Maître Chauvin conteste qu’un assassin islamiste puisse être son “frère”

Publié le 27 avril 2020 - par - 50 commentaires - 3 981 vues

Le bâtonnier Chauvin en présentation lors des manifestations pour défendre le régime de retraite.

Le 13 avril 2020, une tribune est parue sur le Dalloz, un quotidien du droit en France qui dénote l’état d’esprit déliquescent de notre système judiciaire comprenant des juges, mais aussi des avocats.

Cette tribune relate des propos tenus par un bâtonnier de la Drôme, monsieur Thierry Chauvin, en petit comité ! Il sauve son honneur en contestant que le tueur au nom d’Allah de Romans était un “frère de sang” de la profession d’avocat. Celui-ci, bâtonnier, a démissionné car il n’en pouvait plus de cette allégeance à la bien-pensance et aussi parce qu’il se fait, lui, une haute idée de sa fonction d’avocat et de bâtonnier. Il y a bien quelque chose de pourri dans cette institution judiciaire où des avocats dansent la farandole avec des juges politisés !

Sans commentaire sur la justice française absente, aussi lisse qu’un trottoir.

Me Thierry Chauvin, à travers un communiqué, a souhaité expliquer les raisons de sa démission des fonctions de bâtonnier du barreau de la Drôme : « Le 21 avril dernier, j’ai informé mes confrères que je mettais un terme à mon mandat de bâtonnier. Cette décision est naturellement le fruit d’une longue réflexion mais également de divers sentiments dont j’ai réservé les plus intimes à mes confrères. Pourtant, c’est une tribune écrite par neuf avocats et parue dans une revue juridique le 13 avril qui m’a définitivement convaincu que je ne pouvais plus poursuivre ma mission. »

Dans cette tribune que vous trouverez sur ce lien (source), vous lirez des lignes particulièrement choquantes qui me font dire que l’indignation de maître Chauvin est parfaitement justifiée.

« Cet homme-là, Abdallah Ahmed-Osman, est l’un des nôtres. Il nous ressemble. Nous sommes faits de la même chair, des mêmes os et le même sang que le vôtre coule dans ses veines. C’est notre frère. »

Qui a écrit ce texte ? Des avocats ont osé, voici leurs noms :  Alexandre Plantevin, Agnès Bouquin, Olivier Forray, Katia Gabriel, Sarah Just, Carine Monzat, Fabrice Pothier, Sébastien Sertelon et Clémentine Vergnais.

Je dis bien osé, car je suis pour ma part choqué, ulcéré par la teneur de cette tribune qui fabrique de l’obscène, diffuse de la moraline à grands jets, et s’autorise à dire qu’un meurtrier au nom d’Allah est le frère de sang d’avocats.

L’homme a tué, il n’est pas seulement « présumé » coupable, comme le dit la bien-pensance, il a tué deux personnes, et blessé plusieurs autres devant des témoins et fut arrêté en pleine besogne meurtrière. Ce sont des faits.

Voici ce que j’ai mis en commentaire, dont je doute qu’il paraisse dans ce journal.

Il faut croire que dans votre monde orwellien, non seulement les mots et les gestes ne veulent plus rien dire, mais aussi les faits qui, selon vous, doivent être jugés avant d’être bien réels, et tant pis pour les morts qui, eux, peuvent attendre, bien froids dans les cimetières de vos mentalités, et des familles endeuillées et des blessures irréparables, des douleurs familiales incommensurables.

Dire que cet assassin est votre frère est une honte, et le pire est que vous ne le réalisez même pas tant vous êtes imbus de vos arguments politiquement corrects.

Il n’est pas question de ne pas le juger, cet assassin, mais bien de le condamner, à moins que vous estimiez que ce frère soit innocent. Il est question de votre sensibilité, de votre intelligence et de votre indifférence de fait.

Nous avons une justice dominée par des juges permissifs, d’autres politisés qui, déjà, affichaient les victimes sur un mur des cons. Il y a donc des avocats capables de dresser un même mur, sans réaliser l’horreur que cela représente.

Je suis indigné, choqué par des avocats de la délation, puis de la diffusion, et ensuite par le troupeau de robes en noir qui sont capables de condamner un homme qui n’en peut plus de votre comportement qui rappelle « Les animaux malades de la peste » de La Fontaine, plutôt que de condamner la peste elle-même, voire de soutenir les hoquets de révulsion devant les comportements d’assassins qui tuent depuis plusieurs semaines de vrais innocents pour le coup.

