Maladie de Waldenström : andro-viocquo-leuco-ashkénophobe !

Publié le 22 mars 2021 - par - 10 commentaires - 1 191 vues
Traduire la page en :

Cet article pour vous faire part de mon indignation au sujet de la maladie de Waldenström !

Hier, je vous ai proposé de regarder cette vidéo dans laquelle Alain Duhamel parle de Georges Pompidou.

Par parenthèse, Pompidou et Macron sont tous deux passés par la case Rothschild. Le premier par la banque Rothschild et frères ; le second, par la banque Rothschild & Co. Comme quoi le fait de transiter par l’une ou l’autre des nombreuses institutions bancaires de la famille à l’écusson rouge ne vous permet pas a priori de dire si vous serez un bon ou un mauvais président de la République.

Mais peu importe, ce n’est pas du tout ce dont je voulais vous parler aujourd’hui.

***

Le journaliste qui interroge Duhamel évoque à un moment la maladie dont souffrait le Président Pompidou dès avant son élection à la présidence de la République (20 juin 1969) et qui l’emportera, le 2 avril 1974 : la maladie de Waldenström, diagnostiquée par le médecin suédois Jan Waldenström (photo)

D’après ce document pdf de 12 pages :

« La maladie de Waldenström (MW) est un sous-type de lymphome non hodgkinien indolent (à évolution lente) qui touche les petits lymphocytes (globules blancs). La MW est une maladie rare, dont le taux d’incidence est d’environ 6 cas par million de personnes aux États-Unis. Elle commence probablement par une ou plusieurs modifications acquises (mutations) de l’ADN d’un seul lymphocyte B. Le cancer cause la surproduction d’une protéine monoclonale appelée « immunoglobuline M » (IgM), qui peut entraîner un épaississement du sang connu sous le nom d’ “hyperviscosité”».

Je passe. J’en arrive au paragraphe suivant :

« Ce cancer se déclare le plus souvent chez des personnes de plus de 60 ans, est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes et touche davantage de Blancs que de Noirs. La MW est également plus fréquente chez les personnes d’ascendance juive ashkénaze. »

Deux phrases, quatre infos : la MW atteint préférentiellement les hommes (androphobie), les personnes âgées (viocquophobie), les Blancs (leucophobie) et les Ashkénazes (ashkénophobie).

  1. On nous serine que le sexe n’est qu’une convention sociale et que chacun peut décider comme un grand s’il est un homme ou une femme. Et voilà qu’une satanée maladie vient nous rappeler que les femmes ne sont pas des hommes comme les autres ni réciproquement : la MW est une maladie plus androphobe que gynécophobe. Qu’attend l’Ordre des médecins pour l’interdire ?
  2. Je passerai rapidement sur la viocquophobie (aversion envers les vieilles personnes) de la MW : cette maladie atteint davantage les personnes âgées que les personnes moins âgées. Mais c’est le cas peu ou prou de toutes les maladies : moins vous êtes jeunes et plus vous avez de chances d’être moins bien portants. Vous me suivez ? D’ailleurs – c’est scientifiquement prouvé – les personnes âgées décèdent statistiquement davantage que les personnes jeunes. Comment connaître l’âge d’une personne ? Très simple. Aucun test de type PCR n’est nécessaire : c’est une donnée accessible sur simple présentation de la carte d’identité.
  3. Et puis, on nous répète que les races n’existent plus, qu’elles sont complètement obsolètes, has been, ringardes. Et voilà qu’on apprend que cette foutue maladie de Waldenschtroumpf fait la différence entre Blancs et Noirs et entre Ashkénazes et non-Ashkénazes ! Mais pas entre Sépharades et non-Sépharades, notez bien. Or j’ai cru qu’Ashkénazes et Sépharades étaient tous juifs… C’est à y perdre son latin, voire son hébreu. (Mais on me dit dans l’oreillette que les Ashkénazes n’auraient peut-être pas grand-chose à voir, génétiquement parlant, avec les Sépharades. Encore une thèse complotiste comme il en circule des milliers sur la Toile…)

***

Quoi qu’il en soit, comment une maladie ashkénophobe peut-elle être tolérée de nos jours ? Encore une fois, que fait l’Ordre des médecins, dont on rappellera qu’il est une création du régime de Vichy (loi du 7 octobre 1940).

Que cette institution suspecte tolère l’existence d’une maladie ashkénophobe nous ramène incontestablement aux heures les plus sombres de notre histoire. Soit il faut interdire la MW, soit dissoudre l’Ordre des médecins. Qu’attend Véran ?

***

Ça rappelle un précédent scandale sanitaire : la drépanocytose, qui, elle, atteint préférentiellement les non-Blancs. Voici l’avis éclairé de Wikipédia sur le sujet :

« Approximativement 80 % des cas de drépanocytose se concentreraient en Afrique subsaharienne. La maladie est également assez fréquente dans certaines régions de l’Inde, de la péninsule arabique et parmi les populations d’origine africaine dispersées de par le monde. (…)  En 2015, la grande majorité de naissances d’enfants atteints de drépanocytose a eu lieu dans trois pays : Nigeria, République démocratique du Congo, Inde ».

