Majid Oukacha espère désislamiser la France sans remigration massive

Publié le 22 juin 2018 - par - 70 commentaires - 3 113 vues
Share

J’ai le plus grand respect pour Majid Oukacha. Ils sont tellement rares ces jeunes hommes, nés musulmans, qui sont capables de renier leur foi, et de se dire, aux alentours de vingt ans, qu’ils sont devenus apostats de l’islam. Il est tellement plus facile de se dire « musulman modéré », « musulman français », « musulman laïque », « musulman patriote », de parler d’islam de France et autres sornettes qui ne servent qu’à enfumer les Français sur la réalité de l’islam. Rien de tout cela avec Majid.

Il a écrit un livre « Il était une foi l’islam » qui décortique et démasque sans concession ce dogme. Il reproche régulièrement à la France sa faiblesse pour le combattre. Nul ne peut lui reprocher, sur ce sujet, la moindre ambiguïté, ni nier une réalité : en tenant de tels propos, Majid se met en danger de mort, et il croule forcément sous les menaces, lui aussi.

Mais, au-delà du verdict qu’il tire quant à l’incompatibilité de l’islam avec la France, il est intéressant d’approfondir les solutions qu’il propose. Et c’est là que le bât blesse. J’avais déjà eu ce débat avec lui, chez nos amis suisses, en novembre 2016 (voir ci-dessous).

Dans une vidéo récente, un peu longue (plus de 30 minutes), il essaie de mettre en avant quatre solutions radicales pour désislamiser la France : la remigration, la fermeture de toutes les mosquées, l’interdiction du Coran et la guerre civile. Notons la stratégie de l’auteur de la vidéo : il affirme ne pas prendre partie, mais qualifie ces quatre propositions de « simplistes », avec parfois un certain mépris. Il fait tout, dans sa démonstration, pour expliquer que ces solutions sont impossibles à mettre en place.

Les arguments varient : parfois parce que les musulmans sont Français de papier. Parfois parce que fermer une mosquée inciterait les musulmans à demander la fermeture des églises et des synagogues, voire déclencherait la guerre. Il évoque aussi l’impossibilité, selon lui, de procéder à une remigration massive, car il dit ignorer qui il faudrait renvoyer, et qui il faudrait garder. Bref, tout cela ressemble fort à une impasse.

Majid Oukacha veut donc désislamiser la France, mais sans remigration massive. Il veut désislamiser la France tout en laissant les mosquées à la disposition des musulmans. Et il espère que la France pourra vaincre 10 millions de soldats d’Allah, qui seront de plus en plus nombreux, pacifiquement…

Il est par ailleurs curieux de noter qu’il renvoie dos-à-dos les quatre solutions proposées, et fait porter aux « Gaulois » la responsabilité d’une prochaine guerre civile qui pourrait se déclencher en France. Pourtant, ce seraient les musulmans qui déclencheraient leur guerre de conquête, si les trois premières solutions devaient être mises en place. J’insiste toujours sur le refus du terme « guerre civile » pour qualifier un conflit qui opposeraient les tenants de notre civilisation à ceux de la religion musulmane. Une guerre civile oppose un même peuple, alors que dans l’hypothèse qu’évoque Majid, elle opposerait deux peuples différents, situés sur un même territoire : les autochtones et les envahisseurs.

Je ne vois pas, d’autre part, l’intérêt d’extrapoler sur l’interdiction du Coran. La question n’est pas de fermer seulement les mosquées, elle est d’interdire toute visibilité de l’islam sur notre territoire, en période de guerre, comme nous le sommes.

Si je traduis les propositions (ou plutôt les non-propositions) de Majid Oukacha, il veut désislamiser la France, sans s’en prendre aux libertés religieuses de l’islam, ni à la présence massive de 10 millions de musulmans sur notre territoire, dont 50 % des moins de 25 ans préfèrent la charia aux lois de la République (enquête de l’institut Montaigne). Il affirme même que la majorité des musulmans sont des gens paisibles, ce qui est peut-être une affirmation hâtive.

Finalement, Majid paraît, par son incapacité à formuler des propositions précises et claires, résigné à l’islamisation de la France, et donc à la mort de gens comme lui qui auront eu le mérite de dénoncer ce dogme et de se dire apostat.

« Si vis pacem, para bellum » : Si tu veux la paix, prépare la guerre, disait une maxime romaine. Effrayé par cette perspective, Majid Oukacha se refuse à envisager les solutions nécessaires pour éviter l’islamisation de la France. Alors il élude, il parle dans d’autres vidéos d’éducation (ben voyons), et paraît ne pas refuser la partition du pays. C’est un discours de défaite qu’il nous tient, qui envoie la France, les Français et les apostats de l’islam à la mort, et les rescapés à la dhimmitude. A moins qu’il ne veuille jouer l’avocat du diable, mais dans ce cas, il manque de clarté ! 

Ce faisant, je ne doute pas une seconde de sa loyauté à la France, ni de sa sincérité, je regrette simplement qu’il ne mette pas la critique radicale de l’islam qui est la sienne en conformité avec les solutions nécessaires pour éradiquer ce fléau, qui n’a rien à faire dans notre pays.

