Madame la juge, réflexions autour de votre verdict à l’encontre de Caroline

Publié le 28 mars 2016 - par - 7 commentaires - 1 181 vues
Share

FabienneSiredey-Garnier3Madame la juge,

Décidément, vous recevez beaucoup de courrier par l’intermédiaire de Riposte laïque.

Je voudrais revenir sur le jugement concernant Caroline Alamachère et essayer de comprendre les raisons objectives de votre décision.

http://ripostelaique.com/scandale-caroline-alamachere-condamnee-a-acquitter-somme-de-9-500-euros.html

Une première lettre envoyée par Martine Chapouton a essayé de vous démontrer la lourdeur financière occasionnée par votre attendu, et l’incroyable écart de sentence prononcée par rapport à d’autres faits constatés infiniment plus graves.

http://ripostelaique.com/madame-siredey-garnier-combien-de-temps-faut-economiser-9-500-euros.html

Mais, voici la suite de mon interrogation.

En admettant, ce que je n’oserais penser, que vous receviez des ordres du pouvoir, ce qui de manière inenvisageable transgresserait les règles de leur séparation.

En émettant ce jugement :

Pensez vous avoir terrassé la bête immonde?

Avoir le sentiment d’être un nouveau Saint Georges annihilant le dragon?

Avez-vous l’intime certitude d’être une figure lumineuse du bien dans l’éternel combat contre le mal ?

D’avoir agi pour la justice et la fraternité générale contre l’intolérance bornée d’une habitante d’un territoire étriqué et replié sur lui même ?

D’avoir exalté le progrès contre la réaction?

Si c’est pour ces raisons que vous avez rendu votre arrêt, je peux, tout en le regrettant amèrement, comprendre votre décision.

Mais, les prémices (tout comme ceux du printemps qui arrive) de cette gigantesque imposture qu’est l’immigration de masse généralisée sont là.

La réalité se dévoile un peu plus chaque jour.

Il suffit de voir la gestion, aujourd’hui à l’ordre du jour des quartiers dits de « Non droit », pour comprendre ce qui se passe. Ce phénomène n’étant que partie minime d’un problème infiniment plus grand. Je ne nierai pas la misère de beaucoup de ceux qui arrivent.

Mais l’utilisation cynique et éhontée de ce dénuement, alliée à la culpabilisation scandaleuse des petites gens, pour en réalité, des raisons financières me choque.

J’ai bien peur qu’en vous croyant aujourd’hui dans le camp du bien, vous ne vous retrouviez demain dans celui de ceux qui regretteront peut-être de s’être lourdement trompés

Et que vous soyez devant l’évidence d’avoir, peut-être en toute bonne foi et toute innocence, laissé les classes populaires profondément démocratiques de ce pays, dans le risque et l’abandon.

Luis Bravo

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
catalan

Certains plus bas ont appele ce champ à labourer  » femmele « , c’est lui faire encore trop d’honneur ! Imbue de son titre elle s’imagine étre la loi et qu’en agissant ainsi le gouvernement islamiste que nous avons la montera au pinacle elle va vite déchanter car si ils la  » monte  » ce sera à la hussarde !!!

penope

Le ventre de la bête est toujours fécond ! En tant que femme cette femelle à qui on a donné la possibilité d’exterminer la liberté d’expression envers une autre femme, merci à Caroline, me fait mal aux tripes. J’ose espérer que cette femelle n’a pas d’enfant, sinon pas de fille, et je n’ose pas espérer qu’un jour elle n’ait pas à verser des larmes de crocodiles. Cette femme me donne la nausée et me dégoûte. A quand des tribunaux d’exception pour juger ces traîtres.

dominique

il faudrait médiatiser à l’extrême ce verdict….c’est trop dommage que seuls l’intéressée qui va écoper d’une peine injuste et éminemment dégueulasse, et que quelques lecteurs de RL le sachent.

WOLFRED

et la justice est indépendante !!!!!!!!!!!!!!

Bagheera

Non ! Elle est aux ordres des pourris en place ! Les juges sont devenus des larbins !!!

montecristo

Comment se fait-il qu’un terroriste qui assassine, écope de huit années de prison et soit libéré après quatre ans …
Alors qu’une femme désespérée qui tue son mari tyrannique après 17 ans de galère, écope de 10 ans ???
Soit le code pénal a des raisons que la raison ne connait pas …
Soit les juges sont livrés à eux mêmes !

jan-pase-à-l\'attaque-!

Bravo, Luis !
Mais à quoi bon des mots ?
Puisque de toute manière ils vont encore récolter prés de 10 000 euros pour leurs œuvres….