Mahomet, prophète de la turpitude et homosexuel notoire

Publié le 11 février 2019 - par - 21 commentaires - 3 713 vues
Share

Chez les musulmans, il vaut mieux être pédophile qu’homosexuel. Ce qui est un crime immonde est toléré et ce qui n’est pas caractéristique d’une quelconque faute morale l’est. S’ils savaient que leur prophète pédophile, incestueux et violeur, avait des penchants homosexuels, seraient-ils encore musulmans ou plutôt si eux-mêmes ne s’étaient pas adonnés occasionnellement, au cours de leur jeunesse, à des pratiques homosexuelles à cause de l’apartheid sexuel qui est la norme leurs sociétés pudibondes pour voiler leurs déviances sexuelles.

« Selon les statistiques de Google Trends, la requête « video sex gay » est essentiellement envoyée sur le moteur de recherche depuis le Vietnam et l’Indonésie. L’Algérie et le Maroc arrivent juste derrière. »

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/le-porno-version-islamique_1775657.html

La sîra, conduite de Mahomet, un éclairage essentiel dans l’appréhension de la vie de Mahomet relatée par ses compagnons, devrait pourtant calmer les velléités homophobes des musulmans comme l’attestent les hadiths ci-après :

1) HADITH SUNAN BI DAWUD NUMÉRO 5224

« Un jour, Mahomet a soulevé sa chemise pour un homme qui s’est mis à embrasser son torse tout entier,  à partir de son nombril et jusqu’à ses aisselles  ».

2) HADITH MUSNAD AHMAD NUMÉRO 12669

« Un homme du nom de Zahir qui avait l’habitude de dire « le prophète m’aime », a dit qu’un jour, Mahomet s’est glissé à son insu derrière lui et l’entoura de ses bras. Zahir effrayé a hurlé « Lâche moi ! ». Après avoir tourné la tête et découvert que c’était Mahomet, il cessa de se débattre et s’est mis à « pousser son dos contre la poitrine du prophète » ».

3) HADITH MUSLIM NUMÉRO 031.5906

« Aïcha a rapporté que le prophète… était couché dans ma maison avec ses cuisses ou ses jambes à découvert quand Abu Bakr a demandé la permission d’entrer. La permission lui a été accordée et il a conversé dans ce même état et il a parlé ».

4) NOMBRE HADITH 16245, VOLUME TITRE ; LES ÉNONCIATIONS SYRIENNES, TITRE DU CHAPITRE : HADITH DE MU’AWIYA IBN SUFYAN

« J’ai vu le Prophète (paix sur lui) sucer sur sa langue et ses lèvres Al-Hassan le fils de Ali (paix et prières d’Allah soient sur lui). Pour aucune langue et aucune lèvre, que celles du prophète lui protège du feu de l’enfer ».

« Il (le Prophète) lève sa chemise (de al Hassan) et embrassa son (petit) pénis »
روى أنه صلى الله عليه و سلم قبل زبيبة الحسن أو الحسين

« Il (le prophète) a embrassé le (petit) pénis de al Hassan al Husein »
رأيت النبي صلى الله عليه و سلم فرج ما بين فخذي الحسين و قبل زبيبته

« Il (le prophète) a mis les jambes de Husein à part et embrassa son (petit) pénis ».

5) HADITH MAIMA AL-ZAWA’ID, ALI IBN ABU BAKR AL-HAYTHAMI

299/9 مجمع الزوائد لعلي بن أبى بكر الهيثمي

رأيت رسول الله صلى الله عليه و سلم فرج ما بين فخذي الحسين و قبل زبيبته
رواه الطبراني و إسناده حسن

Traduit en anglais : « J’ai vu le Messager d’Allah mettre les jambes de Husein à part et embrasser son (petit) pénis ».

Rapporté par Al-Tabarani et c’est l’authentification est entièrement validée par les savants islamiques.

Hussein et Hassan sont des petits garçons différents, c’est manifestement qu’on peut croire que Mahomet dans sa vie a embrasser plusieurs pénis.

6) SAHIH AL-BUKHARI, VOLUME 1, LIVRE 4, NUMÉRO 152 (VOUS POUVEZ AUSSI CONSULTER LES NUMÉROS 153-154) SELON ANAS BIN MALIK

Mahomet invite également les jeunes garçons à le voir se laver les parties intimes :

« Chaque fois que l’Apôtre d’Allah est allé à répondre à l’appel de la nature, moi avec un autre garçon, avons l’habitude de l’accompagner avec un verre plein d’eau. (Hisham a commenté : « Alors qu’il peut laver ses parties intimes avec elle) ».

