Maître Pichon sur TVL : les Gilets jaunes face à l’État policier

Publié le 27 janvier 2019 - par - 2 commentaires - 696 vues
Share

Fichage, contraventions, interpellations, gardes à vue ou force physique, depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, le ministère de l’Intérieur n’a eu de cesse de muscler sa riposte. Avec près d’une centaine de blessés graves, des personnes amputées et éborgnées, la politique répressive de Christophe Castaner à l’égard des Gilets jaunes est inédite. Comme les manifestants de La Manif Pour Tous en leur temps, les Gilets jaunes font-ils les frais d’un pouvoir aux relents totalitaires ? La réponse policière vis à vis des manifestants est-elle proportionnée ? Y a-t-il des abus ? Pourquoi de tels ordres sont-ils donnés face aux Gilets jaunes ? Frédéric Pichon, avocat pénaliste au Barreau de Paris, représentant de plusieurs Gilets jaunes, revient avec nous sur la situation.

À signaler, lors de cet entretien, plusieurs interventions du syndicaliste policier Michel Thooris, qui sera présent à Rungis, pour les Assises sur « La France des Gilets jaunes ».

Jeanne Bourdillon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dugenou

Tout ça en effet nous rappelle les heures les plus sombres…de la Manif pour tous.

Gégé

Ce matin sur la radio locale j’ai entendu que le le gouvernement se ‘ ventait ‘ d’avoir procédé à plus de 5000 mises en garde à vue….!! donc en 2 mois environ. Et dans les cités sensibles ou règne la drogue…? combien en 2 mois ??? combien d’yeux crevés chez les racailles….????????????????? merci à Mr CASTANER de bien vouloir nous communiquer les chiffres ( les vrais ) .