,  Le solitaire du palais, racontant que dans la mesure du possible, Manu avait assisté aux accouchements de ses deux filles. C’était pour réinscrire Macronella dans ses rôles de mère et grand-mère…

Aujourd’hui, elle reçoit le soutien de Madame Figaro et du groupe Dassault, lesquels lui ont offert une couve et deux longs articles ridiculement dithyrambiques.

« Accessible, cultivée, drôle, la professeure de Lettres* d’Amiens au destin magistralement romanesque s’est, en quatre années et demie, révélée très douée dans ses rencontres sur le terrain comme sur les rares plateaux télé qu’elle a acceptés, et elle a su cultiver un réseau des plus people aux plus associatifs. À l’Élysée, où elle a reçu l’équipe de Madame Figaro, elle a ouvert largement les portes de l’aile gauche du palais et accepté la séance photo avec plaisir. On passe du lumineux salon Pierre Paulin, extraordinaire héritage d’une commande de Claude et Georges Pompidou au designer en 1972, au bureau tapissé de fleurs de Brigitte Macron, dans le salon des Fougères. » (*faute made in Figaro)

« Sur sa grande table de travail en bois et cuir beiges, dessinée par Matali Crasset, s’accumulent les photos de famille, et les livres. Molière, mais aussi Karine Tuil avec La Décision, Clara Dupont-Monod avec S’adapter occupent ce jour-là le haut des piles. C’est parti pour une heure trente d’entretien au style franc et direct où, des enfants hospitalisés au féminisme, en passant par le numérique et le poids de la norme, Brigitte Macron, si elle ne dévoile pas tout, n’élude rien. Un exercice d’équilibriste.»

Quelques bribes de biographie officielle, toujours non illustrée…

Le décor est plant, le ton est donné. Une designer à la mode, les livres du moment mais aussi des « photos de famille »… comme par hasard… alors que lui est reproché de les dissimuler, enfin les siennes, entre sa naissance et 45 ans…

« J’ai toujours été structurée autour d’Emmanuel – je dis Emmanuel car je vous parle là de mon mari, pas du président – et de mes enfants. Cela a toujours été ainsi. Dans les moments difficiles, je n’étais jamais seule, il y avait les enfants. Je ne veux pas trop parler d’eux car ce serait les exposer, mais j’ai cette colonne vertébrale démultipliée. Ma vie n’est pas ordinaire, je suis l’épouse du président de la République, mais les valeurs fondamentales qui me structurent sont simples et l’ont toujours été.

(…) Nous étions six enfants nés sur une période de vingt-deux ans, et je suis la dernière de la fratrie. C’est la raison pour laquelle, quand mes frères et sœurs aînés me faisaient la morale, je leur rappelais qu’ils n’étaient pas mon père ou ma mère ! Nos parents ont été extrêmement structurants, ils nous aimaient profondément. Ils pouvaient être très cool dans certains domaines – nous laisser sortir, faire ce qu’il nous plaisait… -, mais le respect de l’autre, c’était incontournable. Ils laissaient tout passer, tout sauf ça. J’ai une bonne nature, et je vis aussi très fort dans l’instant présent. Je suis intimement persuadée que la mort nous attend à chaque instant, donc rien d’autre n’existe que là, ici, maintenant. J’ai ça en tête depuis que j’ai 8 ans (Brigitte Macron perd alors une sœur dans un accident de la route, NDLR). J’ai l’impression qu’on n’a pas le temps, qu’il faut aller vite. Ce que vous ne faites pas maintenant, peut-être ne le ferez-vous jamais. C’est aussi le carpe diem du Cercle des poètes disparus. »

Le silence plutôt qu’un énième mensonge?

Et voici le couplet tant attendu pour parler de sa famille, de son enfance, de son âge… dire qu’elle est la dernière d’une famille de six enfants, non le petit dernier d’une famille de cinq enfants et qu’elle a 22 ans d’écart avec l’ainée Annie, née en 1932. Une fois de plus, Brizitte se prend les pieds dans les ans et les chiffres… officiellement née en 1953, elle n’a que 21 ans de différence avec sa soeur. Quant à Jean-Michel, né en 1945, il en a 13… Il est à noter qu’elle ne se perd pas dans le détail de cette joyeuse et grande fratrie, à laquelle ne manquent que Maryvonne, née en 1937 et décédée en 1960, et Jean-Claude, né en 1933 et décédé en 2018 .