Nous avions, en novembre 2016, en Suisse, à l’invitation de l’Asvi (association helvétique présidée par Mireille Vallette) débattu fort courtoisement, mais sans concession. Les mêmes divergences paraissent revenir, avec cette nouvelle vidéo de l’apostat de l’islam. Si j’en crois sa dernière vidéo, il n’a pas évolué depuis 18 mois… et moi non plus. Mais depuis ce débat, combien de musulmans supplémentaires en France ?

Pour mémoire, je vous mets, ci-dessous, un dossier complet, réalisé par Paul Le Poulpe, sur les divergences (parfois polémiques) qui ont suivi ce débat, et qui les résume fort bien. S’en suit une analyse de Christine Tasin, beaucoup plus sévère avec Majid, sur ces divergences.

Pierre Cassen

https://ripostelaique.com/desislamisation-et-remigration-serieuses-divergences-entre-pierre-cassen-et-majid-oukacha.html

Désislamisation-Remigration : très grosses divergences Cassen-Oukacha (Vidéo)

pierremajid1Le 3 novembre 2016, à Genève, à l’invitation de l’Association Suisse Vigilance Islam (ASVI), présidée par Mireille Vallette, Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque, et Majid Oukacha, apostat de l’islam, auteur de « Il était une foi l’islam » débattaient sur ce qu’ils entendaient, l’un et l’autre, par la désislamisation de la France et la remigration. L’occasion de constater entre eux de grosses divergences, qui apparaissent clairement à l’écoute de cette vidéo, qui retrace la 3e partie du débat, la moins consensuelle entre eux.

Rappelons d’abord qu’il faut féliciter l’ASVI d’avoir oser organiser ce débat, et Pierre et Majid d’avoir joué le jeu à fond, sans faux-fuyant. Cette vidéo n’évoque que la 3e partie du débat, la plus clivante, alors que, quand ils ont parlé de la réalité de l’islam, les deux intervenants étaient au diapason, même s’ils exprimaient leur ressenti avec leur vécu, qui était fort différent.

Lors de cette troisième partie, deux logiques s’affrontent, et la divergence est spectaculaire. Pierre, de manière charnelle, exprime son refus total de l’islamisation de la France, et ne tourne pas autour du pot pour expliquer ce qu’il faut faire pour gagner la guerre.

Manifestement, Majid oppose le court-terme de Pierre au moyen et long terme, et tente de développer des théories, voire des stratégies, qui désarçonnent le public, et font dire à Pierre qu’il veut que la France serve de cobaye à une républicanisation de l’islam, qu’il juge impossible. D’où le choc, qu’il faut écouter jusqu’au bout.

0′ à 10 : Pierre Cassen explique qu’il n’y a aucun problème, dans une démocratie, à interdire des idéologies ou des pratiques qui mettent en danger une civilisation. Il évoque le cannibalisme et le nazisme pour étayer son propos. Il poursuit sa démonstration en expliquant les enjeux de la période, les conséquences de la démographie et de l’immigration dans le rapport de forces qui se créé, dans son pays, entre l’islam et la France. Il justifie la guerre qui nous est menée pour développer des solutions fortes de remigration et d’expulsion de tous les soldats d’Allah qui rêvent d’imposer la charia en France, et selon lui, il y en a beaucoup plus qu’on ne pense.

10′ à 22′ : Majid Oukacha explique les raisons pour lesquelles il est en totale divergence avec Pierre. Selon lui, dans le pays de la liberté, interdire un dogme, l’islam, c’est se mettre au niveau des islamistes. Il défend sa conception de la pédagogie nécessaire, vis-à-vis des musulmans. Il évoque des pistes partant du fait que les musulmans seront majoritaires en France, et que la partition peut être une solution pour éviter la guerre. Il défend alors l’hypothèse de zone sous l’influence de la charia et d’une autre zone où elle serait interdite, expliquant qu’il faudra peut-être en passer par là pour une possible reconquête.

22′ à 25′ : Alors que la débat paraît terminé, et que Pierre refuse de reprendre la parole, estimant que le public doit s’exprimer, Majid reparle durant trois minutes pour compléter ses propos.

25′ à 28′ : Majid reprend la parole pour justifier sa stratégie du moyen terme et du long-terme, qu’il oppose à ce qu’il appelle le simplisme de Pierre. Son plan consiste à abandonner des pans de territoire à la charia, en étant convaincu que le résultat sera tellement catastrophique que la reconquête n’en sera que plus facile.

28′ à 33′ : Pierre explique qu’avec 20 % de musulmans sur un territoire, il n’y a plus de pédagogie possible, et que cela est une perte de temps. Il parle de la candeur de Majid et de sa théorie de partition, et démontre que si on abandonne aujourd’hui 25 % du territoire aux musulmans pour ne préserver 75 %, on en lâchera 50 % demain, et la totalité après-demain, et que c’est maintenant qu’il faut régler le problème.

33′ à 36′ : Majid s’oppose vivement à l’interdiction de l’islam,

36′ à 39′ : Pierre répond très vivement sur le burkini et sur les enjeux civilisationnels de la guerre que nous mène l’islam, et explique que le devoir de tous les Français est de tout faire pour sauver leurs précieuses libertés, et donc pour cela d’éradiquer sans faiblesse le cancer islamique et de chasser de France ceux qui l’inoculent.