Dans sa lettre de démission, maître Chauvin dit : “Le terroriste présumé ne sera jamais mon frère, jamais ! Dès lors, comment pourrais-je continuer à exercer ma fonction auprès de confrères qui, d’un côté, s’érigent en grands moralisateurs et, de l’autre, insultent la mémoire des victimes et de leur famille ?

Merci, Maître, pour cette défense face à une profession qui s’enfonce dans un univers de plus en plus orwellien. J’ai une pensée chaleureuse pour tous ces valeureux avocats que je connais, comme maître Pichon, maître Addad, maître Ouchick, maître Yvars, et bien d’autres qui, eux, ont bien conscience, j’imagine, que cette tribune est une horreur bien plus proche des délires staliniens que du bon sens et la recherche de la vérité.

Je suis ulcéré parce que ces gens-là ont dû faire partie de ces avocats « Gilets jaunes » qui défendaient leurs retraites mises en cause par la réforme d’avant le Covid-19.

Ces « gens-là » sont donc capables de se mobiliser à juste raison et  en même temps, dire qu’un assassin pris sur le fait est non seulement présumé innocent, mais en même temps, qu’il est l’un des vôtres, qu’il vous ressemble, qu’il est fait de la même chair, des mêmes os et qu’il a le même sang que le vôtre qui coule dans ses veines, que c’est votre frère. » Pourquoi pas frère de sang !

Si j’osais, je dirais, chers lectrices et lecteurs, que je vous fais juges de l’état de notre système judiciaire qui ne vaut pas mieux que notre système sanitaire.

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Versaline

C’est difficile à dire mais notre pays devient un pays en voie de sous-développement, bouffé par la corruption et l’idéologie mortifère d’une gauche qui se croit les maîtres du monde… Comme vous dites très justement Mr Brazon que ce soit le système judiciaire comme le système hospitalier tout va à l’eau et nos enfants et petits-enfants vivront malheureusement bientôt, je le crains, une époque qui rappellera les heures les plus sombres de notre histoire…

Didier

Merci pour cet article qui fait du bien.

Raspoutin

.”..maître Chauvin dit : « Le terroriste présumé ne sera jamais mon frère, jamais ! Dès lors, comment pourrais-je continuer à exercer ma fonction auprès de confrères qui, d’un côté, s’érigent en grands moralisateurs et, de l’autre, insultent la mémoire des victimes et de leur famille !” écrivez-vous, Gérard Brazon. Maître Chauvin, heureusement, relève l’honneur. Mais combien y en a-t-il comme lui ? Que fait l’ordre des avocats ? Imaginons des médecins dire qu’ils sont “frères” d’empoisonneurs ayant tué certains de leurs malades. On peut penser que le sévère Ordre des Médecins les radierait à vie. A l’ordre des avocats, il semble que l’on soit plus… cools…

NOEL

Ces terroristes doivent être jugés par un tribunal militaire , la peine capitale dans ce genre de faits doit être appliquée , point barre ….!!!!

Theodore

Je n arrive pas a comprendre la surprise des gens en 2020 avec ces avocats fumistes, pour moi rien de neuf, rien de nouveau…!

Les enfants en realite de fumiers du passe…

Cela fait 60 ans que cela dure, reveillez vous ! ( vous aviez le meme type de reactions honteuses du type : “qu’un assassin islamiste puisse être son frère” de la part de beaucoup de nombreux porteurs de valises pendant la guerre d algerie !
A commencer par le plus celebre des salopards : henri Curiel avec son réseau Jeanson, qui a ensuite forme les militants anti-apartheid de l’ANC en exil….

Mistine

Il n’y a plus rien de valable, Le système éducatif également est complètement détruit. Et maintenant le système économique, le système financier etc.. Nous n’avons plus d’industrie et nos banques sont surendettées, le pays lui-même est surendetté.Que reste-t-il? Il va falloir une révolte et virer tous ces incompétents. Il faudrait un gouvernement autoritaire qui mette en place un nouvelle doctrine, celle qui sauvera la France.

julius Cesar

Vous êtes des ordures ! Honte à vous ! Vous êtes des islamo collabos et viendra le jour ou ils vous faudra rendre des comptes devant la justice populaire !!

malein

C’est pourtant la vérité, ces 9 avocats sont bel et bien parentés avec Abdallah Ahmed-Osman… Même odeur, mêmes idées, même mentalité et même hypocrisie… Les rats ne font ni des chats ni des chiens…

PIstou

Chapeau a cet avocat qui contrairement a nombre de ses confrères sait ce que veut dire le mot honneur.