Pour ne pas stigmatiser de malheureuses populations, les déco(nn)deurs du Monde proposent dans cet article de 2014 de parler, non de « personne à risque », mais de « personne provenant de zones à risque ».

Ce qui ne les empêche pas d’écrire dans le même article des horreurs comme celles-ci :

« Pour des raisons essentiellement économiques, en France, la maladie n’est pas détectée systématiquement, mais uniquement auprès des populations à risque. Pour être précis, la Haute Autorité de santé explique que : “Ce dépistage néonatal est institué depuis 2000 sur l’ensemble du territoire et réalisé en métropole de manière ciblée sur la population des nouveau-nés issus de parents originaires de populations à risque” »

Par la suite, nos déco(nn)deurs mondains s’emmêlent un peu les pinceaux :

« Qu’entend-on par “provenir d’une région à risque” et comment, concrètement, le dépistage est-il ou non effectué ? La pratique n’est pas des plus claires. Les rapports officiels ne la détaillent d’ailleurs pas. “Dans la pratique, explique Valérie Gauthereau, directrice de la fédération parisienne de dépistage, on essaye dans les maternités de cibler les personnes d’origine maghrébine ou africaine.” »

Donc, si l’on comprend bien les déco(nn)deurs du Monde, être originaire du Maghreb ou d’Afrique ne signifie absolument pas qu’on soit maghrébin ou africain, d’accord ? Tout le monde sait qu’il y a par exemple énormément de Suédois et d’Inuits qui naissent chaque année au Burundi ou au Burkina-Faso, c’est statistiquement prouvé.

Finalement, nos déco(nn)deurs se rattrapent aux branches comme ils le peuvent :

« Un ciblage qui se fait sur des critères assez informels : faciès des parents, nom de famille… mais qui peut avoir des ratés. C’est d’ailleurs pourquoi, en Île-de-France par exemple, “certaines maternités ciblent 100 % de la population, pour être certaines de ne pas rater un cas”, précise encore Mme Gauthereau ».

Avant 2018, des petits malins regardaient région par région le taux de nourrissons dépistés à la drépanocytose pour en tirer des statistiques nauséabondes sur le taux d’enfants extra-européens qui naissent sur le sol français. Maintenant, c’est terminé : 100 % des nourrissons subissent des tests de dépistage à la drépanocytose, alors que les Blancs de chez Blancs ne sont en rien concernés.

Ça coûte cher à la sécu ? Qu’importe, la France est riche et généreuse.

Et puis ce dernier argument de nos déco(nn)deurs mondains, qui met tout le monde d’accord :

« La maladie n’est plus aujourd’hui l’apanage de certaines ethnies, mais s’est “mondialisée” : au fil des ans et des métissages, les gènes se sont disséminés. »

Donc le métissage planétaire – une composante de ce que d’aucuns appellent le Grand Remplacement – existe bel et bien ? Ce n’est donc pas un fantasme de l’extrême droite ?! J’ai encore mal compris ? Pfff…

Henri Dubost

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Le Faste Fou

Le regretté Shah d’Iran est mort de cette maladie, si je me souviens bien.

kalidas

Pour votre info, la maladie de Waldenström est aussi arabophobe, car elle emporta également le président algérien Boumediene.

CHARLES LE FN

Le grand contentieux historique et ontologique entre les aryens européen et les sémites juifs puis arabes et leur projet cosmopolite et à leur suite toutes les hordes migrantes d’ Afrique et d’Asie , c’est leur présence nuisible sur le continent européen … VOILA LA VERITE que les Sophistes comme Dubost ne veulent pas reconnaitre et regarder en face , pour noyer le poisson de leur lâcheté intellectuell et leur imposture dans le bavardage stérile et dans des fumisteries .. L’IMMIGRATION C’EST LE MAL EUROPEEN et ce Mal c’est le pouvoir cosmopolite juif et judaique qui l’organise à grande échelle depuis toujours pour détruire les peuples européens …Seuls Petain et les nationalistes français comme Le Pen , ont bien compris où est le mal de la pauvre France et de toute l’Europe

Suricate

La synagogue de satan en action. (FM et ashkénaze). No comment

Tyler

Quel argument! Et si tu t’instruisais un peu au lieu de répéter du soral dans le texte? @suricare

Requiem

Pompidou était donc un ashkénaze. On s’en doutait un peu, mais la science confirme.
Les populations juives, donc originaires de groupes ethno-religieux fortement endogames , intéressent les généticiens vu le fort taux de problèmes génétiques qui leur est propre à cause de la consanguinité.
Comme chez les musulmans, tous cousins, ou les amish.

Colin

d’ailleurs si vous observez bien, beaucoup d’ashkénazes ont la bouche tordu quand ils
parlent . Problème génétique de consanguinité ?

Rosalie

Vous avez rencontré beaucoup d’ashkenazes dans votre vie??@ colin (froid)

Tyler

Pompidou pur auvergnat du Cantal. Verifiezvos sources ou alors c’est du second degré.

kalidas

Pompidou ashkenaze? C’est vrai qu’avec son gros pif et ses sourcils broussailleux on pourrait le croire…Mais renseignement pris, il était auvergnat…Comme quoi l’habit ne fait pas le moine.

Lire Aussi