39′ à 40 ‘ : Majid Oukacha conclut en expliquant qu’il ne veut pas de victimes innocentes, de dégâts colatéraux à la guerre, et qu’il préfère qu’on épargne 99 djihadistes si le combat devait tuer un musulman innocent, surtout s’il s’appelle Majid Oukacha.

Le débat se conclut, les deux invités se serrent la main. C’était vraiment du très haut niveau.

A vous de vous faire votre opinion…

Paul Le Poulpe

https://ripostelaique.com/desislamisation-remigration-tres-grosses-divergences-cassen-oukacha-video.html

Lire également :

http://ripostelaique.com/desislamisation-et-remigration-serieuses-divergences-entre-pierre-cassen-et-majid-oukacha.html

http://ripostelaique.com/desislamisation-les-inquietantes-propositions-de-majid-oukacha.html

http://ripostelaique.com/reponse-a-christine-tasin-qui-me-reproche-de-vouloir-la-partition-de-la-france.html

Désislamisation : les inquiétantes propositions de Majid Oukacha

majidoukachageneveDans un précédent article, j’ai proposé aux lecteurs de Résistance républicaine le compte-rendu du fort intéressant débat qui a eu lieu jeudi 3 novembre à Genève entre Pierre Cassen et Majid Oukacha, (en attendant la video) et afin que demeure une trace écrite des différents arguments utilisés par les débatteurs, trace écrite plus facilement utilisable par les Résistants en demande d’arguments.

J’y disais à quel point les propositions de Majid Oukacha pour désislamiser la France m’avaient laissée dubitative, les voici à nouveau, avec mes commentaires en bleu.

Propositions (en noir) de Majid Oukacha en réponse aux propositions d’interdiction de l’islam et de remigration de Pierre Cassen :

-La France tient sur un socle de valeurs et d’idéaux. Le peuple français est divers, il faut l’accepter ainsi, même si une partie de ce peuple a des croyances qui sont antagonistes à Majid. C’est exactement ce que disent Hollande, Valls, et les gauchistes. Au nom de la tolérance, du respect, du vivre ensemble, de prétendus Droits de l’homme, de prétendues valeurs, il faudrait accepter que se développe un chancre menaçant de nous faire disparaître avec ces valeurs ?

-Pour Majid, l’islam est une foi, c’est une religion. Croire en l’islam, ce n’est pas un crime, cela ne doit pas être criminalisé. Et interdire l’islam serait lancer un débat, et en plus ce serait trop facile pour les musulmans de contourner l’interdiction de leur religion. Interdire l’islam, c’est interdire sa pratique visible, ce n’est pas interdire la croyance en un Dieu quel qu’il soit, qui est du domaine du secret, de l’intime. Il n’y a que dans les sociétés islamisées que le débat est interdit. Le débat fait partie de notre héritage, il permet de peser, de choisir d’innover, d’avancer, ce dont les sociétés musulmanes sont incapables. Et conserver l’islam en France c’est faire disparaître toute liberté.

Ainsi, selon Majid si le voile était interdit dans l’espace public mais que l’on continue à accepter celui des religieuses chrétiennes, il suffirait aux musulmans de décréter que les femmes voilées seraient des équivalents des religieuses, qu’elles passent une minute par semaine à la mosquée pour contourner l’interdiction. Comme si l’on pouvait mettre sur le même plan une religieuse qui porte un uniforme, l’uniforme de son engagement professionnel, qui lui interdit une vie autre que consacrée à Dieu sans mari, sans enfants, et l’habit de Belphegor imposé à toutes les femmes, musulmanes ou pas, dans tous les pays musulmans ? Cet argument est ridicule… mais plus inquiétant le procédé qui consisterait à ne rien faire, sous prétexte que des petits malins parviendraient peut-être à contourner des règles, lois, interdictions… Ou comment accepter l’invasion et la conquête en se taisant…Naturellement Majid ne dit pas qu’il conseille cela, il imagine que les musulmans pourraient détourner toute interdiction.

Pour Majid les musulmans sont trop nombreux en France, ils sont des millions ils ont du poids, il faut donc s’adapter à la situation. Leur dire que leur religion est interdite serait impossible pour Majid. Bref, s’adapter à la situation c’est faire du Juppé, du Valls, du Hollande. Il y a des musulmans, il faut faire avec, et tant pis si à cause d’eux nous disparaissons ! Lors du débat, le président de Les observateurs.ch, Uli Windisch, présent, a fort justement rappelé qu’en Indonésie il n’y avait pas de musulmans il y a deux siècles, et qu’à présent ils sont 200 millions et que les autres religions n’existent pratiquement plus… L’islam, parce que c’est un système totalitaire, ne peut pas changer, il ne peut qu’être imposé à tout le monde.

Il faut donc, pour Majid, s’adapter à la situation, et faire un travail pédagogique pour inverser les choses à moyen et long terme. Un travail pédagogique ? Avec les Français ? C’est ce que nous faisons depuis des années sur les sites de ré-information. Mais je crois que Majid parle de faire de la pédagogie avec les prosélytes islamiques. Ces gens qui, justement, parce qu’ils vivent depuis leur naissance dans un système totalitaire, ne peuvent être convaincus qu’ils font fausse route, et sont remplis de réflexes pavloviens pour refuser tout ce qui ne cadre pas avec leur vision du monde ? Ils seraient prêts à nous écouter quand ils sont dans la rue à la moindre caricature ?

