Maggy, comme beaucoup de flics, je ne crois pas à la thèse de ton suicide

Publié le 15 novembre 2018 - par - 143 commentaires
Share

Salut à toi, Maggy, ma collègue, ma sœur, mon amie que je ne connaissais pas. Tu avais choisi de te battre, tel Don Quichotte et ses moulins à vent, contre les inepties, la médiocrité, la méchanceté, la couardise de ceux qui pourrissent la vie des flics.

Tu avais choisi de dénoncer haut et fort la course aux statistiques des patrons, avides de primes et de médailles, la petitesse des commissaires chefs de groupes ou de services, carriéristes et veules.

Tu avais choisi de montrer au grand jour la misère des locaux, des véhicules, des moyens dont les flics sont nantis.

Tu avais choisi de désigner ces décideurs sans empathie, sans humanité qui, pour leur seule gloire ou pour des galons, sont capables de bouleverser la vie des flics de terrain en changeant leurs horaires de travail, sans tenir compte du fait qu’en face, ils ont des hommes et des femmes avec une vie…

Et oui, les flics ont des vies de famille, des passions, des besoins, des marottes… des petites choses qui leur permettent de ne pas exploser en vol… Mais ces messieurs galonnés qui, eux, n’ont de vie que leur carrière et leurs primes s’en foutent.

Tu avais choisi de parler, de dire les choses… et tu t’es fait broyer par cette machine ignoble et infernale qu’est l’administration policière.

Ah, ils sont prompts à t’écrabouiller la gueule, tous ces lâches de directeurs, de commissaires et d’officiers… Oh oui !

Eux qui jamais ne sont présents lors des procès de flics victimes, alors que, dans les textes (qu’ils chérissent si bien), ils devraient épauler leurs hommes ! Là, il n’y a plus personne !

Pour mettre en avant leur sacro-saint code de déontologie (voté et approuvé par les syndicats complices) quand un flic dérape, ils sont là… mais uniquement pour faire respecter les droits de l’homme ou les décisions de la CEDH. Au sein de leur services, y’a plus personne !

Et puis, bien sûr, comment ne pas parler des ces chiens de l’INQUISITION générale des services… ces sous-flics frustrés qui suent du derche… ces rats, mauvais comme la gale, haineux, teigneux… tellement minables qu’ils se cachent de tous pour ne pas se faire lyncher.

Eux, leur plaisir, c’est de bousiller les flics… Parfois, il est nécessaire de faire dégager un ripou, c’est normal, ce genre de mec n’a pas sa place dans la police… Mais ils mettent le même acharnement et la même hargne à matraquer un flic qui a mis une claque à une racaille qu’à titiller un vrai ripou… Des psychopathes, ces mecs… Des malades !

Et donc, tu aurais choisi d’en finir… soit… Moi, je n’y crois pas et je ne suis pas le seul.

Les commentaires qui ont suivi l’annonce de ton geste sur Yahoo, site pourtant peu porté à la compassion quand il s’agit de flics, laissent dubitatifs… Très peu de personnes croient à un geste volontaire…

Surtout pour un motif comme ça.

Car bien sûr, maintenant on te salit, on dit que tu es une voleuse, un escroc… Tellement facile, tellement minable.

Et comme par hasard, tu commets ce geste irréparable juste avant le 17 novembre, avant la date à laquelle il y aurait pu y avoir des soucis avec les troupes de base.

Et comme par hasard, le bras droit du ministre est un ancien de la DCRI, les barbouzes en fait… On sait tous de quoi ces gens sont capables…

Ne parlez pas de théorie du complot… Il n’y a pas de théorie, il n’y a pas de complot !

Ah bon, et tous les directeurs, les commissaires, les officiers qui s’octroient allègrement des primes mirobolantes alors qu’ils ne font rien et ne prennent jamais de risques… C’est pas des escrocs, ça ?

J’espère de tout cœur que tu te plais là où tu es maintenant et que tu es sereine… Rassure-toi, d’autres reprendront le flambeau et un jour, oui un jour, les flics se réveilleront méchamment !

Repose en paix, Maggy.

Hugh !

Geronimo

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Robert COURS

Bonjour, tout d’abord m’es condoléances a la familles. Je sais ce que les mots veulent dire,prendre des risque et laissé les ripoux en paix,comme chez nous des artisans escroc que les gendarmes laisse tranquille 5 ans d ‘enquêtes ,et un procureur toujours rien, tout cela pour tagés nos murs à paine refait juste pour se vengée. les petites entreprises se pleines m’es lorsque ils reçoivent tout l’argent ils disparaissent .Mes que fait notre justice toujours attendre .Petit village dans L’EST de la France 57455 , ou tout le monde se connaît voilà porté plaintes et que faire . Dire MERCI… lire la suite

Aux Armes Citoyens

« Un jour, les flics se réveilleront méchamment »…. C’est maintenant ou jamais.
On sait qu’on ne peut pas compter sur l’armée.
Ce qu’on voudrait savoir, c’est si la police est aussi gangrenée que l’armée : musulmans, ripoux, collabos du gouv., anti-FDS et anti-FN/RN.

Adrien

Ne rêvez pas : la flicaille ne vous défendra pas, ne nous rejoindra pas à l’heure du chômage de masse et de la peur des représailles/sanctions administratives. On connait leur dévotion aux « ordres » depuis 1940, et leur capacité à se défouler sur ceux sur qui c’est pas dangereux. Les videos de ces racailles en uniforme ne manquent pas sur youtube pour qui veut bien les voir…… Je dis comme les gauchos : « une flic, une balle ».

Vermeille

Le « Ben Allah »Barbouzerie syndrome…??!! Ou stress Traumatique à bout de souffle qui conduit à l’irrémédiable,c’est toutefois en langage juridique de la prévarication parfaitement illicite, fondé sur une déontologie semble t il largement défaillante de la Hiérarchie, vue le nombre significatif devenu récurrent de « suicides » dans les effectifs de la Police…

Peg

« Suicidée » ou poussée au suicide, je ne vois pas trop la différence. La haine d’un côté et le résultat de l’autre sont les mêmes, il s’agit d’un meurtre avec préméditation.
Paix à son âme!

Elisa Naibed

J’en profite pour porter à votre connaissance un autre de mes billets, où je m’interroge sur un éventuel procès cadavérique de la policière Maggy Biskupsky, à l’instar du procès posthume du Pape Formose en 897?

https://vk.com/elisanaibed?w=wall473603409_1365

Million Bernard Pierre

Bonsoir, je me suis permis de questionner au pendule, il ne semble pas d’accord pour le suicide mais je ne suis pas toujours fiable avec ce genre de test, alors prudence! Je trouve que les dirigeants de toute sortes en demandent trop à la police, et comme toujours, c’est la base qui est mise en contrainte. Les « chefs » ne tiennent que très rarement compte qu’ils ont affaire à des êtres humains avec un cœur, une âme et des soucis comme tout le monde. Policier est une fonction qui demande du mérite, du professionnalisme une grande fiabilité et une petite part… lire la suite

jino

ok

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Paix à vous Maggy.
Et toute ma sympathie à votre famille et à vos proches.

PS : Très gênée, je viens de comprendre « pouces levés », « pouces baissés »… Ben, je suis pas toujours très futée, que voulez-vous ! :(