Madame Sylvia Bourdon, ouvrez les yeux sur la terrible réalité de l’Arabie saoudite !

Publié le 31 mai 2012 - par - 2 946 vues
Share

A l’attention particulière de Mr le rédacteur en chef de Riposte Laïque

En date du 29 mai, Mme Sylvia Bourdon, a publié sur votre site un article intitulé :  « Esprit libre, j’aime Eric Zemmour et méprise la lâcheté de ses détracteurs où il est écrit ceci : « J’aime à croire que je suis……. Je refuse de vivre dans le silence, comme c’est le cas dans ma chère Arabie que je respecte profondément. L’Arabie vit comme elle l’entend et lorsque je me trouve sur son sol, je je m’intègre et me fond dans le royaume. La femme que je suis est bien accueillie. Avec respect et attention. Contrairement aux idées véhiculées en France, un grand nombre de femmes sont aux manettes d’institutions comme la chambre de commerce de Riyadh, dans les affaires de l’éducation bien sûr, le gouvernement. Je ne crois pas faire un cours sur le royaume. Cependant je constate que le roi fait avancer son peuple pour la modernité. Alors qu’en Occident, nous nous précipitons dans l’obscurantisme…… »

Je souhaite que vous publiez cette mise au point car, j’estime qu’un site comme le vôtre qui est à l’avant-garde du combat contre l’islam et ses dérives sectaires puisse laisser faire croire qu’Arabie Saoudite, pays par excellence de l’intégrisme religieux et patrie du terrorisme, baigne dans la tolérance et l’amour.

 

Chère Madame,

En vous lisant je me suis demandé si vous étiez en train de faire l’apologie de l’islam, car le monde entier sait que les sponsors de l’islamisme  et son expansion à travers le monde, sont saoudiens, tout en défendant la laïcité en France. Je trouve que vous développiez le même discours à la carte comme les adeptes de la charia. Les attentats de New York sont encore vivaces dont la majorité des commanditaires sont d’origine saoudienne ( rapport du congrès américain).

Si comment expliquer qu’en Arabie Saoudite, il est interdit à la femme de conduire une voiture, comment expliquer que des femmes originaires de l’Asie employées comme domestiques, sont constamment violées, agressées par leurs employeurs sans que la justice du royaume que vous idéalisez, ne les défende. L’exemple des femmes indonésiennes qui croupissent dans les prisons du Roi  Abdellah, sont des preuves vivantes de la tolérance qui rayonne dans votre chère Arabie.

Il est vrai, que vous Madame, vous faites des affaires  et on sait qui détient la puissance financière du royaume que vous aimez tant. La boucle est bouclée. Et la cupidité aidant, vous devenez amnésique, insensible aux malheurs de vos semblables et vous oubliez les valeurs humanistes de la France. Vous convoquez seulement Voltaire et Montesquieu pour briller au milieu de l’arène en faisant de la gesticulation stérile.

Vous oubliez, Madame, que le combat contre les dérives de l’islam, doit être mondial. Il ne faut pas vous replier sur votre village. L’universalisme dont vous prétendez être la dépositaire  ne doit se limiter à votre village, car le monde est devenu un village, à moins que vous préfériez la mondialisation qui arrange vos affaires sonnantes et trébuchantes.

Oser dire que le royaume est un havre de paix, c’est insulter des millions de musulmanes à travers le monde qui subissent dans leur chair, les affres de l’islamisme dont est responsable le wahabbisme, cœur de la doctrine de l’islam radical qui méprise la femme que vous êtes et dont votre chère Arabie en est le berceau.

Vous savez que l’état saoudien est le premier pourvoyeur pour la construction des mosquées à travers le monde et son islamisation… Et en France, pouvez-vous ne dire, le nombre de mosquées construites par les pétrodollars saoudiens ?  Et je ne parle pas des chaînes de télévision satellitaires qui font l’endoctrinement islamique financés par ces saoudiens auxquels vous trouvez d’énormes qualités humaines. Avez-vous visité Médine et vu les misérables qui s’y agglutinent ?

Votre article est vraiment tendancieux car il fait croire aux lecteurs de Riposte laïque, qu’il fait bon de vivre en Arabie Saoudite où il n’y a aucune liberté de culte, aucune liberté de conscience, aucune liberté d’opinion, aucune liberté politique.

Savez-vous au moins Madame qui mis les Ahl Saoud sur le trône et qui les défend au nom de la réelle politique?  Savez-vous que l’Arabie Saoudite est le seul pays au monde qui porte le nom d’une tribu, celle  Ahl saoud ?

Je conçois que vous défendez votre croute mais de grâce pas au détriment des femmes musulmanes qui luttent matin et soir pour sortir de l’hiver islamique et des renégats qui sont nombreux en Arabie Saoudite. Vous avez une conception de la liberté à géométrie variable en fonction de vos intérêts bassement matériels. Vous fermez les yeux sur la théocratie quand elle arrange, votre business… car l’appétit vient en mangeant. Vous ne rendez pas service à la laïcité et de grâce ne prenez pas dans vos écrits comme exemple des femmes telles que Wafa Soltan qui au péril de sa vie combat l’islam, car, vous n’êtes pas du même bord.

Votre camp est celui des pétrodollars pas celui des idées et du combat pour l’émancipation des femmes. Lisez Mohamed Ibn Abdelwahab avant de parler de votre chère Arabie…

A bon entendeur salut…

Alain Chems

Ancien musulman devenu chrétien

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.