– arrêter le regroupement familial et l’immigration massive afin de limiter la démographie. Expulser les délinquants. Ce sont les seuls points sur lesquels je suis d’accord avec Majid. Un peu comme s’il lâchait un petit peu de lest pour faire passer/accepter le reste. Reste que je juge tout cela, vous l’avez compris, quelque peu étonnant et inquiétant, et contradictoire avec les analyses apparemment anti-islam de Majid…

-faire un travail éducatif à l’école, qu’il y ait des critiques de l’islam dans les programmes, que tous les enfants puissent voir les causes et conséquences de l’islamisation. Par exemple en mettant en valeur les points communs entre tous les pays musulmans. Ben voyons. Nous sommes envahis, nous sommes en guerre, dans moins d’une génération les musulmans seront majoritaires en nombre et ils éliront des musulmans à la tête de notre pays et on aurait le temps, la volonté politique et les enseignants nécessaires pour manipuler à l’envers nos chères têtes blondes et les rendre critiques sur un islam omni-présent dans leur environnement ??? Il faudrait au moins 2 générations pour inverser la tendance et cela serait impossible vu les pressions et les menaces musulmanes, sans parler des pressions internationales…

– instaurer la proportionnelle intégrale, que 3 ou 4 partis aient des radios ou télés pour qu’un parti anti-islam puisse avoir sa télé. Ben voyons (bis). Avec la proportionnelle intégrale un parti musulman aurait de nombreux élus et serait l’arbitre idéal et attendu par les musulmans… Bref, la prise de pouvoir musulmane serait encore plus rapide, ils n’auraient même pas besoin de Hollande et Juppé. Ce que propose Majid Oukacha ressemble furieusement à un « suicide, mode d’emploi ». Je veux bien qu’on soit sots mais quand même… Quant à la sucette de la radio et de la télé patriote… qui bénéficierait aussi et surtout au « parti musulman », pfff !

-instaurer un service civique auprès des ados afin qu’ils comprennent la réalité de l’islam sur le terrain. C’est cela, oui, laissons pourrir nos quartiers, nos villes, et embauchons des gardiens de la paix musclés pour protéger nos jeunes en stage en Seine Saint-Denis.

-et donner le droit à tous de détester l’islam, de brûler le coran…Ma foi, on a tous le droit de détester l’islam, ce n’est pas interdit par la loi même si la présence massive de musulmans chez nous pèse pour essayer de nous nous l’interdire. Le droit de brûler le Coran ? Nous avons le droit de le faire sur le papier et on le retrouvera allègrement quand l’islam sera décrété ennemi numéro 1 et interdit. Imaginer que l’on pourrait brûler le Coran à Créteil, au coeur des Territoires perdus de la République, ou tout simplement sur Internet sans déchaîner émeutes et violences, ce n’est pas possible. La liberté de brûler le Coran ne peut être recouvrée que si l’islam est interdit, la remigration effective et nos libertés retrouvées.

-faire une partition de la France à court ou moyen terme pour que puissent coexister le mieux possible musulmans et non musulmans. Permettre que la charia soit la loi dans ces quartiers ou villes. En voilà une idée qu’elle est bonne… Les musulmans n’attendent que cela. Même si elle existe de fait avec les 1000 territoires perdus de la République, elle est encore illégale. Ainsi Majid Oukacha nous propose carrément de nous déposséder délibérément de certains de nos joyaux, et de faire nôtre le scénario du Mur. Ainsi les musulmans, forts de leurs acquis, de leurs place-fortes seraient encore plus forts pour étendre peu à peu leur territoire avec des incursions en territoire non musulman, jusqu’à ce que la France tout entière soit devenue musulmane… en évitant la guerre civile qui fait si peur à Majid Oukacha. Pendant le débat, ce dernier a prétendu qu’une fois que la charia serait établie dans ces territoires perdus, il serait facile à l’Etat français de reprendre la main et d’interdire, à un moment donné, la charia. Cet épisode a donné lieu à un magnifique cri du coeur de Pierre Cassen qui a martelé qu’il ne voulait pas que son pays devienne l’otage d’une expérience, qu’à 20% c’est déjà trop tard, qu’il n’est pas possible d’éduquer, et que la seule solution c’est de virer la moitié de ceux qui pourrissent la vie aux non- musulmans.

-si on interdit l’islam il y aura guerre civile, ça va diviser les gens, il vaut mieux créer le débat. Discutons, discutons, pendant qu’ils avancent et se multiplient, de peur qu’un Majid Oukacha ne subisse des dégâts collatéraux et ne soit pris pour un véritable prosélyte de l’islam. Comme il a été vertement répondu hier à Majid par les participants au débat, entre 1940 et 1944, combien de Résistants ont perdu les leurs, malgré les menaces, malgré le chantage, et se sont tus, mettant la libération de la France avant leur vie et celle de leurs proches ?

-les musulmans sont majoritairement pacifistes, ils ne sont pas un danger,la majorité d’entre eux se choisissent des islamistes pour les gouverner, or les islamistes ne sont pas de vrais musulmans mais des politiques. Bon, la messe est dite. Cette conclusion dit bien l’étrange jeu que joue Majid Oukacha qui depuis des mois enregistre des videos, écrit des livres et prétend détenir la vérité.