Philippe Arnon

Merci de nous avoir revele cette histoire Monsieur Brazon. Ce pays est tellement malade que je ne crois plus qu’on puisse le guerir. Les branches mortes des arbres, on les coupe. Vous m’avez compris ! Mais il nous manque le bucheron …

GOMEZ Juan

Quelle misère de constater celà ! Il faut noter les noms de ces avocats couards, et ne plus leurs donner d’affaires.

Eric des Monteils

Quand j’entends le mot “Justice”, je sors mon révolver : c’est plus sur !

Mantalo

Moi, je pense à Loterie, FDJ, Française Des Juges…

zéphyrin

une petite lumière, un petit coin de résistance à l’amour universel envers ceux qui nous tuent. Ils ont tout de même oublié de reconnaitre notre responsabilité de salauds d’européens face à ces soldats de l’islam….on ne va pas s’en plaindre. Qu’ils aillent prôner leur amour en corée du nord, dans certains pays du golfe etc..
un peu d’oxygène pour les familles des victimes qui n’ont pas demandé à accueillir les “richesses” du monde entier.

Anne-Marie G

Excellent article, même si certains font remarquer que le bâtonnier avait le devoir de désigner un avocat. La réaction de ces avocats qui s’étalent sur leur fraternité avec le terroriste mais qui refuseraient de défendre la cause de patriotes, comme Riposte laïque (maitre Dupont-Moretti par exemple) est bien orwellienne comme vous dites. Leur cerveau est lavé par le politiquement correct aidé par le carriérisme. De pauvres petits avocats qui ont du mal à se faire un nom et qui rament jusqu’à proférer des inconvenances au risque de démontrer plus de pleutrerie morale que de hardiesse dans leur démarche répulsive se voulant déontologique et conforme idéologiquement.

katarina

ils sont à la masse ces avocats, j’ai noté leurs noms dans un cahier pour m’en souvenir, car l’assassin terroriste n’est pas nôtre frère car il a tué des français car ils ne sont pas ses frères, voilà le mobile du crime, donc il ne peut pas être nôtre frère, ou bien ces avocats sont des islamistes et veulent soutenir ces crimes de français? car j’ai l’impression qu’il félicite ce tueur qui a fait plusieurs victimes, il a détruit plusieurs familles entières! il n’est pas présumé coupable mais coupable, ses crimes n’ont pas été commis en cachette des gens mais dans la rue, en s’attaquant à tout humains devant ses yeux! donc il ne peut pas vivre parmi nous car pour lui nous sommes de la chair à tuer, donc je ne vais pas respecter une personne qui veut tuer tout mes concitoyens car français

pub

Principe de la dégénérescence mentale de nos bobos . Jours après jours c’est de pire en pire et ils ne s’en rendent pas compte …ils baignent dans leurs conneries comme des bébés dans leur merde , il faudrait leur changer leur cerveau (pas aux bébés mais aux bobos )

pub

je parle bien sûr des 9 avocats

Urbain

Je suis heureux de voir un homme de loi dénoncer, ENFIN, l’emploi erroné, abusif et scandaleux du mot “présumé” pour qualifier un assassin pris sur le fait. Le mot “présumé” induit en effet un doute sur l’évidence des faits.
C’est un mot que les journalistes emploient systématiquement, et c’est fort choquant! Il est la marque d’une volonté de réduire la responsabilité et la culpabilité du contrevenant, c’est une déviance, un contresens, une exploitation éhontée de cette fameuse “présomption d’innocence” surtout lorsqu’il s’agit d’un “jeune” qui a été filmé en train d’user du couteau en criant allahu akbar, et dont le patronyme est camouflé pour ne pas stigmatiser l’appartenance du présumé assassin-terroriste delinquant-bien-connu-des-services.

Joël

“ces avocats « Gilets jaunes »
Avec leur robes noires et cols blancs, moi je les vois plutôt comme dans les BD de Lucky Luke : dans le rôle des charognards.

gilbert

ces avocats connaissent la population qui a besoin d’eux, donc ils les caressent dans le sens du poil, ce n’est pas avec le peuple Gaulois qu’ils vont se faire du beurre!!!

