Mainmise totalitaire au plus haut de la gauche léniniste

Publié le 9 juillet 2019 - par - 5 commentaires - 580 vues
Share

Les Orques néo-bolcho au visage de technocrate rangé style Julien Coupat and Co viennent toujours faire la leçon malgré les marées de sang (qui gicle encore au Venezuela selon un dernier rapport de l’Onu) à de gentils écolos décroissants qui croyaient naïvement se servir d’une sorte de ZAD sur le plateau de Millevaches pour faire un « festival année zéro » (tout un programme) Coupat et ses milices y ont coupé court sur-le-champ.

Que nenni ! Le plateau est à « eux » (« rien n’est à eux tout est à nous » dit pourtant la chanson) base arrière du djihadisme rouge qui a toujours pignon sur rue partout, « l’État de droit » (une blague visiblement) nulle part. Ou comment cette captation en direct chrono exprime bien en creux ce qu’il adviendrait en cas de fractures accélérées : mille foyers néoguévaristes en alliance objective avec les ségrégationnistes djihado-mafieux écartant, se cachant, se servant de la jeune piétaille bobo décroissante (quoique mouchée à l’occasion) chauffée à blanc par des journaleux ne sachant pas quoi faire de leurs neurones car même 2050 (clash final) c’est loin… Et Syriza c’est fini (à cause uniquement des méchants créanciers bien sûr…).

Cela ne mériterait pas une ligne si tout ce ramdam n’était pas l’expression pure de ce qui a coulé les Gilets jaunes, à savoir toute cette diatribe apocalyptique archifausse s’apercevant qu’il existe encore des Crésus (lui-même ayant existé AVANT la naissance du « capitalisme ») malgré la tonte étatique véhémente (la plus haute au monde malgré les arguties pour la justifier) soucieuse alors de mobiliser contre eux et non contre la mauvaise organisation économique et sociale française, qui blesse bien plus qu’elle n’aide réellement (à moins d’être un nécessiteux) ; l’objectif de cette « avant-garde » (n’ayant rien appris puisque le communisme selon Badiou n’aurait jamais été incarné) étant toujours de réduire les gens à des rouages comme en face, machine contre machine, en pis bien entendu (c’est à nous de décider) puisque au moins, sous ce qui reste de démocratie représentative encore debout, il est possible de traiter tous ces suppôts au visage d’ange de vaches à lait étatistes qui s’accaparent ici le plateau de Millevaches, le Larzac, Notre-Dame-des-Landes, ce qui donne des idées aux autres : aucune raison en effet de ne pas faire la même chose pour les djihadistes en costumes trois pièces et leurs valises made in Qatar ou Arabie saoudite Turquie : vous donnez des pans entiers de la campagne française, des universités et écoles, de certaines mairies urbaines, des médias publics (et privés), théâtres (le « in » d’Avignon), musées à vos gauchistes transgenres au col post-Mao, laissez-nous prendre nos quartiers nous aussi sous bannière culturelle bien entendu… La France découpée en morceaux, mais en apparence cela ne se voit pas, ces derniers étant tenus par des fils « républicains » ce qui donne, vu de loin, une France encore « unie », pour combien de temps, madame la Marquise ?…

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
François BLANC

tient mon rappel du contexte marxiste ne plait pas au modérateur RL, déni de réalité ou trahison pure et simple au nom de l’internationale ?

Francois BLANC

l’déologie commune des socialauds et autres cocos repose sur les théories contre nature de marx et Cie elles-même héritières de celles de Babeuf, force est de constater que le formatage de masse à ces théories, en France, remonte à l’entrée des marxistes dans les institutions en 1945, avant cela les hussards noirs de la république avaient à coeur leur mission d’instruction mais pas celle de laver les cerveaux
Depuis l’internationalisme de marx a pour théories appliquées l’immigrationnisme et toutes autres escroqueries du même genre avec le même objectif de faire disparaître les nations

Lionel

A lire cet article boursouflé, il semblerait que LSO se « Michaud-Nérarise ».

Lionel

à l’heure où je regarde: sur les 12 articles publiés hier, seuls 3 ne dépassent pas 500 vues: celui de LSO et celui de TMN en font partie.
Sans parler du fait que sous celui de LSO, il n’y a qu’un seul commentaire.

Dur pour un « essayiste ».

POLYEUCTE

Génial ! Je n’aurais pas dit mieux ! Merci !