Il joue un rôle étrange, fort inquiétant, qui ressemble quelque peu à celui d’un agent double. Et cela entache définitivement tout le travail accompli. On ne saura jamais sans doute s’il est sincère, si ses propositions insanes sont le fruit de son impéritie, de sa jeunesse, de son ignorance ou le produit d’un savant entraînement intellectuel et politique destiné à convaincre des moutons prêts à tout pour éviter la guerre civile…

Bref, un débat passionnant, et fort instructif…

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/04/avec-majid-Oukacha-la-charia-pour-tous-des-demain-en-france/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

Il n’y a pas d’autre issue que la guerre, je ne la préconise pas, je la prédis. Comme dit Pierre Cassen, la mise en œuvre des trois autres solutions mènent à la guerre de toute façon et sont inapplicables effectivement avant cette guerre, comme dit Majid Oukacha. Par contre, il y a une chose que nous pouvons faire inlassablement, c’est de rappeler que le coran est déjà interdit de fait par de nombreuses lois, même si cette interdiction n’est pas appliquée, par ses multiples incitations illégales

lafronde

Le match politique euro-mondial se joue à quatre équipes : 1 au pouvoir : les euro-mondialistes, progressistes, socialistes, humanitaristes, immigrationistes (les traîtres). 2 en dissidence : les euro-identitaires, attachés à leurs libertés, leurs traditions, leur identité, leurs terres. 3 les opportunistes exogènes : créanciers-parasites, récriminant-islamistes, colonisateurs-délinquants. 4 les immigrés loyaux, au travail. Dans notre lutte de libération nous devons rallier l’équipe n°4. CQFD

Respectvaleurs

Je ne doute pas un seul instant que Majid désire le même résultat que vous. Il ne parle dans cette vidéo que de « faisabilité ». La remigration massive est un mot qui sonne doux à nos oreilles, mais c’est déclencher immédiatement une guerre qui coûterait la vie à plusieurs milliers voire centaines de milliers de « souchiens ». Sommes nous prêts à ce sacrifice?

Kader Oussel

Commencer par la remigration, c’est mettre la charue avant les boeufs.
Dans un premier temps, il faudrait arrêter l’envahissement, le regroupement familial, les naturalisations par milliers, faire cesser le droit du sol et mettre au pas « l’islam de France ».

lafronde

Trouver mieux c’est individualiser le statut de l’immigré, selon ses mérites propres, comme c’est le cas dans le monde du travail, ou face à la Justice. Donc conforter l’immigration simple, légale, au travail, et dissuader l’immigration hostile (délinquant, récriminant, islamiste pro loi coranique) ou parasitaire (assistés à vie), donc coloniale. L’intérêt d’une telle politique est qu’elle aurait le soutien de toute l’immigration loyale ! Et ça fait du monde. Seuls les antifas pleureraient !

Saintongeais

C’est un apostat de l’islam, autrement dit un athée, comme 80% des Français. J’aurais évidemment préféré qu’il se convertisse à la religion de nos ancêtres, le catholicisme. Athée ça veut dire qu’il se considère comme un animal, sans âme! (quoique il se pourrait que les animaux en aient une aussi???)

africain

80% des français sont donc des animaux sans âme? Ensuite, le catholicisme n’est pas la religion de vos ancêtres. La religion de vos ancêtres, c’est ce paganisme en vertu duquel le ciel risquait de vous tomber sur la tête…

JILL

Si on fait remonter nos ancètres à 15 siècles,c’est déjà pas mal …

JILL

L’islam est la preuve que dieu n’existe pas …dans le cas contraire il aurait depuis longtemps arrêté les conneries perpétrées en son nom .

JILL

Les islamiques ont deux armes redoutables contre lesquelles porte-avions et Rafales ne peuvent rien : la bite et le couteau …

Kader Oussel

Donc en plus du porte-vions et des Rafales, on dispose aussi des mêmes armes, sauf erreur.

JILL

On dispose des mêmes armes,mais on en fait pas le même usage et on n’a pas le même rendement .

DUFAITREZ

Bien long tout ça ! Encore et toujours…
Impossible de « négocier » avec l’islam !
Ils parlent de politique religieuse, Nous de religion simple. Les deux tunnels ne se rejoindront jamais !
« Para bellum » ? Bien vu ! Nom d’un pistolet allemand !
Cela ne peut que se terminer par la Guerre. Chacun choisissant son camp !

Dupond

wika

Je n’ai aucune confiance dans un type qui se présente avec une barbe musulmane pour « désislamiser » la France.
Il parle des religieuses, mais ne connaît rien au christianisme
Faire un travail pédagogique.Mais quand on voit l’échec de l’enseignement face à ces individus, de quoi il parle pépère ?
Quant à abandonner certains territoire à la charia, c’est clairement affirmer la colonisation musulmane et la cautionner.
Et quels territoire ? Saint-Denis avec la magnifique basilique de nos rois ?

coco

Vraiment il ne doute de rien pour qui il roule

Jon-Erik Harper

Majid est un homme très courageux qui risque sa vie pour nous aider à combattre l’islamisation sournoise et rampante de and la société française.