Grenier josiane

Je viens de lire une horreur je comprends la réaction de cet avocat qui sauve l’honneur de la profession je souhaite que beaucoup de ses confrères le soutiendront et feront briller cette profession lourdement entachée par une justice laxiste injuste en laquelle les français n’ont plus confiance

ANNIE

pauvre France !!!!!……

Sophie Durand

Maître Thierry Chauvin a dérapé en petit comité, il n’aurait jamais dû dire qu’il n’allait pas désigner d’avocat, car de toute manière il était obligé d’en désigner un. Cela n’aurait jamais dû être rendu public par des confrères sans éthique, sans scrupule mais d’idéologie gochiasse. Qui ont peut-être déformé les propos. Et jamais la revue Dalloz n’aurait dû s’abaisser à publier ce texte.
Ensuite il s’est bien rattrapé en démissionnant, d’un certain côté. Mais il aurait pu aussi rester bâtonnier, pour soutenir son point de vue.
Ce que j’aurais aimé que cet article dise, c’est que tout individu, même le pire, a droit à un avocat. C’est un principe. Et que l’avocat n’a pas à pactiser avec son client, qui n’est, heureusement, pas son frère de sang, surtout quand c’est un assassin terroriste.

ricco delestaque

Je suis parfaitement d’accord, c’est du reste ce que je dis dans un commentaire sur un autre article. Il est bien entendu que le fait d’être désigné par exemple commis d’office en tant qu’avocat de la Conférence n’est pas synonyme d’épouser les idées de son client, mais le droit français exige d’avoir un Conseil.C’est équitable, maintenant, là, nous en sommes loin, ceux-là ont d’emblée épousés la cause de l’assassin et je disais aussi que cette histoire de présumé innocent pour des faits de flagrant délit est pénible, mais…ah, mais bien sûr, l’assassin étant ” déséquilibré “, alors, forcément, ou sa conscience était altérée au moment des faits, pour avoir trop fumé de cannabis, on a connue ça. RIP Mme Halimi.

a.hourquetted'are

Excellents commentaires ce matin, saines réactions! Merci à tous.

patphil

encore un chauvin qui a l’honnêteté intellectuelle, mais combien de collabos anti français osent afficher le contraire ! chauvin, franchouillard, populiste, raciste, xénophobe etc.

Les ROUGES

je suis fier d’etre Populiste et je ne suis pas le seul ,surtout pas Mondialiste !

François Desvignes

C ‘est plus grave que cela, GB :
-Le Bâtonnier sur facebook mais en comité restreint écrit en sa qualité de Bâtonnier qu’il ne désignera” jamais d’avocat à cette ordure de terroriste”. Une violation flagrante des devoirs les plus éminents de sa charge, car, seul Satan n’a pas le droit à un avocat depuis à peu près l’an 1000

– 9 avocats en mal de notoriété, pour certains plumitifs de leur patron, obtiennent de ces derniers l’autorisation de Dalloz de publier en réponse une tribune qui normalement n’a pas et ne peut pas avoir sa place dans cette auguste et très technique périodique de jurisprudence française où la polémique et le buzz sont exclus

– Et que publient -ils ? Ce que d’autres ont rédigé pour eux, un texte absolument contraire à toute la déontologie de la profession

François Desvignes

Voici pourquoi :

– On ne défend jamais “son frère” ni sa famille car la défense pour être juste doit être libre

– On ne s’identifie jamais au criminel car la crédibilité de la défense ne consiste pas à soutenir que le coupable est innocent mais que le coupable n’est pas que coupable.

-On ne s’identifie jamais au présumé innocent, car toute présomption est temporaire

Nous avons tous compris : des avocats au chômage ont surenchéri par démagogie sur le crime et le mot d’un confrère qui a dépassé sa pensée dans l’espoir de se faire connaitre à défaut d’être reconnus

Ca s’appelle de la démagogie
Et une atteinte à l’honneur et la probité
3 mois de suspoension

ricco delestaque

Les victimes sauront au moins à qui surtout ne pas faire appel

Anthony Stone

« Cet homme-là, Abdallah Ahmed-Osman, est l’un des nôtres. Il nous ressemble. Nous sommes faits de la même chair, des mêmes os et le même sang que le vôtre coule dans ses veines. C’est notre frère. » Remplacez maintenant le nom Abdallah Ahmed-Osman par celui d’Adolf Hitler, Heinrich Himmler, Joseph Goebbels et voyez où cela mène….

a.hourquetted'are

Bien vu, espérons que ces dits avocats vous lisent..!

christian

tres bonne remarque !
malheureusement j ai bien peur que nous n y changerons rien
la defense des criminels , assassins, terroristes est devenue tellement plus importante que celle des victimes et de leurs familles !
et ce n est pas pres de changer vu que à mon sens le peuple ferme sa gueule et du coup cautionne !!!!

