1

Mais où est passé le député de Moselle Brahim Hammouche ?

Il l’avait pourtant assuré lors de la campagne, il n’était pas un touriste politique.

Pourtant, depuis son entrée en fonction, Monsieur Hammouche s’est fait plus que discret.

Quelques interventions en commission, des selfies avec les membres du gouvernement… Alors que nous attendons des réponses concrètes sur ses positions quant aux premières mesures prises par le président de la République Emmanuel Macron.

Que pense-t-il de la baisse des APL, qui touche durement les jeunes et les plus démunis, pour permettre une baisse des impôts pour les foyers les plus riches ?

Que pense-t-il de l’augmentation de la CSG (comme nous l’avions prévu) sans compensation pour les ménages ?

Que pense-t-il du recul des députés de la majorité (dont il fait partie) sur la moralisation de la vie politique ?

Que pense-t-il des coupes drastiques dans le budget de la Défense, qui ont provoqué le départ du chef d’état-major de l’Armée ?

Silence radio.

Les habitants et les élus locaux attendent des réponses, des garanties de la part d’un élu national.

Face aux inquiétudes légitimes au vu des premières mesures de ce gouvernement, il est plus que primordial d’obtenir une discussion franche et sans détour avec celui qui est censé représenter l’ensemble des habitants de la 8ème circonscription de Moselle.

Nous l’attendons (avec impatience)…

Fabien Engelmann