Mais puisqu’on vous dit que le lobby LGBT n’existe pas !

Publié le 14 novembre 2018 - par - 31 commentaires - 1 405 vues


Il est pourtant bien présent et drôlement puissant comme l’actualité nous en fournit la preuve à travers deux exemples.
Agnès Thill est député La REM de l’Oise. Cette directrice d’école parisienne qui avait milité dans sa jeunesse au parti socialiste est en croisade depuis plusieurs mois contre l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et femmes célibataires. Dans un tweet elle a dénoncé l’autre jour « un puissant lobby LGBT à l’AN (Assemblée nationale) ». Horreur et damnation ! Que n’avait-elle dit là ! Pareille audace ne pouvait laisser rester sans réaction. « Ce terme de « lobby LGBT est absolument inacceptable et n’a pas sa place dans le débat public » s’étouffe Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement. Tandis que la fielleuse Schiappa assure que « les fantasmes sur un lobby gay sont un premier pas vers l’homophobie ».

Dans les rangs des députés de la République en marche, c’est carrément l’hystérie. Certains voient en elle « la représentante de la Manif pour tous à l’Assemblée », d’autres demandent sa suspension, voire son exclusion du groupe. Heureusement que les bûchers n’existent plus car la malheureuse aurait péri brûlée vive.

Mais Agnès Thill se défend et rend coup pour coup. « Je ne représente aucune religion. Encore moins une minorité religieuse radicale. Ni la Manif pour tous » se défend-elle avant de lancer : « Peut-on encore parler dans ce pays sans être aussitôt catalogué de réac, conservateur, religieux, homophobe ? ». Pour tenter de calmer le jeu elle dit « regretter ses propos qui ont pu heurter ».

Tweet blasphématoire

Mais ce n’est pas suffisant pour Philippe Grangeon et Gilles Legendre respectivement président par intérim de La Rem et président du groupe à l’Assemblée nationale. Ils auraient voulu que la « dissidente » fasse amende honorable et présente des « excuses » pour son tweet blasphématoire. Aussi lui adressent-ils par écrit des remontrances. «Ce n’est pas la première fois que nous sommes amenés à te mettre en garde contre les excès que revêtent parfois tes prises de position publiques. Au moment où nous souhaitons tous que le débat sur la bioéthique se déroule dans un climat apaisé, ce sera la dernière » menacent les deux cerbères de l’orthodoxie macronienne qui poussent l’hypocrisie jusqu’à se déclarer « étrangers à tout ce qui ressemblerait à une police de la pensée ».

C’est étrange comme le prétendu nouveau monde de Macron ressemble à celui d’avant. Notre ami Christian Vanneste est bien placé pour en témoigner. L’ancien député (UMP) du Nord avait été accusé de « propos homophobes » et de « négationnisme » en février 2012 à l’occasion d’une controverse sur la déportation des homosexuels français pendant la Seconde guerre mondiale. Suite à quoi l’UMP lui avait retiré son investiture pour les législatives du mois de juin et engagé contre lui une procédure d’exclusion. « C’est le lobby gay qui crée la polémique » avait lancé le parlementaire en sursis qui l’année même où il quittait l’UMP fondait le RPF (Rassemblement du peuple français) dont il est toujours président.

La justice lui donnera finalement raison. Il obtiendra même la condamnation de ses accusateurs pour diffamation. Mais le mal dans l’opinion avait été fait et il ne retrouvera pas son siège au palais Bourbon. Le lobby fantasmé qu’il dénoncera dans un livre « M…au lobby gay » paru en 2013 chez Mordicus, avait finalement atteint son but.

Agnès Thill subira-t-elle le même sort que Christian Vanneste ? L’avenir nous le dira. Tout particulièrement quand le débat sur la bioéthique viendra en séance devant l’Assemblée nationale. C’est là que des voix discordantes risquent de se faire entendre au sein du groupe La Rem. On imagine déjà les pressions qui s’exerceront sur les récalcitrants pour que la loi, promesse électorale de Macron, soit votée. Le système est bien verrouillé.

Miliciens de la pensée unique

Le lobby qui n’existe pas mais dont l’efficacité est redoutable n’est pas l’apanage de l’Assemblée nationale. Loin s’en faut !
À Toulouse il a pris pour cible Philippe Soual, un professeur agrégé de philosophie, enseignant à l’Institut catholique de Toulouse et au lycée Pierre de Fermat. Cet universitaire, extérieur à l’établissement, avait été sollicité pour aider les étudiants à préparer l’agrégation. Les cours devaient démarrer en ce mois de novembre.

Mais les miliciens de la pensée unique veillent. Un tract est distribué pour dénoncer l’enseignant qualifié de « porte-parole de la Manif pour tous ». Philippe Soual est en effet intervenu en 2015 à l’université d’été de la Manif pour tous pour critiquer la « Théorie du genre ». Impensable pour ces défenseurs de la cause des minorités ! « Ici, nous sommes des étudiant(e)s TRANS, PD, GOUINES,BI et nous trouvons cela inacceptable » peut-on lire sur le tract. Le lobby agit cette fois à visage découvert. Il se sent suffisamment fort pour se manifester.