Desespoir50

En parfait accord avec vous, mais pas de surprises, nous rencontrons là les parfaits principes du socialisme et de la gauche en général.

ricco delestaque

+1 @Christian

.Dupond1

Anthony Stone
Ils vous repondront la bouche en cul de poule ,la formule qui fait mouche ” le contexte n’est pas le meme” . Pourtant ,dodof n’a jamais tué personne de sa main a l’inverse de Abdallah Ahmed-Osman mais son idéologie a provoqué un génocide . C’est avec des illuminés pareils si nous ne les réduisons pas au silence que nous courrons a la catastrophe

François BLANC

cette tribune de quelques avocats lyonnais à destination du barreau de Valence me rappelle non seulement les heures les plus sombres des pays de l’Est mais plus récemment le mur des cons des juges rouges, cela doit être l’esprit de famille chez les juristes, esprit qui rejoint celui des enseignants et également celui du personnel médical, ces fameux “soignants” applaudis tous les soirs par les français “gnan-gnan” qui manifestent leur patriotisme d’opérette par des marches blanches, des bougies et des “vous n’aurez pas ma haine” de pleutres

J-C Jourdan

Comme dit Zemmour en France il y a toujours eu un parti de l´étranger,
Celui qui fait passer les intérêts d´autres avant celui des francais.
Nous sommes en plein dedans.

Peg

On peut discuter longtemps sur cette déclaration aussi ignoble qu’absurde faite par ces avocats (“il est l’un des nôtres, il nous ressemble”, etc…). Nous pouvons en tirer la conclusion qu’ils assument pleinement le fait qu’ils soient ignobles, et d’ailleurs dans cette société pourrie pourquoi se cacheraient-ils encore?
Mais ce que je trouve particulièrement savoureux, c’est qu’elle soit signée par 4 bonnes-femmes. Si elles savaient, ces pauvres andouilles, dans quel mépris leur “frère” musulman les tient, elles “tomberaient en pâmoison”, comme on disait autrefois. Ce qui ne les sauverait d’ailleurs pas du triste sort que les frères de leur “frère” leur réserve…

Anton

Ces avocaillons ne font que répéter, à leurs corps défendant (sic), l’expression d’une morale chrétienne, ici dévoyée, qui veut que tout Humain soit notre frère en Jésus mais par contre pas en Marx, ce dont ces baveux ont certainement comme modèle indépassable…

ricco delestaque

Très bien vu, mais même, tout ce qui est kouffar vaut un sort identique, regardons sur un autre sujet, les deux motards sur lesquels un conducteur a foncé délibérément : explosion de joie sur les réseaux sociaux.

Brise-Lame

Ils se croient vraiment frères (et sœurs) de ce musulman fanatique. Nous le savons bien. Mais lorsque les vrais frères de cet assassin etabliront leur domination sur la France, nos petits avocats seront liquidés.

.Dupond1

J’aimerais savoir si alain jakubovicz appellerait klaus barbie << est l’un des nôtres. Il nous ressemble. Nous sommes faits de la même chair, des mêmes os et le même sang que le vôtre coule dans ses veines. C’est notre frère. »
………………Je crois finalement que la France est comme le poisson elle pourrie par la tete

HARGOTT

100% D’accord.

Gigi

Nous aurons la peau de ces traîtres.
Notre vengeance pour rétablir vérité et bon sens sera terrible.
Nous devons purger le pays de tous ces jean-foutre. Point barre.
Ça devient vraiment du n’importe quoi ce pays où les assassins les plus barbares trouvent grâce chez une certaine intelligentsia.

haddock

Ces avocats sont ignobles. Certes tout le monde a le droit à être défendu (hélas), mais écrire que ce Soudanais clandestin est “des nôtres et nous ressemble”, ben non, car nous on n’est pas des meurtriers,… En quoi un meurtrier peut-il ressemble à des gens ordinaires ? Faut pas charrier, et ce sont des avocats, pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Joël (1)

BRAVO!!!!!!!!!!!! Bien envoyé!!!!!

Lire Aussi