Mais qu’a fait Poutine à la journaleuse du Figaro Isabelle Lasserre ?

Publié le 30 mai 2017 - par - 32 commentaires - 4 102 vues
Share

Je savais que le Figaro était un journal dans le sens du vent et que ses journalistes étaient les girouettes qui indiquaient l’Ouest, les USA, la bien pensance, le politiquement correct et que sais-je, mais pas au point d’avoir perdu tout bon sens en affirmant sa russophobie.

Les mistrals perdants qui nous collent aux dents

La journaliste Isabelle Lasserre a, dans un long article dans le Figaro de lundi 29 mai, démoli Vladimir Poutine, et valorisé Emmanuel Macron. Tout commence par une entrée dans l’histoire de nos deux peuples à l’époque de Louis IV et de Pierre le Grand, pour se poursuivre par un procès en règle contre Vladimir Poutine traité comme un Président ayant finalement de la chance, d’être reçu à Versailles par le chef d’état français. Il aurait en fait beaucoup à gagner à venir en France, afin de « rompre » son isolement sur la scène internationale. Je ne sais pas où vit cette Madame Lasserre, mais sûrement pas en Russie.

La France de Macron n’est pas à la hauteur de la Russie. La journaliste nous ressort les litiges dénoncés par l’intelligentsia française sur l’annexion de la Crimée, territoire qui a toujours été Russe au demeurant, et qui fût donné administrativement par Krouchtchev à l’Ukraine en 1954, à une époque où les états en interne à l’Union Soviétique, n’existaient pas. À une époque où le pouvoir était au Kremlin. La Crimée Russe n’était pas historiquement Ukrainienne et n’avait pas vocation à l’être. Vladimir Poutine n’a donc pas boudé son plaisir de rendre la Crimée à la Russie sous la demande pressante des Criméens eux-mêmes.

Faut-il rappeler comment la Savoie et Nice sont devenues Françaises ? Comment la Principauté de Monaco s’est trouvée privée de la plus garde partie de son territoire au profit de la France. Certes, l’un ne peut justifier l’autre ! Les contextes étaient différents. Pour autant, ce n’est pas la première fois qu’un territoire passe d’un pays à l’autre, sans beaucoup de réactions de la part des âmes sensibles aujourd’hui ! À commencer par la Pologne, dépecée par l’Union Soviétique après la guerre de 1945, et l’Allemagne qui se vit confisquer par la nouvelle Pologne communiste, la Prusse, le berceau de la Nation germanique. J’imagine ce que dirait la Pologne devant une revendication allemande de la Prusse, ou la Biélorussie et l’Ukraine, devant une revendication polonaise de territoires qui lui appartenaient !

La bonne nouvelle étant, qu’il n’y pas eu besoin de faire des transferts de population d’Ukrainiens comme ce fut fait pour les Allemands obligés de quitter leurs terres natales, à la suite de décisions internationales. Car en effet, des Allemands furent expulsés systématiquement de chez eux après les accords de Potsdam signés le 2 août 1945 par Joseph Staline, Clement Attlee et Harry S. Truman pour éviter toute revendication territoriale future de l’Allemagne sur ses voisins orientaux. Quant aux peuples ? Qu’importe pour ces démocrates !

Tout cela est de l’histoire, et encore une fois, les contextes ne sont pas les mêmes. Il n’en reste pas moins que les peuples existent et qu’il faut bien admettre que les Russes sont ultras majoritaires en Crimée. Qu’en disent nos dirigeants occidentaux actuels ? S’ils ont la même mémoire que Macron sur l’histoire de France, nous ne sommes pas sortis de l’auberge !

Même constat vis-à-vis de la Syrie. Après l’affront fait par la France en Libye qui attaqua le colonel Kadhafi et alla même jusqu’à l’assassiner, Vladimir Poutine sait ce que vaut la parole des dirigeants et celle de Nicolas Sarkozy et de ses compères Alain Juppé et Bernard Henri Lévy. Aujourd’hui, on reproche le soutien de Vladimir Poutine à Bachar Al Assad alors même que nous soutenions des terroristes islamistes. On a reproché les bombardements de Russes à Alep, et on passe sous silence les massacres de civils à Mossoul par les USA et la France. Si j’étais Russe, je me dirais que les dirigeants Français, ceux de l’Union Européenne sont tombés sur la tête !