Selon la notice Wikipédia, extrêmement détaillée (mariages, remariages, professions, etc.), de la famille Trogneux, lui restent donc deux soeurs, Annie et Monique, née en 1941 et 11 neveux et nièces et… Jean-Michel, seul membre de cette grande famille à ne bénéficier que de son année de naissance. Des traces de sa vie, il n’est point, pas davantage que de son décès. Etrangement, Jean-Michel demeure le disparu d’Amiens. Au détour d’une photo ou d’une anecdote, ce fut l’opportunité de mettre un terme à cette double rumeur que de parler de lui, puisqu’il est celui avec lequel elle aurait le moins de différence, soit 8 ans.

Pas davantage qu’elle n’a profité de ses deux récentes interviews sur TF1 et RTL pour enfin clarifier la situation, disant combien il lui était désagréable d’être niée puisque assimilée à son frère.  Mademoiselle (?) Trogneux a encore délibérément fait le choix du silence, choix qui ne va pas interrompre les innombrables questionnements et investigations en cours, tant ce sujet passionne énormément de Français et des millions d’autres, ne pardonnant pas à son époux d’avoir affirmer vouloir « emmerder jusqu’au bout » les non-vaccinés et de les avoir déclarés non-citoyens. Il y a décidément beaucoup de monde à la recherche de Jean-Michel… lequel pourrait s’inviter dans la campagne.

Mieux qu’un prof du Collège de France!

Pour parachever son éloge, Madame Figaro l’a suivie à Roubaix: « Dans les coulisses des cours pour adultes donnés par Brigitte Macron ».

« En tailleur-pantalon bleu marine, ses mains balayant l’air, la professeure prend le parti du stand-up, pas du bureau magistral. Nichée au 4e étage, la salle de cours est dotée de grandes vitres qui y déversent un vaste ciel, et une cinquantaine d’adultes masqués découvrent les feuilles distribuées par l’épouse du chef de l’Etat. Laquelle enchaîne, la voix puissante, très à l’aise : «Alors, aujourd’hui, on est dans le roman du XIXe. Le Rouge et le Noir, Madame Bovary, Germinal, et on terminera par Bel-Ami. On attaque par l’incipit. C’est quoi, un incipit ? C’est le début du roman. C’est essentiel. Il fait exister un cadre, des personnages, une histoire. On va étudier ensemble quatre monstres de la littérature française : Stendhal, Flaubert – mon champion toutes catégories -, Zola et Maupassant.»

Tellement plus rock chic sexy que les autres!

Cette apologie étant insuffisante, pour exalter plus encore l’extrême féminité féminissime de Macronella, c’est Femme actuelle (Prisma médias, Vincent Bolloré) qui  a fait un article sur ces articles… et ses vêtures d’exception: « Il n’en fallait pas moins pour faire chavirer ses fidèles ! »…

« Depuis l’élection de son mari à la présidence de la République en 2017, chacune de ses apparitions se transforment en véritable démonstration de style. Chic en toute circonstance, l’ancienne professeure peut tout se permettre : du mini, du moulant, et même du cuir… Souvenez-vous par exemple de son look rock chic en pantalon de cuir, aux côtés de Douglas Emhoff, époux de Kamala Harris. Pour accueillir le couple présidentiel ukrainien sur le perron de l’Elysée, elle s’était aussi affichée en robe courte à gros logo façon « Mad Men »  signée Louis Vuitton. Rappelez-vous aussi de son look à paillettes canon à l’occasion du dîner de clôture de la saison Africa 2020, de sa tenue disco pour rendre hommage au styliste Alber Elbaz ou encore de son ensemble petite robe noire et talons aiguilles pour recevoir le président de la République du Chili, Sebastián Piñera à l’Elysée… Brigitte Macron a toujours tout bon. La semaine dernière, elle faisait même sensation en legging ! Et à en croire son dernier shooting mode pour le magazine Madame Figaro, l’épouse du président a encore frappé fort ! Sous l’objectif du photographe Matias Indji, elle apparaît ultra-canon et stylée dans un total look noir sexy. En mini-jupe zippée, veste en cuir boutonnée, collants opaques et boots tendance, elle en met plein la vue ! Avec ce look rock chic, c’est encore un sans-faute côté style pour la Première dame. N’est-ce pas ?»

Aligner ainsi le pire de la garde robe de Brizitte et ses excès, en usant d’un vocabulaire assorti… n’est plus de la flatterie mais de la raillerie.

Jean-Michel, reviens! Les Français vont vraiment croire à la rumeur… Sous couvert de flagorner l’élégance de ta soeur, les modeuses* sont entrain de ridiculiser les looks indécents de la septuagénaire de l’Elysée, laissant ainsi présager qu’elle serait bientôt nonagénaire!

