Mais quel besoin avez-vous, monsieur Macron, de servir la soupe à Edwy Plenel ?

Vous êtes, monsieur le Président, un télévore. Un téléphage. Un télévangéliste à la française. Vous aviez déjà les caméras de TF1 pour le 13h de Jean-Pierre Pernaut. Vous y avez ajouté BFM TV et RMC. Et, jamais rassasié vous y avez coopté Médiapart !

Une telle goinfrerie dépasse l’appétit normal d’un homme normal. Mais savez-vous seulement qui est Edwy Plenel que vous avez convié à votre table déjà si bien remplie ? Vous n’ignorez quand même pas que le patron de Médiapart est depuis des années, et aujourd’hui encore, le porte-parole à peine dissimulé des Frères musulmans !

Avant vous, en invité d’honneur, il y avait là-bas Tariq Ramadan. Il bénéficiait d’un rond de serviette à Médiapart. Oui frère Tariq était grand ! Oui son intelligence forçait le respect ! Oui Edwy et Tariq débattaient ensemble à la même tribune ! Tariq disait du bien de l’islam et Edwy disait du bien de Tariq.

Concubiner avec un prédicateur qui était le héraut présentable de l’islamisme le plus obscurantiste ne gênait en rien le patron de Médiapart. Puis – ô rage, ô désespoir – Ramadan s’est ratatiné sur le poids de ses turpitudes sexuelles particulièrement abjectes. Et Plenel a été contraint de prendre ses distances d’avec un homme dont il assurait la promotion.

Sic transit gloria mundi… Vous savez tout ça, n’est-ce pas monsieur le Président ? Vous n’êtes pas dégouté ? Manifestement non. Il est vrai que vous êtes un adepte du « en même temps ». En même temps BFM TV et Médiapart. En même temps RMC et Médiapart…

On se demande ce qui vous a pris M. Macron. Vouliez-vous donner un coup de pouce à un site – Médiapart – affaibli par le scandale Ramadan ? Avez-vous jugé nécessaire – charité chrétienne oblige – de verser une pièce dans la sébile d’un Plenel souffreteux ? Ou peut-être, en froid calculateur, avez-vous pensé qu’après avoir parlé à la France profonde de Jean- Pierre Pernaut il fallait se faire entendre des populations musulmanes en détresse et des islamogauchistes vieillissants ?

Une autre hypothèse, parfaitement insultante pour vous, vient à l’esprit. Comme chacun sait la capacité de nuisance de Médiapart est grande. Ce site a déjà fait tomber des ministres et des députés. Auriez-vous quelque chose à vous reprocher monsieur le Président ? La bienveillance de Plenel vous serait-elle nécessaire ?

Quoi qu’il en soit vous n’honorez pas, M. Macron, la fonction que vous occupez. La prochaine fois que vous aurez quelque chose à dire soyez un peu plus franc de collier. Faites vous interviewer par le Bondy Blog. Et donnez un texte à Oumma.com.

Benoit Rayski

image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. Bien envoyé, monsieur Rayski
    Chez ces gens-là, c’est un pour tous, tous pourris, comme disait Coluche

  2. L’extrémiste Plenel, sent tellement le soufre qu’il suivra le protocole à la lettre pour éviter de se faire allumer !

  3. Ce qui serait bien c’est que MACRON en grand chef décide in peto de supprimer les subventions d’état à tous les médias. Ces derniers ne survivants que grâce à leurs lecteurs !

  4. Pour ma part, boycott complet. Ce triste sire n’est pas mon président!

  5. Avec Bourdin et Plenel,il n’aura pas trop à argumenter sur les problèmes d’immigration,d’islamisation du pays et sociétaux en tout genre pour lesquels ils ne s’écharperont certainement pas quand on connaît leurs valeurs »progressistes ».

  6. Courageux, mais Téméraire !
    Approche marketing intéressante. Périphériques, d’abord, Bobos, ensuite !
    Pour tous les goûts…. Ou pour nous dégoûter ?

  7. En 1985 Edwy Plenel révélait l’affaire du Rainbow Warrior. Il portait ainsi préjudice à notre force de frappe nucléaire, donc à notre indépendance, à notre liberté.

    Dans La face cachée du Monde Pierre Péan et Philippe Cohen parlaient de piges pour la CIA à propos d’un grand quotidien du soir dirigé à partir de 1994 par le triumvirat Jean-Marie Colombani, Edwy Plenel et Alain Minc. Bush père aurait averti François Mitterrand du fait que le journal travaillait avec la CIA. La collusion des gauchistes et des libéraux avec l’Empire est une constante quand il s’agit de nuire aux intérêts de la France.

    Macron et Plenel ou la naturelle collusion des libéraux et des gauchistes.

  8. Rien de surprenant avec l’imposteur Macron. Il n’est qu’un triste pantin qui préfère des pseudo – journalistes ( Plenel ) dociles que des opposants à sa politique destructrice pour un débat sincère. Pas de question gênante pour ce barbouze ce qui ne fait que confirmer qu’il n’est qu’un imposteur. Il a hérité d’une fonction ( qu’il déshonore chaque jour ) sans combat et par supercherie, forcément les seuls journaleux qui lui ont fait sa propagande.

  9. bien sûr qu’il a quelque chose à ce reprocher, le financement de sa campagne électorale doit lui peser lourd sur la conscience, il a peur que cela lui revienne dans la poire un jour ou l’autre, et il n’a pas seulement que ça, faut s’attendre à des énormes surprises.

  10. ça y est, on donne dans le « monsieur le Président » maintenant ?

  11. « En même temps »: vous avez tout dit.
    « L’art d’embobiner les gens ». Il va finir par s’embobiner lui même. En tout cas, on ne voit pas du tout où il va.

  12. Très bien envoyé ! La prochaine interview pourrait être pour le Canard enchaîné !

  13. Selon Mélenchon, il faudrait inverser les termes du titre:
    « Mais quel besoin avez-vous, monsieur Plenel, de servir la soupe à Macron? »

    • Tous pourris : El Kabach Macron Plenel Ferrari El Krief et consorts….

Les commentaires sont fermés.