Lustuc

L’ issue de la guerre que nous font l’islam, nos dirigeants et leurs sbires repose sur le temps que nous perdons et qui nous promet une victoire de l’ islam sans même avoir eu à tirer l’épée juste un suicide sur fond de pétrodollars. ce musulman qui se dit contre l’ islam nous en fait perdre de ce temps qui est donc la clé du problème.De quel côté est- il d’ après vous ? Faire semblant d » être contre l’islam; n’est- ce pas le b-a ba des maniěres de conduire la guerre secrète ?

Helena

Il est contre l’islam pour lui-même, mais par contre il veut bien que ses frėres de sang envahissent notre pays et l’islamisent. Sans repartir.
Discours pas net et qui ne roule pas pour nous, les Gaulois. Peu lui chaud que notre pays soit envahi, il prėfėre le confort des siens à notre libertė dans notre pays.

lafronde

Tous nos problèmes de Société ne viennent pas de l’immigration africaine, nord-africaine. Si l’involution de l’islam vers son origine (lire, René Marchand, Reconquista) sous l’influence du salafisme, est la peste du monde arabo-musulman, l’Occident a le choléra de la « déconstruction » post 68, et même de la « construction » humanitariste en Europe. C’est notre propre Etat qui nous a trahi, nous empêche de nous défendre nous même, nous opprime. L’Etat des politiciens français reste notre 1er ennemi.

coco

C’est cela!

lafronde

La remigration ne doit pas concerner en tant que tels ni les musulmans ni les arabes ni les africains, mais les personnes qui nous ont causé un préjudice précis, dont on peut demander réparation, faute de quoi l’expulsion sera justifiée. Ex : un clandestin qui a touché des aides indues, un immigré qui s’est complu dans l’assistant (ratio impôts/allocations), tout auteur de violences, ceux qui militent pour la loi coranique (loi de l’OCI, loi étrangère), enfin ceux qui nous accusent de racisme.

Jon-Erik Harper

Entièrement d’accord avec toi

lafronde

La partition Inde-Pakistan a fait plus d’un million de morts de chaque côté ! C’est une victoire pour les imams que d’essentialiser un nord-africain, un sahélien à un musulman. Si l’on veut « trier » chez cette population ceux qui sont loyaux à la France et les autres, les « colonisateurs », les critères sont objectifs : 1 avez-vous été à la charge du pays, ou avez été assisté ? 2 réclamez-vous la loi coranique ou la loi française ? 3 avez-vous commis des violences ou des vols envers les français ?

Spipou

Je pense que c’est une bonne approche.

patphil

lisez le coran, plume en main, faites une liste des versets assassins (plus de 90) des versets misogynes (une bonne trentaine) des versets sadiques (eau purulente, cuivre fondu flemmes de l’enfer etc.) à envoyer à vos amis et parents!
corvée indispensable!

Sniper83

La remigration massive et l’expulsion manu-military des racailles muzz et africaines sont la seule solution pour éradiquer ces sous-merdes du territoire national avant de recréer une sorte « d’einsatzgruppen » afin de pourchasser ces indésirables jusqu’au fond des caves !!!

coco

TROP TARD MARRE DE CHEZ MARRE ça le dérange » il plaide pour sa paroisse »

Pierre Bleven

j’ai une comparaison en tête. L’islam c’est un peu comme le glyphosate. Ou c’est vraiment dangeureux et on l’interdit immédiatement, là tout de suite et on n’attend pas des années de plus que ça tue plus de gens ou c’est pas dangereux et on réglemente son usage. Pour moi l’islam est totalement dangereux et devrait être immédiatement interdit .. que ça plaise ou non aux musulmans. Et ceux qui ne sont pas contetnt, ben ils vont dans un pays qui autorise le glyphosate, pardon, l’islam .. ;-))

Fin Stratège

Tu me fais marrer malade mental « yohann » !! tu viens vomir ton purin et te faire insulter par tout le monde sur RL et ta vie entière se résume à ça ? à part te palucher te trou de balle ? lol J’ai jamais vu un tel taré de toute ma vie !!! On tient un champion modéro-branleur !

Pierre Bleven

Faut être logique .. Il existe 54 pays qui ont pour religion officielle l’islam. Un départ volontaire -ou imposé- des musulmans qui vivent sur le territoire européen dans ces pays n’est pas absurde ..L’interdiction de l’islam et des mosquées est une simple volonté politique. Je trouve Majidf assez faux cul sur le fond. Il n’assume pas les conséquences de ce qu’il pense et de qu’il voit sur l’islam. l’islam est une idéologie dangereuse au même titre que le nazisme ou le stalisnisme.

Anne-Marie G

Pour moi, le problème tient dans la phrase du général de Gaulle citée par Morano : c’est bien qu’il y ait des Français jaunes, noirs ou bruns mais ils ne doivent pas devenir trop nombreux, sinon la France ne serait plus la France ». Pour ma part, seule la minorité asiatique, comme celle des juifs, ne constitue pas une menace à terme, son comportement policé n’a jamais indiqué une volonté d’imposer ses valeurs ou de dicter une nouvelle histoire nationale.