Daphné Rigobert

* Journalistes de mode.

https://madame.lefigaro.fr/celebrites/brigitte-macron-il-y-a-des-moments-ou-il-faut-faire-choix-qui-impactent-le-restant-de-vos-jours-210122-210431

https://madame.lefigaro.fr/celebrites/avec-nous-elle-est-elle-meme-une-femme-une-prof-dans-les-coulisses-des-cours-pour-adultes-donnes-par-brigitte-macron-210122-210433

https://www.femmeactuelle.fr/mode/news-mode/brigitte-macron-change-de-look-et-ose-le-mix-mini-jupe-zippee-et-veste-en-cuir-et-cest-canon-2127927

image_pdfimage_print
31

37 Commentaires

  1. comme ça sur sa pose en photo de couverture de madame Figaro
    Brigitte ressemble à Iggy Pop en travelo blondasse et sans couilles

  2. on aimerait tous que JEAN MICHEL s invite dans la campagne qui n aura pas lieu pour macronescu car au dela de ses 10% effectifs au 1ER tour , il y a 6 MILLIONS DE FRANCAIS RECOUVERTS D EXCREMENTS et aussi 9 MILLIONS d autres qui , au 15 FEVRIER deviendront des nons vaccines car pas de 3IEME piqouse ! et ca embete un peu veran le vereux qui pense a ces 15 MILLIONS DE BULLETINS …sous citoyens peut etre mais electeurs quand meme et leur interdire les urnes serait EXPLOSIF !

  3. D’après des images récentes Collard a le même coiffeur que Brizitte…
    😏

  4. « Ils » sont forts tout de même: « Ils » n’apportent toujours aucune preuve de l’existence du frère Jean-Michel en ce mois de janvier 2022, rien ne sort. On ne peut qu’ attendre avec impatience les preuves de l’immense mensonge d’État que cette Madame Rey affirme détenir… Quant à celles des Moadab, Blanrue ou Lapierre, ce ne sont que des faire-valoir non probantes pour ces messieurs.

  5. Il m’importe que ce couple soit bi tri ou plus et je comprends mieux pourquoi le «  stagiaire «  ne peux pas avoir
    De gamins car deux cas possible. : lui pédé et elle déjà menoposé
    Ou elle a une paire de couilles et lui il suce et en plus 🤧
    Mais bon cela serait rien si le pays était gouverné correctement mais là on c’est tous fait enculé par ce putain de couple d’enfant de pute ( désolé pour les putes qui sont elles courageuses )

  6. Emmanuel Macron a une vie hors normes depuis l’âge de quinze ans, tant sur son parcours étude et profession chez les grands que sur son parcours personnel avec une compagne de l’âge de sa mère…Avec ce petit bagage et son égo démesuré, il prétend conprendre et aimer les Français!

  7. Ah non alors ! sortez ce tas de rides de nos écrans ! C’est quoi d’ailleurs ? un élu ? un fonctionnaire ? non hein ? alors pourquoi ça nous coûte si cher ?

  8. elle n’a pas accouché sr la table de la cuisine ! il y a bien une sage femme, une infirmière, un médecin, une femme de ménage qui vit encore ? qui pourrait nous parler de ses maternités ? elle a eu d’autres partenaires sexuels que son feu mari et Freluquet ? alors cherchez !

  9. Facile le « chic » avec notre fric !!! Comment peut-elle dire qu’il est très difficile à une « 1ère dame » de porter plainte contre ces attaques ?? Alors là… c’est fort !!!

    • LE CHIC , ça se paie , avec notre pognon , son problème c’est surtout de trouver des escarpins à talons hauts , quand ion chausse du 44….

  10. Excellent article, comme tous les autres ! Bravo……Je me demande pourquoi les Francais ne se posent pas plus de question au sujet du mari-fantome et des milliers de FAKE photos publiées sur Internet ! Cela devrait à lui seul provoquer une explosion de réactions !

    • Pourquoi ? Parceque contrairement à vous, ils n’en ont rien à faire.
      Courez, on recrute chez voici …..

      • A ce niveau là ils ont tord…c est un énorme mensonge d État ,faut vraiment pas de plaindre du résultat qui en découle…

  11. Ho purée, qu’il est moche, dédaigneux et très fier de lui!
    Beurk!
    Quand à cet article, c’est une imposture de la première ligne à la dernière!
    Comment peut on écrire un tel monceau de conneries et surtout que des crétins l’achète!

  12. Le chevalier d’ÉON aussi à longtemps été une énigme un où une ? Il a fallut attendre sa mort pour enfin savoir , c’était bien UN mais contrairement à JM ou Bribri il a rendu d ,éminemments services à la France 🇫🇷 notamment en favorisant une alliance avec la Russie pour contrer l’Angleterre

  13. Franchement, on se fout grave de Mme Macron. Dans 3 mois on l’aura oubliée, enfin j’espère

  14. Je l’ai vue au journal télévisé l’autre jour. Pour une meuf qui a été prof à St Louis de Gonzague,(boîte d’élite) elle a un vocabulaire très pauvre, imprécis et semble assez stupide.
    On essaie de sauver les meubles à Madame Figaro..