Le comble dans cet article est l’avis du directeur de l’institut Français des relations internationales (IFRI) Monsieur Thomas Gomart qui se permet un jugement prétentieux: Monsieur Macron fait preuve de pusillanimité en recevant Vladimir Poutine. Il n’a pas oublié les ingérences Russes, mais ne se place pas dans une logique punitive ! Qui est cet homme, et pour qui roule-t-il ? Mieux, Macron ferait preuve de magnanimité envers Vladimir Poutine. Plus con-descendant, on ne fait pas mieux.

En attendant, nos agriculteurs souffrent de l’embargo envers la Russie. Les bateaux Mistrals nous auront coûté très chers, sans parler des 150 Rafales prévus pour l’Inde qui ne seront pas livrés, car ce pays trouve que la Russie est un partenaire bien plus fiable, et ne souhaite pas se retrouver dans le cas de la Russie avec ses Mistrals, et dépendant de la lubie d’un Président sous tutelle des USA et de Bruxelles !  Quel gâchis cet amateurisme en politique étrangère d’Hollande !

Qu’en disent Isabelle Lasserre et Thomas Gomart ? Rien bien sûr ! Ces cerveaux sont asséchés par la bien pensance et le politiquement correct. À moins que, ce ne soit par les pressions de Serge Dassault et de ses soutiens du Moyen-Orient.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
vova

… »territoire qui a toujours été Russe » … dans quel film ? La Crimée a été annexée par Catherine II en 1783 !! Auparavant elle était administrée par l ‘ Empire Ottoman qui succédèrent aux Tatars ! Plus loin dans le temps , cette presqu ‘ île fut habitée , et administrée par diverse populations , essentiellement grecques et Kieviennes , JAMAIS par la Russie !! Au moment de son annexion , les pays Baltes et l ‘ Ukraine , comme une partie de la Pologne , étaient DÉJÀ des COLONIES RUSSES , cela justifie – t – il les prétentions territoriales russes sur ces territoires aujourd ‘ hui ??

Josette

On sait un peu tout cela; C’est mieux l’Empire Ottoman pour vous? Kiev n’appartient plus à Kiev aujourd’hui. Pas sûr que vous gagniez au change.
L’exemple de la France, la GB, l’Allemagne ne vous suffit pas?! C’est à dire leur démolition par le grand remplacement.

CaptainCook

Suite,  » Les experts de l’OPCW rappellent ds leur rapport qu’après l’analyse de la nature du gaz, par d prélèvements sur corps des victimes, sa composit° révèle que ce gaz était différent de celui trouvé dans les stocks de l’armée syrienne. (Ils reconnaissent que Bachar était innocent du crime imputé),
Le rapport précise que ce gaz proviendrait du stock de feu le colonel Kadafi, vendu après sa mort à des « groupes anti Assad », transportés en bateau vers ports turcs > acheminés fiefs rebelles Syrie. La composit° gaz sarin=même q celle du sarin jeté sur Ghouta. La médiacratie franç s’engouffre ds désignation du coupable idéal! » .

CaptainCook

Macron , le « candidat des médias » dénonçant les organes d’influence et de propagande russe contre lui en France!! Si peu, si minime, si tard, aucun effet tant la tour de babel est efficace. Cela servait à protéger l’égo de la marionnette macron, à la face du monde pour plaire certainement à Soros,et alimenter toutes les officines DH, type révolution orange infiltrées en Russie, pour faire sauter Poutine aux prochaines élections, Poutine a du apprécier!
D’autre part,l’OPCW(anglais) ou Oiac organisation pr interdiction armes chimiques, confirmé pr MIT,masachusetts Inst of Techno, au sujet du gaz sarin; La réalité est tout autre.

