Madonna appelle à voter pour le musulman Obama… qui se réclame chrétien par choix

Publié le 28 septembre 2012 - par - 1 380 vues
Share

Hier, dans un concert mis en ligne, la chanteuse kabbaliste qui se définit volontiers comme rebelle au « système » – mais qui se soumet pourtant aux vieilles religions – a appelé à voter pour « le noir musulman » de la Maison Blanche, en l’occurrence Barack Obama, à l’occasion de la prochaine élection présidentielle américaine. Madonna m’impressionne. Les années passent mais elle semble de plus en plus jeune, ou du moins son cortex cérébral est de plus en plus juvénile, voire embryonnaire. Sans avoir la prétention d’expliquer le  mécanisme électrochimique de son cerveau, essayons toutefois de comprendre son étrange logique. Le candidat démocrate est « cool » puisque démocrate, il est cool car non caucasien et non chrétien. En extrapolant son raisonnement, il serait probablement plus cool encore s’il était homosexuel et toxicomane.

Manque de bol pour la pop-star, le président des Etats-Unis n’est pas musulman. Madonna ignorait sa conversion même si elle a prétendu le contraire deux jours après sa bête déclaration. En septembre 2010, lors d’une conférence de presse, Barack Obama a déclaré: « Je suis chrétien par choix. C’est l’enseignement de Jésus-Christ qui est la source d’inspiration de la vie que je veux mener » [source RFI]. Quant à la « coolitude » du président, elle est pour le moins discutable dans la mesure où les politiques de sécurité intérieure et extérieure d’Obama contredisent très certainement la vision idéalisée de la chanteuse. Depuis le début de son mandat, Barack Obama est le président dont l’administration est responsable de la reconduite à la frontière du plus grand nombre de clandestins latino-américains. Il est également le président dont l’administration est responsable de la mort programmée du plus grand nombre de combattants talibans et djihadistes par l’usage de drones armés.
N’étant pas citoyen américain, je ne voterai pas pour Barack Obama, mais je souhaite sincèrement qu’il soit réélu. Ne serait-ce que parce qu’il a eu le courage d’abandonner la religion coranique, à mon avis incompatible avec la constitution américaine – comme elle est incompatible avec le droit français. Son attitude est d’ailleurs plus courageuse et responsable que celle de sa secrétaire d’Etat Hillary Clinton, qui déclarait naguère qu’elle aurait aimé appelé sa fille Huma – en hommage à sa directrice de cabinet Huma Abedin, dont la famille proche appartient au courant islamique fondamentaliste.
Par ailleurs, à la place du chef du « Secret Service » de la Maison blanche, je serais sérieusement préoccupé par les risques d’attentats sur la personne du président en provenance des communautés musulmanes établies aux Etats-Unis. L’apostasie qu’il a commise en rejetant l’islam est un pêché puni par la sentence capitale. Madonna devrait se renseigner à ce sujet auprès de Brahim Zaibat, son jeune amant qui passe pour être pétri de religion mahométane.

Mûre pour la conversion (et mûre tout court aussi), Madonna pourrait envisager de reprendre ses plus grands tubes en les adaptant pour son nouveau public. Elle pourrait alors se produire à la « Fête de l’Oumma » à la Courneuve en se trémoussant sur l’air de « Like a Houri« , « La Sira Bonita« , « Don’t cry for me Aljazeera« , « Mufti don’t preach! » et tant d’autres. Je suis sûr que l’émir du Qatar est prêt à financer l’opération…

Guillermo Dias

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.