JILL

Renvoyer tous les bi-nationaux musulmans dans leur pays d’origine,ce ne serait pas une déportation,mais une mesure de bon sens .Les Français ne veulent pas d’islam et ces gens là veulent vivre comme si ils étaient chez eux …le mieux n’est il pas qu’ils retournent chez eux ;logique non ?

lafronde

Ce débat Cassen-Oukacha est paradoxal. Pierre et RL sont persécuté par l’Etat socialiste mais il fait appel à l’Etat pour réguler ou régler la question islamique-iste. Majid en appelle aux libertés, mais l’immigration majoritaire en UE (et surtout en France) est fondée sur un Socialisme de redistribution (forcée) et une tyrannie politique : persécution judiciaire des identitaire. Une clé ? Distinguer l’immigré simple, du colonisateur : assisté, récriminant, vecteur de la charia, ou délinquant !

JILL

Première chose à faire : consulter les Français sur le devenir de l’islam en France .
C’est tout simple : Etes vous favorable à l’interdiction de l’islam sur l’ensemble tu territoire
français ? OUI / NON …Gageons que ce serait un OUI franc et massif,selon l’expression du Général .Après,il faudrait faire appel à Massu pour la phase exécution …ben merde il est mort Massu .Il y aurait il un général capable avec ce que je pense où je pense pour commander le grand nettoyage ? Ben …

J-J Tatie

Ben… Faut pas rêver !!! tout est politique et surtout, pognon, le reste tout le monde s’en tape !
Vive le foot-ball ☺☺☺

africain

Les français semblent avoir déjà choisi en refusant leurs suffrages à Marine…

JILL

L’islam n’était pas l’enjeu immédiat de la présidentielle …les Français sont massivement contre cette organisation politico-religieuse violente,intolérante,
fanatique,misogyne .

lafronde

Faut-il rappeler la responsabilité du droit (tant UE que RF) dans l’invasion en cours ? et l’islamisation subséquente ? Les européens ont été privés de leur Etat-nation communautaire par le droit de l’UE. Et les politiciens européistes les ont privés de leurs libertés publiques, locales et civiles sur le phénomène migratoire et ses impacts. La Liberté sera le principe de libération des européens : liberté identitaire, Sûreté par le Peuple en armes, liberté de sécession d’une Etat socialiste.

JILL

Le musulman modéré,c’est un concours à acheter dans un premier temps,et une trahison à vendre dans un second temps .

Allonzenfan

Un musulman modéré est un « occis-maure »… Mouahhhh !!!! :-D

JILL

La désislamisation de la France ne pourrait se faire sans une campagne de décontamination massive …Tout d’abord,interdire l’islam sur tout le territoire sous toutes ses formes et toutes ses manifestations ;notamment la fermeture des mosquées et l’interdiction des prénoms islamiques .

J-J Tatie

Il faudrait, entre autre, ne servir que du porc dans les cantines et ne plus vendre autre chose que de la charcuterie « bio » à tout le monde… HA HA HA

Torpillator

La nécessaire remigration des envahisseurs ne peut se faire que par étapes pré-requises comme la fermeture des frontières et l’expulsion immédiates des adeptes ostentatoires de mahomête, … pour les mosquées c’est pareil, d’abord la fermeture de toutes les mosquées salafistes pour les transformer en WC publiques … pour les corans c’est pareil, interdiction de toute commercialisation en France de ce livre de merde .. etc

Brouillon

Les solutions « simplistes » de Pierre Cassen valent mieux que les solutions alambiquées de Majid Oukacha, irréalistes et biaisées.

Bernard Leroy

Majid Oukacha est un pragmatique. Il cherche divers solutions pour sauver la France de l’islam. On peut ne pas être d’accord avec toutes ses solutions, mais il a le mérite de permettre un débat amicale entre patriotes.

coco

Tu parles ouvre les yeux

le Franc

un ptit coup d’oeil dans l’Allemagne de merkel ; -les envahisseurs commettent 770 crimes SERIEUX par jour.

-http://newobserveronline.com/germany-invaders-commit-770-crimes-per-day/

jan le Connaissant

remigration des musul, oui bien sur !
mais comment , et qui le fera ?
il y a encore des naifs pour croire que cela ne se fera pas par la valise ou le cuercueil ?
D’ou la nécessité d’appeler un grand Chef, unificateur, exterminateur et de Terreur !
Seul la terreur fera fuir, hors de France, les musul !
Appelez de vos voeux, de toute votre âme ce Chef !
Ce doit être le seul programme de tout patriote !

Brouillon

jan le Connaissant, ce chef est prévu. La façon dont vous le décrivez me fait dire que vous pensez au même auquel je pense aussi.

batigoal

perso je ne vois pas de qui vous parlez, pouvez vous m’eclairer?

Allonzenfan

Désislamiser la France sans bouter l’Islam hors de France c’est vouloir faire une omelette sans casser des oeufs… « Y’en a qui ont essayé ! » :-D

J-J Tatie

Hélas beaucoup de Français ont eu les oeufs cassés, éclatés, par le bourrage de crâne actuel, les Français ne savent plus faire la distinction entre les vraies nouvelles et les fake news, hé oui, nous en sommes là et qui s’en préoccupe ?

Francois Desvignes

Non seulement la remigration est tout à fait possible mais on peut l’obtenir de manière volontaire, sans bain de sang.