vova

… « à une époque où les états en interne à l’Union Soviétique, n’existaient pas. »… Archi – faux : l ‘ Ukraine avait un siège à l ‘ ONU , juridiquement parlant elle était bien un État , l ‘ adjonction de la Crimée a été reconnue par tous les États siégeant à l ‘ ONU !!! Après la dissolution de l ‘ URSS , la Russie avait bien tenté de récupérer la Crimée , en vain , juridiquement c ‘ était pas possible ! Dans nos démocraties chrétiennes il y a un vieux dicton qui dit :  » donner , c ‘ est DONNER ; reprendre, c ‘ est VOLER » …

inconnue

le figaro déçoit, maintenant il est devenu journal de gauche

Auguste

Poutine défend le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes, et à garder Bachar Al Assad si les Syriens le désirent, ce que refusent la plupart des dirigeants occidentaux. C’est ça la démocratie : laisser le Peuple décider.

marco

La réponse au titre de cet article:Mais qu’a fait Poutine à la journaleuse du Figaro Isabelle Lasserre ?
Rien justement, et c’est pour ça qu’elle lui en veut.
En même te on te comprend Vlad, avec la tronche qu’elle a ……

Roban

Merci Gérard Brazon de nous avoir rappeler ces vérités que les « merdias » se gardent bien de nous informer.

Huineng

J’ai toujours été un soutien inconditionnel de Bachar El-Assad parce que du temps où je prenais des cours d’arabe littéraire, mon prof d’arabe, un algérien ingénieur BTP et vice-président de la communauté musulmane de ma ville, me vantait le régime laïc de Bachar El-Assad, où les communautés sunnite, alaouite, chrétienne orthodoxe et druze cohabitaient paisiblement dans les mêmes villages.
Il s’y rendait tous les ans pour faire des conférences . Par contre, j’avais noté chez lui que quand il me disait que la Syrie pouvait être un modèle de cohabitation des religions pour la France,il tentait sournoisement de m’enfumer ..C’est ce qui est arrivé pour certains de ses élèves français de souche ..
On ne peut jamais avoir confiance dans ces gars-là.. mais cela je ne vous l’apprends pas..

sibille jean-marc

La France a divisé l’archipel des Comores en donnant la nationalité française aux Mahorais et l’indépendance aux trois autres iles des Comores. Contrairement aux populations russophones de Crimée qui ont voté pour retourner dans le giron de leur mère patrie, ce qui pour les russes a encore un sens, les populations mahoraises d’origine swahili( 60 /100) et malgache 40/100, « auraient » voté pour resté dans le giron de la France en 74 et 76, année durant lesquelles on peut considérer que seulement 20:cent de la population de Mayotte parlait et écrivait le Français.La population Mahoraise est à 98/100 musulmane et partageait très peu de tradition culturelle avec la population métropolitaine… D’autres part, n’oublions pas que sous l’égide de m Foccard, Bob Denard fomenta deux coups d’états ré

antécumé

Je regarde cette photo et je me dis que je déteste ces gents qui sourient par la bouche et qui condamnent par les yeux.

raoulcalamar

Tres juste remarque! C’est la marque des salopes, les vrais!

markosorix

Voilà pourquoi les émissaires de l’Union européenne viennent nous dire que les états n’auront bientôt plus la gouvernance de leur pays.. parce qu’ils ont insufflé l’idée que les frontières ne comptent pas. Et ils le font sans que personne ne leur dise: euh, vous êtes qui pou dire ça ?

Laudrin

N’avez-vous pas entendu Brunet sur BFM tresser une couronne de Lauriers à Macron l’autre soir?? ces journaleux de droite sont surtout là pour la gamelle oui!! que des cons à mépriser au plus vite!!

pat phil

qui achète encore le figaro? ou le monde?
traiter poutine de pusillanime démontre l’ignorance même de ces journaleux imbu d’eux même

Biker48

Ce qui nous rassure c’est que ces journaleux n’ont plus d’avenir la presse subventionnée sous perfusion mourra tout de même .hier j’ai reçu un coup de fil pour un sondage médiamétrie ,je les ai envoyé promener en leur disant que les médias étaient tous des vendus, qu’ils étaient tellement partiaux que s’en était honteux et que je ne lisais plus aucune presse que je n’écoutais plus la radio et regardais encore moins la Télé pour ce qui est des infos.je me connecte tous les jours sur les sites de la fachosphère et ça fait un bien fou.je me réjouirais lorsque tous ces connards seront à la rue ,car les journalistes s’illusionnent en croyant faire partie de l’élite car ils servent la soupe pour leurs maitres qui se débarrasseront d’eux sans état d’âme lorsqu’ils ne leurs serviront plus à rien.