    • Etrange qu’il et elle ait toujours été employé chez les jésuites et qu’aujourd’hui elle s’habille se coiffe, porte perruque, stilettos, se maquille comme une bagnole volée, prenne des poses, la moue boudeuse ………Malgré tout cela, elle a conservé ou elle a des attitudes et un comportement masculins parce que c’est inné, démarche, façon de s’assoir, poser un coude sur la table, façon de marcher, stature.
      Si c’est une femme à la naissance, elle n’a rien de féminin!

      depuis le début de son arrivée sur scène, je et pas que moi, trouvions qu’il y avait un truc bizarre! Mais quand on ne fréquente pas ces milieux interlopes , on met du temps à comprendre …

  15. « Accessible, (…)la professeure de Lettres* d’Amiens au destin magistralement romanesque [c’est romanesque de coucher avec son élève de 25 ans de moins sue soi et qui en avait 14 ? Gabrielle Russier doit se retourner dans sa tombe] s’est, en quatre années et demie, révélée très douée dans ses rencontres sur le terrain…[elle était déjà douée à l’époque de ses 39/40 ans donc avait déjà de l’entraînement] »
    Il y a peut-être d’autres « perles » de cet acabit mais je m’arrête là. Ah, si ! Et des goûts de chiotte dans le re-looking de certaines salles de l’Élysée comme si elle est certaine d’y régner toute sa vie avec narcissus1er.

  16. Dans son interview , elle prononce quand mème des mots pesés , éclairants, différents de ceux du direct télé , ou, pas à l’aise sur la question elle bifurque sur les jeunes et les pièces jaunes …Elle dit : »un CHOIX, implique de TRANCHER, c’est parfois DOULOUREUX….vous ne vous référez qu’à votre STRUCTURE…POINT FINAL  » Elle est comme sa moitié , menteuse , et fait du « en meme temps , j’espère quand mème qu’au moment de TRANCHER , ils lui ont fait une avnesthésie !

  17. Pourquoi faire autant de bruit autour de cette chose ? Ce n’est pas un scoop de savoir que cette chose n’est pas humaine. C’est un hybride et de plus, pas très bien réussi. Inutile d’en faire tout un cinéma.

  18. Jean-Michel dit Brigitte aurait donc 77 ans ! Enfin, moi j’attends le résultat du dépot de sa plainte ……

  19. L’équipe de campagne met en avant le vieux tromblon ainsi on ne parle pas de l’emmerdeur qui joue au grand négociateur entre bidon et poutine!
    des milliers de soldats français au titre de L’onu dans l’est nous dit la sinistre des armées? Le pas brillant s’occupe de la politique malienne mais la France restera pour combattre l’islamisme. Par contre rentre qui veut en France. Cherchez l’erreur.
    C’est quoi cette politique d’incapables qui met en péril notre pays? Tout ça me démolit et les niais sont en admiration devant jeanmimi!

  20. Sur TF1 on a eu un demi aveu: « je ne suis pas né homme »
    c’est un début d’aveu, c’est un début de reconnaissance de sa vraie identité de genre qui n’est pas HOMME, donc possiblement trans
    mais ni FEMME puisqu’elle n’a pas affirmé « je suis une femme » ou bien « je suis née femme ». et probablement qu’elle ne le dira jamais.

  21. elle a aussi curieusement dit: « ils ont changé mon arbre généalogique, je suis mon frère, c’est impossible ».
    Elle a raison, c’est impossible, l’affirmation n’a pas de sens, on est soit le frère soit la sœur, mais pas « je suis son frère »,
    elle continue à brouiller les pistes mais sans mentir, c’est une formulation détournée pour ne pas avoir à mentir sur son genre.
    elle n’a donc pas réfuté la « folle rumeur qui court » qu’il serait pourtant si facile de démentir et toujours pas de démenti officiel, il n’y en aura pas car ce serait nier sa vraie identité de genre
    le pot aux roses est bel et bien découvert

  22. « inutile d’en faire tout un cinéma »
    prison méritée
    élections 2017 faussées, on nous a vendu le conte de fée de la bergère qui s’est mariée avec le prince, le monde entier berné, la honte sur notre pays
    gilets jaunes mutilés, black blocs maîtres des rues pendant 2 ans, un grand débat = grande manipulation pour sauver le soldat M
    déficit abyssal, pays envahi, islamisé, ensauvagé, multiplication des vols, viols, coups de couteaux, égorgements, décapitations,
    et finalement dictature, passe vaccinal, apartheid, premier pas vers une société à la chinoise

Les commentaires sont fermés.