Commencez par dire :  » la nationalité française est exclusive ».
Il s’en suivra que les binationaux seront déchus de droit de la nationalité française.et qu’il faudra à l’avenir renoncer d’abord à sa nationalité d’origine pour devenir Français

Continuez par dire :  » toute personne portant un prénom musulman est binational par décision de la loi ».
C’est tout : c’est fini

Francois Desvignes

Depuis Saint Louis,Isabelle de Castille, la partition de l’Inde, les accords d’Evian, il n’y a pas d’obstacle technique à la remigration.

Ça prend moins d’un an

D’autre part, si on discute des modalités de la remigration c’est bien que son principe en est acquis.

Si donc le principe est acquis, il l’est pour le principal et ses accessoires : si les personnes remigrent, leurs matériels et accessoires également, mosquée corans et tenues.

La Mécréante !

la corââânerie c’est comme l’héroïne, celui qui a touché une fois est perdu pour toujours !

le muZ qui a bu et bouffé de la madrasa dès le berceau restera muZ jusqu’à la tombe.

aucune porte de sortie ! oukacha-takiya…

coco

Au moins vous êtes lucide

Nicolas

J’ai le plus grand respect pour Majid Oukacha. Ils sont tellement rares ces jeunes hommes, nés musulmans, qui sont capables de renier leur foi, et de se dire, aux alentours de vingt ans, qu’ils sont devenus apostats de l’islam.

question: Est-il Francais? si oui! et en plus apostat de l’islam pourquoi alors n’a-t-il pas francisé son prénom?

?? ANCIEN COMBATTANT AFN ??

?⚪️? Si, un jour, un gouvernement décide d’opter pour la remigration, il ne faut pas oublier 1) qu’il existe 57 pays muzs qui correspondent à leurs aspirations religieuses et qui se devront de les recevoir comme ils sont frères en religion, 2) que près d’un million de Français qui étaient nés et qui résidaient en algérie ont du quitter cet ex-territoire ottoman pour aller vivre en France suite à son indépendance, et que plupart de ces Français n’avaient jamais mis les pieds en France. ?⚪️?

Spipou

(On n’en est même pas à refuser l’immigration de masse provoquée par l’ouverture des frontières allemandes, et la critique de l’islam et du coran est de plus en plus criminalisée. Alors…)

Disons que Majid Oukacha est pessimiste, si l’on veut (moi je dirais plutôt réaliste), mais il y a de quoi, non ?

Spipou

Pour dire les choses autrement, si l’on veut désislamiser la France, il faudrait élaborer une stratégie avec tous ses tenants et ses aboutissants. On en est encore loin.

Je pense que c’est ça qu’il essaie d’expliquer. En tout cas, c’est comme ça que je l’ai compris.

Spipou

Je trouve que ce qu’il dit est frappé au coin du bon sens !

Il ne prend pas parti ni pour ni contre, il évoque les difficultés de chaque solution.

Or ces difficultés sont réelles, et il serait bon d’y penser, parce que comme il le dit, trop de gens pensent que ça peut se faire en claquant des doigts !

Et comme il le fait remarquer dans sa conclusion, on n’en est même pas au quart de la moitié d’une quelconque solution, car nos dirigeants mènent une politique totalement opposée…

Vindicta

Beaucoup de descendants d’immigrés ( qui sont une charge pour le budget de l’Etat français , lire Gerard PINCE , » les Français ruinés par l’immigration » ) n’ont pas le ressenti qu’ont les autres Français vis-à-vis de la France , jouant les caïds dans les Cités … il vaut mieux qu’ils retournent dans le pays de leurs parents ou grands – parents , cela fera beaucoup de voitures brûlées en moins , de policiers , pompiers , Français lambda caillasses …

Stratix

La remigration est au contraire la seule solution de paix durable : puisque les systèmes politiques sont incompatibles il faut que chacun puisse vivre sur un territoire qui lui convienne ( les musulmans dans un pays musulman avec la charia et les autres dans un pays à culture gréco-latine-chrétienne.Il faut donner la possibilité aux musulmans de devenir apostats et de faire allégeance à la France afin de rester.

Nicolas

« Ce faisant, je ne doute pas une seconde de sa loyauté à la France, ni de sa sincérité »,
Reponse: S’il était loyale a la France et se sentait vraiment francais il franciserait son prénom! C’est pourquoi c’est un hypocrite dont je n’ai aucune confiance

coco

moi non plus

ankou

ce sera l’islamisation de la France ou la guerre (ou les 2)

kabout

j’avais répondu …que je préférerer la guerre ! et post supprimé ! je persiste et signe,je préfére la guerre que l’islamisation entiere de la France,et ce sont bien les francais qui feront le boulot et pas ces verreux de politicards.

kabout

il faut désislamiser la France et renvoyer un trés grand nombres de ces « faux » francais avec femmes et gosses point barre,nous n’avons pas besoin de tout ces parasites,detruire egalemerment toutes ces immondes mosquées que ne fait pas partie de notre culture,récupérer de nombreux terrains donnés a tout ces muzz par des maires leches-culs (exemple estrosi),il faudra les faire car depuis des années nous nous faisont déposseder de nos biens par tout ces cafards avec l’aide de ces presidents verreux