7) SAHIH AL-BUKHARI, VOLUME 1, LIVRE 4, NUMÉROS : 229 / 231 / 233

D’autres pratiques malades de Mahomet comprennent ayant sa jeune épouse de l’enfant essuyer le sperme de ses vêtements, avec Bukhari :

(Sahih Al-Bukhari, Volume 1, Livre 4, Numéro 229) Rapporté Aisha :

« J’avais l’habitude de laver les traces de janaba (sperme) des vêtements du Prophète et il avait l’habitude d’aller à la prière tandis que des traces de sperme était encore sur lui ».

(Sahih Al-Bukhari, Volume 1, Livre 4, Numéro 231, vous pouvez aussi consulter Nombre 232) Rapporté Sulaiman bin Yasar:

« J’ai demandé à Aisha sur les vêtements souillés de sperme. Elle répondit : « J’avais l’habitude de laver les vêtements de l’apôtre d’Allah et il allait à la prière tandis que les taches d’eau étaient encore visibles ».

(Sahih Al-Bukhari, Volume 1, Livre 4, Numéro 233) Rapporté Aisha :

« J’avais l’habitude de laver le sperme hors les vêtements du Prophète et même alors, je remarquais un ou plusieurs points sur eux ».

Salem Benammar

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lesfinx

Avec un Mahomet le musulmans n’aurait jamais le prix Nobel

the end

si , dans le royaume des muzz.

DUFAITREZ

Encore des hadiths ? HADITH PIAFFE !

Rems

Islam religion de dégénérés cancer de la planète…….

Garde Suisse

De pire en pire !

duglimbule

un débat d’un impressionnant niveau .

lem

Salem Benammar fait partie de ces gens éclairés, bien cultivés, bien documentés, qui connaissent l’islam de l’intérieur. Les médias audio-visuels qui ne les invitent pas à éclairer les Français sur la vérité de l’islam, sont des criminels qui contribuent au développement du fascisme nazislamique dans notre pays. Même les gouvernements de tout poils qui empêchent la diffusion de la vérité cruciale sur cette secte satanique sont encore plus criminels que quiconque. Leur crime touche des générations et tout le patrimoine séculaire de la France.

Alam

La société arabe, comme d’ailleurs beaucoup de société du bassin méditerranéen qui pratiquaient l’enfermement des femmes (le gynécée) est très largement pédophile ou héphébophile : le giton, l’imberbe est évidemment un substitut plus facilement disponible que la jeune femme ou même la fillette quasiment inaccessible. Sur l’homosexualité, la position courante de la morale populaire est d’ailleurs assez révélatrice : si elle est officiellement condamnée (hypocrisie arabo-musulmane oblige) elle est en fait diversement jugée selon qu’on est « actif » ou « passif ». Le vrai homosexuel pour les arabes est le « passif »; les autres, qui enculent tout ce qui se présente, du giton à l’ânesse (savoureuse affaire assez récente au Maroc ) en passant par la volaille(eh oui!) sont toujours des vrais mâles!

Camaro

Alam, Une amie de ma grand’mère avait vécu au Maroc de 1910 – 1912, jamais elle ne cuisinait du poulet pour cette raison.

iClaire

Non seulement des hypocrites mais aussi des tarés ! Tellement vicieux et pervers qu’ils sont dans le déni du fait que pour être homosexuel il faut être deux à copuler… Un homosexuel seul (ledit passif) ça n’existe pas c’est juste un gars fragile à la sexualité auto-érotique qui vit dans un fantasme. C’est l’actif qui: venant consommer fonde la relation homosexuelle…Ces salauds condamnent comme seul coupable le gars qui n’est pas viril. En réalité si tous les musulmans qui ont copulé avec un homme devaient être exécutés, il ne resterait plus guère de mâles dans le monde arabe !

peplum

Je ne crois pas que Mahomet ait fait langues zoo

PANDRE

Ecoeurant, le prophète! Je comprends beaucoup mieux sa descendance dégénérée.

Ren

Choquant !

Morrigan

On parlait de ce type en le désignant « abtar » soit couilles molles ou sans couilles. … Hihihi !

Pedro de la Mancha

Aïe aïe aïe ! Que voulez-vous ? Dans la religion on aime son prochain !

Morgane

Le prophète serait-il pédophile ?….
Il y a VRAIMENT un réel problème dans cette secte !

belphégor

Et zoophile comme ils le sont tous (chèvres,brebis)
Pendant la guerre d’Algérie où je faisais mon service militaire, nous étions avec une section arabe qui ne se séparait jamais d’une jolie petite brebis qui passait de lit en lit chaque soir…

Morgane

Encore pire….

allah queue leu leu

Des gens répugnants qu’il faut chasser à tout prix !

the end

oh!! la salope.

Lisianthus

Ce monstre a épousé une fillette de six ans et dans son immense générosité a attendu qu’elle ait neuf ans pour la violer. Entre temps il ne se privait pas de pratiquer le cuissage avec elle. Répugnant.