renaldo jean jedan

CE SONT NOS PAYSANS QUI SONT PUNIS PAR L’AVEUGLEMENT DES POURRIS QUI NOUS GOUVERNENT ,

renaldo jean jedan

bel article .j’ai eu la chance de faire une croisière en Russie l’année dernière ,et t nous avions le droit après une conférence portant sur l’histoire de la RUSSIE de poser toutes les questions à l’intervenant .Un gaucho de service lui a posé la question sur la Crimée , ce n’est pas normal que la Russie annexe cet territoire .Réponse .que dirait un normand si le pouvoir en place décidait de sans rien demander à personne de donner cette région française aux anglais , ils ne seraient pas contents ainsi que les autres français, belle comparaison .Pour les sanctions contre ce pays , et bien ils en tirent un bénéfice :considérable , sic la conférencière : nous cultivons maintenant du blé, nous serons capables d’en exporter bientôt .Cette dame a avoué être privé de fromages français .

vikinglenormand

Renaldo surtout pas leur données de pareils histoire concernant la Normandie car avec des idiots on ne c’est pas on cela peut aller.

Gretsch

Heureusement que des personnes sont là pour se dévouer à lire ces torchons médiatiques subventionnés (Le Figue à rôts, l’immonde, l’aberration …).
Dire qu’ils suffirait de leur couper les aides pour qu’ils disparaissent d’eux-mêmes …

Auguste

Que peut dire le Figaro et toute notre presse qui ont collaboré à la propagande des Etats-unis pour voler le Kosovo à la Serbie , détruit l’Irak sur la base d’un mensonge , les ADM . Cette dame appartient à une presse aux ordres des américains .

Spipou

Effectivement, Isabelle Lasserre dit n’importe quoi dans son article, mais ça ne justifie pas des erreurs historiques aussi grossières de votre part ! Faites quand même un peu attention.

Spipou

Excusez-moi, mais la Prusse n’est pas le berceau des nations germaniques !

Ce fut au contraire le théâtre du premier génocide historiquement documenté en Europe, à savoir le génocide du peuple borusse par les Chevaliers teutoniques.

Et il y a pas d’autres erreurs historiques dans votre article.

Gerard Brazon

La Prusse est et restera le berceau de l’Allemagne bien plus que la Bavière, la Rhénanie, la Sarre et autres… La preuve en est que c’est bien le Roi de Prusse qui devint Empereur d’Allemagne et ce, au Palais de Versailles suite à la chute de notre Empereur Napoléon III. Ne vous en déplaise…
Gerard Brazon

Spipou

Il m’en déplaît, Monsieur Brazon… La « Prusse » dont vous parlez dans votre article est la Prusse orientale, pas le Brandebourg, berceau de la culture berlinoise, mais dont les rois ont repris le nom d’un peuple balte, et absolument pas germanique, conquis et exterminé. J’y peux rien, c’est la réalité historique !

Quant à l’empire d’Allemagne, parlons-en ! La guerre de 1870 a été voulue et provoquée par Bismarck pour vaincre la résistance des autres états allemands, et en tout premier lieu la Bavière, à l’unification sous l’autorité de la « Prusse », je devrais dire le Brandebourg !

Je passe sur vos autres erreurs historiques, mais si vous voulez descendre un article idiot, essayez d’être un peu rigoureux vous-même. Il y avait bien d’autres choses à dire sur cet article.

malou30

Je pense M. Brazon que vous n’ayez fait une petite erreur , ce n’est pas Gorbachev mais Kroutechev qui a donné la Crimee à l’Ukraine .
A part celà meci pour votre article .

Francky

l’ukraine, ce n’est pas ce pays qui a elu des neo nazis qui tuent impunemment des civils russophones et qui combattent la démocratie???

Gerard Brazon

Oui en effet. J’avais en tête l’homme à la chaussure à l’ONU et j’ai écrit l’homme à la tache rouge au visage. Désolé…

Stratix

Et que dit Mme Lasserre sur le Kosovo et le non respect des frontières de la Serbie ? L’ineffable BHL était encore dans le coup.

esus

L’histoire retiendra que l’otan a réalisé un génocide en SERBIE.

inconnue

exact,