Et la direction de l’Université va céder à ces tenants de l’agit-prop. Elle justifie par un communiqué sa décision devant « les risques potentiels de troubles entre lui (l’enseignant) et certains étudiants, dans le contexte troublé que connait l’université du fait de la proximité des élections, le département de philosophie de l’université Toulouse 2 Jean-Jaurès a estimé plus prudent d’annuler sa venue ». Surtout pas de vague ! Une fois de plus, une petite minorité impose sa loi à la majorité silencieuse. C’est la dictature de la pensée unique version LGBT. Celui qui n’est pas d’accord avec elle n’a pas le droit de s’exprimer.

Alain MARSAUGUY

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
DUFAITREZ

Grandes folles et grands fous, plus tous les autres, jadis inconnus, se révèlent par leur “coming out”. Gvt, Politiques, Journaleux qui diffusent leur “juste cause” sur les plateaux.
Sans citer de noms par prudence, le Lobby est manifeste !
La Société “gendrée” s’organise. L’islamisme aussi…
Qui viendra à bout de l’autre ?

Paskal

Aujourd’hui, c’est LGBTQIAP (lesbiennes, gay, bi, trans, queer, intersexe, agenre ou asexuel, pansexuel) mais la liste va sûrement s’allonger. En Allemagne, l’interdiction de la zoophilie a entrainé des protestations.

Jill

D’ailleurs, il n’y a pas plus de mariage pour tous
que de beurre en broche. Les mineurs peuvent ils
se marier ;ascendants et descendants peuvent ils
s’epouser ? non… on a employé cette formule pour éviter de répéter ” mariage homo” qui aurait exaspérer les Français.

Jill

De quel droit peut-on prédestiner un enfant à
ne pas avoir un père et une mère? Le droit à
l’enfant n’existe pas ;c’est le droit de l’enfant qui
seul compte.

patphil

donc il y a une députée LREM qui n’est pas godillotte!
qu’elle en soit saluée

Lotus bleu

À vous lire, M. Alain, vous n’aimez pas ce que vous voyez dans notre pays, normal, ce sont des fous qui se sont emparés du Royaume de France et ils l’ont renommé la République Française. Ils nous ont vaincu par la force, la violence, l’assassinat en masse et la terreur.

Lotus bleu

Pour rappel: la République Française est athée et païenne, donc anti Dieu chrétien et antéchrist. L’ennemi de la République, c’est le christianisme et tous ceux qui aiment la chrétienté ou le Christ ou le Dieu chrétien. Ceci a conduit, inévitablement, la République Fr. vers le gauchisme, le socialisme, le communisme, l’homophilie et à aimer l’islam, car l’islam est farouchement anti-chrétienne. Tout ce qui est anti chrétien ou contre le christianisme sera toujours bienvenue dans la République Française. Mettez ça dans votre pipe M. Alain!
Dernier point, les Républicains ne font pas de distinction entre le christianisme et le catholicisme.

Sophie Durand

@Lotus bleu
“L’ennemi de la République, c’est le christianisme”
ça, c’était au XIX siècle. Depuis on s’est rappelé que le Christ a dit “rendez à César ce qui est à César”…
Vous retardez sérieusement.

Lotus bleu

Ils méritent la Légion d’honneur. Je suis sûr que leur acte de ‘Bravitude’ sera murmuré dans l’oreille de notre talentueux président, son Excellence M. Macron.

Lotus bleu

Mais tout ceci est normal, est conforme à la République Française, il n’y a pas lieu de s’étrangler et encore moins d’écrire un long article sur les égarements de Mme Agnès Thill et avant elle, de M. Christian Vanneste ni sur la félonie de M. Philippe Soual, prof de philo (donc un peu décervelé, olé olé), sous-marin et porte-parole de la Manif pour Tous! Bah là! Trop c’est trop! Autrement dit un catho, un puritain, un extrémiste, un facho dans nos murs.
Il fallait donc sans tarder réagir et sermonner ces réactionnaires et si nécessaire, les punir. Ce qu’il fut fait sans délai. Parfait! Remercions M. Benjamin Griveaux et Mme Marlène Schiappa pour leur brillante et vigoureuse intervention. Ils méritent la Légion d’honneur.

garay

Vous êtes dans le distributeur encore ? (de papier). La confusion règne dans votre écrit. Si Marsauguy fait cet article, il sera lu ; vous en êtes la preuve. Alors pourquoi est-ce inutile de produire un tel article ? Est-ce la critique des deux idéologisés qui vous gène ?

sean

fleur de lotus tu nous les brisent avec tes potes lgtb

Marie France Cheikh

L orientation sexuelle c est comme la religion. Ça doit rester dans la sphère privée et uniquement privée..

Paskal

On peut éprouver une sorte d’attirance pour quelqu’un du même sexe mais il n’y a qu’une seule orientation sexuelle. On ne peut s’accoupler qu’avec quelqu’un de l’autre sexe, c’est comme ça, ce n’est pas autrement.

Dumont

“une sorte d’attirance”? tu peux dire “attirance”. Quand à l’accouplement entre homos, faut sortir un peu, ça existe mais oui!@pascal

Paskal

J’ignorais qu’un sexe d’homme ou de femme pouvait pénétrer un autre.

Rufus

??vous m’avez l’air d’être un grand expert en sexologie@Paskal

kamisan

” comme la religion. Ça doit rester dans la sphère privée ” Ca existe une religion qui reste dans la sphère privée ???

Eh oui !

On ne peut évidemment que se féliciter de la réaction ferme (quoiqu’un peu lente) de l’université de Toulouse. Après tout, si les haineux de la manif pour tous pleurnichent parce qu’ils ne sont plus invités aux anniversaires, c’est le moment de leur rappeler qu’ils n’ont qu’à assumer le fait d’avoir choisi de leur plein gré d’être du côté de l’église catholique, cette association de superstitieux religieux qui se mêle de régenter la vie de gens ne croyant absolument pas leur délires tout en protégeant des milliers de pédophiles ayant commis des dizaines de milliers de viols.

Busa Françoise

À côté du sujet. Comme d’habitude!!!!!

Jotab

Donc il est normal de justifier une sanction professionnelle par des activités extra professionnelles ?
Quelle cruauté…
C est exactement ce type de police de la pensée qui freinent les citoyens a s engager dans des causes patriotes

HARGOTT

Je puis vous indiquer l’adresse d’un bon psy…Cela ne ma regarde pas, mais vous en avez besoin!
Quant au fonds, inutile de discuter avec les hallucinés: ils ne comprendront pas.

Jill

On peut être contre le mariage homo sans être
catho. Il suffit de penser à deux barbus se livrant
au simulacre de la reproduction… et encore je
n’évoque pas le Vih dont les gays ont Été les
principaux propagateurs, et victimes aussi.

@Eh oui !
Votre post est affligeant de clichés. 1° On peut être pour la manif pour tous et athée. 2° Tous les cathos ne défendent pas toujours toutes les positions de l’Eglise et ce qu’elle fait. 3° Le mariage pour tous est une aberration juridique : il n’a rien à voir avec l’égalité des droits. 4° Enfin et surtout : ne soyez pas manichéen, il est criminel, à la rentrée, de priver des jeunes qui préparent l’agregation de philo, de leur prof. C’est le plus sûr moyen de leur faire rater l’agreg.

Arthur

Le mariage pour tous est une aberration juiridique et n’a rien à voir avec l’égalité des droits ? Ah bon ? Vous pourriez développer ?

Sophie Durand

@Arthur
Lisez les travaux de la prof de droit Aude Mirkovic “mariage des personnes de même sexe : la controverse juridique” : on ne peut en droit traiter également que des personnes égales. Or les situations d’un couple hétéro et celle d’un couple homo n’ont rien d’égal. On aurait mieux fait de créer une type d’union particulier mais les homos n’en voulaient pas…

DrPal

Les haineux, quelle rigolade! Il faut vraiment être sourd et aveugle ( ou con comme un pneu) pour ne voir que la haine est du côté des sectaires dans votre genre. Qui veut imposer partout ses vues et exigences sociétales, qui veut interdire l’expression des opinions contraires, qui insulte, qui caricature et méprise ouvertement les défenseurs de la famille, qui se vautre dans la cathophobie, qui revendique un droit à l’orphelin, qui?, sinon ce fier lobby “trans-pd-gouine bi”?

Lazare

@Eh oui ! t’es con(ne) !!!!

sean

pignouf

Arthur

Je crois qu’il y avait de tout à la manif pour tous. Certains ouvertement homophobes d’autres qui pensent qu’un couple homoparental ne peut qu’etre une malédiction pour un enfant. En attendant les horreurs dont sont victimes les enfants et dont on parle dans la presse sont le fait de pères et de mères hétérosexuels, comme la gamine séquestree dans un coffre ses 2 premières années. Ça c’est choquant pourtant on ne ramène pas sur le devant de la scène le fait que la mère était hétérosexuelle. A juste titre. Être un bon parent n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle. Être hétérosexuel ne qualifie pas pour être un bon parent pas plus qu’être gay ne disqualifie pour être un bon parent.

Ce n’est pas le fait que d’être hétérosexuel qualifie automatiquement une bonne éducation, c’est le fait qu’un enfant a besoin de sa filiation, de connaître ses origines et d’avoir des référents qui soient le père et la mère pour avoir un bon équilibre!

Lire Aussi